Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Première étape... la plus simple ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Jeu 7 Fév - 0:33

Ravie d'en finir rapidement avec les formalités et surtout, les possibles prises de bec, je forçait Eil'liathan à reprendre sa place au centre de l'escorte. Plus vite nous en aurions finit, plus vite nous pourrions ré-embarquer et surtout rentrer chez nous. J'avais beau beaucoup aimé l'ile du Peuple de l'Eau, savoir que nous ne courions par de réels risques, je ne me sentais pas vraiment en sécurité.
Une bousculade était si vite arrivée et je n'avais certainement pas besoin de ça en ce moment. Je devais me ménager et surtout, prouver à Wylian que j'étais prudente. Il n'en relâcherait pas moins son attention, mais au moins, il pourrait se rassurer un peu...Rien qu'un peu et surtout, ne pas me courir après en permanence, tout en préservant au maximum les apparences. Il n'avait certainement pas besoin d'une charge supplémentaire maintenant, même si je n'étais pas naïve au point de penser qu'il pourrait relâcher un peu la pression. Il ferait juste semblant, comme souvent, mais me garderait à l'oeil, certainement sans que j'en est moi même conscience.

En attendant, il devait se concentrer et mener les troupes. Tout ce que je pouvais faire pour l'aider, c'était pousser la Princesse à coopérer au maximum. Menés par Dirpk, traverser la capitale ne fut qu'une simple formalité et même si nous attirions les regard, l'armement et la discipline des soldats Diossads suffisaient largement à décourager les curieux.
Si je n'avais pas su à quoi m'attendre, l’émerveillement que suscitait les entre-las de marbre, d'argent et de cristal constituant l'architecture de la ville aurait pu me laisser sur place et ralentir notre progression. Et même alors que j'avais déjà pu observer les merveilles de Satanael, je restais de nouveau sans voix en les redécouvrant. Tout n'était que volupté et démesure, élégance et raffinement.

Même la simplicité du palais restait époustouflante. Il était pourtant bien moins impressionnant que l'immense bâtiment que nous avions dépassé au centre de la ville. Mais sa sobriété servait sa magnificence autant que son emplacement stratégique pour ceux qui était capable de le comprendre...comme nous.

Les gardes de l'entrée nous laisseraient passer sans même nous accorder un regard et le Sorcier nous mena directement à la salle du trône sans aucune cérémonie, il ignorait le reste du monde, visiblement concentré sur son objectif. Comme l'était Wylian et comme souvent, le voir ainsi, concentré, impassible et tellement impressionnant, je ne pus retenir un sourire.
Dirpk nous arrêta devant les deux trônes du couple royale alors que celui ci apparaissait dans toute sa splendeur.

A mes côtés, je sentis Eil'liathan se raidir et la stupéfaction des soldats, pourtant si impassible, fut presque palpable.
La lire sur leur visage aurait été impossible pour tout étrangers, mais pour moi qui connaissait bien leur us et coutume, l'exercice n'était pas si compliqué que ça.
Même de ma place, je pouvais ressentir la surprise de Wylian, pourtant, à mon sens, il était au moins aussi impressionnant que la Reine devant laquelle nous nous agenouillons.

En entendant sa voix cristalline et suréelle, je fermais furtivement les yeux...C'est partie.
Il n'y a plus qu'à croiser les doigts et en sentant la tension qui émanait de la Princesse Daes, j'avais intérêt à les croiser très très fort !


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Jeu 7 Fév - 0:54

Durant notre voyage, j'avais cru comprendre qu'une fois arrivée au port de Satanael, nous devions retrouver un Sorcier. Le Sorcier du 13° Cercle, si mes informations étaient correcte. Le trouver ne fut pas bien compliqué, les gens ici étaient différents, tout plus grands, tous plus coloré et surtout, tous dénué de pudeur et de discrétion. Leur regard, parfois curieux, parfois furieux, mais toujours inquisiteurs ne m'échappèrent pas. Pas plus qu'ils n'échappèrent au reste de nos compagnons. Mais il nous en fallait bien plus pour nous inquièter.

Une fois le dialogue engagé, je n'eus plus aucun doute, nous étions bien en présence du Sorcier du 13° Cercle, mais même sans présentation, je l'aurais compris. Il était aussi imposant qu'impressionnant et de lui émanait une puissance presque palpable et pourtant, parfaitement contrôlé. J'étais certain qu'il aurait pu facilement dissimuler son aura, mais j'étais heureux qu'il ne le fasse pas. Même si cela nous machait un peu le travail, un peu d'aide était toujours bienvenu et si sa présence pouvait faire en sorte que les choses se passent bien et surtout dans le calme, se ne serait pas plus mal, surtout pour notre Général, il était bien assez amoché comme ça.
Attentif à ce qui se passait, je restais pourtant impassible, observant les compagnons, visiblement inatendus, du Sorcier. Je me raidis légérement alors que la Princesse quittait les rangs, visiblement en colère. Je cragnais le pire. Mais il fut évité avec une facilité presque déconcertante. En quelques secondes, le Sorcier avait acquis tout mon respect et toute mon admiration. Au moins, la Princesse se tiendrait à carreau, au moins quelques heures. C'était toujours ça se pris. Même si je devais reconnaitre qu'elle c'était plutôt bien comporté jusque là, sa réputation était peut--être exagérée, mais je préférais encore m'y fier, histoire d'éviter les mauvaises surprises.

La princesse réduite au silence, la pression ne retomba pourtant pas et à y regarder de prés, je compris qu'elle émanait de cette femme, ni humaine, ni elfe. A la fois terriblement attirante et horriblement intimidante. En entendant, je compris pourquoi elle inspirait si facilement le respect. Si je n'étais pas rodé, j'aurais pu sourire. Nous étions en présence du gratin de Quisaraedis !
Jettant un bref coup d'oeil au reste du groupe, j'observais l'humain au cheveux rouge, le classant immédiatement dans les danger potentiel lorsque Aube évoqua la défunte Reine Diossads, captant l'attention de toute l'assemblée et surtout celle de Wylian.
Le voir réagir me fit légèrement tiquer, mais je ne bronchais pas.

Décidément, le sort s'acharne sur lui.

Pourtant, contre toute attente, le débat fut rapidement clos, dame Emea entraina de nouveau la Princesse au centre de l'escorte et nous reprîmes notre chemin, mené par le Sorcier alors que Aube entrainait dans son sillage l'apprentie Sorcière et l'Humain au cheveux rouges.

Traverser la ville fut une vrai partie de plaisir. Tant parce qu'elle fut simple et rapide que parce que l'architecture était un ravissement pour les yeux, même pour quelqu'un pour moi. Je n'étais pas friand de décoration ou d'art, ce genre de chose ne m'atteignaient pas vraiment. Mais j'étais bien obligé de reconnaitre que l'endroit était magnifique et avait un côté reposant et envoutant.
Je m'étonnais un peu alors que nous passions devant le batiment le plus grand et visiblement le plus riche de la ville avant d'esquisser un furtif sourire. Le choix stratégique était excellent.
Pénétrer dans le palais ne fut qu'une formalité, tout comme atteindre la salle du trone.

Et pour une fois, alors que le couple royale fit son apparition, je ne pus rester complétement impassible. Le roi dégageait une aura d'autorité et de calme presque écrasant, quant à la Reine...Il n'y avait pas de mots pour la décrire. Et je n'eus besoin d'aucun ordre, aucun regard pour imiter mes compagnons et poser un genoux à terre devant elle, réduit au silence, j'aurais presque pu avoir peur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nerwen Lythandas

avatar

Elementaire Iben
Elementaire Iben
Messages : 77
Date d'inscription : 23/07/2012

Détails indiscrets
Age : 322 ans
Humeur : Mortifiée
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Jeu 7 Fév - 18:06

Je passais devant les gardes en leur accordant un rapide regard. Je me sentais... Presque intimidée par leur grandeur, leur stature et ma fierté m'empêchait de m'épancher sur ce sentiment trop longtemps. J'avais pour moi la rapidité et la souplesse, j'étais presque persuadée de pouvoir les battre quand je voulais ! Après avoir repris contenance, j'avançais avec les autres soldats, observant les alentours du palais. C'était un bâtiment magnifique, quoique plus "simple" par rapport au reste de la ville, mais ce choix n'était que purement stratégique et je saluais cette idée. C'était vraiment une bonne protection en cas d'attaque...

Après avoir traversé de hauts et longs couloir où je me serais vite perdue si le Sorcier ne nous guidait pas comme s'il était chez lui, nous arrivâmes enfin dans la salle du trône, magnifique comme le reste de la cité. Attendant le couple royal, je regardais autour de moi... Avant d'entendre certains de mes camarades retenir leur souffle. Je tournais la tête à mon tour, avant de retenir de justesse une expression subjuguée. Le couple Ondin était presque irréel tellement il irradiait de beauté, autant le Roi avec son autorité posée et calme que la Reine avec son regard rougeoyant qui pourrait réduire le plus bavard au silence. Sans attendre un signe, je m'agenouillais devant les souverains de l'île, tête baisse, laissant la joie à la Princesse Daes ou au Général de répondre à la remarque froide de notre hôtesse.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Sam 9 Fév - 0:12

J'allais le payer et très cher à en croire le regard que me lança Aube et je du de justesse retenir un soupir alors qu'elle s'éloignait, entraînant dans son sillage, mon élève et Sercërauco, bien trop calme à mon gout. J'aurais voulu que Kassye puisse m'accompagner, mais elle n'aurait pas voulu être séparé de l'humain et sa présence pouvait l'aider. Et de toute façon, je n'étais pas certain de vouloir qu'elle me voit jouer mon numéro...Pas encore.
Détournant le regard, je laissais de côté la rancune de l'Hybride et me concentrais sur la tache à venir. Prenant la tête de l'escorte au centre de laquelle Emea avait tiré la Princesse Daes, je guidais rapidement les elfes à travers la capitale du Peuple de l'Eau. Malgré toute leur habilité, aucun Diossad, pas même le Prince, pu dissimuler son étonnement et son émerveillement face à la somptuosité de la ville. Pour un oeil non avertis, ils auraient pu avoir l'air totalement indifférent à la beauté de l’architecture, ce constat aurait même pu en vexer certains. Mais pour quelqu'un les connaissant, leur attitude était plus que révélatrice et j'allais même jusqu'à esquisser un vague sourire. Moi, j'étais bien trop vieux pour m'extasier, même si je devais reconnaître que Satanael avait toujours eu le don de me surprendre à chaque visite. Un reflet du peuple évoluant dans ses rues, certainement.

Atteindre le palais fut un jeu d'enfant, une partie de plaisir et je modérais mon allure pour laisser le loisir aux elfes d’apprécier la ville et ses splendeurs. A l'entrée du Palais Royal, les gardes nous laissèrent entrer sans même nous accorder un regard, pas plus que je ne leur en accordais. Les trônes dans la Salle du Trône étaient tout deux vides et drapé dans mon aura de Sorcier du Treizième Cercle, plus sérieux, impassible et impénétrable que jamais, je n'eus aucun mal à retenir un soupir. Comme à son habitude, la Reine ménageait son entrée. A peine fit-elle son apparition que le Roi, à ses côtés, sembla disparaître.
Calme, presque froid, il se contentais de balayer l'assemblée du regard, restant légèrement en retrait pour laisser tout le loisir à son épouse de jouir de son autorité naturelle.
Alors que, dans mon dos, les tous les elfes sans exception posaient un genoux à terre, s'inclinant devant la Reine du Peuple de l'Eau, je me contentais d'une simple révérence.

Lorsque la voix de la Reine résonna dans la salle, je m'avançais d'un simple pas, intiment par télépathie, le silence à Wylian et Eil'liathan. S'adresser à la Reine n'était pas une mince affaire et choisir les mots à employer était une nécessité absolue.

"Le mal est partout votre Majesté. Celui qui nous poursuit est vivace. N'en veuillez pas aux elfes, c'est moi même qui leur est ordonné de ne quitter leur armes sous aucun prétexte. Et si notre escorte peut vous sembler agressive, je puis vous assurer qu'elle ne l'est que pour nos ennemis communs. Nous avons choisit de nous faire reconnaître d'eux pour épargner vos sujets dans l’hypothèse au Syl'adran le Corrompu oserait défier la bravoure des vôtres. "

Dans mon dos, je sentis Eil'liathan s'agiter légèrement et priais pour qu'elle se contienne. Je savais qu'elle avait horreur que l'on évoque son frère, mais elle devait comprendre que c'était une nécessité pour adoucir l'humeur de la Reine.

"Nous nous tenons devant vous aujourd'hui avec l'espoir que vous accepterez de nous ouvrir les portes du Temple de Surmae et ainsi acquérir la puissance qui nous permettra d'éradiquer nos ennemis et les vôtres..."

Bien, plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle soit de bonne humeur...



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Dim 10 Fév - 19:21

Avertie par les gardes du port de l'arrivée impromptue d'une délégation Elfique menée par le Sorcier du XIII° Cercle, j'avais donné l'ordre de leur autoriser l'accès du palais jusqu'à la salle du trône... et de réduire en lambeau les intrus s'ils tentaient de se rendre autre-part dans le palais. S'il s'agissait bien de Dirpk, il prendrait la bonne direction, et ne traverserait aucun autre couloir que ceux menant à nous, sinon... mon problème serait réglé avant de m'atteindre. Debout devant mon trône de cristal, froide et impassible, je balayais de mon regard flamboyant l'assemblée d'Elfes en contre-bas alors qu'Egon prenait place dans son siège. Humblement agenouillés devant nous dans une aura de paisible respect, ils n'en n'étaient pas moins tous armés jusqu'aux dents, à l'exception des deux femmes au sein de leur escorte... deux femmes dont les visages ne m'étaient pas inconnus. Je notais également la présence d'une unique femme soldat, noyée dans la masse d'Elfes mais reconnaissable par sa carrure naturellement plus... légère. Encore un peuple de misogynes sexistes considérant les femmes comme de fragiles créatures juste bonne à les servir... mais au moins, ils se donnaient de la peine pour protéger leurs deux compagnes.

Prenant alors la parole, je m'adressais à eux dans leur langue, afin d'être sûre d'être bien comprise de tous - je tenais à ce qu'ils sachent bien que je n'appréciais pas franchement leur arrivée quelque peu cavalière, et encore moins de les savoir aussi armés dans ma ville qui était un modèle de tranquillité. Si les nobles des profondeurs pouvaient suivre un entrainement guerrier, à l'image de notre armée d'élite principalement sous-marine, le bas-peuple terrestre était paisible, commerçant ou pêcheur, et aucun d'entre eux n'avaient certainement eu l'occasion de tenir une arme un jour. Ce que je voyais, moi, c'était que cette poignée d'Elfe aurait pu sans aucun mal décimer en grande partie la population du port avant que nos soldats n'aient le temps d'intervenir... et bizarrement, l'idée me déplaisait fortement. Reportant mon regard sur le Sorcier du XIII° Cercle, je l'écoutais sans me départir de mon regard désapprobateur.

- Le seul Mal qui pourrait envahir cette île serait celui que vous auriez amené avec vous, rétorquais-je sèchement, et nous ne pourrons qualifier d'ennemi que le Peuple que nous affronterons à vos côtés le jour voulu.

- Satanael n'a aucun ennemi naturel, ajouta Egon dans mon dos, sa voix basse et grave raisonnant sous les voûtes de la salle du trône.

Estimant qu'il n'y avait rien à ajouter à ce sujet, je descendis les trois marches de l'estrade sur laquelle était disposés les trônes Royaux, avançant jusque devant le convoi Elfique.

- Relevez-vous, dis-je sans répondre au Maître Sorcier. Je n'ouvre pas les Portes du Temple aux premiers voyageurs venus, même menés par le Maître Sorcier en personne. Je suis Aglaopée Ina'Tildaen, fille de Mellusine Ina'Tildaen, Reine du Peuple de l'Eau, et voici Egon Ina'Tildaen, fils de Rongra Das'Lyun Roi du Peuple de l'Eau, nous présentais-je en plongeant mon regard tour à tour dans celui de chacun des Elfes présents. Je vois ici Dirpk, Sorcier du XIII° Cercle, Eil'liathan Tyan'Lirulin, fille de Il'druin Tyan'Lirulin, et Dame Emea dall'Assield, qui sont déjà venu réclamer une Perle de Glace aux Prêtresses... mais qui donc brave les flots de la Remea jusqu'à notre île en leur compagnie ?... demandais-je, tournant mon regard vers le Maître Sorcier.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Dim 10 Fév - 22:09

Je n'aurais su dire pourquoi, mais je sentais la Reine d'humeur...joueuse. Je ne l'avais jamais connue de réelle bonne humeur et comme sa mère, cacher ses véritables pensées était un art innée chez elle. Certainement parce qu'elle même ne prévoyait pas ses propres sautes d'humeur. Si il ne suffisait que d'un courant d'air pour déchaîner la mer et l'océan, un simple mot de trop suffisait à déchaîné l'humeur d'Aglaopée. Fort heureusement, je la connaissais assez bien pour savoir quoi dire à quel moment pour au moins m'attirer ses bonnes grâces. Elle était bien l'un des rare monarque à ne pas me les accorder sur ma simple réputation et malgré l'agacement que ce comportement pouvait provoquer chez certain de mes subordonné, moi, il me plaisait. Je préférais encore jouer son jeu plutôt que lui imposer mon autorité comme j'étais souvent obligé de le faire avec Eil'liathan. Je n'aimais pas user de ce pouvoir offert par les dieux et le temps. Je ne m'étais jamais considéré comme supérieur à quiconque et j'aimais que certain grand de ce monde s'accorde avec moi sur ce point.

Retenant un soupir, je n'eus aucun mal à soutenir le regard des deux monarques et hochais la tête. Elle n'avait pas tout a fait tord, nous le savions tout les deux et c'était bien pour cette raison que j'avais préciser que notre armement ne servait qu'à nous faire reconnaître de nos ennemis. Syl'adran ne ferait pas dans la demi mesure...dans l’hypothèse peu probable ou il tenterais d'envahir l'ile des Sirènes et Ondins.

" Et c'est pour cette unique raison que j'ai demandé aux elfes de garder sur eux leur armement." soulignais-je sur le ton de la neutralité.

Inutile de nous étendre ou de lui expliquer x fois et de x manière pourquoi Wylian et ses hommes n'avaient pas abandonnés leurs armes. Elle l'avait parfaitement compris, seulement, ne pas avoir le dernier mot pourrait l'agacer et ça aussi je le savais.
Tournant les yeux vers le Roi, je me contentais d'incliner légérement la tête. Autant leur donner raison, puisque c'est ce qu'il attendaient. Mais la façon qu'avait le Roi de se voiler la face avait une vilaine tendance à m'agacer. Il savait parfaitement que les Enfants de Shizo étaient des ennemis naturels de tout les peuples de Quisaraedis, tous avaient été crées dans le but unique de détruire le reste du monde.
Et si les fonds marins avaient été épargnés, c'était bien parce que Shizo les craignaient... mais si il venaient à s'éveiller, il braverait sa peur, pour s'approprié la Citée Sous Marine, qui lui avait jusque là toujours échappé.

Tournant les yeux vers Eil'liathan alors que la Reine s'adressait aux elfes, je secouais imperceptiblement la tête, elle ne devait rien dire, pas encore. Il fallait qu'elle se tienne tranquille. De ma place, je pouvais sentir son anxiété et celle d'Emea, toutes deux savait qu'au moindre faux pas, nous devrions attendre au mieux une journée, au pire un mois ou plus, pour retenter notre chance.
Croisant le regard de Wylian, je hochais tout aussi discrètement la tête. Ce n'était pas à moi de le présenter et il parlerait bien mieux que moi de ses hommes.
Tournant les yeux, je croisais le regard d'Aglaopée et me contentais d'un coup d'oeil à Wylian. En ces mots, j'avais confiance, il était bien plus diplomate que ne le serait jamais Eil'liathan.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Lun 25 Fév - 12:44

Un genou à terre, les yeux baissés, je sentis le regard flamboyant de la Reine balayer notre petite assemblée du regard, et j'eu presque l'impression que son regard me brûlait - elle était mécontente, ce que confirma sa remarque, et je manquais sursauter en entendant soudain la voix du Sorcier du XIII° Cercle résonner sous mon crâne. Maudite magie... réprimant une grimace, je restais aussi impassible qu'à l’accoutumée, intimant d'un imperceptible mouvement de tête à mes soldats de rester tranquille. Aussi désagréable que puisse être notre position à cet instant, à genoux devant une Reine en colère appartenant à une race réputée pour ses sautes d'humeur parfois mortelles pour leurs victimes, je faisais confiance au Sorcier. Restant donc tranquille, acceptant de faire profil bas pour ne pas agacer un peu plus la Reine, je sentis Eil'liathan s'agiter dans mon dos, et priais pour que le Sorcier ait eu la bonne idée de lui dire à elle aussi de rester tranquille - je n'étais pas certain que la Reine dispose de ma patience à son égard...

Laissant le Sorcier parler, je relevais simplement qu'il n'hésita pas cette fois à faire mention du Prince déchu - j'aurais apprécié avoir eu droit à cet égard... mais il n'était pas temps de revenir dessus. Suivant les déplacements de la Reine à l'oreille, je me relevais à son ordre, entraînant mes soldats avec moi, et me tins droit devant elle bien que sans agressivité - vue de près, elle semblait plus impressionnante que jamais, sa taille incroyable par rapport à la notre ajoutant à sa stature. Curieusement, j'étais assez... détendu finalement, alors que notre entrevue avait un enjeu relativement considérable - la Reine était certes agacée, mais pas ouvertement hostile, et je constatais avec un mélange de surprise et d'amusement que contrairement à tout autre monarque, elle ne semblait pas considérer la parole du Maître Sorcier comme divine. Elle lui faisait confiance, c'était un fait, mais ne prenait pas tous ses actes et jugements comme absolument indiscutables, et cela me plut immédiatement - elle pensait avant tout par elle-même... je me demandais bien quelle age elle pouvait avoir. Je savais que le peuple de l'Eau pouvait vivre très vieux, et elle était d'apparence assez jeune, mais elle pouvait très bien être bien plus vieille que moi sans que le temps n'ait encore marqué ses traits...

Je ne comprenais donc pas trop la tension des deux femmes dans mon dos - la Reine avait dit ce qu'elle avait à dire, elle les avait reconnues... qu'est-ce qui les rendait si nerveuses ?... Interceptant le regard que le Sorcier lança à la Princesse et à ma fiancée, je croisais ensuite son regard et compris à son hochement de tête qu'il ne me ferait pas l’affront de parler pour moi. Alors, cherchant le regard de la Reine, elle tourna enfin la tête vers moi et j'inclinais une nouvelle fois brièvement la tête en guise de salut.

- Permettez moi de nous présenter, votre Altesse. Mon nom est Wylian Tyl'Illian, Général des l'Armées Diossads, fils d'Adaran Tyl'Illian, roi des Elfes Diossads, me présentais-je en commençant par mon titre de Général, celui ayant le plus de valeur à mes yeux. Nous avons pour mission, mes hommes et moi même, d'escorter la Princesse Eil'liathan Tyan'Lirulin et sa compagne, Dame Emea dall'Assield, jusqu'à l'objet de leur quête, et de les ramener ensuite dans leurs demeures respectives, dussions-nous leur sacrifier nos vies pour accomplir notre devoir, ajoutais-je en espérant que la Princesse s'abstiendrait de me sauter à la gorge devant la Reine...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Lun 4 Mar - 19:26

Aussi immobile que des statuts, en formation parfaite, un genoux à terre, mes compagnons et moi même attendions sagement. Les yeux baissés, la tête incliné, nous aurions presque pu passer pour des décoration plus vrai que nature. Chacun d'entre nous retenait son souflle, mis mal à l'aise par la présence écrasante de la Reine. Malgré notre habitude et pour certain, nos facilité à dissimuler toute émotion, la tention était palpable et passablement étouffante. Tous savions que le reste de notre voyage dépendrait de cette entrevu et tous, nous avions conscience que l'humeur de la Reine pouvait nous conduire, au mieux, à une mésentente parfaite pour les siècle a venir entre Elfes et peuples de l'Eau.

D'où ma crainte actuel...Je n'avais pas eu à la gérer et tant mieux, mais je savais l'objet de notre escorte, la Princesse Daes, au moins aussi lunatique que la Sirène qui nous écrasait de sa présence. Il aurait suffit d'un mot de trop pour que l'une comme l'autre explose...Nous courrions à la catastrophe, je le pressentais, mais je ne pouvais bouger, pas sans un ordre de Wylian.
Alors, attentif aux paroles soigneusement choisis du Sorcier, je me contentais d'attendre l'instant ou nous pourrions enfin nous redresser.
Je n'avais jamais rien eu contre le protocole, mais j'avais la désagréable impression que la Reine devant nous prenait un malin plaisir à nous voir plier devant elle. Comme si elle pouvait, à travers nous, soumettre tout un peuple de guerriers nés... L'idée m'était passablement insupportable, mais j'étais totalement impuissant et je le serais toujours dés l'instant où il serait question de bienséance et de politique.
Je commençais à regretter amérement le fin fond de mes bois et les journées de traques au Corrompus, là, au moins, les choses étaient simple.
Trouver une piste, la suivre et tuer ce que nous trouvions au bout.

Enfin, Wylian pu se redresser, une fois que la Reine lui eut accordé un peu d'attention et nous pouvions remercier le Sorcier d'avoir su si finement choisir ses mots...La Princesse Daes n'avait pas encore eu à ouvrir la bouche et que ça lui plaise ou non, je trouvais que c'était parfait ainsi...
Wylian serait toujours beaucoup plus diplomate qu'elle. Quoi que...Pitié, qu'elle se tienne, que l'on puisse quitter cette endroit, je commence à avoir l'eau en horreur !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Lun 4 Mar - 22:07

Fièrement drapée dans les volants vaporeux et flamboyants de ma longue robe qui glissait sur mon corps comme de la lave en fusion, je toisais les Elfes de toute ma hauteur alors qu'ils se relevaient comme un seul homme - la réputation militaire des Diossads n'était visiblement pas usurpée... Je sentais un reste de désapprobation traîner dans l'aura du Sorcier, mais bien lui pris de ne pas insister - quoi qu'il en pense, notre île avait toujours été épargnée par la guerre, car il ne serait venu à l'idée de quiconque de prendre possession d'une terre si peu fertile et rentable... quant à notre citée des profondeurs, elle était tout simplement introuvable pour qui ignorait sa localisation exacte, et même fort de ce fait personne ne pouvait traverser les profondeurs de la Remea et ses innombrables dangers sans dommages conséquents à l'arrivée... à moins d'être soi-même un des plus redoutables prédateur des dites profondeurs, ce qui réglait la question.

Le Peuple de l'Eau était par conséquent naturellement à l'abri de la fureur des Corrompus, et les seuls d'entre nous à avoir périt avaient été tués au champ de bataille, sur le Continent. Nous n'étions ni lâches ni insensibles, nous avions su prêter main forte aux autres Peuples lorsque les temps l'avaient exigé... mais je ne permettrais jamais à personne d'oublier que nous aurions aussi bien pu rester sur notre île, ou pire encore au fin fond des Océans, coupés du reste de Monde, et ne jamais subir aucune perte jusqu'à la fin de la guerre. Reportant mon attention sur les Elfes, je notais la taille particulière de celui à leur tête, qui pourtant m'arrivait à peine à la poitrine... et encore. Mais je ne me fiais pas à leurs frêles apparences - je savais que la valeur du Peuple guerrier dépassait de très loin leur petite taille. Haussant un sourcil intéressé en remarquant le manège du Maître Sorcier, je baissais à nouveau les yeux sur l'Elfe blond devant moi alors qu'il se présentait en personne - tient, encore un nom qui ne m'était pas inconnu.

- Votre réputation nous est même parvenu par-delà la Remea, répondis-je finalement après un instant de silence, fixant toujours le Prince sans cligner des yeux ni même ciller un instant. Je vous souhaite la bienvenue en ces murs, repris-je en relevant enfin les yeux pour embrasser l'assemblée du regard, reculant d'un pas pour avoir une meilleure vue d'ensemble. Vous pouvez rester aussi longtemps qu'il vous plaira, mais... je ne peux autoriser l'accès au Temple à des esprits troublés, ajoutais-je en plongeant mon regard dans celui de la Princesse Daes, mortellement sérieuse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Mar 5 Mar - 21:55

En apparence calme et détendue, je bouillais intérieurement. Pour l'avoir déjà rencontré, je craignais l'entrevue avec la Reine, parce que de toute façon, même si il était présent, le Roi ne nous honorerait pas de ses paroles. Ou alors, très peu, dans un sens, je le plaignais, au yeux du monde extérieur, il passait au second plan, il était presque inexistant, laissant toute la gloire à sa femme. Femme qui malgré sa beauté commune pour son peuple imposait autant. Sa présence était écrasante et son aura étouffante. Je ne l'avais rencontré qu'une seule et unique fois et j'avais détesté ça. Si mon peuple me trouvait imprévisible, capricieuse et lunatique, à côté de la Reine des Sirènes, j'étais une petite fille sage et docile. Je savais que dés l'instant ou elle aurait fait son apparition, tous, marcherions sur des œufs. Même Dirpk et c'était la seule chose qui pouvait me faire apprécier la Reine. La façon dont elle considéré le Sorcier ! Elle au moins ne lui accordait pas la paroles divine et sa voix ne valait pas plus qu'une autre.

Peut-être en viendrais-je à le regretter, mais pour le moment, je préférais encore me concentrer sur ma propre personne. Je devais à tout prix rester calme, quoi qu'il puisse se dire, quelque soit les regards que la Reine nous porterait et peu importait les mot de Dirpk, je devais rester impassible, inébranlable. Ironiquement, je n'étais, à l'instant ou le couple royale fit son apparition, pas si différente de l'eau dans laquelle il se plaisaient à barboter. En apparence très calme, à l'intérieur, mon agitation était telle que je commençais à me demander si je ne finirait pas par exploser.

Par automatisme, ou par miracle, je ne sais pas très bien, je me pliais sans trop de soucis au protocole due à mon rang et à celui de nos interlocuteur. Je n'avais jamais aimé ployé devant qui que se soit, mais c'était encore plus vrai pour la Reine du Peuple de l'Eau, j'avais la vague (haha...) impression qu'elle prenait un malin plaisir à nous voir ainsi ployer devant elle. Elle devait s'amuser comme une folle rien qu'à l'idée du trouble qu'elle pouvait faire naitre en chacun de ses visiteurs, s'amuser de ce que sa réputation les poussaient à faire.
Je ne doutais pas une seule seconde qu'elle jouerait avec nous comme un chat avec une souris, avant de nous relâcher, dans le meilleur des cas, ou nous achever, dans le pire.

Laissant les civilité au Sorcier, je du me faire violence pour ne pas le fusiller du regard. Ça va, je sais me tenir quand même, je suis pas complétement idiote non plus ! D'accord, ce que baragouine le poisson m'agace, que Blanchette évoque mon frère n'arrange pas les choses, mais je sais parfaitement que l'aboutissement de notre voyage réside dans cette simple entrevue.
Et puis, d'une certaine façon, j'étais ravie de ne pas avoir à prendre la paroles, que je me présente était inutile et je n'aurais pas à choisir méticuleusement chacun de mes mots comme devait être entrain de le faire Wylian...Remarque, lui, il doit avoir plus l'habitude !

Retenant un soupir, mains croisées dans le dos, je me contentais de serrer les mains l'une dans l'autre. J'aurais aimé le griller sur place, mais ça aurait laissé une tache sur le marbre et la poiscaille m'en aurait voulu...
Je me contentais simplement de relever les yeux et fixer la monarque sans la moindre animosité, consciente que je tenais dans la paume de ma main la vie des elfes agenouillés devant elle. Pour qu'ils puissent enfin rentrer, je devais tenir, faire bonne figure et à entendre les paroles de la Reine, ce fut plus que compliqué.

Allez savoir pourquoi, mais je l'avais sentis venir celle là.

Soutenant le regard de la Reine, je ne bronchais pas, pourtant, je l'aurais volontiers fait rôtir. Me faisant violence pour ne rien laisser paraitre de mon trouble, après un rapide coup d'oeil au Sorcier, je m'inclinais devant la Reine.
Aller Eil'lia, du tact, de la diplomatie et une bonne dose de courage ...

" Pardonnez- moi votre Majesté, la route pour rallier votre ile fut longue et éprouvante pour nous tous. Nier que le souvenir de mon frère est encore présent dans mon esprit serait un affront fait à votre Majesté, cependant, je puis vous assurer que l'unique pensée me troublant en cet instant et le voyage de retour. Je désire plus que tout permettre aux soldats m'accompagnant de pouvoir rentrer saint et sauf chez eux ...
C'est pour cette raison que je vous demande humblement, votre Majesté, de me laisser accéder à votre temple, afin que je puisse réclamer la Perle d'Eau nécessaire aux contrôle de mes pouvoirs et certainement à l'intégrité de mon esprit."


M'inclinant une nouvelle fois, je n'avais plus qu'à attendre le verdict...Je ne le sens pas du tout là !





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Ven 8 Mar - 18:55

Immobile devant le petit comité Elfique, inexpressive comme taillée dans le marbre, je balayais d'un regard lent et scrutateur chaque visage, analysant chaque frémissement, jaugeant chacun des Elfes présent sans la moindre gêne. J'appréciais tout particulièrement mon point de vue dominant sur cette petite foule - non pas que je n'y attribue la moindre notion d'humiliation à leur égard, mais bien parce que je pouvais ainsi tout simplement mieux les voir et par conséquent les comprendre. Rien ne valait une vue d'ensemble pour localiser une source de problème... et malheureusement pour elle, la Princesse Tyan'Lirulin en était un pour moi. Je n'aurais su dire à quel point, moi qui ne pratiquait aucune magie et n'en ressentais par conséquent que très peu les effets, mais même pour une novice dans la pratique telle que moi... oui, il était indéniable que quelque chose clochait.

Quelque chose avait changé chez elle depuis la dernière fois... mais il ne me fallut pas longtemps pour enfin comprendre ce qui me dérangeait. Plongeant enfin mon regard dans le sien... le reflet de son oeil rougeoyant me frappa enfin, ce qui ne fit que me conforter dans mon fait : elle ne passerait pas les Portes du Temple, et si elle trouvait moyen de contourner mon ordre, elle aurait de toute façon du mal à se laisser entendre par les prêtresses de Surmae. Pas avec cet oeil là, c'était certain. Impassible en apparence, je tiquais cependant alors que je ne baissais pas les yeux face à son regard bicolore, et ce fut finalement elle qui rompit le contact en s'inclinant, une nouvelle fois. Toujours silencieuse, je la laissais terminer son laïus, mais lorsqu'elle se tut de nouveau, je lançais un rapide coup d'oeil au Maître Sorcier, avant de revenir à la Princesse. Lui devait déjà avoir compris la signification de ce regard... mais part égard pour les Elfes devant moi, je me décidais à reprendre la parole, une dernière fois.

- L'intégrité de votre esprit semble déjà vous avoir été dérobé, répondis-je froidement après un bref silence. De ce fait, je ne peux le cautionner en vous laissant accéder à un pouvoir plus grand encore que celui que vous possédez déjà. Les Portes du Temples ne peuvent s'ouvrir aux esprits troublés. Allez en paix, murmurais-je en guise de conclusion.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nerwen Lythandas

avatar

Elementaire Iben
Elementaire Iben
Messages : 77
Date d'inscription : 23/07/2012

Détails indiscrets
Age : 322 ans
Humeur : Mortifiée
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Dim 10 Mar - 14:53

A genoux dans la salle du trône, je sentais mes jambes tirer, mais ça n'était rien face à la tension qui régnait tout autour. C'était la première fois que je mettais les pieds sur cette île, mais je pouvais d'ors et déjà dire que ce qui était dit sur les Sirènes était fondé : vu avec quelle précaution le Maître Sorcier choisissait ses mots, la Reine semblait être une bombe à retardement. La tête baissée, je suivis l'échange sans oser bouger, attendant les ordres de mon Général.

Quand enfin il fut temps de nous lever, je me redressais et me tins droite, le regard fixé sur une des dorures au fond de la salle pour ne croiser le regard de personne, et surtout pas de la souveraine. Je ne le montrais pas, mais j'étais tendue à l'extrême, craignant le moindre faux pas de notre part qui, j'en étais certaine, nous attirerait les foudres de la Sirène. Après les quelques mots de Dirpk, le Général prit la parole avec brio alors que la Princesse Daes, à mes côtés, s'agitait légèrement. Je remarquais ses jointures blanchir à mesure qu'elle serrait les poings et me crispai, me préparant au pire. Aussi, ma surprise fut grande quand je l'entendis élever la voix, le plus calme possible, pour répondre au refus de la Reine du peuple de l'Eau. Malgré mon simple rang de soldat et mon absence de connaissance au niveau des protocoles et autres politesses, je me rendais bien compte de la témérité de la princesse... Et la réponse de la Sirène, appuyant son premier refus, m'inquiétai grandement. La Princesse Daes devra absolument faire profil bas, sans quoi nous serions peut-être obligés de faire jouer nos armes...




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Mar 19 Mar - 22:07

Silencieux et impassible, je ne cillais pas face à la Reine du Peuple de l'Eau - malgré la tension qui s'alourdissait de seconde en seconde dans la salle, j'étais curieusement... à l'aise. La Princesse Daes me causait beaucoup plus de fil à retordre que cette Reine pourtant réputée pour son caractère lunatique et imprévisible... écoutez moi tient, j'en remercierais presque la Princesse et son odieux caractère, me voilà blindé face aux caprices des monarques. Au féminin. Mais elle parvint à me surprendre légèrement lorsqu'elle se décida à briser le silence pour me répondre après ce qui m'avait semblé une éternité à me jauger du regard - elle avait entendu parler de moi ??... Encore cette pseudo réputation d'Elfe guerrier parfait. On ne m'avait pas autant rebattu les oreilles avec depuis... non en fait, on ne m'avait jamais autant vanté ma prétendue "réputation" depuis que je connaissais la Princesse. De là à dire que tout est de sa faute... bref.

La Reine se désintéressa d'ailleurs à mon grand soulagement très vite de moi pour reporter son attention sur la Princesse Daes - elle paraissait être la plus nerveuse de nous tous, et si je croyais comprendre pourquoi, je ne parvenais pourtant pas à saisir les raisons d'une telle angoisse. Et de la colère... stoïque, j'eu pourtant du mal à ravaler un soupir. Elle ne savait décidément vraiment pas se tenir, se contrôler... et ses Ombres ne devaient pas l'aider à s'améliorer. J'avais été presque étonné de ne pas me retrouver suspendu dans les airs par une cheville lorsque j'avais évoqué le rôle de son escorte, mais je l'étais presque encore plus qu'elle supporte les insinuations de la Reine sans broncher... mais qui veut la fin, veut les moyens, et elle y tenait à sa Perle d'Eau.

Mais ce n'était visiblement pas suffisant pour la Reine. Elle ne mâchait pas ses mots, et la température de la pièce sembla chuter de plusieurs degrés alors qu'elle énonçait sa sentence. Bizarrement, je n'étais en rien surpris - si ce voyage avait dû s'avérer facile, on aurait été prévenu depuis longtemps. A peine blasé, j'espérais cependant que la Princesse saurait se tenir malgré les paroles acerbes de la Reine - elle n'avait pas sa langue dans sa poche... et la Princesse ne semblait pas assez habituée à faire des concessions pour sauver la paix, à mon sens, et c'était un euphémisme. Alors, intimant à mes hommes d'un imperceptible mouvement de tête de se tenir prêt en cas d'évacuation "musclée", je restais pourtant détendu, presque blasé, attendant de voir la tournure des évènements avant de prendre une quelconque décision.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Dim 24 Mar - 22:09

Nous y étions, l'instant que je redoutais le plus. Dés l'instant où j'avais aperçus la Reine prendre possession de son trône, j'avais su que les choses ne seraient pas aussi simples que nous l'espérions. Pourtant, notre arrivée avait été courtoise, Eil'liathan avait su se tenir et jusque là, malgré la tension palpable même dans l'immensité de la salle du trône, j'avais l'espoir que mon mauvais pré sentiment n'avait été motivé que par un trop plein d’inquiétude. Jusqu'à ce que le verdict ne tombe et je dus me faire violence pour retenir un soupir.

A ma grande surprise, la réponse d'Eil'liathan fut aussi courtoise que censé, mais je ne lui accordait pas un regard, concentré sur la Reine, je savais que sa décision était prise. Par quoi était-elle motivée, je n'étais pas certain de vouloir le savoir. La peur ? Un excès de zèle, une simple envie d'embêter le monde ? Je n'aurais eu aucun mal à le croire. Aglaopée, malgré son incapacité à maîtriser la moindre magie, en connaissait les secrets. Elle ne pouvait pas ignorer que son refus précipiterais la chute de la Princesse Daes. Elle était bien trop puissante pour que ses Dons se contente de s'éteindre une fois révélé. D'autre, à sa place, aurait pu se passer de Perle, leur don se serait simplement volatilisé, ou manifesté de manière ténu. Mais pour Eil'liathan, les choses étaient différente et la Reine du Peuple de l'Eau ne pouvait l'ignorer.

Sentant la tension monter encore d'un cran au verdict finale de la Reine, je tournais la tête pour croiser le regard d'Eil'liathan. Il était inutile d'insister maintenant, elle ne ferait que braquer la Reine. Elle me défia du regard l'espace de quelques secondes avant de soupirer discrétement. Je croisais le regard d'Emea et Wylian et me contentais d'un hochement de tête. Ils ne leur restaient plus qu'à reconduire Eil'liathan au navire. Emea parviendrait à calmer son amie, elle avait toujours su le faire.

Ravie de constater que la Princesse Daes fasse preuve d'autant de tact, malgré les mots durs de la Reine, que le Prince Diossad, je retins de nouveau un soupir. Nous avions frôlé l'incident diplomatique et nous en avions tous conscience. J'attendis qu'Eil'liathan et son escorte et quitté la salle pour me tourner de nouveau vers le couple royale, posant sur Aglaopée un regard dénué de toute émotion, aussi froid et impénétrable qu'un bloc de glace, je me devais, pour lui faire face, d'assumer complètement mon rôle.

Je savais que pour elle, ma parole n'avais rien de divine et c'était certainement ce qui me plaisait le plus chez elle. Mais aujourd'hui, il était temps qu'elle comprenne que si elle n'était pas avec moi, elle serait contre moi. Un jour viendrais, son peuple aurais besoin de l'aide des Sorciers et tous les Sorciers de se monde, ceux ne se nourrissant pas de chair et d'âme, devait passer par moi ...

"Etes-vous bien consciente, votre Majesté, que refusé l’accès de votre temple à la descendante directe de Laïla reviens à refuser le salut de ce monde ?" demandais-je en toute simplicité.

J'aurais pu me parer de mes atour de Sorcier, lui laisser parfaitement prendre conscience qu'elle n'était pas grand chose face à moi, mais je la pensais assez intelligente pour ne pas me pousser dans de tels retranchements.

Pourtant, sortant de ma poche une main dans ma poche, je laissais apparaître dans ma paume un médaillon la couvrant. Médaillon reflétant la lumière et se parant de toute les couleur du spectre. L'alliage dans lequel il avait été forgé était unique et ne portait aucun nom. Aucun mortel n'avait pu le forger. Il était plus solide que le coeur même de ce monde.
Il prenait la forme d'un dragon aux ailes déployé. Il était une prison, celle retenant la créature dans laquelle c'étaient incarnés les pouvoirs des dieux créateurs de ce monde.
Dans la paume de ma main, je tenais le Médaillon du Dragon, gardien de pouvoir aussi magnifique que destructeur, retenant une créature aussi redoutable que Shizo en personne.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Dim 14 Avr - 21:31

Ne quittant pas des yeux la délégation Elfique, l'échange de regards entre eux et le Maître Sorcier ne m'échappa donc pas, mais je restais stoïque - j'avais déjà prévu qu'il resterait pour tenter de m'amadouer en privé... mais j'étais pour l'instant certaine d'avoir fait le bon choix. Je ne pouvais permettre l'accès du temple à une âme en voie de Corruption, d'autant plus en ayant eu vent de ses antécédents familiaux. Je n'ignorais pas non plus qu'elle était la descendante directe de la plus puissante Élémentaire de l'histoire... je ne pouvais la laisser accéder à un pouvoir qu'elle ne maîtrisait visiblement déjà plus, ce ne serait qu'ajouter de l'huile sur le feu. Croisant les bras, je jetais un bref regard à Egon, qui acquiesça d'un imperceptible mouvement de tête. Il n'était pas toujours d'accord avec mes décisions, et bien qu'il n'ait pas réellement son mot à dire, j'écoutais toujours son avis en privé afin d'élargir mes horizons... mais là, il était d'accord avec moi, ce qui me conforta plus encore dans ma décision.

Rabaissant mon regard sur le Sorcier du XIII° Cercle, j'attendis qu'il prenne la parole, ce qu'il ne manqua pas de faire dès qu'il fut certain que toutes les oreilles pointues ne pouvaient plus nous entendre. Silencieuse, je ne bougeais pas alors qu'il plongeait sa main dans sa poche - quoi qu'il en sorte, arme ou autre, s'il lui prenait l'envie d'attaquer, je n'avais pas l'intention de m'en soucier plus que cela : je serais morte avant même de m'en rendre compte. Il était bien la seule créature pouvant me rendre aussi fataliste... Haussant un sourcil intéressé, j'avançais de quelques pas, baissais les yeux sur le Médaillon miroitant sur sa paume. Se pouvait-il que ?...

- Si cette chose est bien ce que je crois... avez-vous réellement l'intention de le lui remettre, malgré son état ? Incarnera t-elle le salut de ce Monde... ou sa destruction pure et simple ? demandais-je calmement en braquant mon regard flamboyant dans celui du Sorcier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Mar 30 Avr - 22:19

J'aurais aimé que pour une fois, les choses soient simples, mais c'était oublié les lieux en lesquels je me trouvais. Sur Satanael, rien n'avait jamais été simple, pour le simple et bonne raison que chacun de ses habitants, sans la moindre exception, étaient tous le reflets de l'eau qui les faisait vivre. Impassible, difficile à cerner et surtout, imprévisible, beaucoup trop. Leur Reine venait encore d'en faire la démonstration, quoique je m'y étais attendu. Son refus n'était pas si injustifié que ça, à sa place, peut-être aurais-je pris la même décision.
Malgré tous mes pouvoirs, je n'étais pas véritablement certain qu'Eil'liathan serait celle capable de se faire accepter du médaillon miroitant au creux de ma paume.
Mais au moins, j'avais toutes l'attention de la Reine et de son mari, même si ce dernier semblait en retrait, je le savais, il réfléchissait et il serait un atout pour tempérer son épouse, ou bien, un obstacle de plus si il se rangeait de son côté.
Si je n'avais pas su qu'ils ne pouvaient ni m'entendre, ni m’exhausser, j'aurais pu prier les Dieux de me venir en aide, ou à défaut, de m'octroyer un peu de chance.

"Je pourrais, votre Majesté, vous présenter l'être qu'enferme le bijou, il vous expliquerait lui même la situation, avant de prendre votre vie, je m'en voudrais de mettre votre précieuse vie en danger."

Refermant le poing, je dissimulais de nouveau le médaillon dans les plis de ma tunique, m'appliquant à ignorer la voix qui se plaisait à me tourmenter depuis plusieurs semaines.

" Comprenez une chose votre Majesté, le Dragon déteste les ombres au moins autant qu'il les adore, il s'en nourrit, se plait à les dominer, car c'est l'une des raisons pour laquelle il a été crée. Il ne tolérera pas de ne pouvoir avoir le dessus sur elles, ils les dévorera, où qu'il les rencontre et cela, même si il devait prendre la vie de son gardien. La Princesse devra se faire accepter de lui et si elle ne le peut, elle en mourra, tout simplement. Et si cela devait arriver, alors, la fin du monde tel que nous le connaissons sera proche."

Fixant la Reine devant moi, je me redressais encore un peu, mortellement sérieux.

"La Princesse Daes est la dernière de sa lignée, elle n'a pas un mauvais fond, bien au contraire. Comme nous tous, elle a perdu beaucoup, beaucoup trop pour son jeune age, mais elle est forte, assez pour ne pas se laisser dominer par les Ombres, elle a déjà surmonté bien plus d'épreuve et à réussit là ou son frère à échoué. Il ne lui manque que la puissance pour apprendre à ce contrôler au mieux... Elle a besoin de cette Perle."

Se fut là, la fin de mon plaidoyer et je n'avais plus qu'à espérer avoir été convainquant pour ne pas avoir à revêtir en ces lieux mon habit de Sorcier du 13° cercle. Ce ne serait pas mettre la Reine et son époux dans de bonnes dispositions pour la suite.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Mar 30 Avr - 23:22

Seule face au Sorcier, je baissais de nouveau les yeux sur le médaillon qui occupait toute la largeur de sa paume. Le métal miroitait au rythme des jeux d'eau de la salle du trône, réfléchissant toutes les teintes du cercle chromatique sur sa surface mouvante, et je sentis plus que je n'entendis Egon se lever pour venir prendre place à mes côté, et contempler de ses propres yeux sombres l'objet de légende. Et quelle légende... que pouvions nous prétendre connaitre de cet objet, en fin de compte. Mais il n'était même pas un objet... Levant les yeux, je croisais une brève seconde le regard d'Egon - lui aussi avait compris... mais à présent, je me trouvais dans une impasse.

Je ne pouvais simplement rappeler les Elfes et donner mon consentement, les choses ne pouvaient être ainsi. La Princesse était Corrompue, les Ombres étaient en elle, répandant leur lent poison jusque dans son âme... mais visiblement, doux euphémisme, le Sorcier croyait en elle. Pouvions nous en faire autrement de toute façon ?... Si elle était notre seul espoir... il fallait bien s'en contenter alors. Relevant les yeux pour plonger mon regard dans celui du Maitre, je compris qu'il pouvait suivre le fil de mes pensées sans même avoir besoin d'être télépathe - ses explications suivantes me rassurèrent pourtant un peu. Dans le pire des cas... elle nous sauverait, ou bien elle périrait.

- Alors soit, dis-je alors simplement. S'il est écrit qu'elle possède en elle la force de sauver ce Monde... qu'elle le fasse. Qu'aucun d'entre vous ne la guide, que personne n'intervienne pour changer le cours de sa destinée. Vous êtes autorisés à rester aussi longtemps que cela vous semblera nécessaire, vous serez nos invités, et personne ne se mettra en travers de votre chemin. S'il est écrit qu'elle doit avoir cette Perle... alors, qu'elle aille la chercher. Elle l'aura. Dans le cas contraire... si elle ne peut nous sauver, personne ne le peut. Allez en Paix... aussi longtemps que cela durera... murmurais-je, mon regard braqué au coeur de celui du Sorcier du XIII° Cercle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ? Ven 31 Mai - 21:02

Faisant face à la Reine, je restais froid, impassible, drapé dans mes responsabilité, ma réputation et mon aura. Drapé dans tout ce que je pouvais détester, mais je n'avais plus le choix à présent et si la Reine refusait, il me faudrait alors user de mon autorité et risquer, si ce n'est une guerre ouverte, un grand froid entre les deux peuples que je mettais en opposition. Jusqu'à ce jour, j'avais toujours su composer avec le caractère changeant et intransigeant du Peuple de l'Eau et de leur Reine. Soutenant sans aucune peine son regard, en accordant à peine un au Roi à ses côtés, j'attendais patiemment le verdict, retenant un sourire.

La Reine était certes un être difficile à percer, elle semblait aussi calme et impénétrable que la surface d'un lac, mais à y regarder de près, il n'était pas si difficile d'y voir les courants sous la surface. La partie semblait gagner, mais malgré tout, je préférais rester sur la réserve, même avec toutes mes années, siècles même, d'expérience, je n'étais pas à l'abris d'un de ses légendaire revirement totalement inatendu. La Reine elle même ne devait pas avoir conscience de la rapidité de ses changements d'humeur, ce qui pouvait prêter à sourire. Au final, elle avait bien plus de point commun avec la Princesse Daes qu'elle ne le pensait, mais je préférais voir Eil'liathan avec une Perle d'Ombre.

Restant de marbre, je m'inclinais quand le verdict tomba. J'aurais du m'attendre à quelque chose comme ça, à vrai dire, j'étais à peine surpris. Elle ne pouvait se permettre de rappeler maintenant l'escorte de la Princesse, elle ne passerait plus pour une Reine lunatique, mais pour une Sirène plus folle encore que les autres.

"Il en sera fait selon votre volonté votre Majesté." répondis-je sur un ton égal.

Sans un mot de plus, je tournais les talons, réfléchissant déjà à un moyen d'aider Eil'liathan sans l'accompagner. Souriant légérement en passant les portes du palais, je pensais qu'il était heureux qu'Aube est croisé ma route, peut-être que si la Reine ignorait sa présence, elle ne tiquerait pas en apprenant que l'hybride avait aidé la Princesse... Le tout été de convaincre Aube et l'idée me fit pousser un long, très long soupir. A en croire son humeur du jour, j'allais très certainement y laisser des plumes ...



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Première étape... la plus simple ?

Revenir en haut Aller en bas

Première étape... la plus simple ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Première étape vers la fortune [solo]
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Première étape [ Libre et gratuit d'accès ^^]
» Première étape d'une longue série [Marcus Vicinius & Rigborg]
» L'arène d'Argenta: Première étape vers la gloire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -