Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 4 Sep - 22:01

Il semblait... réellement intéressé, fasciné et curieux, et c'est cette lueur dans ses yeux qui m'avait rendue si bavarde - je ne parlais pas aux gens comme ça d'habitude... il faut que je me reprenne bon sang !! Mais j'étais intérieurement ravie qu'il semble partager mon opinion au sujet des braconniers, et je me retrouvais vite noyée sous une avalanche de questions - holà, qu'est-ce qui lui prend ?? Ce type est vraiment... indescriptible à ce stade. Il n'a même pas peur de mes pouvoirs - pire, il a l'air complètement à fond pour en savoir plus !! Il était bien un des premiers à s'intéresser autant à ce que je pouvais faire, et je me retrouvais un peu prise de court, pas habituée à en parler.

- Euh... alors, dans l'ordre : oui, c'est grâce à elle si j'ai pu traverser les Mont Quindera pour aller chercher ma Perle de Métal dans le Temple de Cleyto, c'était génial même si au début c'est flippant, et pour la Lumière... c'est pas le pouvoir que j'utilise le plus mais... je sais faire ça, dis-je en levant une main.

Une boule de lumière vive apparut dans le creux de ma paume, claire et ondoyante, et elle se subdivisa en de minuscules lucioles qui nous entourèrent soudain dans un ballet étincelant, réalisant plusieurs figures avant de se rassembler en une seule sphère, plus grosse, qui flotta simplement autour de nous, avant de s'évaporer dans les airs.

- Ça, c'est le plus basique... je peux lui faire prendre toutes les formes que je veux, et même quelques couleurs suivant comment je filtre la lumière. C'est un pouvoir subtil, qui peut paraître inoffensif comme ça mais qui en fait peut être très dangereux, révélais-je, la main posée sur ma Pégase. Enfin moi, je m'en sert surtout au fond de la mer, quand il fait trop sombre...

Réalisant soudain ce que je venais de dire, je me détournais brusquement, triturant une plume pour me donner une contenance. Ce type... me rend trop bavarde...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 5 Sep - 10:26

Je l'écoutais me répondre, visiblement surprise par mes questions. Beh quoi ? Je suis curieux moi ! Je reportais mon regard sur Féline, impressionné. Tu m'étonne que ça parait flippant au début ! Genre tu voles quoi ! Sa fin de phrase attira de nouveau mon attention sur elle, et je regardais, fasciné, la boule lumineuse. Je sursautais quand elle éclatait, avant de se reformer et de disparaître. C'est impressionnant ! J'écoutais attentivement les explications d'Arabyss, caressant toujours l'encolure de Féline.

- C'est super pratique...

Parce que bon, tu peux pas prendre de torche sous l'eau. Beh ouais, parce que le feu quand ça touche l'eau, ça s'éteint... J'suis trop intelligent parfois. Me détachant du Pégase, je regardais la jeune femme, occupée à lisser une plume de l'animal. Me mordillant la lèvre, je me décidais à poser la question qui me tournait dans la tête depuis tout à l'heure.

- Mais... Si tu as Féline, pourquoi tu pars pas ?...

Pas que je voulais qu'elle parte hein, quelque chose en moi voulait même qu'elle reste le plus longtemps possible, mais... Si c'était son souhait, pourquoi ne le faisait-elle pas ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 5 Sep - 18:07

Lissant une plume avec mes ongles, je sentais le poids de son regard sur moi mais n'ajoutais rien, me trouvant déjà bien assez expansive comme ça. Il est grand temps que je la boucle... Féline elle avança d'un pas, et je me décalais un peu pour la suivre - elle avait bien assez à manger sur la lande, et au fond, elle n'était pas "mal" traitée, elle pouvait aller où bon lui semblait ou presque, tant que c'était sur l'île... Ne répondant pas à sa question, soupirant doucement, l'ayant sentie venir, je poussais doucement du bras les lourdes plumes de Féline, qui replia totalement son aile qu'elle laissait en temps normal un peu pendante, révélant ses postérieurs... dont un maintenu au sol par une chaine composée de lianes torsadées s'enroulant ensuite délicatement autour du membre. Les racines ancrées sous terre se déplaçaient au même rythme que ma Pégase, lui garantissant une bonne liberté de mouvement, mais elle ne pouvait plus s'envoler, clouée au sol.

- Ça fait des années que j'espère l'arrivée d'un prochain pouvoir, priant pour que ce soit le Bois, que je puisse libérer Féline et partir... parce que jusque ici, j'ai eu beau tout inventer, elles sont quasiment indestructibles et se régénèrent quand on les mutile, expliquais-je, mon ton trahissant ma lassitude.





Dernière édition par Arabyss Hale'Lake le Mer 5 Sep - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 5 Sep - 18:52

Alors que j'avais posé ma question depuis un petit moment, je fixais Arabyss en attendant sa réponse. Beh ?... Intrigué, je penchais la tête sur le côté quand elle relevais l'aile de Féline, dévoilant un entremêlement de branches sur sa patte. L'écoutant attentivement, je pinçais les lèvres d'un air désolé. C'était nul ça... Je me demandais pourquoi certaines personnes avaient cloué la pégase au sol ainsi, mais ça ne devait pas être pour rien, bien que je n'ai pas envie de lui demander. Elle paraissait tellement lasse d'avoir tout essayé que j'en avais mal au coeur. Souriant un peu, je passais mon bras autour de ses épaules pour la réconforter quelques secondes, avant de me dégager pour qu'elle n'explose pas de trop de contact.

- Allez, perds pas espoir, je suis sûr que bientôt tu pourras contrôler le Bois !

Regardant la pégase qui broutait, je croisais mes mains derrière mon dos.

- Et puis elle a pas l'air de t'en vouloir, c'est l'important non ?

Le pire serait qu'elle porte Arabyss pour responsable, la pauvre aurait culpabilisé encore plus... Parce que quelque chose me disait qu'outre l'impossibilité qu'elle avait de partir de l'île, le fait que Féline soit bloquée pour qu'elle-même ne parte pas ne devait pas l'enchanter.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 5 Sep - 21:30

Accoudée à l'aile de Féline, je regardais les lianes sans les voir, distraite. Oui, j'avais vraiment, vraiment tout essayé... mais même les alliages les plus farfelus de métaux n'avaient pu sectionner les lianes, elles brûlaient mais se régénéraient trop vite pour pouvoir fuir, rien n'y avait fait, elles étaient indestructibles, puisque c'était comme ça que les avaient voulues leur créateur. Jetant un coup d’œil en coin à Ilmaes, je constatais qu'il semblait... embêté, pour moi, et son empathie me réchauffa un peu le cœur... jusqu'à ce qu'il passe un bras autour de mes épaules. Ah non, ça suffit !! Reprenant du poil de la bête, je me raidis à son contact et le repoussais immédiatement - et encore, je lui casse pas les côtes, il devrait être reconnaissant !!

- Bas les pattes, et c'est pas à toi de me dire ce que je dois faire !! m'écriais-je en le fusillant du regard.

Jetant un bref coup d'oeil à Féline, je haussais les épaules et croisais les bras, boudeuse.

- Ouais, beh elle sait bien que j'y suis pour rien hein... râlais-je sans le regarder.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 5 Sep - 21:43

Alors que j'avais passé mon bras autour de ses épaules, elle me repoussa aussitôt. Wouuuuh, ok ! Je me reculais immédiatement, craignant un coup tellement elle semblait en colère. Mais pourquoi elle me crie dessus ?! Je voulais être gentil et voilà comment elle m'envoie bouler ! Raaah elle est tellement fière cette fille, c'est pas possible ! Tu peux pas la toucher sans qu'elle prenne ça comme une attaque... Alors qu'elle me répondait presque sèchement, je regardais Féline, désemparé. Mais je lui ai fait quoi hein ?! Mais au lieu de me répondre, la pégase continua de brouter, paisible et insensible à nos chamailleries.

- Mais, j'ai rien fait, alors pourquoi t'es méchante avec moi ?... soupirais-je en affichant une moue boudeuse.

Croisant mes bras sur mon torse, je regardais ailleurs. Ouais beh pour la gentillesse on repassera hein, mon câlin de tout à l'heure et le repas que je lui ai donné ont pas été suffisant pour l'amadouer apparemment.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 6 Sep - 10:12

Menton détourné, bras croisés, je lui jetais un bref coup d’œil irrité - il m'énerve, mais qu'il m'éneeeeeeeeeerve !!!!!!!!! Un peu surprise par mon soudain éclat de voix, Féline redressa imperceptiblement la tête, curieuse, avant de laisser tomber - Ilmaes ne me menaçait visiblement pas, à ses yeux, ce serait plutôt l'inverse même, et dans ce cas j'étais à même de me débrouiller seule, donc elle pouvait continuer à manger - logique de Pégase... Il adopta la même position que moi après sa tirade de gamin, et je lui lançais un nouveau coup d'oeil - bonne question ça tient... peut-être pour te rappeler que je suis aussi sauvage que Féline, et que ce n'est pas parce qu'on m'a enchainée qu'on m'a apprivoisée par la même occasion...

- Parce que j'ai pas besoin qu'on me colle, répondis-je un peu moins sèchement que je ne l'aurais voulu.

Parce que mine de rien... peut-être qu'il n'avait éventuellement pas totalement tors. Et puis soudain, alors que je cherchais une diversion pour renouer le contact sans trop m'impliquer... Féline releva vivement la tête, son regard tourné vers la lande, les naseaux dilatés, les oreilles dressées... elle poussa un petit hennissement, qui ressemblait presque à un ricanement... et c'est alors que je les vis.

- Regarde... murmurais-je à l'attention d'Ilmaes.

Trois Pégases sauvages, loin sur la lande mais repérables grâce à leurs robes déclinées en diverses teintes de blanc et de crème, allant jusqu'au palomino, luisant au soleil, leurs plumes réfléchissant la lumière, s'étaient immobilisés et nous regardaient. Me reculant vivement alors que Féline partait au trot pour les rejoindre, ébouriffant ses plumes, un sourire étira mes lèvres - ils étaient... magnifiques.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 6 Sep - 19:21

Je me retins fortement de lui tirer la langue quand je captais son coup d'oeil et sa remarque, ne voulant pas passer pour plus gamin que je ne le faisais déjà. Oh, ça suffit, c'est moi le bonhomme ici quand même ! Ne lui répondant pas, je fourrais mes mains dans mes poches en regardant ailleurs, me rappelant seulement maintenant que son ton n'étais pas aussi mordant que je l'aurais cru. Mais n'empêche, elle est injuste avec moi ! Fixant obstinément le ciel, Je baissais cependant le regard vers elle, intrigué par ce qu'elle venait de dire. Regarder quoi ?...

Je la fixais, suivant ensuite son regard pour voir trois sublimes Pégases que Féline avait remarqué bien avant nous. La regardant trotter sans être gênée par les lianes, je souris un peu douloureusement. La pauvre... Elle pouvait se déplacer librement, mais quand les pégases choisiront de voler un peu, elle devra se contenter de les fixer, clouée au sol... C'était horrible. Pourquoi autant s'acharner pour une malheureuse Sirène ? Ce n'était pas parce qu'elle était noble qu'elle devait rester sur cette île toute sa vie, si ? Je regardais Arabyss avec un petit sourire, voulant renouer malgré qu'elle m'ait renvoyé balader. En fait je pouvais comprendre pourquoi elle était si irritable. C'est parce qu'elle était coincée ici, hein ?... Parce que si c'était son caractère, je plains son copain !


- Ils sont magnifiques... Tu as de la chance de t'être liée à un animal aussi fabuleux.

Oui, vraiment beaucoup.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 8 Sep - 21:12

Il semblait fâché, mais je ne m'en préoccupais pas plus que ça - s'il veut bouder, eh ben qu'il boude, ça le regarde, il m'a bien cherchée, on ne récolte que ce que l'on sème... et NON, je me sens PAS coupable du tout d'abord !! Enfin notre petite querelle de gamin me désintéressa bien vite lorsque je vis les Pégases - ils étaient... magnifiques. A l'instant où je le pensais, Ilmaes formula à voix haute, et je hochais doucement la tête, définitivement radoucie par ce spectacle. Féline les avait rejoint, et ils caracolaient, splendides même de loin - sentant un pincement de regret, je détournais le regard pour croiser celui d'Ilmaes, esquissant un sourire.

- Oui... je sais, répondis-je doucement. Bon, on a plus rien à faire là - autant rentrer maintenant, au moins on aura un peu d'avance... dis-je en me détournant définitivement pour retourner vers la plage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 8 Sep - 21:24

Alors que j'observais les Pégases s'éloigner de plus en plus, je me tournais vers Arabyss lorsque je ne pus plus les distinguer, remarquant qu'elle relevait le regard vers moi. Content de son sourire doux, je le lui rendis en l'entendant. Encore heureux qu'elle s'en rendait compte, Féline était sublime, semblait tellement calme et douce... En fait je trouvais qu'elle allait plutôt bien ensemble, toutes les deux magnifiques, mais opposés par le caractère. Même si c'était vachement étrange de comparer une Sirène à une Pégase. Bref.

- Ah ouais, on y va déjà ? demandai-je en lui emboîtant le pas.

J'avais pas vu le temps passer... Et j'avais oublié ce qu'elle voulait me faire subir. Bouuuh, j'ai peur ! Un peu perplexe, je la fixais.


- Mais y aura toute ta famille ça veut dire ?...

Wouah, des Arabyss en plus jeunes, plus vieux et même version Ondin ! Ca va être bizarre...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 8 Sep - 22:29

Me dirigeant vers la dune, je l'entendis m'emboiter le pas et il me rejoignis alors que je commençais à gravir le monticule de sable. Lui jetant un bref coup d’œil à sa question, pensant qu'il se fichait de moi... je ravalais ma réplique acide en voyant qu'il semblait réellement largué, et je me rappelais alors qu'il n'était pas issu du même milieu que moi. Parfois, j'avais tendance à l'oublier...

- ... Ouais, répondis-je de mauvaise grâce. Ma famille, les cousins éloignés, les amis proches... ce qui donnera dans les 100/120 personnes, rien de bien méchant, tentais-je de le rassurer.

Arrivée en haut de la dune, je plissais les yeux alors qu'une bourrasque soulevait du sable, et me laissais glisser jusqu'en bas pour la descente - frottant mes mains l'une contre l'autre, j'attendis Ilmaes en bas, même si j'étais pas franchement pressée de rentrer non plus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 8 Sep - 23:08

Son coup d'oeil m'intriguait. Quoi, elle pense que je mens là ? Mais pas du tout, j'étais réellement ignorant de la réponse ! Je me redressais un peu quand elle commençait à me répondre, perdant un peu mes couleurs quand elle m'annonça le nombre d'invités. Quoi ?... Non mais c'est énorme ! On va les loger où sérieux ? Faut avoir un salon vachement grand pour ça ! Alors qu'elle s'arrêtait sur le haut de la dune, je me passais une main dans les cheveux.

- Ah ouais... C'est pas mal comme fête d'anniversaire quand même...

Moi j'invitais trois potes et on avait notre comité quoi... La regardant alors qu'elle se laissait glisser en bas de la dune, je tentais de faire de même... Mais me rétamais pitoyablement pour rouler tout en bas, m'arrêtant à ses pieds. Baaah, j'ai bouffé du sable ! C'est dégueu' ! Me redressant, je crachais un peu les grains désagréables qui me piquaient la gorge, avant de regarder Arabyss, du sable encore sur les joues.

- Euuuh... Je suis prêt à y aller !

Pitié qu'elle dise rien... Et qu'elle parte devant, comme ça j'aurais le temps pour reprendre contenance.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 10 Sep - 20:27

Lui coulant un nouveau regard en coin, je constatais qu'il avait pâlit à l'évocation du nombre d'invités - un problème ?... Il a des tendances agoraphobes ?... N'importe quoi, sinon il pourrait même pas sortir de chez lui. Faut pas qu'il se stresse, personne ne fera attention à lui... personne ne fera attention à personne, comme d'habitude de toute façon. Cette bonne de coincés snobinards ne viendront que pour faire bonne figure et profiter du buffet... un véritable art de vivre développé chez les nobles.

Me relevant une fois en bas, je me retournais pour voir où en était Ilmaes... et ouvris de grands yeux. Abasourdie, j'assistais à son mémorable rétamage et la série de roulés-boulés qui en suivirent sans trop savoir quoi faire pour l'aider - je maîtrise pas la Terre moi, je peux pas commander au sable !

- ... Mais tu peux pas faire attention !! éclatais-je finalement alors qu'il se redressait à mes pieds, visiblement un peu sonné. Ça va ?... demandais-je, masquant mon inquiétude derrière un masque de colère, posant un genoux à terre pour me mettre à son niveau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 10 Sep - 22:19

A peine m'étais-je redressé qu'Arabyss me criait déjà dessus. Maiiis, c'est pas ma faute si je me suis planté la tronche ! Actuellement ce... Ce serait presque de la sienne... Beh oui, ça contrôle l'Eau mais ça oublie de sécher sa robe ! Je fais comment, moi, quand elle se pavane devant moi comme ça ?! Je suis un Ondin tout à fait normal, même si ma pudeur tend à le faire oublier. Je baissais les yeux quand elle me demandait si ça allait, un peu honteux. Faut être abruti quand même...

- Ouais, ouais, j'ai mal nulle part, j'ai juste eu... Un peu peur. Désolé.

Pourquoi je m'excuse moi aussi ?! J'ai pas envie de m'excuser ! Me relevant, je passais mes mains dans mes cheveux pour enlever le sable collé dedans, avant de la regarder avec un sourire penaud.

- J'ai encore du sable ou pas ?

Je pensais avoir tout enlevé, mais je n'avais rien pour vérifier et ça me piquait encore un peu les joues... Punaise, j'espère que je vais pas faire de gaffe comme ça ce soir... A moins que, après ma chute elle va peut-être me désinviter ?!




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 10 Sep - 23:16

Si j'avais été du genre violente, je lui aurais collé des tartes à toutes les sauces. Peut-on être aussi maladroit, en étant voleur en plus ??! D'abord il commence la journée en manquant se faire amputer, et maintenant il essaye de se briser la nuque !! Ce type est pas croyable, tous mes nerfs vont y passer, il va toutes mes les faire ma parole !!!! Il semblait... totalement dépité, et je soupirais, feignant l'agacement pour masquer là encore mon soulagement. Il est pas possible ce mec...

- Fait attention... répétais-je pour la forme.

Me reculant pour le laisser se relever, je l'observais s'épousseter - de toute façon, on retourne dans l'eau... Le balayant du regard à sa question, je relevais finalement le regard vers son visage, et avançais d'un pas. Tendant la main, je frottais sa pommette droite du bout des doigts, là où quelques grains de sable amalgamés s'accrochaient encore, avant de laisser ma main retomber.

- Je sens que la soirée risque d'être mémorable, me moquais-je finalement, ne pouvant me retenir, avant de me détourner pour me diriger vers l'eau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 10 Sep - 23:26

Quand elle me répétait de faire attention, je hochais la tête. Eh, mais... Elle s'inquiéterait pas un peu là ?... Ou c'est moi qui rêve ? Naaan, je dois rêver ! Elle s'inquiète jamais elle... En tout cas pas pour moi ! Je la laissais faire quand elle s'approcha, la laissant m'effleurer la pommette pour m'enlever du sable. Je m'en rendais encore compte, mais même dans ce simple contact, sa peau était si douce... Je ne me laissais pas distraire pour autant, ricanant à sa moquerie en la laissant partir devant. Virant mon bas, je le rangeais dans mon sac avant de plonger à sa suite, m'approchant d'elle.

- C'est pas pour ça que tu m'as invité peut-être ?... Lui murmurai-je avant de m'éloigner d'un battement de nageoire.

Si, c'était pour ça, alors elle n'allait quand même pas râler parce que je fais ce qu'elle attend de moi quand même !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 11 Sep - 12:12

Sachant qu'il voudrait se déshabiller tranquillement avant de retourner dans l'eau, je ne m'encombrais pas de ce détail et traversais la plage droit vers la mer, entrant dans l'eau en ralentissant à peine alors que ma robe s'alourdissait un peu. M'immergeant totalement, je m'éloignais définitivement de la rive d'un coup de nageoire, avant de me retourner pour voir où en était Ilmaes... qui arriva dans mon dos, et je me détournais vivement pour le fusiller du regard.

- Pfff... répliquais-je, n'ayant rien de plus intelligent à répondre.

Il m'énerve quand il a raison... Gardant le silence, ne boudant qu'à moitié pour la forme, j'ouvris la route, direction la barrière de corail - nous avions à peine dépassé le milieu d'après-midi, mais il fallait qu'on prenne le temps de se préparer, sans compter qu'arriver à l'heure pour une fois pourrait peut-être m'épargner quelques regards méprisants. Pas tous bien sûr, pour ça il aurait fallu que mes tatouages disparaissent et que je soit une "gentille genre fille bien élevée au QI plus bas que celui des mollusques". M'arrêtant un peu avant la barrière de corail, gardée par une unité de gardes sur toute sa longueur, j'attrapais Ilmaes par le bras pour nous dissimuler derrière un rocher, et je retirais quelques rangées de perles pour les passer autour de son cou, en gardant juste un peu plus que lui.

- Voilà... essaye d'avoir l'air... naturel, conseillais-je, avant de quitter l’abri de notre rocher pour me diriger vers la barrière.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 11 Sep - 12:41

Son absence de réponse me plut énormément. Ah ! Ca veut dire qu'elle à rien à répondre à ça, hein ?... Tant mieux, parce qu'il n'y a pas de réponse possible lorsque j'ai raison. Et j'ai raison ! La suivant docilement, je regardais autour de moi alors que nous nous enfoncions petit à petit dans les profondeurs. En fait... Je me rendais compte que je n'étais jamais venu dans la cité sous-marine, je ne pouvais pas passer la barrière de corail...

Alors que celle-ci se profilait devant nous, je la fixais, inquiet. Et si on me démasquait ? Si un garde me reconnaissait ?... Je ne m'attardais pas plus quand Arabyss me tira par le bras et je la fixai, cherchant un quelconque indice rassurant dans ses yeux quand elle passa des perles autour de mon cou. Mais je ne réussis pas à voler assez longtemps son regard pour pouvoir être pleinement serein. Réajustant les colliers qui pendaient autour de mon cou, anormalement lourds, je suivis Arabyss en me faisant le plus naturel possible. Ne regardant pas les gardes, je passais à côté d'eux en fixant loin, très loin devant moi. Mais tout avait l'air de bien se passer... Je me mis à la hauteur de la Sirène avec un petit sourire.


- C'est bon là ?...

J'étais encore tendu comme un arc malgré mon calme apparent. J'aime vraiment, vraiment pas les gardes.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 12 Sep - 21:36

Le menton relevé, l'air hautain, j'attrapais une nouvelle fois Ilmaes par le bras et y glissais le mien pour donner l'illusion d'un quelconque duo de nobles en promenade - même si l'opération n'avait strictement rien d'une promenade de santé... nous risquions gros tous les deux en jouant ce jeu là. Moi pour avoir retiré mes perles et en avoir fait don, lui pour avoir accepté de les porter et d'entrer dans la ville sous-marine sans réelle autorisation... sans compter qu'il courrait, de prime, le double risque d'être reconnu en tant que voleur. C'était peut-être pas une si bonne idée que ça de l'emmener avec moi, finalement... mais les dés étaient jetés. Je nous fis pourtant passer le plus loin possible des gardes - autant éviter les risques inutiles... - et me détendis à peine une fois la barrière de corail passée.

- Ouais, répondis-je en esquissant un vague sourire.

Disons que le plus gros était passé... mais c'était pas encore gagné non plus. Accélérant l'allure en relâchant Ilmaes une fois hors de vue des gardes, je pris la direction de la cité sous-marine - mine de rien, c'était pas non plus la porte à côté... Plus nous nous enfoncions dans les profondeurs, moins la lumière parvenait jusqu'à nous, faisant luire mes tatouages dans la pénombre et nous plongeant dans un inquiétant clair-obscur duquel émergea au bout d'un moment une lueur droit devant. C'était les lumières de la ville dont nous nous rapprochions, et bientôt nous passâmes les portes de la cité. Illuminée de l'intérieur, les créatures et plantes marines phosphorescente s'endormaient à la nuit tombée, nous plongeant dans une obscurité totale sauf pour ceux disposant d'une autre espèce de plante, plus rare, qui brillait à l'inverse la nuit et s'éteignait le jour. Abandonnant la pseudo allée centrale menant droit au Palais Royal, je nous fis prendre plusieurs chemin détournés pour éviter les gardes et les gens en général, jusqu'à nous rapprocher du Palais, les maisons peu à peu remplacée par des demeures de plus en plus vastes au alentours.

C'était là que se situait celle de mes parents. Taillée directement dans la roche à même une falaise sous marine, l'édifice creusé dans la pierre noire était aussi impressionnant que sinistre - du moins à mon sens, et je ralentis un peu l'allure alors que nous arrivions, peu pressée de retourner m'y enfermer si vite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 12 Sep - 21:58

Je baissais mon regard vers le bras qu'Arabyss venait de glisser sous le mien avant de la fixer, étonné. Mais j'effaçais bien vite cette expression pour ne pas être démasqué, me contenant pour arborer un air hautain et orgueilleux, qui pour moi était celui des nobles. Je ne savais pas trop si c'était ainsi que je devais me tenir, mais... Au moins j'espérais que ça donnerait le change.

Une fois les gardes passés, je me détendis seulement au moment où Arabyss me répondit positivement, sans pour autant en faire trop. On était pas encore tirés d'affaire... Et si on nous attrapait, Arabyss pourrait s'en sortir bien plus facilement que moi, qui risquait ma tête. Je ralentis un peu quand elle lâcha mon bras, la fixant encore une fois avant de la suivre. Dommage, j'aimais bien qu'elle me tienne le bras comme ça ! Ca faisait super classe, parce que fallait avouer que j'étais pas moche comme cavalier quand même... Bref. La suivant dans la noirceur en face de nous, je laissais s'égarer mon regard sur ses tatouages qui luisaient de plus en plus fort à mesure que nous nous enfoncions. Elle avait une belle tripotée... Mais le plus impressionnant était celui sur son ventre, il était énorme quand même ! Ca sentait la provoc' à plein nez tout ça...

Après quelques minutes de nage, je vis une lueur devant nous, avant d'ouvrir de grands yeux une fois entré dans la cité sous-marine. Punaise, c'était... Magnifique ! C'était la première fois que je venais ici et j'étais émerveillé par la beauté des lieux. Regardant cependant le moins possible à droite et à gauche pour rester discret, j'empruntais les petites ruelles à la suite de la jeune femme avant de m'arrêter devant un bâtiment massif, perdu au milieu de résidences tout aussi immenses les unes que les autres. Mais ils habitent à combien là-dedans ?!


- Alors c'est chez toi ça ?...

Je ne pouvais quitter le bâtiment des yeux. C'était oppressent tellement c'était immense, je me sentais tellement misérable en face de tout ça...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 15 Sep - 19:48

Ralentissant de plus en plus, pas vraiment volontairement mais ne crevant pas spécialement d'envie de rentrer non plus, je remarquais enfin qu'Ilmaes s'était arrêté, et je lui jetais un bref coup d’œil par-dessus mon épaule en m'arrêtant à mon tour. Ben quoi ?... Je sais que ça fait très maison hantée, merci bien... enfin, je ne parvenais à vrai dire pas à percer la beauté de l’édifice, à la fois rustique et d'une grande majesté. Je ne voyais que la prison qu'il représentait, et ni les longues algues dansant à ses pieds, ni les anémones colorées parsemant sa façade, saupoudrée de petits poissons colorés et brillants vivant entre les coraux et autres plantes poussant sur la pierre, ne parvenaient à lui donner grâce à mes yeux.

- ... Ouais, lâchais-je en détournant le regard.

Chez moi... pfff. Enfin, ce n'était pas le moment d'en débattre... je n'étais de toute façon absolument pas d'humeur, cette dernière s'assombrissant de seconde en seconde. Repartant sans un mot, je remontais le long de la falaise pour arriver jusqu'à ma chambre - l'ouverture dans la roche était ronde et polie, l'eau retenue par une sorte de film gélatineux que je transperçais en passant, recouvrant forme humaine en entrant dans la pièce comme dans une bulle d'air. L'impersonnalité de la chambre témoignait du peu d’intérêt que je lui portais.

La pièce était ronde, le plafond formant un dôme au-dessus de nos tête au centre duquel luisait de plus en plus fort un petit globe suspendu contenant de l'eau et quelques unes de ces fameuses algues brillant dans la nuit - une petite plate forme de trois marches menait à un lit colossal à la tête sculptée dans la roche représentant un groupe de sirène en haut-relief, le reste des murs sculptés de bas-reliefs représentant poissons et créatures marines diverses modelés avec tant de réalisme que le clair-obscur régnant semblait leur donner vie. Une armoire de corail, un paravent recouvert de coquillages, une coiffeuse dont le miroir était incrusté dans une immense coque de saint-jacques nacrée, quelques boites contenant des bricoles, voilà tout ce qui composait le mobilier... et rien dans cette pièce ne fournissait la moindre preuve pouvant attester que c'était ma chambre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Sam 15 Sep - 20:13

Alors que j'étais tout occupé à détailler la façade de la demeure en face de moi, je sentis le regard d'Arabyss mais ne bougeai pas d'un cil. J'étais trop soufflé pour, dans le port et même dans Satanael, on ne voyait pas de telles maisons... Je savais qu'ici je n'étais vraiment pas à ma place. Même si pour le moment, avec mes perles je me fondais dans le décor, la magnificence de ce que j'avais devant moi me donnera du fil à retordre toute la soirée, mais après tout je ne pouvais plus reculer maintenant...

Suivant la Sirène alors qu'elle dépassait la façade pour arriver contre la falaise. Surpris, je vis Arabyss rentrer par une ouverture et reprendre forme humaine. Sérieux ?! Je la suivis, hésitant, rentrant dans sa chambre en me retenant de trébucher. Supeeeer, j'suis à poil dans la chambre d'une fille, si ma mère me voyait... Je pris rapidement mon pantalon même si je me doutais que j'allais bientôt devoir l'échanger contre quelque chose de plus sophistiqué, avant de regarder autour de moi.

La pièce, tout en rondeur, était bien deux fois plus grande que ma propre chambre. Tout était fait de détail et de sculptures et chaque meuble transpirait le luxe. Je m'avançais un peu pour tout regarder, m'arrêtant un peu sur les détails des murs et de la tête de lit, émerveillé.


- Mais, mais... Ca déboîte ! Ta chambre est... Enorme quoi...

Je baissais les yeux du plafond pour les poser sur Arabyss. Elle avait tellement de choses... Je ne trouvais pas injuste, mais incroyable. Je n'arrivais pas à croire qu'une seule personne puisse avoir autant. Enfin je veux dire, sa chambre à elle seule vaut plus que toute la fortune de ma famille !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 16 Sep - 18:18

Me tournant enfin face à Ilmaes, lui laissant dans ma grande bonté le temps de s'habiller, je remarquais qu'il semblait... vraiment, vraiment sous le choc... et durant une seconde ou deux, je craignais que mon idée puisse être en fait encore plus mauvaise que je ne l'avais cru. Et si... jamais il... je sais pas, prenait mal la brutale prise de conscience de nos réelles différences de rang ?... S'il se sentait... vexé ou... quelque chose de ce genre, et choisissait à l'avenir de me fuir plutôt qu'accepter la réalité ?!... Moi... je n'avais pas demandé tout ça. C'était même trop pour moi. Moi, tout ce que je voulais, c'était être libre... mais curieusement, j'aimais bien ma liberté quand il était là pour la teinter de sa bêtise... Secouant légèrement la tête sous l'effet d'une claque mentale, et croisais les bras, esquissant malgré moi un sourire amusé par la tête de gamin d'Ilmaes.

- "Déboite" hein ?... si tu le dis, ironisais-je. Un tas de poudre aux yeux, voilà juste ce que c'est, t'auras l'occasion de voir ça de tes propres yeux ce soir, sifflais-je ensuite en détournant le regard, amère. Bon, soupirais-je en laissant tomber ma rancune pour l'instant, bouge pas d'ici, je vais chercher de quoi t'habiller... fait pas de bêtises, ajoutais-je en lui faisant les gros yeux par-dessus mon épaule...


Avant de quitter ma chambre, passant dans un couloir que je jugeais plus que sinistre pour rejoindre les appartements d'un de mes frère.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 16 Sep - 19:13

Alors que je m'étais enfin désintéressé de mon nouvel environnement pour regarder Arabyss, je remarquais dans le silence de la pièce qu'elle semblait soucieuse, voire inquiète. Qu'est-ce qui se passait ?... Elle avait peur que je ne me tienne pas assez bien, c'est ça ? C'est vrai qu'il faudra que je laisse de côté cet air émerveillé et choqué quand on sera à la réception, ça n'était pas du tout l'endroit pour avoir de telles réactions. Et puis je fais comment pour saluer les invités ?... Lorsque, normalement, je rencontrais des nobles, je devais les saluer très bas, mais si j'étais censé faire partie de leur monde, ça n'était pas le salut adéquat, si ?...

Alors que je me perdais moi-même dans mes pensées, je l'entendis siffler et voulus faire quelque chose pour la réconforter. Elle semblait mal le vivre, mais qu'est-ce que je pouvais faire de plus à part... Rester planté là comme un benêt ? Pas grand chose apparemment. Je lui fis un grand sourire quand elle me dit de pas faire de bêtises, avant de le perdre une fois qu'elle eut tourné le dos. Et si sa réaction de tout à l'heure... C'est parce qu'elle regrettait de m'avoir proposé de venir ?... Si elle venait de penser que mon comportement pouvait lui faire honte ?...

Je soupirais pour me changer les idées, me contentant de me promettre de bien me tenir. M'avançant vers sa coiffeuse, je m'assis en face du miroir pour voir la tête que j'avais avec des perles autour du cou. J'étais pas trop mal en fait... Me redressant, je tentais d'avoir un port de tête altier, histoire de m’entraîner. Trois secondes après... Je me retrouvais courbé, les coudes sur le meuble, faisant pensivement tourner mon pendentif entre mes doigts. Va falloir que je surveille mon langage moi... Et les blagues, ce sera que pour elle, parce que sinon j'ai plus de tête !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Ven 21 Sep - 22:24

Déambulant dans les couloirs ronds creusés dans la roche, j'en ignorais la richesse des bas-reliefs et des plafonniers jalonnant mon chemins pour me concentrer sur mon objectif - pour moi, ces couloirs ne seraient jamais rien d'autre que les sombres boyaux de cette prison dans laquelle j'avais grandi et que j'avais fuie dès que j'avais été assez mûre pour comprendre que mon profond malaise intérieur n'était dû qu'à cet endroit. Sombre, sinistre et humide, c'était tout ce dont je l'aurais qualifié. Me faisant aussi discrète qu'une souris, je passais par les couloirs les plus étroits et les moins fréquentés pour finalement arriver devant la porte de la chambre d'un de mes frères - entrant sans frapper, je refermais rapidement la porte derrière moi en soupirant de soulagement - personne ne viendrait me chercher ici... et en tant que frère aîné et futur chef de famille, il devait être prêt depuis longtemps et certainement en train de superviser les derniers arrangements pour la réception.

D'un pas rapide et léger, je traversais les quelques pièces composant sa suite pour gagner son dressing - comme nous tous dans la famille, ses cheveux étaient d'un bleu nuit profond sous l'eau, et je supposais que sur terre ils vireraient progressivement au turquoise comme les miens - je supposais, vu qu'il n'avait jamais ne serait-ce que songer mettre un pied sur l'île un jour... mais ces cheveux sombres l'obligeaient à ne porter que certaines teintes qui iraient également parfaitement à Ilmaes. Parmi mes autres frères, c'était dans sa garde-robe que j'allais piocher, car il était celui dont la morphologie s'approchait le plus de celle d'Ily - grand, plus qu'Ilmaes d'ailleurs, il était peu corpulent, tout en muscles secs et déliés, et si ses habits ne tomberaient pas comme du sur mesure, au moins mon clandestin ne flotterait-il pas dedans. Mon... n'importe quoi moi.

Fouillant un peu sans rien déranger pour autant, je cherchais des habits à la fois assez anciens pour que mon frère ne les reconnaissent pas, et dans des teintes s'accordant un minimum à la robe que j'allais porter - assortir nos tenues serait le clou de la soirée, tout le monde allait croire que nous étions fiancés... mes parents les premiers, qui ne manqueraient pas de me tomber dessus sitôt les invités partis, mais la tentation de tous les faire bisquer était trop belle. Un léger sourire mauvais étirant mes lèvres, je mis finalement la main sur un fin pantalon de soie gris perle, une chemise au col en V croisé comme les kimonos d'un blanc éclatant, une large ceinture d'homme bleu ciel brodée d'argent et un somptueux manteau d'un bleu roi également brodé d'argent mais aussi de vraies pierres et perles, à la fois sobre et d'une richesse incomparable. Le bleu du manteau était le même que celui de ma robe... qui était également tissée de fils d'argents - nous allions faire la paire... j'avais vraiment hâte de voir leurs têtes. Retournant en hâte dans ma chambre, je refermais la porte derrière moi et déposais mon butin sur mon lit - levant la chemise à bout de bras, je la calais dans mon champ de vision comme si Ilmaes la portait.

- Elle va être encore un peu large... mais on pourra pas faire mieux de toute façon, marmonnais-je plus pour moi que pour lui.





Dernière édition par Arabyss Hale'Lake le Ven 21 Sep - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Revenir en haut Aller en bas

Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» J'vais finir par croire que c'est le destin ... ▬ Isleen
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -