Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Intermission (Tilion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Intermission (Tilion) Lun 5 Nov - 18:22

Depuis que j'étais à Kalier, je n'avais pas vu le temps passer. Entre les balades et mes recherches dans la bibliothèque du palais, c'était tout juste si mes dames de compagnie devaient me rappeler de manger un peu. J'avais tellement à rattraper et, même s'ils étaient fournis, les livres que je pouvais consulter n'étaient pas suffisant... Rien ne serait suffisant de toute façon, je m'en doutais, mais je pouvais toujours me renseigner le maximum possible.

Mais ce soir, j'avais laissé tout cela de côté pour sortir dans Kalier. Emmitouflée dans une cape douillette, j'avais demandé à mes suivantes de me laisser seule. Je cherchais Tilion, comme je lui avais promis. Mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin à ce rythme... Revenant sur mes pas, je fus prise d'une idée. Apparemment le jeune elfe était connu des gardes, surtout sous le surnom d'Eöl. Demandant poliment mon chemin au garde du palais, ce dernier me montra le chemin et je m'y dirigeai calmement. J'espérais ne pas me perdre en chemin, je ne connaissais plus rien des rues de cette cité...

Heureusement, j'arrivais rapidement à bon port. Je n'étais pas très loin du palais, je le remarquais à présent. Même dans la pénombre, je pouvais remarquer la grandeur de la maison mais je ne doutais pas qu'elle était brillante de simplicité, comme l'était Kalier. Je toquais contre la lourde porte en bois et attendis, avant de répondre au salut des valets qui m'ouvrirent. Me présentant comme il était d'usage, je demandais ensuite s'il était possible que je vois Tilion. En espérant qu'il n'était pas dehors...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Lun 5 Nov - 20:02

Voilà trois jours que je n'étais pas sorti, pas même de ma chambre. Depuis mon escapade en ville et ma rencontre avec la Princesse Cindara.
Je m'étais une nouvelle fois ridiculisé. Je n'étais plus à ça prêt, pourtant, j'étais plus désespéré encore que les autres jours.
J'avais fait montre de mon incroyable maladresse devant la Princesse, en plus de compétemment ruiner les étales de l'herboriste et m'être une nouvelle fois donné en spectacle.
Pourtant, la journée avait plutôt bien commencé, j'avais, pour la première fois de ma vie, rendu service. Et pas à n'importe qui. Ais évidemment, je n'avais pas pu continuer sur ma lancée.
Non seulement j'avais provoqué une nouvelle catastrophe, sous le nez de la Princesse, mais en plus, mon père avait appris que j'avais été dispensé de service miliaire après cinq ans de catastrophes à répétition.

Il n'avait même pas eu l'air surpris et c'était contenté de me faire remarquer mes erreurs sur le même ton blasées qu'il employait avec moi depuis déjà plusieurs années.
Je savais qu'il m'aimait, mais je savais aussi que je le décevais énormément. J'étais son premier et unique fils, c'est en moi qu'il avait placé tous ses espoirs. Mon prénom en était la preuve. Mais je ne m'étais pas montré à la hauteur de ses attentes et c'était peu de le dire.

Alors, quand j'étais rentré après mon entrevue avec la Princesse et qu'il m'avait annoncé qu'il avait été mis au courant de mes récents exploits, j'avais décidé de ne plus quitter ma chambre jusqu'à trouver un moyen de me rattraper et le rendre un minimum fier de moi.

Je ruminais encore et toujours, affalé sur mon lit, une pile de livres posés à mêmes le sol, je cherchais... Je ne savais pas trop quoi.
Un moyen d'oublier ma maladresse, celui de faire un miracle, quelque chose pour changer un peu ma vie.
Je sursautais légèrement lorsque l'on frappa à ma porte. Ma mère me rendait toujours visite aux heures des repas pour s'assurer que je mange quelque chose, mais elle avait renoncé à me tenir compagnie dès le deuxième jour.
Et il n'était pas l'heure de manger, loin de là !


J'avais ouvert la porte, un peu sur la réserve, surpris de trouver un valet venant m'annoncer que j'avais de la visite.
Écarquillant légèrement les yeux, ma surprise était d'autant plus grande que le valet me faisant face semblait lui aussi surpris.
Quand il m'apprit l'identité de ma visite, j'écarquillais encore un peu plus les yeux. Elle m'avait finalement retrouvé, comme elle me l'avait promis.
moi qui pensais qu'elle m'aurait oublié. Considérant ma tenue quelques secondes, je renvoyais le valet prés de la sorcière et me changeais rapidement.
Je voulus courir dans les couloirs et évidemment...je reversais plusieurs babioles. les valets étaient trop habitués à mes frasques pour se laisser heurter et ils se contentaient de s'effacer lorsque j'arrivais.
Je rejoignis Lionor dans le grand salon, confortable, mais simple, à l'image du reste de la maison et de la ville, alors même que le valet lui annonçait que je ne tarderais pas.

Je me figeais sur le pas de la porte, interdit par le spectacle que la Sorcière offrait. Elle n'avait plus rien à voir avec celle que j'avais rencontrée. Elle était parée d'atours dignes de son rang et semblait encore plus belle que dans mon souvenir. Elle dégageait plus d'assurance et de calme que lorsque je l'avais trouvé errant dans la forêt. Elle semblait être la douceur et la sagesse incarnée.
Déglutissant légèrement, je m'avançais dans la pièce, ne sachant pas vraiment ou me mettre ni même quoi faire.
Je ne recevais jamais personne et je n'avais aucune idée de la conduite à adopter.

"Je ...Heu..."

Un peu de politesse peut-être.

"Bonjour."

J'avais du mal à trouver mes mots, quant à les articuler...

"Vous...vouliez me heu...Me voir ?" demandais-je en me demandant si je devais lui proposer quelque chose.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Lun 5 Nov - 20:29

Les valets me firent entrer dans la maison et je me perdis une nouvelle fois en contemplation devant la simplicité parfaite des lieux. Le valet me laissa attendre dans le grand salon et je restais debout, attendant patiemment l'arrivée de Tilion. Je l'entendis arriver de loin, alors qu'il cassait quelques babioles apparemment. Il était vraiment une exception à la dextérité des Elfes, ce qui me faisait sourire sans me moquer. Lui souriant à son arrivée, je penchais légèrement la tête sur le côté en le voyant si interdit. Que ce passait-il ? Il bégaya finalement un bonjour et je ris légèrement, inclinant la tête pour lui répondre.

- Bien sûr, je n'allais pas t'oublier tu sais...

Je sentais par empathie qu'il n'avait pas le moral. S'était-il passé quelque chose pendant ces trois jours ?... Je lui souris, me voulant rassurante.

- Je voulais te remercier encore de m'avoir amené à Kalier et savoir si... Tout allait bien, ajoutai-je avec une mine soucieuse.

Même sans mon Don je pouvais deviner que ça n'allait pas. A moins qu'il soit vraiment mal à l'aise en face de moi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Mar 6 Nov - 15:12

Figé sur le pas de la porte, je n'osais pas bouger. De peur de commettre un énième impair, casser quelque chose ou même simplement trébucher. Je détaillais Lionor, incertain qu'il s'agisse bien de la même femme. Sans ses loques, habillée et coiffée elle avait vraiment l'air importante, une vraie dame. Elle était très belle et je me sentis rougir en me faisant la remarque.
Prenant une légère inspiration, je m'avançais dans la pièce, ne sachant pas vraiment quoi faire de mes dix doigts.

"Ça n'aurait pas été grave." soufflais-je en réponse avant de relever les yeux avec un pauvre sourire.

"Oh, heu... Ben, de rien. Enfin, si j'ai pu vous aider..." je ne finis pas ma phrase, ne sachant pas vraiment ce que je devais dire.

J'étais un peu surpris qu'elle se préoccupe de moi. Elle m'avait déjà remercié et je ne m'étais pas attendue à la revoir.
J'avais imaginé qu'elle aurait bien trop de choses à faire, à rattraper pour se préoccuper de ma pauvre petite personne. Mais j'étais encore plus étonné qu'elle s'inquiète pour moi.

Je hochais la tête avec un sourire.

"Oui, tout va bien, il ne faut pas vous inquiéter." répondis-je incertain de la formule à employer.

"Avez-vous pu trouver ce que vous cherchiez ?" demandais-je, désireux de ne pas m'étaler sur mes états d'âme.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Ven 9 Nov - 17:06

Je fronçais légèrement les sourcils. Bien sûr que si ça aurait été grave... Je n'avais pas envie d'oublier quelqu'un qui m'avait aidé et qui était aussi gentil et attendrissant que Tilion... M'approchant un peu de lui, je lui offris un sourire rassurant.

- Ne te dénigre pas tant, tu vaux la peine de ne pas être oublié tu sais.

J'essayais de le réconforter de mon mieux, même si je n'étais pas persuadée de la méthode que j'employais. Et si ça le mettait encore plus mal à l'aise ? Je commençais à repérer ses réactions, et celle-ci était plus que plausible... Ne voulant pas trop le forcer à me parler, je préférais ne pas insister sur cette question et le laisser parler de lui-même s'il en avait envie. Je hochais légèrement la tête avec un sourire.

- Oui, même si la bibliothèque du seigneur Adaran ne sera jamais assez fournie pour me permettre de tout rattraper...

Le voyant si gêné au milieu de la pièce, j'eus une idée.

- Voudrais-tu marcher un peu avec moi ? Je n'ai pas encore pu visiter tout Kalier et, même s'il fait froid, le calme dans les rues me permet de mieux apprécier l'architecture de la ville...

Je ne cherchais qu'à le détendre un peu, je savais bien que réclamer ainsi de la compagnie n'était pas très bienséant mais après tout je pouvais toujours oser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Dim 11 Nov - 20:55

Assis sur le sofa, je devais faire un effort surhumain pour ne pas me dandiner. Je me sentis rougir de plus belle et fixais le sol avec une certaine obstination. J'étais terriblement mal à l'aise devant ses paroles. Jamais personne ne m'avait parlé de cette manière et sur ce ton.

Bien évidemment, ma mère m'avait assuré plusieurs fois que j'étais indispensable à sa vie. J'étais la chair de sa chair, le sang de son sang, son fils unique et même si j'étais loin de ce qu'avait espéré mon père, ma mère se moquait bien de ce que j'étais. Pourtant, je l'exaspérais souvent et je le savais, même si elle était toujours gentille et douce avec moi.

Mais jamais personne ne m'avait assuré de ma valeur comme le faisait Lionor et ce constat me laissait totalement indécis, je ne savais comment réagir, alors...je ne réagis simplement pas !

"Je suis sur que vous pourrez vous rattraper très bientôt." répondis-je en relevant furtivement les yeux.

"Je... Je pourrais vous aider... Enfin, je veux dire... Je... Euh enfaite, je n'ai beaucoup lu alors peut-être que..." bafouillais-je en prenant conscience de la stupidité de mes paroles alors que je les prononçais.

Je n'avais même pas trois cents ans, comment pourrais-je l'aider à combler trois milles ans d'absence ?
Après tout, mon savoir, je le tirais des livres qu'elle avait déjà lus, ou qu'elle lirait bientôt. J'étais vraiment idiot...
Relevant un peu les yeux à sa demande, j'esquissais un vague sourire et hochais la tête.

"Avec plaisir." répondis-je en me relevant.

Je demandais que l'on m'amène une cape chaude alors que je conduisis Lionor dans le hall d'entrée, une fois bien couvert, je sortis en compagnie de la sorcière.
Je frisonnais légèrement en sentant le froid mordre ma peau.

"Vous vouliez voir quelque chose en particulier ?" demandais-je en marchant dans l'allée menant chez moi, à pas mesurés.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Lun 19 Nov - 20:11

Je regardais Tilion alors qu'il rougissait de plus en plus face à mes paroles. Pourtant, je ne disais rien de particulier... Seulement la vérité. Son encouragement me fis sourire et je hochais la tête en y croyant à moitié. J'aurais rattrapé mon retard quand j'aurais retrouvé mon maitre, pas avant... Mais je pouvais d'ors et déjà m'avancer en lisant ce que pouvait m'apporter les livres. Quand il me proposa son aide, je m'apprêtais à accepter quand il se mit à bafouiller, pensant surement qu'il ne pourrait rien m'apprendre.

- J'aimerais beaucoup que tu me parle du quotidien d'un Diossad, ça m'aiderait beaucoup... Les livres contiennent de grandes informations, mais ils manquent un peu de vie...

Je pouvais connaitre le passé de ce peuple, mais la vie que les elfes menaient à Kalier m'était totalement inconnue... Je me levais à mon tour quand le jeune elfe accepta de m'accompagner dans une petite balade, retrouvant ma cape avec un sourire. Le froid dehors nous frappa instantanément et je refermais ma cape sur mes épaules alors que j'avançais aux côtés de Tilion. Me tournant vers lui, je réfléchis un peu.

- J'aimerais m'approcher un peu de la muraille qui encercle la ville, c'est possible ?


Peut-être ne pouvions-nous pas trop nous en approcher...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Mer 21 Nov - 12:46

Je me sentais profondément idiot, assis sur le sofa à discuter ou essayer, avec une Sorcière presque aussi vieille que le monde.
J'avais encore du mal à croire qu'elle soit venue me trouver. Je n'avais fait que la conduire jusqu'aux portes de la ville et encore, j'avais failli nous perdre aux alentours de la muraille. Et voilà que je me retrouve à lui proposer une aide dont elle n'a absolument pas besoin !
Qu'est ce que je pourrais bien lui apprendre de plus ? Les livres étaient bien plus instructifs que moi.

Pourtant, elle accepta le peu d'aide que je pouvais lui offrir et je la dévisageais avec des yeux ronds et tentais un faible sourire.
Que je lui parle du quotidien de mon peuple ? Il aurait fallut que je sois un vrai militaire pour ça, ce qui n'était pas le cas. Et je ne le serais certainement jamais.
Mais je pourrais toujours essayer. Je n'eus pas vraiment le temps de réfléchir quoi dire qu'elle me proposa une balade et j'acceptais sans hésitation.
Récupérant ma cape, j'entrainais Lionor jusqu'à l'extérieur, lui demandant ce qu'elle voulait voir.

"Nous devrions pouvoir monter sur les postes d'observation." répondis-je en prenant la direction des murailles.

J'espèrais vraiment que les gardes ne me refouleraient pas de peur de me voir faire une bêtise. M'enfin, tant qu'ils acceptaient la présence de Lionor, le reste, je m'en fichais un peu, j'avais l'habitude !


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Mar 11 Déc - 18:21

Alors que le froid traverser ma cape sans pour autant m'atteindre entièrement, je regardai la nuit autour de nous. J'avais proposé cette balade pour connaitre un peu mieux Kalier, c'était vrai, mais je m'étais surtout dit que Tilion serait plus à l'aise à marcher à mes côtés, plutôt qu'à rester assis en face de moi. Il m'avait semblé vraiment gêné... Surement à cause de mon rang, même si je pensais qu'il n'en fallait pas beaucoup à l'elfe pour rougir et bégayer. L'idée que mon rang le gêne m'attrista un peu, mais je ne le montrai pas.

Tournant mon regard vers lui lorsqu'il proposait de monter sur les murailles, je lui souris.

- C'est une très bonne idée !

Marchant vers les murailles, je vis des gardes en faction. Remarquant leur regard glisser avec méfiance sur mon compagnon, je me redressais et pris le bras de Tilion pour faire faire comprendre au garde que je monterais avec lui. J'étais à peine aussi grande que lui, mais je ne me laisserais pas démonter si le garde empêcher Tilino de monter avec moi... Je n'acceptais aucun refus. Celui-ci du le comprendre car il nous laissa passer. Me tournant vers Tilion, je me lançai à poser la question.

- Pourquoi les gardes semblent si sceptiques à ton sujet ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Ven 14 Déc - 13:57

Marcher, même dans le froid, m'aida à me détendre...Un peu; Au moins n'avais-je plus à affronter l'étrange regard sans fond de la Sorcière.
Ravi qu'elle accepte mon idée, un peu anxieux à l'idée d'être refoulé aux pieds de la muraille par les soldats en faction. Pourtant, je conduisit Lionor jusqu'au poste d'observation.
Arrivé à destination, je lançais un regard circulaire autour de nous avant de relever les yeux sur le garde tenant l'entrée du poste d'observation et me ratatiner légèrement avant de sursauter légèrement en sentant le bras de Lionor aggriper le mien.

Un peu surpris, je tournais les yeux vers elle et les écarquillais légèrement en remarquant le regard qu'elle adressait au soldat.
Visiblement, elle comptait monter avec moi et ne semblait pas encline à accepter un refus, ce qui me gêna au plus au point et je tentais de me faire le plus discret possible en passant devant le garde auquel j'adressais un regard d'excuse. Je povuais comprendre sa méfiance, je n'étais pas à l'aise moi même...

"C'est juste que...j'ai tendance à créer des catastrophe partout ou je vais." soufflais-je en réponse à Lionor alors que nous gravissions les marches.

"Je ne suis pas très adroit, les soldats et le reste de la ville d'ailleurs, ont finit par apprendre à se méfier de mes faits et gestes, mais même en me surveillant... ils évitent rarement les catastrophe. Je comprend leur méfiance..." expliquais-je en fixant le sol, priant pour ne pas faire de bêtises.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Sam 22 Déc - 7:30

Me remettant en marche, je remarquais l'air gêné de Tilion. Il était rare que je me comporte ainsi, mais je ne voulais pas perdre mon guide, d'autant plus qu'il n'était pas tout seul... Je souris à la réponse du jeune elfe, avant de me concentrer sur les marches. Je ne voulais pas tomber, même si mes pouvoirs me rattraperaient toujours.

- Peut-être, mais tu n'es pas tout seul, je suis à côté, je peux toujours te rattraper avant que cela n'arrive !

Je voyais qu'il souffrait de sa condition, et je pouvais le comprendre. J'avais remarqué que la majorité des elfes Diossad étaient adroits, bon en combat. Ce peuple d'elfes s'était spécialisé dans l'art militaire et ils y arrivaient parfaitement. Alors un elfe maladroit au milieu... De mon point de vue, je le trouvais attendrissant, mais je comprenais totalement que lui ne trouvait pas cette particularité forcément bénéfique...

- J'ai cru comprendre que les Elfes Diossad effectuaient un service militaire. Qu'en est-il de toi ?...

Je me doutais que sa réponse n'allait pas l'enchanter, mais je voulais être sûre de moi : Avait-il était dispensé sans qu'on lui ai donné la moindre chance, ou avait-il était renvoyé ? Je ne savais pas quelle option était la pire. Peut-être que les deux se valaient amplement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Sam 22 Déc - 21:48

Gravissant lentement les marches, j'étais attentif à mes gestes, désireux de ne pas créer de nouvelles catastrophes et surtout, de ne pas ennuyer Lionor. Aux pieds de l'escalier menant à l'un des poste de garde, elle c'était porté garante pour moi, je ne pouvais me permettre de lui causer des ennuis et si pour une fois, je pouvais faire mentir mes homologues elfes, je n'en serais pas mécontent.
Les yeux fixés sur les marches que je gravissais, j'esquissais un faible sourire et hochais la tête. Pourtant, ce n'était pas aussi simple. La présence des autres ne m'avait jamais empêché de provoquer des catastrophes plus grosses que moi, en général, ils me permettaient juste de faire des blessés.

" Vous seriez la première à réussir se genre d'exploit." soupirais-je en pensant à toutes les bonnes âmes qui avaient eu pitié de moi et avait finit par le regretter.

Lorsque l'on tentait de m'aider et que j'acceptais cette aide, je ne faisais qu'attirer le bon samaritain dans la mélasse dans laquelle je m'étais plongé tout seul. Et quand il en sortait indemne, il avait de la chance.
Il est vrai que je n'avais encore tué personne, mais c'était simplement parce que les habitants de Kalier c'étaient habitués à ma maladresse et attendait toujours le bon moment, celui ou je ne pouvais plus ni bouger ni parler, pour venir me porter secours. Tous avaient renoncé il y a bien longtemps à m'empêcher de cumuler les bourdes.

"J'en est été dispensé au bout de 5 ans." répondis-je à peine peiné par mes propos.

Je devais m'y attendre de toute façon et je ne voyais aucune raison valable de cacher la vérité à la Sorcière.
Ma réputation me précédait et je n'avais de toute façon pas pour habitude de me faire passer pour ce que je n'étais pas. Je manquais cruellement de confiance en moi pour y parvenir et j'étais de toute façon foncièrement honnête. J'avais été élevé ainsi et c'était peut être la seule partie de mon éducation qui avait porté ses fruits.

Arrivant au bout des marches, je m'avançais jusqu'à la palissade et jetais un oeil par dessus. La forêt du Doadis s'étendait à nos pieds, noyée dans la neige, elle semblait presque morte et pourtant, sa pureté était une vraie merveille pour les sens.

"Et de l'autre côté, c'est la ville que vous pourrez voir dans son ensemble, ou presque."

Me tournant, je désignais à Lionor la capitale en contre bas, circulaire, immaculée, simple et belle à la fois, terriblement militaire et pourtant remplie de vie.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Sam 29 Déc - 16:24

Son soupir ne m'amusa pas, bien au contraire. Il me rendait un peu triste même, de sentir autant de résignation dans la voix d'un si jeune elfe... Je resserrai un peu ma prise sur son bras pour le réconforter en lui souriant. Je ne répondis pas, le laissant se concentrer sur les marches alors que je regardais les murs de la cage d'escaliers.

Nous débouchèrent alors sur la muraille, à la merci du vent froid, mais je n'étais pas gênée le moins du monde par le froid. J'avais connu pire après tout... Je me tournai vers Tilion en entendant une nouvelle fis le timbre triste de sa voix, et m'avançais un peu.

- Rien n'est perdu, tu trouveras bientôt une activité où tu excelleras, j'en suis persuadée.

Je ne savais pas si j'allais pouvoir le réconforter avec ses simples paroles, mais j'aurais essayé... Me tournant vers la forêt, j'observais le calme apparent des bois, alors que je ressentais la vie grouiller sous les branches. De nombreux animaux étaient en hibernation, mais d'autres ne dormaient pas encore, ils chassaient, faisaient leur toilette... Un quotidien bien minuté qui échappait à beaucoup de monde. Je m'arrachais au spectacle quand Tilion attira mon attention sur la ville, pour l'observer à son tour. Elle était majestueuse, simple, ordonnée... Loin d'une capitale habituelle, et pourtant elle égalait toutes celles que j'avais pu traverser. Je regardais l'elfe avec un petit sourire.

- Lorsque j'ai connu cette ville pour la première fois, elle n'était pas aussi étendue, et loin d'être aussi organisée... Les Rois Diossad ont fait un travail époustouflant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Ven 4 Jan - 12:30

Je sentie la pression de sa main sur mon bras concentré sur l’ascension de l'escaliers, de peur de glisser sur la neige, j'esquissais pourtant un sourire, un peu surpris. J'avais toujours connu la pitié des autres, tout le monde m'avait toujours regarder avec condescendance. J'avais toujours était pour tout le monde Eol, le gamin trop maladroit pour être vraiment un Diossad. Lionor était différente, elle n'avait pas pitié de moi, elle était réellement compatissante et n'avait pas l'air de croire que j'étais un cas désespéré et je n'étais pas certain de la façon dont je devais réagir.
Au moins, je n'avait créer aucune catastrophe en ça compagnie et je priais pour que ça continue, j'aimais bien sentir sa confiance et je ne voulais pas que ça change, pour une fois que quelqu'un croyais un peu en moi.

"Peut-être... Surement, en tout cas, j'espère." répondis-je maladroitement, bredouillant légèrement.

Arrivée au bout de notre ascension, je laissais ma compagne profiter de la vue, l'appréciant moi aussi.
J'avais rarement l'occasion de monter sur les rempart, les soldats me laissais rarement passer et de toute façon, je préférais rester le plus loin possible de tous ce qui concernait la sécurité de la capital, je créais assez de catastrophes comme ça.
Approchant précautionneusement de la rambarde, j'y posais mes main pour admirer la capital vue d'ici.

"Ca doit être étrange pour vous de vous retrouver ici après tout ce temps." remarquais-je avant de me rendre compte de la bêtise de mes paroles.

Evidemment que c'était étrange, elle était rester loin du monde pendant presque 3000 ans, les frontières avait changé depuis, les peuples et leur habitudes, elle devait se sentir complètement perdu, pourtant, elle avait l'air à l'aise.

"J'aimerais avoir votre courage." soupirais-je en contemplant la ville.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Dim 20 Jan - 16:50

Mon sourire ne me quitta pas après sa réponse. Il n'avait pas perdu totalement espoir, c'était une bonne chose. Il n'était pas si vieux, il pouvait toujours s'améliorer ou trouver sa voie. Rien n'était perdu pour lui, rien n'était perdu pour personne selon moi.

Je m'arrachais à ma contemplation de la ville pour écouter Tilion, qui s'était installé à mes côtés, pour ensuite lui sourire en voyant qu'il regrettait sa remarque. Je fermai les yeux en levant la tête vers le ciel.

- C'est très étrange, en effet. Alors, quand je me sens un peu perdue, je ferme les yeux et j'écoute les bruits de la nature alentours. Ils n'ont pas changés eux.

Rouvrant les yeux, je cherchai la lune pendant un instant, avant de la fixer.

- La Lune n'a pas changé non plus. Elle est un repère immuable.

Le premier repère que j'ai pu voir. La voir m'a permis d'avoir la force de fuir encore plus vite. Si elle était encore là, alors tout n'était pas perdu. Je baissais les yeux vers la ville endormie, taisant au jeune elfe qu'en réalité je me sentais bien souvent perdue en ce moment. Son soupir me fis baisser les yeux sur lui et je cachai une lueur de tristesse et de douleur à la pensé des mes années de captivité.

- Je n’appellerais pas ça du courage tu sais... Je me suis juste accrochée à mon envie de vivre comme une forcenée.

Et je ne parlais pas de cette période, non seulement par méfiance, mais également parce que je ne voyais pas l'intérêt. Je ne voulais pas qu'on me plaigne. C'était une période révolue, j'y avais survécu et c'était la seule chose qui comptait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Dim 24 Fév - 14:20

Accoudé contre la balustrade, je n'osais pas regarder Lionor, horrifié par la stupidité de mes propres paroles. Et surtout, par leur inutilité. Moi, ou l'art d'évoquer des évidences. Je m'en voulais de lui rappeler qu'elle n'avait plus fait partie de notre monde depuis des siècles et que se même monde avait continuer à tourner sans elle pour changer irrémédiablement. Si mes souvenirs étaient bons, lorsqu'elle avait disparu, mon peuple n'existait pas vraiment. Certes, la division elfique était jeune, tout comme les trois Royaumes, mais pour elle qui avait du toujours connaitre les elfes unifiés, le changement devait être assez brutal.

Surpris par sa réponse, j'esquissais un vague sourire et me surpris à tendre l'oreille pour tenter d'entendre cette nature dont elle parlait. A y écouter de plus prés, alors que la Lune se levait, la forêt semblait prendre vie, d'une autre manière et c'était assez plaisant.

"Le monde a-t-il changé à ce point ?" demandais-je dans un souffle.

L'Histoire de notre monde m'avait toujours intéressée, j'aimais les grands récits épique des guerres passés, les histoire où les Sorciers était partout et les Dieux encore bien présent. Mais apprendre l'Histoire dans les livre et l'entendre conté par quelqu'un l'ayant vécu, c'était deux choses totalement différentes.
Je savais que ma question était déplacé, je savais qu'elle pouvait la mettre mal à l'aise, mais j'étais véritablement curieux de savoir.

Soupirant légèrement, je relevais les yeux pour dévisager la Sorcière à côté de moi.

"Il faut du courage pour s'accrocher à la vie de cette manière." affirmais-je avec une assurance que je ne me connaissait pas avant de me sentir légèrement rougir, gêné par mon emportement.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 15/10/2012
Localisation : Kalier, où ce qu'elle est devenue...

Détails indiscrets
Age : 3277 ans, ça en fait des bougies, non ?
Humeur : Coucou Quisaraedis ! Quelles surprises me réserves-tu maintenant que je suis revenue ?
Autre:

MessageSujet: Re: Intermission (Tilion) Dim 10 Mar - 11:41

Je réfléchis un petit instant à la question de Tilion. Le monde avait changé, oui, à quel point... Je n'arrivais pas à m'en rendre réellement compte. Bien sûr, les livres m'avaient permis de me rendre compte de ce changement, mais je devais attendre, encore, de revoir le Maître Sorcier pour avoir plus de détails. Malgré l'hospitalité dont faisait preuve le roi Diossad, je me sentais enfermée entre ces murailles, condamnée à attendre un signe, quoi que ce soit. Et même si je m'acharnais à chercher Dirpk, je n'arrivais pas à savoir où il était. Après tout ce temps, pensait-il que j'étais morte ?... Avait-il ressenti mon retour ? Je retins un soupir pour me tourner vers l'elfe en souriant.

- Je ne saurais vraiment te le dire. Avant, le monde était uni contre les armées de Shizo, dans une atmosphère de peur, voire de terreur, mais surtout de détermination. Les peuples avaient trouvé, dans ce décor miséreux, une forme de solidarité... Qui a l'air, à présent, d'avoir été remplacée par une certaine méfiance. Les peuples se sont divisés, se sont enfermés face à la menace d'une nouvelle attaque. Les réactions sont différentes... Je ne sais même pas quelle place occupe à présent les Sorciers. Je m'en excuse mais pour le moment, je ne pourrais te dire à quel point le monde a changé, finis-je en un murmure avec un petit sourire d'excuse.

Bien que je ne le montrais pas, j'étais frustrée par mon ignorance du monde actuel. J'avais envie de partir des forêts du Doadis, pour mieux y revenir quand j'aurais plus d'informations... Mais ces pensées sombres furent vite détournées par la remarque assurée de Tilion. Le fixant quelques instants, surprise, je lui offris un sourire qui m'avait quitté depuis bien longtemps.

- Merci, répondis-je avec amusement face à cette assurance vite rattrapée par la rougeur de l'elfe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Intermission (Tilion)

Revenir en haut Aller en bas

Intermission (Tilion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -