Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 9 Aoû - 9:44

Ce matin là, dans les ruelles de Satanael... je courrais, chose extrêmement fréquente désormais, pour tenter d'échapper à la garde royale après un énième coup foireux. Je m'étais levée bien avant l'aube pour gagner l'île et récupérer mes réserves de savon accumulées depuis plusieurs jours, et j'avais largué le tout dans la plus grande cascade de la ville - très rapidement, la cascade avait fait mousser le savon au point que la mousse avait débordé du bassin en contre bas pour commencer à se répandre dans les rues, ce qui n'avait été au goût de personne - ils n'ont aucun humour ma parole !! C'était marrant pourtant non ?... Bon. Visiblement, ça ne m'était pas du tout pour eux... et manque de pot pour moi, sur ce coup là j'avais mal joué - aussi tôt le matin, la garde n'avait pas grand chose d'autre à faire que me courir après pour espérer me renvoyer illico presto d'où je venais, et je me retrouvais avec bien plus de poursuivants aux fesses que d'habitude.

Ça faisait maintenant plusieurs heures que nous jouions au chat et à la souris... et à mon grand damn ils ne se lassaient toujours pas, et moi, je commençais à être sérieusement essoufflée... et en manque d'eau. Mes cheveux, rassemblés en une natte irrégulière faite à la hâte dans mon dos, d'un pâle turquoise, avaient rarement été aussi clairs qu'en cet instant. Mes perles commençaient à peser lourd sur mes hanches, tressautant et cliquetant au rythme de ma course... ma gorge et mes poumons me brûlaient, et j'en avais mare de devoir sans cesse rassembler les plis de ma longue robe fendue dans ma main pour pouvoir libérer mes jambes. Je fatiguais sérieusement... se pourrait-il que cette fois, ils puissent gagner ?...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 9 Aoû - 10:11

Aaaaaah, cette journée est parfaite ! Parfaite pour quoi ? Pour discuter ? Pour bronzer ?... Mais non voyons, pour voler ! Je m'étais levé de plutôt bonne humeur, malgré le fait que ma mère ne soit vraiment pas en forme. Qu'à cela ne tienne, j'étais encore plus motivé pour lui ramener un joli petit butin. Me baladant dans la ville, le nez faussement au vent, je cherchais une victime. Habillé, comme d'habitude, d'une tunique et d'un pantalon en toile dans les tons de bleu et gris, je marchais les mains dans le dos... Jusqu'à trouver ma cible.

Un petit groupe de nobles discutaient ensemble, leur attention semblait être focalisée sur quelque chose. Je ne cherchais pas à savoir quoi et commençais discrètement et silencieusement à leur faire les poches, récupérant tantôt des perles, tantôt des pièces d'or. J'avais presque fini mon travail quand je me sentis tiré en arrière par les cheveux. Retenant un cri de surprise et de douleur, je me retrouvais en face d'un membre de la garde. Et m... J'étais fait pour ce coup-ci. Normalement les gardes ne prenaient pas la peine de me poursuivre, ayant des choses plus importantes à faire. Mais aujourd'hui, y en a un qui semblait vouloir faire du zèle...


- Toi... Tu commences à me courir. Droitier ou gaucher ?

Euuuuh... J'étais gaucher, mais fallait vraiment que je le dise ?... J'ouvris de grands yeux effarés quand il sortit son couteau. Mais qu'est-ce qu'il me fait ?!

- G-... Gaucher...

J'avais pas vraiment envie de mentir pour le coup. Le garde m'offrit un sourire carnassier avant de chopper mon bras droit sans douceur, me serrant si fort qu'il allait me laisser une marque.

- On va t'alléger de la main droite alors, je suis bon seigneur aujourd'hui... Si ça pouvait te servir de leçon.

Affolé, je regardai autour de moi en quête d'un peu d'aide. Attends, il me fait le coup du châtiment barbare ou quoi ?! Punaise, c'est la première fois que je me fais avoir ! D'habitude je suis assez discret pour passer inaperçu ! Est-ce que mes pensées me distrayaient ?... Mon regard s'arrêta sur la cascade mousseuse qui avait l'air d'attirer l'attention de tous les badauds. Quelque chose me disait que je connaissais l'auteur de cette farce... Abandonnant l'idée d'être sauvé, je tirais une ou deux fois sur mon bras pour essayer de le libérer, sans succès. Je n'avais plus qu'à attendre la suite... Quelqu'un à de quoi cautériser la plaie ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 9 Aoû - 21:56

Bon sang, mais c'est qu'ils s'amélioreraient... je suis carrément cernée là. Ils m'avaient coupé la retraite jusqu'à la mer pour me renvoyer sur les lieux de mon crime - et j'avais eu beau jouer de tous mes passages dérobés et ruelles oubliés, ils avaient fini par inexorablement me condamner à me jeter dans leur piège. Autant arrêter de courir tout de suite et me rendre... mais bien que sérieusement essoufflée et déshydratée, ma fierté m'en empêchait - je combattrais jusqu'à ce qu'ils m'aient bouclé à double tour dans ma chambre sous la mer. Et encore, même là je ne m'avouerais pas vaincue.

Et... bon, beh la partie est finie, ou presque. J'arrivais sur la place d'où tout avait commencé, des heures plus tôt - toujours envahie par la mousse, des gardes nettoyaient à l'eau claire pour espérer purifier la place et la cascade qui avait pris cher - vraiment, aucun humour franchement... Hors d'haleine, les cheveux vraiment très clairs, les joues brulantes, je continuais pourtant à foncer droit devant - si je sautais dans la cascade... c'était peut-être ma dernière chance de sauver ma peau. Mais alors que j'allais me taper le sprint du siècle... le temps sembla se figer devant moi. La, à quelques mètres à peine sur ma droite... je reconnu Ilmaes, immobilisé par des gardes, un officier tenant fermement sa main tout en libérant son poignet, lame au clair, prêt à frapper. Durant une fraction de seconde, j'envisageais de passer mon chemin, de le laisser se débrouiller - et puis de toute façon, le garde n'allait quand même pas aller jusque là non ?...

Puis la lame s'abaissa.

- ILMAES !!!!!!!!!


Malgré mon essoufflement total, je trouvais soudainement la force de puiser dans mes ultimes ressources - mobilisant tout mon pouvoir à mon secourt, une vague titanesque et mousseuse vida presque complètement le bassin de la cascade et se déversa avec violence sur la place, emportant tout sur son passage... nous y compris.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 9 Aoû - 22:15

Je fixai le soldat, voulant voir si il allait vraiment me couper la main, mais son regard paraissait plus que décidé. Alors que je tentais une dernière fois de libérer mon poignet, le sourire carnassier que j'avais en face de moi me fis renoncer. Je fermais les yeux, me préparant à la souffrance, avant d'entendre quelqu'un hurler mon nom. Enfin, quelqu'un... Elle plutôt. Je rouvris les yeux, me tournant vers Arabyss, apercevant ses joues trop rouges et ses cheveux bien trop clairs. Elle avait vite besoin d'eau... Fallait pas qu'elle s'occupe de moi !... Une vague coupa court à mes pensées, alors que je me faisais entraîner. Je luttai seulement quelques secondes avant que le soldat ne me lâche, me redressant rapidement en glissant un peu sur les pavés savonneux avant de courir vers la jeune sirène. Cette femme me sauvait la vie là !

Je retrouvais Arabyss un peu plus loin, le peu de la vague n'étant pas suffisante pour qu'elle reprenne entièrement ses forces. Je la récupérai rapidement, la prenant dans mes bras même si elle allait surement râler.


- On s'arrache ma belle.

Profitant de la confusion, je filai vers la mer, étant encore en assez bon état pour aller assez vite tout en portant Arabyss. J'entendis les soldats se relever maladroitement et les supérieurs hurler des ordres. La voix du soldat de tout à l'heure me parvint.

- Non mais tous les deux vous faîtes la paire !

J'en aurais presque ri si je ne voulais pas me grouiller de m'éloigner d'eux et de leurs armes. Après avoir disparu dans les petites ruelles, je me retrouvais sur le port et trouvais un endroit isolé pour mettre précautionneusement la sirène à l'eau, la fixant, inquiet.

- Eh, ça va ?...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 9 Aoû - 22:54

La vague se leva en une fraction de seconde... s'écrasa sur nous en balayant la place, nous immergeant un instant d'eau savonneuse avant de nous rejeter sur le dallage blanc de la cité. Le rinçage m'avait fait du bien... mais l'eau, tiède et savonneuse, n'était pas propre à être respirée, aussi m'étais-je retenue lorsque j'avais senti mes branchies fendre la peau tendre de mon cou. J'étais donc vaguement réhydratée en extérieur, mes cheveux recouvrant peu à peu une teinte turquoise... mais ma gorge restait désespérément sèche, et la mobilisation de mon pouvoir m'avait achevée. Cette fois s'ils me mettaient la main dessus, j'étais faite... Entendant un bruit de course dans mon dos, résignée, je ne cherchais même pas à fuir... Ne compris pas trop ce qui se passait alors que je me sentis soudain soulevée et emportée.

- Pose moi... gémis-je plus que je ne râlais, me décevant moi même.

Quelle combativité, ça fait peur là... Un peu sonnée par la brutale dépense d'énergie, je loupais une bonne partie du trajet... pour finalement enfin me retrouver à l'eau. Sous la surface, mes jambes se soudèrent, mes écailles d'un bleu nuit recouvrant ma peau et une partie de mon corps, ma robe blanche dansant autour de moi tel les tentacules d'une anémone de mer, et lorsque mes branchies s'ouvrirent dans cette curieuse sensation ni très agréable ni vraiment douloureuse, je me laissais couler en inspirant avec avidité l'eau délicieusement fraiche et salée. Peu à peu, mes cheveux foncèrent pour atteindre la même teinte sombre que mes écailles, ma peau retrouva tout son éclat, et lorsque je rouvris les yeux, mon regard était clair et non plus trouble comme plus tôt. Croisant celui, relativement inquiet, d'Ilmaes... je lui envoyais une grande gerbe d'eau à la figure, retrouvant mon masque coléreux habituel.

- Non, pas du tout !!! Braillais-je en crevant la surface. Franchement, tu te rends compte que si je n'étais pas passée par là, il t'aurait coupé la main sans hésiter ??! T'es complètement inconscient, te faire chopper par un officier en rogne, tu l'as choisi exprès ou quoi ??!! m’époumonais-je en dépit du fait que je n'étais pas encore totalement remise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Ven 10 Aoû - 11:18

Je ne réagis pas à sa faible demande, trouvant que l'heure n'était pas aux demandes incongrues. Une fois les soldats semés je ralentis légèrement l'allure sans toutefois m'arrêter, m'inquiétant maintenant plus pour Arabyss qu'autre chose.

Une fois la sirène dans l'eau, je virais mon pantalon pour m'y glisser à mon tour, retrouvant mes écailles mordorées et mes cheveux blancs, alors qu'ils tiraient quelques instants plus tôt vers le gris anthracite. Je contemplais Arabyss qui retrouvais sa queue bleue sombre et ses longs cheveux de la même couleur, la laissant reprendre ses esprits avant de m'attarder sur son regard clair... Qui se chargea de colère à ma vue. Je me pris une gerbe d'eau dans la figure avec un sourire blasé. Bon, beh elle allait bien alors... Son énervement me fit baisser les yeux, penaud. Ouais, j'avais mal joué, mais c'était un peu de sa faute non ?... Elle avait attiré tous les gardes ici ! Quand elle eut fini de me crier dessus je relevai les yeux, plaidant ma cause.


- Mais... Pourtant je me fais jamais avoir, ils me laissent filer ! Lui il était méchant par rapport aux autres !...

Je soupirais un peu, me rendant maintenant compte que j'étais vraiment pas passé loin de la catastrophe. Pris d'une impulsion que j'allais surement regretter, je la pris par la taille pour l'attirer à moi, la serrant avec la force de mon soulagement.

- Merci de m'avoir aidé...

Et merci de t'être inquiété pour moi. C'était de l'inquiétude, non ?... Moi qui redoutais le moment où on allait se revoir, j'étais plutôt soulagé de sa réaction... Même si elle m'avait quand même hurler dessus.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 12 Aoû - 23:13

Cet espèce de mollusque, de bulot sans cervelle, de crétin fini au QI plus bas que le plancton !!! Il eut au moins la décence de prendre l'air contrit, et ne répliqua pas lorsque je lui balançais de l'eau à la figure avant de lui hurler dessus. Rien que d'y repenser... j'en avais le cœur qui battait la chamade. C'était pas normal !!! Et c'était de sa faute !!!!!!

- Fallait bien que ça arrive un jour !!! Et les soldats ne sont PAS "gentils", c'est juste que jusque là t'as eu du bol, mais ça pouvait pas durer, j'arrive pas à croire que tu l'ai même pas vu venir bon sang !!! Répliquais-je, hurlant toujours.

J'allais continuer sur ma lancée, le regard brillant de colère, m'essoufflant pourtant déjà, la voix un peu cassée après ma course de ce matin, quand soudain... je me crispais légèrement, coupée dans mon élan, totalement prise au dépourvu, la surprise m'empêchant de réagir. Je m'étais... rarement trouvée si proche de quelqu'un au court des dernières décennies... en général, je n'étais pas fan des contacts... mais là... Je pouvais sentir ses écailles lisses et douces frotter contre les miennes. Ses muscles puissant sans cesse en action pour maintenir son équilibre. La douceur de son étreinte, la fermeté de sa poitrine... une mèche immaculée frôler ma joue. Les yeux écarquillés par la surprise... mon regard se voilà, et je me détendis un instant bien malgré moi. Malgré le fait qu'il soit plus fin et moins baraqué que la plupart des Ondins... je me sentais... soutenue... parce qu'il était... bien plus fort que moi, malgré les apparences. Ça avait... un côté rassurant...

- ... De rien... répondis-je sans réfléchir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 12 Aoû - 23:42

Elle paraissait hurler de plus en plus fort, jusqu'à ce que mon étreinte ne l'arrête brusquement. Elle semblait se crisper et j'attendis sans bouger qu'elle m'en mette une, qu'elle me repousse ou qu'elle hurle de nouveau mais... Rien de tout cela n'arriva. Au contraire, elle se détendit un peu et j'en profitais presque, ne resserrant pas mon étreinte mais tournant légèrement la tête vers ses cheveux qui retombaient, gorgés d'eau, pour flotter lentement dans l'eau. J'inspirais un instant leur parfum salé avant de sourire à sa réponse. Je me détachais d'elle doucement, mes mains posées sur ses épaules avant de les faire descendre le long de ses bras, appréciant le contact de sa peau douce sous mes doigts.

- Je l'ai pas vu venir parce que... Je pensais à trop de choses pour être pleinement concentré.

Je la lâchai complètement, me reculant un peu pour la laisser respirer. Je n'avais même pas imaginer pouvoir la tenir comme ça dans mes bras pendant une seconde, alors j'avais vraiment profité de ces instants.

- Mais toi, tu n'étais pas non plus en bonne posture ! Pourquoi tu n'as pas réussi à t'échapper, comme d'habitude ?... Si j'étais pas prêt à me faire couper la main, t'étais mal aussi !

J'essayais de lui retourner les reproches, histoire qu'elle ne cherche pas à en savoir plus sur les pensées qui m'auraient valu ma main. J'allais quand même pas lui dire que je pensais à elle...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 20 Aoû - 23:30

Durant une seconde... je le sentis tourner la tête, et sa peau glissa contre la mienne, humide, douce et fraiche, et je sentis un frisson remonter le long de ma colonne vertébrale. Il y eut une seconde de flottement où le temps sembla ralentir, et je me laissais faire, lui rendant presque son étreinte, juste un instant... puis je redescendis brutalement sur terre. Mais... qu'est-ce qui se passe ??!!! Qu'est-ce qui m'arrive ??????!!! C'est MOI le mollusque oui !!!! Il m'avait déjà relâchée, se contentant de faire glisser ses mains le long de mes bras en m’arrachant un nouveau frisson, et je me dégageais sèchement pour remettre de la distance entre nous - c'était du grand n'importe quoi, il avait pas le droit de me toucher comme ça !!!

- Eh beh la prochaine fois... fais plus attention !!!! brayais-je pour tenter de me redonner contenance.

Ce qui foira totalement, mais ça personne ne le saura. Sourcils froncés, mâchoire crispée, j'étais de nouveau en colère, voir plus encore maintenant que je m'étais sentie devenir toute molle dans ses bras - STOP !!! On y pense même pas, c'est du grand n'importe quoi, c'est juste parce que j'ai eu peur et que je suis fatiguée !!! Et il se fiche de moi ma parole !!!!!!!!!!

- Ça te regarde pas !! hurlais-je en lui envoyant de nouveau de l'eau à la figure. Mais ce que tu peux être... énervant !!!!!!!! Raaaaaaaaaaaah !!!!!!!!!

Rageant totalement, je commençais à nager vers la rive, une expression dure et résolue sur les traits - il faut que je m'éloigne de lui, il me rend totalement folle et à tous les sens du terme !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Lun 20 Aoû - 23:55

Je l'avais senti se laisser faire, presque me rendre mon étreinte... Mais son cerveau et son habituelle mauvaise humeur étaient apparemment revenues au galop. Elle se dégageait sèchement, s'éloignait de moi en râlant de nouveau. J'avais l'impression d'avoir fait un pas en avant... Pour tout de suite en faire deux en arrière. Quelque chose me disait en plus que ça ne sera pas la dernière fois que j'aurais cette sensation. Quand elle m'envoyait de l'eau dans la figure, je tentai de me protéger alors qu'elle partait déjà vers la rive. Soupirant, je la suivis un instant avant de finalement m'arrêter.

- Bon, bon, d'accord, c'est pas mes oignons, mais pars pas comme ça, les soldats nous cherchent peut-être encore !

Elle se rend compte qu'elle est vexante des fois ? Elle m'a même pas remercié de l'avoir remis à l'eau... Sinon on la retrouvait desséchée sur la place hein ! Mais je me rendais bien compte que ce n'était pas l'heure de le souligner.

- Arabyss ! Tu sais bien que je peux pas te courir après si tu sors de l'eau... Tu m'en veux toujours pour la dernière fois ?... Je m'excuse ! J'y suis allé surement un peu fort.

Je l'avouais, j'avais poussé le bouchon. Mais comme ça au moins je referais pas la même erreur deux fois ! Mais par contre elle a plus rien à me reprocher pour aujourd'hui, elle a fait le tour je pense.

- Repars pas comme une furie, s'teu plait...

Je fixais son dos, buté. Mais zut, si elle s'en va comme ça à chaque fois je fais comment moi pour l'embêter ensuite ?! Pour faire des conneries qui la feront rire ?! Pour... Tout ça quoi ! Je triturais la clé qu'elle m'avait offerte et qui ne quittait pas mon cou. Non vraiment, elle était injuste quand même ! Elle m'a sauvé la main mais je lui ai sauvé la vie !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 21 Aoû - 23:40

Nageant sans me retourner... je le fuyais pourtant avec bien moins de force que je ne l'aurais voulu, ralentissant presque assez pour le laisser me rattraper. Je l'entendis d'ailleurs commencer à me suivre... avant de le figer de mauvaise grâce en l'entendant. Et zut, il n'a pas tord... je suis bonne pour éviter la ville durant toute la journée si je ne veux pas être réexpédiée fissa dans les profondeurs. ET si ça m'arrivait, qui s'occuperait de Féline pour aujourd'hui ?... personne. J'étais la seule sur qui elle pouvait compter, et je ne pouvais me permettre de me faire chopper bêtement. Elle avait besoin d'eau elle aussi, moins que nous mais bon, et avec mon pouvoir je pouvais la baigner un peu... ça la consolait un peu, elle avait besoin de moi. Soupirant d'exaspération, je fis volte face, croisais son regard pour ne plus lâcher, croisant les bras pour faire bonne mesure.

- Pas qu'un peu, t'as eu du bol que je ne t'épingle pas sur place, répliquais-je, mauvaise.

J'avais certainement eu l'intention d'ajouter autre chose... mais son mouvement attira mon regard, et je vis enfin ce qu'il triturait autour de son cou - ma clef. Celle que je lui avais offert. Ce qui me rappela instantanément le bracelet qui enserrait mon bras, que je n'avais pas enlevé depuis... la dernière fois qu'il m'avait énervé. Ayant du coup perdu le fil de ce que je voulais dire... je soupirais bruyamment, une moue boudeuse sur les lèvres.

- Bon... t'as pas une idée de planque où les gardes pourraient nous oublier ?... bougonnais-je en signe de rédhibition.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 22 Aoû - 0:01

J'attendais avec appréhension sa réaction alors qu'elle s'était arrêtée, avant de soupirer de soulagement quand elle se retourna. Elle me répondit sèchement mais ça m'étais presque égal, elle me répondait et c'était déjà ça de gagner. Je me passais la main sur la nuque avec un rire gêné.

- Eh eh... Merci de... Pas l'avoir fait ?...

Je réponds quoi à ça, sérieusement ?! Bref. Je baissais les yeux sur ce qu'elle regardait, remarquant qu'elle fixait mon pendentif. Il est beau hein ?... Mais elle le connait, c'est elle qui me l'a offert en échange du bracelet... Qu'elle a toujours au bras. Je souris, content qu'elle ne le quitte pas. C'était une petite attention et j'étais vraiment heureux qu'elle en prenne soin. Je penchais la tête sur le côté à son soupir, avant de réfléchir à sa question. Beh y a bien chez moi mais... Je préférais éviter, si quelqu'un nous voyait et nous dénonçait mes parents pourraient avoir des problèmes. Ah si ! Je sais.

- Je connais une petite crique pas loin, elle est très isolée et on peut se mettre au couvert sous les rochers si ça te va, annonçais-je en reportant mon attention sur elle.

Je revins vers le ponton pour prendre le sac que j'avais jeté dans la foulée, où j'avais planqué le maigre butin de ce matin et mes vêtements. M'éloignant un peu du port pour me diriger vers notre future planque, je me retournais vers Arabyss.

- Allez... Viens !

J'avais accompagné ma phrase d'un grand sourire avant de plonger pour prendre un peu d'avance.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 22 Aoû - 9:11

Les bras toujours croisés, je haussais un sourcil, ne répondis rien - ouais... beh pas de rien... Enfin, c'était de ce que j'avais vu dans sa nature de provoquer les gens, l'ennui étant qu'il ne semblait pas toujours avoir conscience des limites. Conscience qu'au détour d'un chemin, des filles en colère ou des gardes mal lunés pouvaient retourner sa connerie contre lui, l'une se contentant de le tremper un bon coup pour la forme, l'autre... pouvant aller jusqu'à tenter de lui couper la main. Bon sang... mais qu'aurait-il fait si je n'étais pas intervenue à temps ??...

- Mmmhh... va pour la petite crique alors, acquiesçais-je en revenant enfin vers lui.

Attendant qu'il récupère ses affaires, radoucie bien que toujours légèrement boudeuse, je gardais le silence alors que nous nous éloignons du port puis soudain... il plongea. Pfff, ce sourire de crétin... m'énerve... et pourtant, je plongeais à mon tour, mes branchies s'ouvrirent, et je le rattrapais alors qu'il s’enfonçait sous la mer.

- T'es sûr qu'on aura aucune chance de se faire chopper là-bas ?... redemandais-je, histoire d'obtenir confirmation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mer 22 Aoû - 17:26

La laissant réfléchir un peu alors que je commençais à prendre le chemin de la crique, je souris quand elle accepta. En même temps elle n'avait pas trop le choix, c'était ça ou repartir chez elle si elle ne voulait pas se faire pincer. Nageant un peu hors de l'eau, je plongeais ensuite, laissant mes branchies prendre le relais. Savourant l'eau salée qui glissais sur mon corps, je fermais un instant les yeux. La course et l'inquiétude avait sérieusement joué dans ma résistance sur terre et je m'en remettais enfin complètement... Mais je n'étais pas à plaindre, vu la situation d'Arabyss. Rouvrant les yeux à sa question, j'évitais un rocher et un parterre de corail avant de reprendre ma route.

- Aucune !... A vrai dire j'ai l'impression que personne n'a connaissance de cet endroit, je n'y ai jamais vu personne !

Je lui souris avec un air réconfortant pour qu'elle me croie, nageant tranquillement à côté d'elle en suivant les courants. Cette crique était parfaite pour se cacher, j'y allais souvent pour échapper aux gardes ! Après plusieurs minutes de nage vigilante au cas où nous recroiserions les soldats, je crevais la surface devant une plage de sable immaculée. La plage était enfoncée entre deux falaises, celle de gauche où s'étaient installées les mouettes et autres oiseaux maritimes, celle de droite, plus exposée au vent et aux vagues, vide d'animaux mais possédant des creux dans la roche érodée où s’engouffraient l'eau. Le seul moyen d'y parvenir était par la mer, la plage étant véritablement enfermée dans un écrin rocheux. Je me tournais vers Arabyss en souriant.

- Et nous voilà arrivés ! Où veux-tu qu'on se pose en attendant que les soldats aient réparés nos conneries ?

Parce que je ne pensais pas que mes vols d'aujourd'hui allaient être oubliés...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 23 Aoû - 21:41

Ce sourire crétiiiiiiin !!!!!! Un jour, je le lui ferais bouffer, juste pour la forme. Il a pas idée d'à quel point c'est énervant. Lui emboitant le pas - pas comme si j'avais le choix depuis qu'il s'était amusé à faire le mongol dans ma planque préférée... - je plissais les lèvres en une moue dubitative mais n'insistais pas - bon, bon, s'il le dit... enfin, ça m'étonne quand même. Depuis le temps que je suis ici, je suis persuadée que je connais tous les recoins de cette foutue île... et pourtant... je devais bien admettre que j'avais toujours cru qu'il n'y avait rien vers la direction qu'il prenait. Me laissant porter par les courants pour économiser mes forces, je pinçais les lèvres en constatant un truc - il avait... un peu la même façon de nager que moi. Chacun avait un style propre, force brute ou papillonnement léger, mais cette manière de se laisser pousser tranquillement sans pour autant se laisser emporter... me ressemblait. A moins que ce ne soit l'inverse, moi qui lui ressemble ?... Pff. Il remonta alors à la surface, et je le suivis toujours, crevant la surface de l'eau pour me retrouver face à une toute petite place qui devait être plus ou moins immergée selon les marées, son sable fin aussi immaculé et lisse que si personne ne l'avait jamais foulé. Ce qui était certainement pas loin d'être le cas... vu que même moi, je n'avais jamais fait gaffe à ce petit enfoncement dans la falaise.

- Je sais pas, où tu veux, répondis-je distraitement en levant les yeux jusqu'au sommet de la falaise, avant de baisser à nouveau le regard vers la plage. Tant qu'on reste un peu dans l'eau, ajoutais-je par-contre finalement.

Mon endurance ayant été mise à rude épreuve ce matin, je préférais barboter encore un peu, quitte à juste me poser sur la rive.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 23 Aoû - 21:54

Alors que je regardais autour de moi, je l'entendais me répondre que je choisissais l'endroit pour nous reposer. Bon, je voulais faire le galant mais apparemment j'impose mes choix ! J'allais me décider pour les rochers quand elle me dit préférer rester dans l'eau. Tant mieux, y avais des cuvettes pleines d'eau qui étaient vachement bien dans la falaise !

- Alors vers les rochers, on sera à l'eau et au frais en prime !

Je me dirigeais de moi-même vers la falaise, cherchant des yeux un endroit parfait. Trouvé ! Après quelques secondes à peine de recherche, je tombai devant un renfoncement de la falaise où la pierre était polie par l'eau salée, assez grand pour nous abriter tous les deux sans être trop proches et avec un coin à l'ombre du soleil qui commençait déjà à briller fortement. D'une simple impulsion, je me mis sur le bord de la cuvette pour glisser sur la pierre lisse, me retrouvant à l'ombre avec un grand sourire, laissant Arabyss faire de même.

- Voilà, on est cachés là ! On est bien, non ?

Je débarrassais ma nageoire dorée de quelques algues, avant de la laisser reposer dans l'eau. Je remarquais alors que, même si l'endroit était grand, nos queues s'effleuraient au rythme des vagues. Relevant la tête, je souris.

- Alors, qu'est-ce qui t'es arrivé pour que tu commences à redécorer la ville aussi tôt dans la matinée ?...

Je sais pas, je trouvais que c'était un peu trop tôt dans la matinée pour qu'elle sorte. Fallait qu'elle évacue quelque chose ? Ou c'était juste par caprice qu'elle avait commencé sa journée en fanfare ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 23 Aoû - 22:41

Vers les rochers ? S'il le dit, je le suis. Je lui fais vachement confiance quand même... dans un coin aussi isolé, s'il lui prenait l'envie de m'attaquer pour me voler mes perles, je serais en assez mauvaise posture - l'eau ne lui ferait pas grand mal, pas plus que la lumière, quant au métal... aurais-je le courage de créer un poignard pour me défendre ?... Je n'étais pas une grande combattante, même si je me débrouillais, mais j'avais déjà eu la constatation qu'il était plus fort que moi. Le suivant donc distraitement, je baissais les yeux sur le rocher qu'il me désignait - ça me semblait plus que parfait, et je me hissais sur la pierre après lui, me calant contre la roche, amusée de le regarder se débarrasser des algues... avant d'échapper un grognement étouffé en entendant sa question.

- C'te regarde pas, grommelais-je en détournant le regard - pas envie d'en parler.

Enfin, si en fait. Maintenant qu'il me posait la question... je réalisais que non seulement, pour une raison que j'ignorais, j'avais envie de lui en parler... mais en plus, une idée machiavélique commença à germer dans mon esprit. Et si ?...

- Et toi, comment ça se faisait que tu sois déjà dehors aussi ?... C'est pas à cette heure ci que se baladent les gens les plus intéressant, détournais-je la question pour gagner un peu de temps.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Jeu 23 Aoû - 23:08

Une fois installée, je vis qu'elle paraissait amusée par ce que je faisais. Beh ouais, ça me colle aux écailles, c'est chiant quoi... Mais son air la quitta à ma question et elle grogna moitié, me renvoyant balader. Ooooh, ça va, je m’intéresse à elle ! Et puis j'ai le droit savoir ce qui l'a rendu de si mauvaise humeur qu'elle m'a sauvé la main quoi ! Je remarquais cependant que son air renfrogné céda la place à une mine... Que je n'aimais pas trop. C'est moi ou elle prépare un truc là ?... Bref, tant qu'elle s'en prend pas à moi, ça me va ! Je soupirais un peu à sa question, pas contre elle mais contre les raisons de ma sortie très matinale.

- Je tournais en rond chez moi...

... Et ma mère est de plus en plus mal, à tel point que je dois rapporter encore plus d'argent à la maison pour qu'elle puisse trouver de quoi se soigner. Mais rien n'y faisait, elle ne guérissait pas... Ou en tout cas les résultats étaient très peu visibles. Mais je préférais ne pas m'étendre là-dessus, ne voulant pas déballer mes problèmes à Arabyss. Elle n'avait pas besoin de les entendre ! Je relevais la tête, retrouvant mon habituel air joyeux.

- Mais c'est pas grave, le moins que l'on puisse dire c'est que maintenant je ne m'ennuie plus ! Qu'est-ce qu'on va faire une fois qu'on se sera suffisamment planqués ?

J'étais lancé pour la suivre moi, j'avais pas envie de passer la journée tout seul !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Ven 24 Aoû - 9:35

Rah... c'était pas une bonne idée... mais... en même temps... oui... peut-être que si... et en précisant bien certaines conditions... éventuellement... mhhh... à voir. Redescendant sur terre, j'eu la surprise de l'entendre soupirer, mais pas un soupir que j'aurais qualifié d'agacé (comme les miens), plutôt un soupir... un peu triste, peut-être. Ou alors c'est moi qui divague ?... Avec l'idée que j'ai osé avoir, ce ne serait pas étonnant. Le soleil m'a un peu trop tapé sur la tête de bon matin, je crois... A sa réponse... j'eu l'impression qu'il ne me disait pas tout, mais je résistais à l'envie de le titiller - officiellement, c'était parce que de toute façon, je me rabâchais que je ne devais pas m'intéresser à lui, ne pas lier de lien trop fort puisque j'allais partir... et officieusement... sans que je ne sache trop pourquoi, il me sembla qu'il serait de mauvais goût de l'embêter maintenant. Surtout si je voulais obtenir quelque chose de lui...

*graaaaaaaaaaaaaand soupir* - ... Ce soir, c'est l'anniversaire de mon frère aîné, l'héritier de la famille et tout le bataclan. Ce qui signifie loooooongue soirée mondaine bien rasoir... où je serais obligée de non seulement être présente, mais en plus de me tenir à carreaux. Mais... je me disais que, peut-être... si tu venais avec moi... ça serait... un peu moins chiant... évoquais-je comme ça en regardant ailleurs.

Beh quoi ?... Qui ne tente rien n'a rien...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Ven 24 Aoû - 12:39

Je la regardai alors qu'elle semblait perdue dans ses pensées. J'aimerais bien savoir à quoi elle pense là ! Parce que ça m’inquiéterais presque. Elle prépare un coup ou quoi ? J'ai trop envie de lui demander moi maintenant ! Après ma réponse évasive, elle n'insista pas. J'étais soulagé, je voulais pas trop m'étendre sur le sujet... Pas que je voulais oublier, loin de là, mais ça ne servirait pas à grand chose que je me plaigne, à part à me rendre triste et la mettre mal à l'aise alors bon...

Intrigué après son long soupir, je la regardais me parler de ce qui l'avait surement énervé ce matin. Ah ouais, vachement distrayant comme programme... Passer la soirée avec des nobles pince-sans-rire, c'était pas la meilleure chose à faire de ses soirées ! J'ouvris par contre de grands yeux à la suite de sa phrase. Attends... Elle veut que je vienne ?! Mais je sais pas me tenir avec les nobles ! Je sais seulement leur voler des trucs quoi !... A moins que, j'ai peut-être le droit de leur faire les poches... Ouais, non ça m'étonnerait.


- Ouais, pourquoi pas, si je peux rendre la soire plus agréable, dis-je en haussant les épaules.

Ça me fera une expérience comme ça ! Je baissais les yeux sur ma tunique trempée. Je veux bien mais tous mes vêtements étaient des tuniques et pantalons basiques, aux couleurs passe-partout... Je peux pas y aller comme ça moi, je vais pas faire l'illusion !

- Par contre, je vais pas dénoter un peu ?... D'accord j'ai pas de tatouages mais j'ai pas de perles non plus.

J'allais me faire chopper en moins de deux !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 26 Aoû - 16:05

C'est moi ou il l'a vu venir celle là ?... Merde alors, je deviens prévisible !! Agacée, un silence plana alors que je le sentais se détendre un peu - il était... soulagé ?... J'avais bien fait de la boucler alors pour une fois. Et en fait non, à sa tête, il l'avait pas vue venir, et ça me rassura un peu quand même. Pinçant les lèvres, je détournais le regard, résistant à la tentation de croiser les bras - pas la peine d'en faire trop... mais je sens qu'il va m'envoyer balader, et pour le coup, il aurait bien raison... sans déc', on fait pas plus chiant que ces dîner à la noix... Alors quand finalement, il me répondit qu'il acceptait, ce fut mon tour d'ouvrir de grands yeux.

- Sérieux ??!!... m'exclamais-je sans pouvoir me retenir...

Avant de détourner à nouveau le regard, me sentant stupide. Ça n'aurait pas dû me faire tant plaisir qu'il accepte... remarque, il se fiche peut-être de moi. Tout à coup méfiante, je le jaugeais du regard... mais la suite de son discours acheva de me convaincre - ma parole, il est vraiment sérieux en plus.

- Euh... ben ça, c'est pas vraiment un problème. J'en ai assez pour deux, personne remarquera qu'il m'en manque et toi on te prendra pour un petit noble du coin... Les tatouages, tu m'as bien regardée ?... Au pire même si t'en avais eu, c'était pas bien grave, et quand j'en aurais fini avec toi, crois moi tu dénoteras moins que moi, ajoutais-je alors que mes lèvres s'étiraient en un sourire machiavélique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Dim 26 Aoû - 16:20

Alors que je lui répondis d'un air neutre, elle ouvrit de grands yeux pour avant de me demander confirmation. Beh ouais, sérieux, tu crois que je déconne ?... Certes, ça fait maso d'accepter une invitation comme ça, mais je voulais bien y aller moi, histoire d'étudier la population sous-marine !... Je les voyais rarement en fait, des fois en ville mais ils étaient difficiles à approcher. Je me rabattais plus sur les touristes !

Penchant la tête sur le côté quand elle détourna les yeux, je fronçais les sourcils. Beh quoi ?... Elle aurait préféré que je refuse ? Alors là je la comprends plus du tout si elle me propose un truc qu'elle espère me voir refuser. Parce qu'en plus, j'accepte toujours un challenge ! La sentant un peu hésitante, je me redressais un peu pour la laisser m'expliquer.

Que... Quoi ?! Quand elle aura fini quoi avec moi ? Et c'est quoi ce sourire ? Je me ratatinais un peu dans l'eau, tendu. Euuuuh j'aime pas... J'ai peur ! J'aurais pas du accepter... Mais c'est trop tard ! Ilmaes voyons ! Un Ondin ne revient jamais sur ses paroles, que t'as donc appris ta mère ! Je toussotais un peu pour reprendre contenance, la regardant, troublé par le sourire machiavélique qui ne quittait pas ses lèvres.


- Euuuh... Tu vas me faire quoi ? Rien de méchant, hein ?...

J'avais un demi sourire gêné accroché aux lèvres, ne sachant vraiment pas comment le prendre. J'ai pas un très bon pressentiment d'un coup...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 28 Aoû - 12:17

Ooooooooh la mauvaise idée que j'ai eu là. Comme c'est vilain. Le pauvre, quand même... comme quoi je ne suis vraiment pas fréquentable. A un moment ou à un autre, il faut que j'utilise les gens à mon avantage, c'est maladif... enfin sur ce coup là, ça a pas l'air de le déranger plus que ça. Enfin, ça n'en avait pas l'air... jusqu'à ce que je mentionne la case "relooking". Beh quoi, il a quand même pas cru qu'il y couperait non ?... L'air pas spécialement rassuré, je lui retournais un sourire éblouissant - mais nan, faut pas avoir peur enfin...

- Maiiiiis noooooooooon, répondis-je, pas rassurante pour un sous. Rien de douloureux en tout cas, et de toute façon ça peut attendre un peu, j'ai pas spécialement envie de retourner dans les profondeurs là maintenant. On est bien là... conclu-je en tournant mon regard vers la mer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 28 Aoû - 12:34

Je ne quittais pas mon regard incertain, encore moins rassuré quand elle me fit un grand sourire. Non mais si ça c'est sensé me rassurer, je vais aller dire bonjour au Kraken hein ! Parce que j'ai l'impression qu'elle fait exprès de me dire le contraire de ce qu'elle va me faire... Enfin quoi que, elle peut pas me faire mal, physiquement en tout cas. Parce que psychiquement... Je peux être atteint je pense. Bouuuuh, je veux pas passer à la casserole !... Soupirant de soulagement quand elle me dit qu'elle voulait attendre, je me détendis. Bon, c'est déjà ça... J'ai un peu de sursis !

- D'accord, pas de soucis !...

C'est vrai que pour buller, c'était l'endroit ! Mon regard se perdit dans les reliefs de la roche, alors que le soleil continuait sa course dans le ciel. Quand même, tu vas pas me dire ! On a le comble pour se retrouver en mauvaise posture au même endroit et au même moment ! C'est la deuxième fois quoi...

Alors que je laissais mon esprit divaguer, je repensais à ma mère. Ouais nan, je peux pas rester trop longtemps comme ça, sinon je suis parti pour déprimer... Secouant un peu la tête, je regardais de nouveau Arabyss qui semblait vraiment bien là. J'espère qu'elle va pas me piquer MON endroit ! Non mais !... En attendant, voir ses traits apaisés comme ça c'était nouveau mais... Agréable.


- Et tu veux qu'on reste ici jusqu'au soir où tu as des trucs à faire avant ?

Moi, hyperactif ?... Naaaaaaan.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès... Mar 28 Aoû - 15:09

Pensive, je laissais mon regard se perdre dans les miasmes de l'horizon - une brise tiède caressait la surface de l'eau, ondoyant sa surface avant de caresser ma peau humide, faisant voleter quelques mèches de mes cheveux qui viraient lentement au turquoise, lourde masse imprégnée d'eau aux pointes immergées encore sombres. Lentement, le vent poussa quelques rares nuages qui s'effilochaient dans le ciel bleu, le soleil continua sa course, le temps défilant autour de nous sans pour autant nous atteindre réellement. C'était si calme, par ici... on ne pouvait distinguer que le clapotis des vagues paressant contre la roche, ou le cri des goélands tournoyant dans le ciel, se laissant porter par les vents marins... et puisqu'on parle de bestioles volantes.

- ... J'ai des "trucs" à faire ouais, répondis-je doucement pour ne pas briser la quiétude des lieux. Et toi ?... demandais-je en tournant de nouveau mon regard vers lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Revenir en haut Aller en bas

Ma parole, je vais finir par croire que tu le fais vraiment exprès...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» J'vais finir par croire que c'est le destin ... ▬ Isleen
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -