Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 9 Sep - 11:06

POV Nell'ya Tyan'Lirulin

Eil'liatan était partie depuis déjà une semaine et je m'ennuyais ferme, comme souvent. Elle n'était pas resté longtemps et même si ma mère m'avait prévenu que son passage serait court, je ne m'attendais pas à ce qu'il le soit autant. J'avais bien faillis lui demander de rester encore un peu, je ne l'avais pas vu depuis si longtemps que j'étais certaine qu'elle aurait accepté de rester un jour ou deux de pus, mais je savais qu'elle n'était pas là pour le plaisir, alors, je m'étais abstenue tant bien que mal, profitant de sa présence tant qu'elle était là.

J'avais pu lui montrer mes progrès et avait été au comble du bonheur quand elle était convenue elle même que je progressait de jour en jour.
Ma mère n'avait pas vraiment le temps de m'aider à entrainer mes pouvoirs et je supposais que ça lui allait très bien, elle n'aimais pas l'idée que je puisse être Élémentaire avant même d'avoir atteint l'adolescence. Alors, je devais m'entrainer seule et avoir confirmation que je m'y prenais bien me faisais toujours plaisir.
Plus encore quand cette confirmation venais de ma tante.

Elle était partie le lendemain de son arrivée et j'avais du me faire violence pour ne pas pleurer.
J'étais resté longtemps dans la cour du Temple, espérant voir ma tante et son escorte revenir, mais j'avais du me résoudre, ils étaient bel et bien partie.
La mort dans l'âme, j'avais rejoint ma chambre, récupéré ma toute nouvelle lame et était partie m’exercer avec dans les bois alentour. Je savais que tant que je restais à moins d'une heure de marche du temple, j'étais protégé contre toute forme de magie hostile et si je voulais entrainer mes pouvoir, je devais demander la permission à la Grande Prêtresse. Mais je ne voulais pas entrainer mes pouvoirs, je voulais juste me défouler un peu et tester le cadeau de ma tante.

Les jours suivant se ressemblaient tous terriblement, ma mère accomplissait son devoir avec ses sœur, m'accordait le peu de son temps libre pour m'asseoir derrière une table et me forcer à étudier et quand je suppliais assez longtemps, elle m'accordait une pause pour m'aider à entrainer mes pouvoir avant de repartir et me laisser seule.

Eil'liathan sur les routes, ma mère était certaine de ne pas me voir m'enfuir, au moins jusqu'au retour de ma tante.


Ce matin là, j'avais décidé, comme les autres matins, après un petit déjeuner pris en compagnie des Prêtresses, de m'entrainer avec la lame que m'avait offerte ma tante.
Je m'éloignais un peu du temple, le gardant en vue et ne tardais pas à m'imaginer des adversaires invisible. Des Corrompus et des Gnomes invisible contre lesquels je pourrais déchainer ma lame, imaginant défendre ma tante contre des ennemis imaginaires...sachant que de toute façon, je ne pourrais agir ainsi qu'en rêve.
Mais, je me stoppais subitement dans mon élan, j'avais cru entendre des brindilles céder sous le poids des pas. Peut être était-ce un animal que ma hargne avait fait fuir.
Pourtant, je me tournais vers les bruits qui redoublèrent. Certes, ils étaient ténus, mais j'étais une elfe, mon ouïe était plus développé que beaucoup d'être vivant.
Soupirant légèrement, les sens en alerte, je luttais contre une fulgurante envie de prendre mes jambes à mon cou. Ce n'était pas digne d'une guerrière et j'en étais une !!
Campé sur mes deux jambes, prête a bondir, j'attendis, scrutant les bois devant moi, que l'origine de ses bruit se fassent connaitre ou fuit devant ma lame. Peu important tant que je savais à quoi ou à qui j'avais à faire...bien que le qui me semble tout de même proscrit.
Rare étaient les visiteurs dans nos forêts, plus encore prêt du temple. Seuls les elfes désireux de se recueillir ou cherchant un abri pour la nuit avant de rallier leur village le lendemain nous rendaient visite.

Je n'avais jamais vu un seul étranger passer sciemment les frontières elfique, nous n'étions pas un peuple excessivement accueillant et c'était bien connu.






Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 9 Sep - 14:18

"Tu ne sais décemment pas où tu te rends...Si ?"

L'ignorance. En effet, elle était essentielle à quiconque était le porteur de Landeater, cette épée à la langue aussi pendue qu'aiguisée. Certes, cela avait du bon de pouvoir parler à quelqu'un quand l'ennui se faisait sentir...mais... Les sarcasmes et piques de l'épée rendait parfois Vannar vert de rage. Celle-là même qu'il préférait canaliser, prônant l'ignorance afin de cloué la garde de l'épée dans son fourreau. Un échec, puisqu'elle continuait de jacasser en vain. Néanmoins, lorsqu'il s'en servait en combat elle était très pratique et plus que fiable, c'est une des raison pour lesquelles il la conservait.

Par ailleurs, cette fichue lame avait raison et il était bel et bien perdu, mais aussi bien trop orgueilleux pour l'admettre. A présent, il était loin de son point de départ et la semaine qu'il avait passée à voyager se faisait sentir dans toute les parties de son corps. Son visage était couverts de griffes légères (provoquées par les branches de la forêt lorsqu'il devait passer dans des endroits moins ouvert et visiblement moins fréquentés) tendis que ses habits étaient couverts de tâches de boues séchée et de verdure. Vannar continua son avancée dans ces bois qu'il ne connaissait pas.

"Est-ce que tu n'aurais pas du prendre une carte ensorcelée plutôt qu'une épée, Jeune porteur ?"

Ignorons-le ! Oui, c'est cela, ignorons-le... Le jeune garçon aux allures ténébreuses continua de s'enfoncer dans cet océan de verdure jusqu'à un petit bosquet où il s'arrêta un instant. Il était temps de faire une pause et d'étouffer l'oiseau de malheur qui lui servait de compagnon. Vannar prit soin de regarder tout ce qui se trouvait autour de lui et il marqua à l'aide d'un bois mort trouvé au sol, une large ligne qui indiquait le chemin par lequel il était venus. Ensuite, il s'adossa contre un arbre, se détacha les cheveux et fit tomber toutes les petites brindilles qui s'y étaient agrippées, il ferma ensuite ses yeux l'espace d'une dizaines de minutes.

("...Continuer tout droit... A la prochaine sortie, tourner à gauche.") Se garda de dire "Landeater".

Après quelques minutes de repos qu'il avait jugée bien méritée, il reprit sa route et suivit un petit sentier qui semblait avoir été foulé de nombreuses fois auparavant, des feuilles mortes jonchait le sol et la végétation était un peu moins dense que tout à l'heure. Néanmoins, la forêt tapissait toujours le sol de nombreuses variétés de plantes et de verdures magnifiques, ponctuée maintenant de quelques sentier de terre usée. Vannar profita de la ballade pour manger quelques framboises sur les framboisiers qui longeait le petit sentier... Vingt minutes plus tard, le petit chemin pris fin d'une façon bien nette et la végétation était de nouveau plus dense. Pourtant, il était sur qu'il devait bien y avoir une sortie à cette forêt, cela tombait sous le sens !

Vert, vert, vert, rouge, vert et encore du vert. Vannar s'arrêta un instant, pris une grande inspiration et analysa une fois encore (et plus attentivement que tout à l'heure) ce qui se trouvait tout autour de lui. Mis à part que ce décor de feuilles, branches, arbres, plantes et autres, son attention fut attiré sur un amas de branchages entrelacés plus à l'Est d'où il se trouvait actuellement, il s'y rendit immédiatement pour analyser ça d'un peu plus près. Le jeune homme posa un genoux sur le sol et examina la terre au pied de cet entremêlement de branches et écorces. Manifestement, il y avait bien là un moyen de passer et de rejoindre un autre sentier plus dégagé, ce qu'il fit.

Exténué, les pas de Vannar se faisait plus lent mais également plus lourds. Ses pas écrasèrent les branches pourries qui gisaient sur le sol, le son mélodieux qu'il produisait et que l'on retrouvait parfois dans l'âtre d'un foyer lui donner la force de continuer sa lancée. Et c'est lorsqu'il sortit enfin de la forêt qu'il se retrouva nez à nez avec une fille qui portait une épée à la main et qui en plus de cela n'avais pas l'air très...amicale.

Toute la fatigue accumulée et toutes ces épreuves l'avait exténué au plus haut point... C'est avec peine, qu'il poussa de ses mains griffées par les ronces, les derniers branchages qui le séparait de la forêt. Vannar posa ensuite ses yeux sur la jeune fille qui se tenait devant lui et la regarda quelques instant avant de dire quoi que ce soit.

Oreilles, pointues, cheveux blanc, physique assez gracieux bien qu'elle semble un peu jeune... Physiquement en tout les cas, elle semble plus jeune que moi mais... A en juger par tout ces détails, il ne peut s'agir que d'une elfe et par conséquent, elle serait mon aînée ! Enfin, si j'en crois ce que j'ai lu du moins. C'est la première fois que j'en vois-une ! Ma foi, elle est même plutôt belle plante pour une fille de la forêt (il lança un regard accusateur vers l'océan de verdure qu'il venait de traverser péniblement et reporta son attention sur la jeunette). Une elfe... ? Je crois que je vais encore avoir des ennuis...

"Vannar Ashbringer, c'est mon patronyme, j'ai échapper à des brigands il y a quelques jours, ils m'ont repoussé vers les bois avant d'abandonner... Je ne pensais pas que j'étais arrivé en territoire Elfique..."

Bien conscient qu'il valait mieux faire preuve du plus de politesse possible, il salua son interlocutrice de façon la plus distinguée possible (pour un homme à moitié mort). Et osa demander, bien qu'il était certain de se le faire refuser, un journée d'hospitalité pour se reposer au mieux.

"Je vous le concède, et je suis sur que ma présence ici est une gêne pour vous...néanmoins, pourriez-vous m'héberger l'espace d'une nuit ? Bien sur, j'ai de quoi payer... Par ailleurs, je peux également offrir mes services en tant que mercenaire..."

"Voyez-vous cela..."


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 9 Sep - 16:29

Un homme...Non pire que celà, un humain !!! Je m'étais attendue à beaucoup de choses, notament un gors animal, au bruit produit, mais jamais je n'aurais imaginé que le responsable de tout ce vacrme, puisqu'à mes oreilles, moi qui apprenais et parvenais de mieux à mieux à disparaitre complétement dans la forêt, il ne s'agissait pas d'autre chose...puisse être un Humain. Je n'en avais jamais rencontré, aussi, quand l'homme s'extripa plutôt dificilement de la forêt environnante, visiblement épuisé, je n'étais pas certaine de moi. Mais j'avais beau observé, je ne voyais en et inconnu aucune caratéritisques elfique. Il était de taille normale, peut être un peu pu grand que tous les elfes que j'avais croisé.
Mais pas plus que le Prince Wylian qui était lui assurément l'elfe le plus grand que j'avais jamais vu.
Les traits de l'incconu semblait presque taillé à la serpe à côté de la finesse elfique, mais pas dénué d'une certaine finese...peut être un peu trop pour un homme Humain ? La couleur de ses yeux et de ses cheveux était putôt banale, mais cela lui allait bien.
L'esapce de quelques secondes, je pensais à un Sorciers, mais se iris n'était ni dorées, ni argentées et aucune méche immaculée ne tranchait sur sa sombre chevelure...

Il pouvait toujours dissimuler sa véritabl apparence, mais aucun sorcier n'avait jamais eu besoin de se cacher dans les forêts elfiques où ils étaient toujours les bienvenus.

Il ne pouvait pas non plu être un Ondin, trop petit, pas assez fin ni même assez excentrique. Mais peut être mon jugement sur ce peple étrange était-il altéré par celui que m'avait inspiré le seul représentant de ce peuple que j'avais jamais croisé.

Non, plus j'observais cette incconu et pus je me persuadais qu'il ne pouvait qu'êter Humain...Mais de toute façon, Humain ou Ondin, le problème restait le même, c'était un inconnu. Un inconnu seul qui plus est et armé. Car même si elle était bien caché, la garde de son épee dépassant de sa ceinture ne m'échappa pas et je serais les mains sur la garde de ma propre arme.

Fronçant légérement les sourcils, je me plantais au sol, refusant de reculer. De cet inconnu ne se dégageait que lassitude et désorientation, mais je refusais de me fier aux apparences, rien ne me disait qu'il ne jouait pas la comédie pour endormir ma vigilence. Quand il s'avançant encore, je me fis plus menacante, l'avertissant d'un regard qu'il lui en cuirait de faire un pas de plus.

Ma tante n'aurait pas cédé à la peur. Ma mère non pus...quand à mon père, il aurait certainement déjà réduit cet inonnus à létat de simple prisonnier, à supposé qu'il lui est laissé la vie.
Tous était courageux et je ne ferais pas exception! Je voulais que ma famille puisse être fière de moi.
Inpirant longuement, je fronçais encore un peu pu les sourcils alors que l'inconnu tentait de se justifier. Rien ne me prouvait qu'il disait la vérité et tant que je n'aurais pa de preuve, je ne baisserait pas mon arme.

"Ais-je l'air d'être en age de prendre ce genre de décision ?"
demandais-je, fière de l'ironie que je parvins à faire transparaitre dans mes propos.

"Effectivement, les étrangers ne sont pas ou peu toléré sur les terres elfiques...Par chance, vous vous êtes égaré pret du Temple de Cyliea, peut être les Prêtresses preteront-elles attentions à votre histoire. Moi en revanche, c'est une autre histoire..."
repris, relevant le menton dans un geste de défi.

"De plus, nous ne sommes pas un peuple attiré par l'argent et les capacités d'un simple humain ne nous serons jamais d'une quelconque utilité, pus encore au Temple ou seul le calme et la paix sont toléré."


Oui, vraiment, j'étais fière de pouvoir défendre mon pays, même si ce n''étais que face à une simple Humain, j'étais petite, inexpérimenté, il restait un adversaire potentiellement dangereux pour moi et je ne pouvais user de mon seul atout, ma magie, si proche du templs...Au moins, lui non plus, si il devait être doué d'une quelconque magie, ne pourrais en faire usage ici.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Lun 10 Sep - 13:25

Réponse d'une première rencontre elfique.
Spoiler:
 


Voila un petit elfe bien grossier pensa Vannar qui les pensait toute de même un tant soit peu plus courtois... Et cet elfe là semblait être d'un jeune âge... Une chance pour lui sans aucun doute, qui sait ce qu'il aurait put advenir de lui si un adulte lui était tombé dessus dans la forêt ou encore ici-même. Il chassa d'un geste de main imaginaire ses pensées futiles et attendit avant de répondre aux provocations de l'elfe. Une aubaine, au moins, il pouvait reprendre son souffle avec plus d'aisance maintenant que les présentation avait été faites... Enfin... en quelque sorte...

Le jeune garçon pris place au sol ou il croisa ses jambes en tailleur et continua de regarder l'elfe qui semblait bien envieuse d'utiliser son arme à l'égard de Vannar, bien qu'il ressentit tout de même un certain malaise en la regardant de plus près. Frapperait-elle ? Qui sait, mieux vaut rester prudent et attendre de voir ce qu'il se passera... Je ne suis pas venus ici pour tuer ou pour d'autres basses besognes. Il n'est question aujourd'hui que du fruit du hasard quant à ma présence ici. De plus, je ne pense pas qu'il faille se mettre à dos la population elfique à dos, cela serait une mauvaise chose pour d'éventuelles affaires...

"En ce qui concerne mes capacités, jeune-fille, je ne pense pas que vous en sachiez assez pour me juger... Par ailleurs, toute aide, aussi petite qu'elle soit à son importance. Chaque être-vivant vivant à son importance, bien que certains peuvent êtres gênants, je le concède, chacun à son utilité dans ce monde... Mes services ne vous intéressent peut être pas vous, mais, il en est peut être autrement pour un autre elfe. Point besoin d'être un sorcier, un elfe, un nain ou autre pour le savoir"

"Tu vas me faire pleurer jeune porteur... Néanmoins, ces paroles sont censées, mais cesse s'il te plaît de tout théâtraliser"

La voix du "mangeur" suivit les mot de son porteur et laissa s'échapper du néant une mélodie métallique qui s'extirpa des pensées de Vannar, audible à tous... Étrangement, il était plus agréable d'entendre la voix de Landeater à l'extérieur de sa tête plutôt qu'à l'intérieur. Après tout, qu'importe qu'il s'exprime à voix haute... Leur vois n'étais pas les mêmes et il était certainement moins choquant que l'objet en question ne s'exprime dans un endroit déjà emprunt de magie, contrairement à la majorités des humains.

"Néanmoins, puisque tu ne te juges pas aptes à décider de mon sort, que vas-tu faire ? Me trancher la gorge au nom de doutes infondés ? Sommes nous des simple insectes pour vous que nous ne méritons d'être entendus ? Soit. Dans ce cas, si vous appeliez un aîné, je suis certain que cela serait plus simple pour vous... Si la mort à décider de venir me prendre ici, qu'il en soit ainsi. Sachez seulement que le sang qui foulera ce sol sera votre fardeau... A moins bien sur que tuer soit si facile pour vous ? Qu'en dites-vous ? Ce serait bien dommage de s'emporter pour une simple histoire d'un humain perdu."

Vannar prit une courte pause avant de continuer et s'essuya le front avant de rattacher ses cheveux.

"De toute façon, je ne peux rien faire, je suis exténué. Il vous suffit d'aller chercher quelqu'un et de venir me cueillir ici à votre retour, j'en profiterais pour me reposer un peu comme ça. Qu'en dites-vous ?"


Vannar haussa les épaules et laissa s'échapper un lent soupir avant de fermer ses yeux attendant une réponse qu'il espérait positive. Par pitié, qu'on le laisse dormir au moins une nuit avant de reprendre la route... C'est tout ce qu'un humain lassé des ces derniers jours demandait... Serais-ce déjà trop ? Est-ce que toutes les peuplades ne restaient plus qu'entres elles, rejetant les "étrangers" ? Humph... On verra cela dans un futur proche. Néanmoins, quoi qu'il advienne (excepté une mort violente et espérons-le, rapide) il consignerait tout ceci dans son livre.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Mar 11 Sep - 12:33

Restant le plus droite et digne possible, je tentais de ne pas trop serrer les mains sur la garde de mon arme. Eil'liathan m'avait toujours appris que la souplesse était la la mère de la rapidité, et donc, de la vie. Et puis a trop serrer mon arme, j'allais finir par me faire mal au mains. Alors, restant le plus impassible possible, je tentais de caler correctement ma respiration et calmer mon rythme cardiaque.
En vérité, j'étais littéralement terrifié. Face à moi se tenait un étranger, un Humain, couvert de boue, de poussière de ronces et de feuilles mortes et son air fatigué ne me rassurait pas pour autant. Mais ce qui m'effrayait le plus était l'arme que je voyais dépasser de sa cape. Et si il décidait de s'en servir ?!

Je devais tenir, pour protéger le Temple, mon pays et surtout, les miens. Je ne parvenais pas encore à comprendre pourquoi, mais je savais que nous vivions une époque troublée, je savais que des êtres sombres se faufilaient de plus en plus dans les forêts elfiques. Je ne connaissais ni leur véritable apparence, ni leur but, ni même leur origine.
Tout cela me dépassait. Mais je n'oubliais pas que chacun de mes professeurs, et ce quelque soit la matière qu'il m'enseigne, m'avais appris à ne jamais me fier au inconnu, encore moins au étrangers. Jamais. A aucune prix. Je devais me méfier de tout le monde.
Au début, à chaque fois que l'on me chantait se refrain, je ne prêtais pas vraiment attention, mais quand ma tante c'était mise à me le répéter elle aussi, alors, j'avais commencé à le retenir pour ne jamais plus l'oublier.

Et cet Humain, quoi qu'il dise, il était un étranger. Peu être était-il simplement perdu, comme il le prétendait. Peut être pas, je n'avais aucun moyen de le savoir.
Coupable jusqu'à preuve du contraire. C'était peut être un peu radical, mais c'était le seul moyen de ce protéger des Ombres, des Spectres Sorciers et de tout leur serviteurs, ils étaient capable de tant de bassesse...La preuve, ils avaient réussit à enlever mon père, pourtant si fort.

La réponse de l'Humain me tira un haussement de sourcil et je retins de justesse un sourire moqueur.
Soit il était profondément idiot, soit, il ne connaissait vraiment pas notre peuple.

"Je commence à me dire que vous êtes réellement perdu...Il faut être bien ignorant des us et coutume de mon peuple pour tenir un tel discours."

Nous fuyions les étrangers, ce n'est pas pour aller quémander leur aide à la moindre occasion.
Nous étions plus rapide, plus fort, plus endurant, nos sens étaient plus développé que n'importe quel Humains de notre monde. Pourquoi diable aurions nous besoin des ses services.
Son discours me fit prendre la mesure du gouffre qui séparait ma race de la sienne. Dans quel monde vivait-il pour ne pas imaginer que protéger ses arrière contre l'être vivant le plus insignifiant était devenue une question de survie ?

Ignorait-il donc tout du Mal qui nous guettait, hantant chacun des pas de tout les habitants de Quisaraedis ?
Haussant un second sourcil, je dévisageais à présent l'inconnu comme si il était réellement stupide ou profondément ignorant.
A ce niveau là, il le fait exprès, je vois pas d'autre explications !!! Et son ignorance attisa encore un peu plus ma méfiance. Jouait-il un jeu pour endormir ma vigilance ?
Dans le doute, je ne baissais pas mon arme, au contraire, je renforçais encore un peu plus ma garde.

"Vous tuer n'a jamais fait partie de mes intention... Me défendre en revanche...Vous découragez d'aller plus loin et peut être même vous poussez à faire demi tour...Voilà à quoi sert mon arme. Je ne suis pas une meurtrière ! Et si je ne tue pas les innocent, je me refuse à les laisser errer sur nos terres sans preuve qu'ils soient vraiment ce qu'il prétendent."
affirmais-je sans trembler.

"Etez vous à ce point ignorant des règles élémentaires de prudence ou bien ignorez vous tout des dangers sombres qui guettent ?" demandais-je, réellement incrédule.

Baissant les yeux alors que l'Humain s'asseyait, je ne lâchais toujours pas mon arme, mais soupirait légèrement. Puisqu'il n'avait pas l'air décidé à faire demi tour et que je ne l'attaquerais pas, je n'étais pas certaine d'en avoir les capacités, il me fallait faire un choix et il fut vite fait.
Tenant toujours ma garde, à une seule main, je plongeais l'autre dans une de mes poches, ne lâchant pas mon potentiel adversaire du regard. Persuadée qu'il n'attendait que ça pour se ruer sur moi.
Sortant mon poing fermé de ma poche, je le tournais vers le ciel et l'ouvris, laissant s'échapper un raid de fumée rouge qui explosa une fois la cimes des arbres dépassés.

Le signal était lancé. La Grand Prêtresse m'avait fait cadeau d'un objet qui me permettrais d'alerter le temple au moindre problème et ma mère lui en avait été encore plus reconnaissante que moi même.

"Les Prêtresses ne tarderont plus." affirmais-je.

Peut être en leur présence comprendrait-il pourquoi aucun Humain ne serait jamais d'une utilité quelconque aux elfes.







Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Mer 12 Sep - 19:04

L'hospitalité Elfique est aussi amusante qu'une ronce coincée dans le pantalon.
Spoiler:
 

"Humain"
Sommes nous des danseurs ? Manipulés par des liens invisibles ?
Spoiler:
 


Conversation fade et dénue d'intérêt selon Vannar. De toute façon quoi qu'il puisse dire ou laisser paraître, il n'atteindrais jamais la longévité des elfes et par conséquent d'acquérir moins de savoir au fil des ans... Une chose qu'il regrettait bien amèrement. Être né humain et définit comme SIMPLE humain était plus qu'insultant. Certes, il se passait beaucoup de choses dans le monde et il pouvait comprendre qu'on puisse être méfiant. Néanmoins, en ne lui laissant pas la chance de prouver ces dires, il se sentait une fois de plus insulté par l'être "si supérieur" qui se trouvait devant lui... Oui, il la regardait, de son lit de feuille et de terres attendant qu'on daigne lui laisser un peu de temps pour se reprendre... Bien sur, il n'était plus question pour lui d'en demander plus et d'éventuellement consigner dans le plus grand des secret un ouvrage les concernant. Non, cet accueil avait fait refroidir la soupe comme on dit. Soit, c'était jouer le même jeux que d'être trop fixé sur des règles et des "on-dit"... Nous verrons bien ce que d'autres diront et feront (en espérant qu'il n'utiliseront pas la violence, ce serait bien dommage).

Bien qu'il avait les yeux clos la plupart du temps, il avait bien entendu pris le soin d'observer son adversaire et d'être prêt à riposter au moment opportun. Par ailleurs, il ne comptait pas utiliser son épée à moins d'y être réellement obligé. Le petit gabarit en face de lui semblait pouvoir être hargneuse et il ne serait pas réellement utile de se battre contre elle. Qui sait les capacités dont elle pouvait faire preuve... Ignorer quelqu'un parce qu'il est plus petit ou semble faible serait une grossière erreur. Un enfant peut être aussi dangereux, voir plus imprévisible qu'un adulte (doté d'une quelconque expérience). Aussi, il continuait de garder un œil sur elle tout en attendant de voir ce qui allait se passer. Un être bien curieux que ce Vannar.

"Certes, je dois être un ignorant. Je n'ai pas eu l'habitude de m'aventurer hors des terres que parcourt mon clan. Je n'ai entendu du monde extérieur que ce que l'on a bien voulu me dire... D'où ce voyage que j'entreprends... Néanmoins, je vous prie de m'excuser de souiller le sol elfique de par ma présence."


"Une gamine dont les mots sont plus tranchants que la lame, Jeune porteur, elle ne sais manifestement pas utiliser une lame comme elle le devrait"

"N'y pense pas Landeater" lui communiqua t-il par la pensée, comme s'il l'avait toujours fait depuis des années. Il se surprenait lui même. En effet, cela devenait de plus en plus aisé de communiquer avec son épée qu'à ses débuts où celle-ci hantait son crâne de cliquetis métallique et d'une voix parfois grinçante.

De la fumée rouge s'échappa de la main de la jeune fille pour rejoindre le ciel... Une explosion suivit et elle termina ce spectacle par quelques mots. Bientôt, il rencontrerait les prêtresses. Comment étaient elles ? Est-ce qu'elle serait plus douce et moins impétueuse que cette gamine ? Espérons-le... En attendant, il n'y avait pas grand chose à faire avant que les prêtresse n'arrivent au point de détresse.

" Très bien, j'attendrais donc sagement ici. Mais dites, moi... Que faites vous toute seule ici ? Vous auriez pu tomber sur des problèmes bien plus important que moi si je dois prêter attention aux mots employés un peu plus tôt... Qu'auriez vous fais si vous n'étiez pas tomber sur un simple humain ? Je me le demande..."

Il appuyait sur le mot "humain" qui était utilisé bien trop à la légère depuis le début de cette conversation. Bien qu'il savait que cela ne risquait pas de changer les choses dans cet esprit étriqué... Il regarda la fillette, las.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Jeu 13 Sep - 19:09

Face à l'Humain, dont, je n'avais pas retenue le nom...même pas certaine qu'il se soit présenté, refusant toujours de lâcher mon arme, je retins un énième haussement de sourcils. Vraiment, je le trouvais étrange et je ne su dire si ça réponse était ironique ou non. Qu'il me prenne pour une idiote si il le voulait, je savais que je ne racontais pas des sornettes.
La preuve, ma tante elle même avait eu besoin du escorte pour traverser nos propres contrées. Même chez nous, nous n'étions plus en sécurité, ce que lui semblait ignorer et ne pas comprendre.
En attendant, il avait eu de la chance de parvenir jusqu'ici en un seul morceau. Nous étions en Doadis, ces frontières étaient protégée par le Prince Wylian et ses soldats et pour les avoir rencontrés en personne, je savais, j'avais bien compris, que leur réputation n'était pas usurpée.

Peut être devrais le prévenir que si il avait l'intention de faire demi tour, il prenait le risque de se frotter soit à l'armée Diossad, soit aux Corrompus. dans les deux cas, il n'était pas certain qu'il est le temps d'ouvrir la bouche pour s'expliquer. Pire encore si il tombait sur un champs de bataille. Il mourait, ça ne faisait aucun doute. Même armé, même à supposé qu'il sache se servir de son arme, en imaginant même qu'il soit un bretteur doué, personne n'échappait ni n'égalait l'habilité des elfes Diossad en combat.

Soupirant légèrement, je me demandais tout de même si je n'y était pas allé un peu fort. Ce n'était pas sa présence en elle même qui me dérangeait, mais plus le fait que je ne le connaisse pas. Je ne pouvais donc me fier à lui.
Pourtant, il semblait vraiment las et j'aurais pu me laisser prendre, baisser ma garde et le conduire au temple mais...Si il jouait la comédie ?
Il était hors de question que je conduise un ennemis jusqu'au temple de Cyliea.

"Ce que je fais ne vous concerne pas."
répliquais-je, piquée au vif.

"Et les problèmes plus important que vous ne passe pas les frontières de ce pays, ils sont passés au fil de l'épée des soldats Diossads commandés par le Général Tyl'Illian bien avant d'atteindre le cœur de nos forêts et vous avez eu de la chance d'arriver jusqu'ici vivant. "
repris-je, certaine que de toute façon, il n'existait pas de plus grande plaie que les Corrompus, Élémentaires, Sorciers ou non.

J'eus à peine le temps de finir ma phrase que je sentie un mouvement dans l'air une tension et quelques secondes plus tard, ma mère, accompagnée de quatre de ses sœurs apparurent devant nous, l'air passablement inquiète...Oups.

"Nell'ya ?? Tu va bien ?" demanda-t-elle alors que les autres prêtresse gardait l'Humain à l’œil.

Comme à leur habitude, malgré leur simple robe en coton blanc, aux manches échancrée, cintrée d'argent à la taille et leur cape doublée de fourrure, leur cheveux lâchés et leur apparente fragilité féminine, elles dégageaient toute la même aura de pureté et de puissance mêlée.
Elles étaient des Élémentaires, des Élémentaire puissantes et personne, même l'être le plus insignifiant ne pouvait en douter en croisant leur regard.
Les prunelles d'argent tinté d’inquiétude passèrent de mon visage à mon arme que je baissais immédiatement. Dorénavant, j'étais en sécurité.

"Je vais bien." la rassurais-je immédiatement.

"Cet inconnu est apparut de nul part, prétendant être un voyageur égaré. Je n'ai pas voulu le mener au temple. J'avais peur qu'il ne soit pas ce qu'il dit."
expliquais-je, soutenant le regard de ma mère, tentant de savoir si j'avais bien agis ou non.

Son sourire soulagée m'indiqua que je n'avait pas fait de bêtise et quand elle déposa un léger baiser sur mon front, je souris à mon tour alors qu'elle se tournait vers l'étranger.
Elle le toisa sans animosité quelques secondes et sourit de nouveau.

"Excusez le zèle de ma fille, étrangers. Elle ne pensait pas mal, nous lui avons appris à ne se fier à personne en ces temps troublé.
Comment êtes vous parvenu si loin dans nos forêts ? "
demanda-t-elle gentiment.

Mais je n'étais pas dupe, elle voulait pouvoir juger elle même de la réponse pour aviser ensuite.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Lun 17 Sep - 16:47

Spoiler:
 
La mignonne petite elfe n'était désormais plus seule et l'une d'entre elle se préoccupa d'abord du sort de la petite et porta ensuite son attention sur le jeune homme étalé sur le sol qui profitait de la fraicheur de celui-ci, profitant également du peu de temps qu'il lui restait pour se laisser caresser le visage de la petite brise qui passait par là. Par ailleurs, il avait retenu le nom de la jeune fille lorsque les prêtresses arrivèrent aussi vite qu'elles furent appelées. "Nell'ya", retenu donc Vannar dans un coin de son cerveau. Gardé à l’œil par quelque prêtresse, il restait le plus détendu possible et pris le plus grand soin de ne faire aucun geste suspect... Si l'on devait en croire ce que l'on disait sur les elfes, il valait mieux se tenir tranquille et éviter tout gestes qui pourraient être mal interprétés. Ensuite, l'une d'entre elle s'adressa au jeune homme perdu.


La demande d'une prêtresse
Spoiler:
 
Le jeune homme se redressa sur ses deux jambes en éloignant ses mains de son fourreau et pris la parole à son tour. Étant invité à parler, il n'allait pas se faire prier.

"Bonjour, je m'appelle Vannar Ashbringer, du clan du même nom. Je suis arrivé ici par un malencontreux hasard comme je l'ai expliqué plus tôt. Cela fais peu de temps que j'ai quitté mon clan et que je parcours les terres en solitaires avec pour compagnie "Landeater", l'épée magique qui se trouve dans mon fourreau. Je me suis retrouvés dans cette forêt en essayant de fuir un groupe de bandits qui en avait après moi. Ils étaient bien trop nombreux et je ne sais pas réellement manier une épée exceptée celle-ci. Néanmoins, je ne serais sans doute pas sortis vivant de cet affrontement et j'ai préféré prendre la fuite... Heureusement, je suis assez doué pour la course et je ne me suis pas posé de question quand je suis arrivé dans la forêt...J'ai donc mis plusieurs jours avant d'arriver ici et je suis exténué..."

Vannar prit une petite pause, sa gorge était sèche et il lui fallait un instant de repos avant de reprendre les explications de sa présences ici.

"J'ai entendu dire de cette jeune fille qu'il se passait beaucoup de choses ces temps-ci et j'ai entendu dire que vous n'aimiez pas beaucoup les étrangers. Excusez moi d'être aussi franc avec vous, mon but n'est pas de vous blesser de quelque façon que cela soit. Je comprendrais que je doive quitter ces terres... Mais je voulais m'assurer par moi même de voir, de comprendre pour effacer de ma main des jugements qui ont étés prononcés sans que je puisse moi même les vérifier... C'est pour cela que je demandais un peu plus tôt à..."

Il hésita un instant avant de prononcer le nom de la jeune elfe rencontrée plus tôt pour finalement se lancer.

"Je vous prie de m'excuser d'avance si j'écorche son prénom; "Nell'ya", Je vous le redemande donc à vous: est-ce qu'il serait possible de rester l'espace d'une nuit pour que je puisse me reposer avant de repartir ? J'ai crus comprendre que les services des humains n'étaient rien pour vous, mais je sais être redevable à ceux qui me tendent la main...Dites moi juste ce que vous voulez en échange d'une nuit à l'abri du froid. Je ne vous demanderais rien d'autre, si ce n'est qu'un peu d'eau pour étancher le mal qui ronge ma gorge."

Le jeune homme avait parlé beaucoup et la fatigue se faisait de plus en plus ressentir, il sentit son corps vaciller sous la fatigue. Il posa sa main contre son front, tenant son crâne comme pour soulager le manque de "confort" de ces derniers jours tout en attendant le verdict des prêtresses qui étaient sans doute déjà décidées sur le sort réservé au jeune homme.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Sam 22 Sep - 13:57

Spoiler:
 

L'Humain ne semblait pas plus perturbé que ça par l'arrivée presque instantanée de ma mère et de ses Soeurs, il préféra rester étendu sur le sol et j'esquissais un sourire en pensant qu'il avait bien de la chance de ne pas être tombé sur des Nains, eux l'auraient exécuté sans sommation pour un tel manque de respect. Ma mère se contenta de lui sourire, mais je savais qu'elle restait sur ses gardes, tout son aura criait qu'elle était prête à se servir de ses fabuleux pouvoirs. Heureusement pour lui, l'Humain eut la présence d'esprit de se faire le moins menaçant possible. A mon sens, c'était la première chose censée qu'il se décidait à faire.

Vannar Ashbringer, son nom ne me disait rien, mais je ne sortais pas assez...Enfaite, je ne sortais jamais, alors, comment aurais-je pu connaitre le nom d'un Humain. A en croire le ton qu'il employait, son nom et son clan étaient connus, au moins dans le monde mortel, mais peut-être son clan avait-il su traverser les ages ? Était-ce seulement possible ? J'étais curieuse de le savoir. Curieuse de savoir comment passait le temps pour les mortels, comment il était perçu aussi.
Baissant les yeux alors qu'il évoquait son arme, je haussais un sourcil. Une épée magique ? J'aurais aimé pouvoir la voir hors de son fourreau, mais ce n'était pas vraiment le moment pour ça !

"Et bien Vannar, vous avez eu une chance inouïe d'arriver jusqu'ici, au cœur du Doadis, entier. Ma fille a eu raison de vous mettre en garde, nous vivions des temps troublés et les Corrompu se presse à nos frontières. Notre armée et le Prince Wylian les tiennent à distances, il n'en restet pas moins que nos forêts deviennent dangereuses pour les étrangerss."

J'enviais franchement la capacité de ma mère à sourire ainsi, si aimablement. Elle cachait derrière se sourire tout ce qu'elle pouvait penser réellement. Sa défiance, son inquiétude, son malaise aussi certainement. Elle se contentait de sourire, rassurant et pas menaçante pour deux sous, malgré la puissance que suggérait son aura.

"Nous ne vous jetteront pas hors de nos terres. Si vos attentions sont nobles, nous n'avons aucune raison de vous refuser l'hospitalité.
Mais comprenez que nous ne pouvons nous permettre de nous fier simplement à la parole d'inconnus. Cependant mon intuition me souffle que votre cœur est pur et vos intention juste. "


Ce ménageant une pause, ma mère baissa les yeux sur moi pour me sourire et je sus que pour une fois, j'avais plutôt bien agi et l'avais rendu fière. Il n'en fallut pas plus pour me rendre ma bonne humeur.

"Nous vous offrions un toit pour cette nuit et même plus, le temps que vous puissiez vous remettre de vos mésaventures. Cependant n'insultez pas les nôtres en parlant de paiement. Nous sommes des elfes, mais surtout des Prêtresse, l'argent ou quelque forme de paiement que se soit ne nous intéresse pas." reprit-elle, son sourire se fanant légèrement.

"Pourrez-vous marcher encore un peu ? Notre temple n'est plus très loin." demanda-t-elle, décrochant une gourde de sa ceinture, elle la tendit à Vannar.

"De l'eau."
confirma-t-elle avec un sourire avenant.


Spoiler:
 





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Ven 28 Sep - 18:13

Une réponse favorable ? Aurait-il mal entendu ? Bon, il était vrai que Vannar s'attendait à un peu de clémence et espérait qu'elle lui serait accordée. Néanmoins, il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui soit donné aussi vite... C'était une bonne chose que cette petite elfe aie appelée du renfort. Ce soir, Vannar pourrait prendre du repos et même boire et manger ! Cette réponse lui fit changer d'avis sur le point de vue qu'il se faisait sur les elfes. Après tout, il valait toujours mieux se faire une opinion par soi même que de demeurer sur des préjugés. Mais avant tout chose, il se devait de remercier cette dame qui se tenait devant lui. Belle, une longue chevelure argentée un visage lisse et des lèvres rosées. C'était une très belle femme. Il la regarda un instant sans rien dire, comme si ses paroles flottaient dans sa bouche sans vouloir en sortir. Vannar posa ensuite les yeux sur la petite elfe qui l'avait accueillie.

"Je comprends ce que tu as fait pour les tiens... C'est tout à ton honneur, je suis désolé si j'ai pu t'inquiéter ou même t'offenser. Je tenais à ce que excuses soient faites."

Il se tourna à présent vers la mère de celle-ci.

"Je vous remercie du fond du cœur, sincèrement. Cette route fut longue et cette halte n'en sera que le meilleur remède pour effacer ma lassitude. Je ne pourrais certainement pas vous venir en aide pour quoi que ce soit, mais si vous avez besoin de moi, je me ferais un plaisir de l’exécuter. Merci."

Landeater était silencieux et préférait ne pas intervenir dans cette conversation. Sans doute parce qu'elle ne l’intéressait nullement puisqu'il n'avait pas besoin de repos, lui. Enfin, en quelque sorte... Il fallait recharger la pierre magique que contenait l'épée pour libérer ses pouvoirs. Sans quoi, il ne devenait plus qu'une simple épée.
Pour lui, la scène qui se déroulait devant ses "yeux" n'était qu'une vaste blague. Un échange de politesse dont il se serait bien passé. Néanmoins, il commençait à apprécier son porteur et par affection, il avait décider de ne pas l'ennuyer jusqu'à temps qu'il soit complètement reposé. Après tout, il est bien plus amusant de faire bouillir les nerf de son porteur quand il à toute son énergie et non pas à deux doigts de sombrer dans les doigts de la mort. Parfois, il avait un peu de compassion. Tout de même !

Le jeune homme ne savait pas très bien quoi faire maintenant qu'on lui offrait logis et couverts. Il attendit donc qu'on le guide et de voir ce qui allait se passer ensuite. Profil bas, il ne voulait pas paraitre pour un profiteur, mais sans l'ombre d'un doute, c'est surement ce que risquait de penser la majorité, selon lui. La prêtresse lui proposa de les suivre et de marcher un peu plus loin et lui tendit même une gourde dont elle précisa la contenance; de l'eau. Fort bien ! Exactement ce dont il avait besoin ! Il accepta timidement la gourde qu'il porta lentement à ses lèvres et en but une gorgée, puis deux et rendit la gourde à la prêtresse en la gratifiant d'un large sourire.

"Merci beaucoup."

Il suivit les pas des prêtresse en direction d'un nouvel endroit... Aujourd'hui était un jour de grande découvertes.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Mar 2 Oct - 10:23

Alors que ma mère invitais l'Humain, Vannar, il ne faudrait pas que je l'oubli, lui expliquant aimablement les valeurs elfique, je scrutais le visage de l'étranger. Ma mère avait été capable de sonder la pureté de son cœur en quelques secondes à peine et je tentais de deviner ce qui lui avait permis d'accorder un peu de crédit au dire de Vannar.
Oui, il avait l'air inoffensif, même avec l'épée pendant à sa ceinture. Oui, il était indéniablement humain et son aura ne dégageait rien de plus que de l'épuisement, mais je ne pouvais m'empêcher de me méfier. Tout mon entourage m'avait toujours appris à ne jamais me fier aux apparence et toujours à mon intuition.
Mais j'avais beaucoup trop de mal à me fier à mon propre jugement, terrifiée à l'idée de me tromper et d'entrainer une catastrophe. Ma mère disait que j'apprendrais à me fier à mon cœur avec le temps, mais pour l'instant, je préférais traiter tout les étrangers, plus que rare, comme des serviteur potentiel des ombres.

Clignant légèrement des yeux en remarquant que Vannar porté son attention sur moi, je penchais légèrement la tête sur le côté avant d’esquisser un semblant de révérence. Enfin, il faisait preuve d'un peu de jugeote et jamais je ne m'excuserais de vouloir protéger et ma personne et mon peuple.

"J'accepte vos excuse." soufflais-je, indécise quant au ton à adopter.

Eil'liathan aurait su comment réagir elle.
Retenant un soupir, je me mis à pester contre le temps passant incroyablement lentement. Tous s’extasiaient sur ma jeunesse et la chance que j'avais d'être encore une enfant innocente, je ne voyais pas ou était ma chance. J'étais faible, beaucoup trop pour me battre comme je l'aurais voulu et je priais tous les jours Cyliea qu'enfin le temps accélère sa course et me donne la force que j'attendais avec tant d'impatience.

"Ne pensez pas nous devoir quoi que se soit. Nous sommes au service de notre Déesse, il est de notre devoir de venir en aide à ses enfants ainsi qu'à ceux de ses frères et soeur." répondit ma mère alors qu'elle rangeait la gourde qu'elle avait offerte à Vannar et prenait la direction du temple.

A peine avait-elle esquissé un pas que ses Soeurs formèrent un rangs serré derrière elle. nous n'avions plus de Guerriers pour nous protéger, tous avaient été appelé à rejoindre le front pour servir sous les ordre du Prince Wylian, mais leur absence ne nous pesait que peu.

"Avez vous une idée de votre destination finale ?"demanda-t-elle, marchant à côté de Vannar à pas mesuré, certainement pour le ménager.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Ven 26 Oct - 9:48

La plus petites des elfes accepta mes excuses et en réalité, cela m'importait peu... Après tout, il était normal d'être poli avec ceux qui acceptait d'offrir un toit sous lequel il pourrait dormir ce soir. Bien que la bienveillance de l'elfe qui m' avait proposer tout ses services m'enchantait, je préférais rester plutôt prudent ! Après tout, si certains pensaient comme la petite, cela serait peut être ma dernière nuit dans ce monde... et cette idée ne m'est guère plaisante ! Nous continuâmes d'avancer à une allure de croisière, tendis que je senti tout le poids de mon corps sous chacun de mes pas, je m'efforçais de ne point me plaindre et de continuer mon chemin... Après tout, on semblait tout de même s'inquiéter un tant soit peu de ma personne. Ensuite, on lui posa une question à laquelle il ne s'attendait pas à répondre. Néanmoins, il lui devait bien ça.

"La quête de pouvoir..."

"Et bien à vrai dire... Je n'ai pas de destination précise... Je suis une sorte de collectionneur voyez-vous. J'aime l'idée de posséder des objets emprunt de magie, cela me fascine et je n'ai malheureusement aucune capacité héraldique, curative ou encore élémentaire... Enfin, les objets magiques bien qu'il ne m'offrent pas un pouvoir continu, ils m'apportent tout de même l'occasion d'approcher de plus près mon rêve... Je porte à ma ceinture "Landeater", une épée que j'ai maintenant avec moi depuis un certain temps. Elle peut s'exprimer d'elle même et possède une âme propre, c'est la seule acquisition que j'ai depuis le début de mon voyage... Faute d'argent et la suite vous la connaissez... Mon prochain itinéraire, je ne le connais pas encore."

"...Je n'aime pas trop être ici Porteur, ces elfes ne m'inspirent pas la plus grande des confiances."

Bien que je ne pouvais rien faire contre les paroles de l'épée, je pouvais toujours soupirer et hausser les épaules.
Ce que je fis d'ailleurs.

"Un de ces petits défaut, peut être..."

J'esquissais un sourire gêné alors que je continuais d'avancer à rythme modéré.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Lun 29 Oct - 22:23

Laissant ma mère cheminer aux côtés de Vannar, à un rythme plus que mesuré, je restais un peu en retrait, entre ma mère, son compagnons et la formation formée par le reste des Prêtresses ayant répondu à mon appel. J'écoutais l'échange sans grand enthousiasme. J'avais été conforté dans l'idée que j'avais bien agit, ce que Vannar faisait, où il allait, tout cela ne m'importait pas, du moment que j'étais certaine qu'il ne voulait pas de mal aux miens, il pouvait bien faire ce qu'il voulait.
Pourtant, la réponse qu'il formula me fit froncer les sourcils. Sa voix semblait différente et ma mère s'en aperçut également. Je me fit soudain plus attentive.

Ma mère ne posa aucune question, elle se contenta de dévisager son compagnon de marche alors qu'il prenait rapidement la parole.
Si sa réponse ne lui plaisait pas, ma mère n'en laissa rien paraitre. Moi en revanche, je fixais le dos de l'Humain les sourcils froncés. il vivait sans but précis. Si il avait été immortel, j'aurais pu le comprendre, après tout, après quelques éternité, la vie et son sens n'avait plus vraiment d’intérêt, mais quand le temps été compté... Je trouvais sa triste.
Mais je préférais encore me taire pour m'intéresser à son épée. Elle parlait ?§! L'idée me tira un sourire presque émerveillé alors que ma mère esquissait un sourire énigmatique en baissant les yeux sur l'arme.

"Malheureusement, votre porteur se trouve sur nos terres, nous devrions nous méfier de lui plus que lui de nous." répondit-elle avec le même sourire avant de relever les yeux sur Vannar.

"Nous nous y ferons le temps de votre séjour, nous avons connu pire."


Le regard qu'elle me lança par dessus son épaule me fit baisser les yeux et rentrer la tête dans les épaules.
J'étais sage à présent !!
Un silence un peu gêné s'installa, mais le temple fut rapidement en vue et je me sentie étrangement soulagé. Nous étions en sécurité, ici rien ni personne ne pouvait nous atteindre. Et si les intentions de Vannar n'étaient pas celles qu'il nous avait décrite, il en paierait le prix.
Dans notre dos, les Prêtresses nous accompagnant se dispersèrent sur un hochement de tête et retournèrent à leur tache. Ma mère s'arrêta dans le petit parc devant la porte principale du temple.

"Je vais vous conduire jusqu'à l'aile des invité, vous pourrez vous rafraichir et vous reposer avant le diner. Notre Grande Prêtresse voudra peut être vous rencontrer."
expliqua ma mère en désignant la direction de l'aile des invités, celle que ma tante avait quitté quelques jours plutôt.

Toujours obnubilée par l'épée magique, je décidé de les suivre et me fit le plus discrète possible.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 11 Nov - 9:45

La petite elfe s'était faite plus discrète sur le long du chemin et nous arrivâmes à destination après quelques échanges de paroles. Le temps du chemin, je pu constater que tout ici dégageait un finesse particulière, même la forêt qui tantôt semblait si dangereuse me paraissait maintenant bienveillante. Bien, je pense avoir la confiance d'au moins une des habitantes de cette forêt. Néanmoins, il me fallait tout de même rester prudent...après tout, je vis comme ça depuis un moment et on change difficilement ses habitudes, n'est-ce pas ? De grandes portes s'élevèrent devant moi, me rappelant au passage l'âge que devais avoir ce monument... Tant d'années, une espérance de vie bien au delà des capacités humaines. Jamais, jamais je ne pourrais atteindre cet héritage et quand bien même, qu'en ferais-je ? Toutes ces questions, je décidais de les laisser en suspens, réfléchir l'esprit embrumé n'a jamais été une bonne idée. Laissons cela de côté. Les deux elfes encore présente était maintenant plus silencieuse. La fatigue eu raison de mes dernières forces et lentement, je sentais mes yeux s'alourdirent. Mon corps tombait dans l'obscurité, ce n'est que brièvement que je ressentis contre mes membres toute la dureté du sol.


Les rêves, sont parfois bien étranges...Le mien en ce jour fut d'avoir appartenu à un puissant clan de sorciers. J'étais plus vieux, mes cheveux noirs m'arrivaient facilement au bas du dos, à la place de mon œil gauche, un cache œil de cuir sur lequel reposaient de multiples mécanismes débordant de magie. A ma ceinture, Landeater, il n'avait pas changé d'un poil. Juste au dessus de lui, se trouvait une autre épée plus large et plus longue décorée d'argent et du symbole du serpent. De simples habits sombre pour couvrir le corps de cet adulte aux allures étranges. Tout de lui débordait d'une grande puissance, certes obtenues avec l'aide de divers outils magiques, mais une nouvelle puissance ! Il devait y avoir bon nombres d'autres outils qu'il n'avait pas encore eu le temps d'analyser que je sentis mes yeux s'ouvrir lentement. Le décor autour de moi avais changé.

A présent, j'étais allongé sur un lit de facture elfique sans nul doute plus confortable que le matelas de fortune de certaines auberges... Mes bottes étaient au pied du lit et mon épée adossée contre le mur ainsi que quelques autre affaires que j'avais emmené avec moi.

"Merci..." dis-je à moitié réveillé.

Landeater s'invita dans mes pensées en me rappelant qu'une épée avait sa place à la taille de son porteur... A défaut de pouvoir le replacer là où il voulait être, je décida de profiter encore de cette situation confortable. Les deux elfes était dans la pièce... La plus petite semblait regarder Landeater avec un peu trop d'intérêt.


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 11 Nov - 19:20

Je préférais garder le silence alors que nous rentrions lentement au temple. Les mots de l'Humain et surtout, de son arme ne me plaisaient pas.
Cette épée était vraiment très étrange. J'avais eu la chance de pouvoir voir plusieurs objets magiques, plus étranges les uns que les autres, mais cette épée était encore à part. Elle semblait avoir une volonté propre, comme si un bout de métal était capable de ressentir et comprendre les émotions du vivant...
Comme si une âme avait été enfermé dans la lame. Était-ce possible ? L'idée me dérangeait énormément, une âme devait rejoindre les dieux une fois son corps mort et non pas être faite prisonnière, surtout pas d'une pièce de métal. Je n'étais pas certaine que cela soit possible, mais l'idée était pour moi à ce point dérangeante que je décidais de me renseigner le plus vite possible.

Peut être que ma mère ou Aerin pourrait me répondre. Ou bien, peut-être trouverais-je des réponses dans la bibliothèque du temple et si là encore, je faisais choux blanc, alors, j'irais directement questionner Dirpk. J’espèrais trouver avant. Je ne détestais pas le Sorcier, mais quelque chose en lui me dérangeait, même si j'étais bien incapable de dire quoi ! Et puis, je ne savais jamais quand sa route croisait la mienne, je pourrais bien attendre plusieurs siècles avant de le revoir et je n'attendrais certainement pas mes réponses jusque là !!!

Arrivée au temple, ma mère conduisit Vannar jusqu'à l'aile des invités et ses Soeurs se dissipèrent, retournant à leurs taches. Moi, je restais avec ma mère, l'Humain ne m'inspirait toujours aucune confiance et même si ma mère était parfaitement capable de se défendre sans moi, je préférais m'assurer que personne ne tenterait de lui faire du mal. Elle avait déjà bien assez souffert comme ça !!

Mais avant que nous puissions atteindre la chambre qui deviendrait celle de Vannar, pour cette nuit du moins, ce dernier s'écroula, terrassé par la fatigue.
Ma mère appela à l'aide trois de ses Soeurs et ensemble, elle portèrent Vannar jusqu'à sa chambre pour l'installer sur le lit. Ma mère renvoya ses Soeurs et me demanda de veiller le jeune homme, retournant elle même à ses affaires.

En tant que seconde Prêtresse, elle ne pouvait se permettre de se tourner les pouces.

Vannar dormit toute la nuit, ma mère, ses Soeurs et moi même nous relayâmes à son chevet. Puis finalement, au petit matin, il se réveilla alors que ma mère et moi même étions dans la pièce, espérant que seule la fatigue avait provoqué son évanouissement.
Aerin elle même lui avait rendu visite alors qu'il dormait et avait assuré qu'il allait bien, mais je commençais à douter.

Je me sentis soulagée lorsqu'il ouvrit les yeux.
Merci ? Je haussais un sourcil, retenant une paroles sarcastique, il n'avait peut être pas conscience d'avoir dormit toute la nuit.

"Bonjour." le ton de ma mère était doux et elle souriait.

"Comment vous sentez-vous ?"

Oui, vraiment, ma mère était beaucoup trop gentille.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Sam 17 Nov - 8:57

Je mis quelques instants avant de répondre, m'étirant de tout mon long. Ensuite, je pris la parole et répondit à la mère de l'enfant.

"Bonjour, je ne crois pas avoir déjà eu l'occasion d'aussi bien dormir !" Dis-je simplement, préférant garder pour moi le genre de rêve que j'avais fais un peu plus tôt.

Maintenant étiré, je posa mes pieds sur le plancher des vaches et sentit au contact du sol un froid qui me fit frissonner. M'étirant une seconde fois, je me dressa sur mes deux jambes et enfila mes bottes aussi vite que je pu, prenant soin d'enrouler mes pieds de bandages neuf que j'avais emporté.

"J'ai quelques choses pour vous... Malgré toute ce que vous pouvez dire, j'aimerais vous faire un présent. Il est de coutume chez nous de remercier comme il se doit les personnes qui nous viennent en aide. Selon moi, cela ne s'applique pas qu'aux humains. En remerciement de votre hospitalité, je tiens à le faire, c'est important pour moi."

Bottes enfilées, je saisi lentement mon fourreau où se tenait Landeater qui braillais de divers sons métalliques qui me déchirèrent le crâne et l'attacha à ma taille. Confortablement installée, l'épée cessa de se plaindre et gratifia même le porteur de quelques compliments. Un jour de changement, sans aucun doute ! Une rencontre (bien que faite par hasard) avec des elfes, des compliments d'un être constamment sur la défensive bien qu'il soit de caractère offensif. Bref, c'était le début de ce que j'appelais: "Les prémices d'une bonne journée".

Je fouilla ma sacoche de cuir qui reposait toujours sur le sol. Mes doigts touchèrent de nombreux petits objets familiers. Ils s'arrêtèrent sur ce que je reconnaissais comme étant les cadeaux que je voulais offrir. Deux petites sculptures de bois à l’effigie du blason des Ashbringer portée en collier. Je sortit également une dague que j'avais réalisée moi même sous les conseils avisés du Forgeron du clan. Bien sur, j'avais fais en sorte de pouvoir l'utiliser en cas d'agression, ce n'était pas qu'un simple couteau de poche, non. De plus, pour une première arme, j'en étais plutôt fier. La lame de l'épée était faite d'un acier sombre que l'on trouvait principalement dans les terres de mon enfance. La garde de la dague représentait un corbeau noir. Un des yeux visible de l'oiseau avait été sertis d'une perle d'ambre. A vue d'oeil elle devait bien faire 45 cm de long en ne comptant que la taille de la lame. Depuis, il avait forgé bien d'autres lames qu'il avait revendues en échanges de quelques services. Néanmoins, laissons ces histoires de marchands de côté !

"Ce n'est pas grand chose, mais avec votre permission, j'aimerais offrir cette dague à votre fille, je l'ai réalisée moi même et comme elle semble s'intéresser à Landeater, je me suis dit que ce genre de cadeaux lui serait plus appréciable qu'un collier de bois. Les colliers ici présent représentés par le sceau de mon Clan sont des symboles que nous donnons à des personnes qui nous ont rendu services de quelques manière que cela soit. Et bien que j'ai compris que vous n'ayez besoin de rien, prenez-les, et si le destin fait que l'on doivent se recroiser, n'hésitez pas à m'échanger ce collier contre un service."




"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Sam 24 Nov - 13:38

A le voir s'étirer, j'échappais un léger soupir de soulagement mais me repris très vite, pinçant les lèvres. Comme la veille, je préférais encore rester en retrait. Maintenant que j'étais rassuré sur sa santé, je songeais déjà à vaquer à mes occupations. Très peu nombreuse à mon grand damne. L'heure du déjeuné était proche, aussi décidais-je de prendre mon mal en patience. De toute façon, il aurait été mal poli de partir maintenant sans un mot de plus et ma mère ne se serait pas gêné pour me le faire remarquer.

"Tant mieux. Vous deviez effectivement avoir besoin de repos."
répondit ma mère, toujours aussi avenante.

C'est peut de le dire, mais vu l'état dans lequel il m'était tombé dessus la veille, ce n'était pas forcément étonnant.
Et voilà qu'il remet ça ! Il va vraiment finir par vexer quelqu'un. J'allais le lui faire remarquer, le plus gentiment du monde...Ou au moins essayer, puisque ma tante avait tendance à déteindre sur moi mais un seul regard de ma mère, anticipant visiblement mes paroles suffit à me réduire au silence.
Après tout, si il tenait tant à nous prouver sa reconnaissance avec des babiole, ça allégerait peut être son sac !

Ma mère hocha la tête, compréhensive.

"Il n'est pas coutume chez nous d'accepter le moindre présent. Nous agissons selon l'enseignement de notre Déesse. Cyliea aime la vie et pour cela, nous nous devons de porter secours à tout être vivant menacé ou dans le besoin. Cependant, nous ne voudrions pas froisser vos coutume."


Un jour, il faudra que j'apprenne à être aussi diplomate ! Pour l'instant, j'ai l'excuse de ma jeunesse, mais ça risque ne pas durer.
Malgré moi, j'esquissais un vague sourire, relevant les yeux sur Vannar. Dans le fond, elle n'avait pas tord. Préserver nos coutume en bafouant les siennes n'était pas digne de bon hôtes.
Je regardais vannar fouiller dans son sac avec une certaine curiosité et lorsqu'il en ressorti deux joli pendentif en bois sculpté et une magnifique dague à la lame sombre, mon regard se fit pétillant, avant que je ne grince des dents.

Le sourire de ma mère se fana alors qu'elle baissa les yeux et elle soupira franchement.
Elle n'aimait pas l'intérêt que je portais aux armes. D'après ma tante, je tenais ça de mon père, tout comme j'avais hérité de son habilité, mais ça, ça restait encore à prouver.
Je devais me retenir de sauter sur place et supplier ma mère d'accepter.

"Vos présent nous honore, je vous laisserais faire don de l'un de ses collier à notre grande Prêtresse et accepte celui que vous me destinez avec plaisir et gratitude. Je le garderais précieusement."


D'accord..elle a dit oui pour les bijou, mais le reste ??!
Nouveau soupir, elle releva les yeux sur Vannar, considéra l'arme, puis me regarda de nouveau et je lui lançais un regard presque suppliant qui lui tira un sourire.

"Je crois que vous avez bien choisit. Je ne peux décemment pas refuser à la place de ma fille."

Et comme je ne vais pas refuse !! Je retins un cri de joie et sourit de plus belle.
Acceptant le présent de Vannar les yeux pétillant.

"Elle est très belle." soufflais-je perdu dans la contemplation de l'arme.

Même le corbeau, qui en aurait rebuté plus d'un, me plaisait, il était finement ouvrager et peut importait la réputation de ses oiseaux.

"Merci beaucoup." repris-je en relevant les yeux sur Vannar.

"Le déjeuner sera bientôt prêt, je suppose que vous devez avoir fin."
ajouta ma mère sans relever mon admiration pour l'arme, elle devait avoir l'habitude.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Lun 17 Déc - 22:36

Visiblement, il avait touché une corde sensible et avait bien choisit son cadeau pour la jeune elfe. Elle était ravie et dévorait des yeux la dague dont il lui avait fait don. Sa mère en revanche, s'était résignée également à accepter un présent de sa part mais ne semblait pas réjouie par le présent offert à sa fille. Maintenant, il espérait qu'elle serait un peu plus agréable avec lui... Elle le remercia à plusieurs reprises. Ensuite, la prêtresse s'adressa à lui. Oui, il avait faim, mais avant qu'une seule parole de sa bouche ne puisse sortir, c'est son estomac qui s'exprima. Un long gargouillis rompit le silence. Gêné, Vannar ne put s'empêcher de rire nerveusement.

"Je crois que vous avez deviné la réponse à votre question..."

Il remit ses cheveux en place et s'étira quelques instants avant de faire quoi que ce soit d'autres. Il avait bien dormi, mais les blessures d'hier était encore présente pour la plupart. Il refit le lit derrière lui par courtoisie et se tenait à présent près de la prêtresse.

"Je ne vais pas sans cesse vous remercier, cela deviendrait vite pénible, mais vous savez ce que j'en pense..."Cette fois, ce fut à son visage que l'expression de gratitude se grava. Il s'approcha ensuite de la jeune fille.

"J'espère que tu en prendra grand soin, c'est une belle arme que voilà, tu la gardera en souvenirs de ce jour !"

L'estomac de Vannat grondit une fois de plus, décidément, il était temps de gagner le repas, la banquet ou quoi que ce soit d'autres ou il pouvait trouver de la nourriture... Il espérait que les elfes ne mangeait pas que des légumes, parce qu'il aurait bien besoin d'un bon morceau de viande...Mais bon, il se contenterais de ce qu'il y aurait. Il était affamé de toute façon.

Spoiler:
 


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Ven 21 Déc - 19:05

Tenant la dague entre mes mains, comme le plus beaux des trésors, je l'examinais sous toutes les couture, la tournant et retournant délicatement entre mes mains, je l'observais attentivement, notant toute la manufacture de la garde, le corbeaux la formant était si bien travaillé que je m'attendais à ce qu'il prenne vie à tout moment. Le fourreau était simple, mais gracieux. La lame, petite, si aujourd'hui pouvait me servir de petite épée, serait plus tard très facile à dissimuler. Discrètement, je tirais sur la garde pour apercevoir la lame et mon sourire s'élargit encore quand j'en reconnu le métal sombre. J'étais passionné par les armes et ici, je n'avais pas grand chose d'autre à faire qu'apprendre, alors, les propriétés de cet étrange métal sombre du Royaume des Humains ne m'était pas inconnu.

Je dus me faire violence pour me détacher du merveilleux présent de Vannar et me concentrer sur les adultes. Je ne pus retenir un léger rire alors que l'estomac de l'Humain répondait à sa place et ma mère esquissa un sourire mais ne fit aucun commentaire, par politesse.

" Nous avons coutume de prendre notre petit déjeuner en commun, dans la grande salle près du temple. Celle la même ou nous célébrons le nom de notre Déesse avec nos invités lorsque le moment est venu. " précisa-t-elle sans se formaliser de l'estomac relativement bruyant de notre invité.

"Vous nous avez suffisamment remercié comme ça. ais vous pourrez, si vous le souhaitez réitéré vos paroles auprès de notre Grande Prêtresse. Je vous conseil tout de même de ne pas trop vous répéter, elle n'aime pas ça." reprit-elle avec un un sourire aimable.

Relevant les yeux sur Vannar, je fronçais légèrement les sourcils, un peu vexée par ses paroles. D'accord, j'étais jeune, mais pas totalement stupide. Pourtant, tentant de copier ma conduite sur celle de ma mère, j'esquissais un sourire et hochais la tête.

"Je fais toujours attention à mes affaires, surtout lorsqu'il s'agit d'arme. Je garderais votre cadeau précieusement et en prendrais soins."
assurais-je en essayant d'imiter le ton ferme mais doux et amicale de ma mère avant de sourire alors que l'estomac de Vannar se manifestait de nouveau.

"Suivez moi." proposa ma mère avec un sourire un peu plus amusé.

Tournant les talons, alors que Vannar tirait les draps de son lit, elle nous conduisit jusqu'à la grande salle commune. Grande, aux formes arrondies, lumineuse, elle était pourtant dénuée de décoration. Toute en simplicité et en pureté. Comme le reste du temple. Au centre de la pièce trônait une immense table en bois de hêtre blanc. Un feu brulait dans l'âtre aussi grand que la table et il régnait dans la pièce une douce quiétude apaisante et un fumet appétissant.
Je n'hésitais pas à m'avancer dans la pièce ou plusieurs Prêtresses apportaient déjà sur la table mise les mets du petit déjeuné. Il y en avait pour tout les gouts...les cuisinière en avait encore trop fait, alors que nous avions qu'un seul et unique invité. Pain blanc, beurre, confiture, lait, infusion, fruit en tout genre, oeufs brouillés, aux plats, elles avaient même ressortis des jambons et de la viandes séchée.

Ma mère remarqua également l'opulence de la table et souris, amusé alors que ses Soeurs s’intaillaient autour de la table.

"J'espère que vous trouverez votre bonheur sur notre table. Nous n'avons plus l'occasion de recevoir et la viande n'est pas notre mets préféré de plus, nos chasseurs ont été rappelés à la capitale pour servir sous les ordres de notre Prince. Nos frontières ne sont plus sure et nous avons besoin de tous les combattants valides pour les combattre." expliqua ma mère alors que je m'installais et qu'elle invitais Vannar à le faire.

Aerin n'était pas encore parmi nous, mais elle ne tarderait pas.









Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 27
Date d'inscription : 03/09/2012

Détails indiscrets
Age : 19
Humeur : Jovial
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Dim 6 Jan - 13:02

" Nous avons coutume de prendre notre petit déjeuner en commun, dans la grande salle près du temple. Celle la même où nous célébrons le nom de notre Déesse avec nos invités lorsque le moment est venu. "

Une aubaine ! Il allai assister à une réelle assemblée d'elfes ! Occasion inespérée qui s'offrait à lui ! De plus, ils allaient bientôt se diriger avec le jeune Vannar dans la grande salle du temple. A ce qu'il avait compris, c'était l'endroit le plus important pour les elfes qui l'avaient accueilli.

"Vous nous avez suffisamment remercié comme ça. Mais vous pourrez, si vous le souhaitez réitéré vos paroles auprès de notre Grande Prêtresse. Je vous conseil tout de même de ne pas trop vous répéter, elle n'aime pas ça."

C'est vrai, mais c'était normal pour ceux qui avaient fait tant pour lui. Jamais il n'oublierais les gestes qu'ils eurent à son égard. Jamais. Le jeune homme portait dans sa mémoire le noms des elfes du temple. Mais il ne répéterais pas avec matraquage ses remerciement, non. Même pour un Humain lambda, c'était le genre de comportement qui pouvait énerver rapidement. Parfois même jusqu'à regretter l'aide apportée.

La plus petite des elfes s'exprima alors suite aux mots de Vannar prononcé plus tôt.

"Je fais toujours attention à mes affaires, surtout lorsqu'il s'agit d'arme. Je garderais votre cadeau précieusement et en prendrais soins."

Fort bien, il avait bien jugé la petite fille... Elle en prendrais bien soin et c'était désormais le principal. Un petit souvenir des hommes qu'elle conserverait sans doute plus longtemps que l'espérance de vie de Vannar. En quelques sorte, cette lame traverserait plusieurs génération d'Humain avant d'être inutilisable. Et encore ! A condition d'être bien entretenue elle pouvait facilement encore servir pendant plus de temps.

"Suivez moi."

Le jeune humain s'exécuta et suivit les elfes jusqu'à destination.

"J'espère que vous trouverez votre bonheur sur notre table. Nous n'avons plus l'occasion de recevoir et la viande n'est pas notre mets préféré de plus, nos chasseurs ont été rappelés à la capitale pour servir sous les ordres de notre Prince. Nos frontières ne sont plus sure et nous avons besoin de tous les combattants valides pour les combattre."

Espérer que Vannar trouve son bonheur sur cette table était encore un faible mot. Pour un nomade, il avait rarement l'occasion de voir une table pareille et de choses si différentes à manger. Bien qu'il savait cuisiner et qu'il savait parfois se procurer des aliments de bonne qualité, il n'avait jamais vu autant de victuailles depuis qu'il avait quitté le clan. Du jambon, des oeufs, du pain et tellement d'autres choses encore. Il savait déjà quoi choisir, mais ne savait pas s'il pouvait encore se servir ou s'il devait attendre la présence d'une certaine personne. Aussi préféra t'il attendre que l'on lui permette de commencer le repas. Un sourire illumina le regard du jeune-homme.

Délicieux, tout ce qu'il y a sur cette table à l'air délicieux !


"Landeater"
Épée-Magique du porteur Vannar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar) Lun 4 Fév - 12:03

La table du petit déjeuné avait rarement était aussi pleine en l'absence des Gardiens, mais les Prêtresses avaient visiblement retourné la cave pour retrouver des restes de jambon et de viande séchée, certainement pour satisfaire les papilles de notre invité. Évidement, je m'amusais de voir la table si pleine pour un seul homme, un Humain, un étranger. Je n'avais pas l'habitude d'en croiser et Vannar était le premier Humain que je rencontrais, ici, je croisais bien plus souvent des elfes, Diossads et Daes pour la plus part. Jamais de ma vie je n'avais pu croiser la route d'un Nain ou d'une Sirène. Aux dires de certains, ce n'était pas une mauvaise chose, mais j'aurais voulu juger par moi même. En attendant, que les Soeur déploient tant d'efforts pour une seul homme me laissait rêveuse. Nous étions reconnu pour être un peuple discret, presque sauvage, pourtant, nous avions le sens de l'hospitalité et je le comprenais à présent. Vannar avait prouvé sa bonne foi, il n'y avait aucune raison de ne pas l’accueillir en nos murs et le traité comme un invité de marque, quelque soit sont rang ou sa race, tant que ses intentions étaient louables, nous lui devions au moins ça. Après tout, il était comme nous, une créature des dieux et pour couronner le tout, Shaere était une déesse très respecté parmi les miens...

Assise à la table, entouré des Prêtresse et de ma mère, je m'amusais du regard pétillant de Vannar. Si j'en croyais ses paroles de la veille, il n'avait pas mangé de vrai repas depuis un moment et la vue de notre table, remplie spécialement pour lui, devait le faire baver d'envie. A sa place, j'aurais certainement réagis de la même façon.

Une fois tout le monde installé, un silence de mort tomba sur la pièce. Les Prêtresses, toutes assisse, mains jointe sous la table et tête basse psalmodiaient des remerciements à noter mère créatrice et alors qu'elles relevaient la tête dans un ensemble parfait, la porte de la salle s'ouvrit sur une Aerin tout sourire, comme à son habitude, et son regard tomba immédiatement sur Vannar.

Ma mère se leva et offrit un sourire rassurant à l'Humain. Aerin, malgré ses airs de gentille elfe, était terriblement impressionnante.
Ses iris lilas sans age semblait sonder jusqu'à l'âme et la victime de ses regards avait l'impression d'être mise à nue en quelques secondes seulement. Pourtant, Aerin ne cessait jamais de sourire, comme une mère sourit à son enfant, mais deviner le fond de ses pensées était impossible.

Même ma tante préférait se tenir à carreau en présence de la Grande Prêtresse de Cyliea, dont la puissance, bien caché, était tout de même palpable.

" Voici donc notre invité. Je suis ravie de vous rencontrer enfin Vannar."


La voix douce d'Aerin aurait mis en confiance n'importe qui, mais moi, elle me fit frisonner, parce que je savais qu'elle pouvait se montrer aussi terriblement cassante. J'avais déjà pu en faire les frais...

"Serindë m'a fait part de votre histoire, vous avez eu de la chance de nous atteindre mon jeune ami, les soldats Diossads n'ont pas l'habitude de faire dans le détails et nos ennemis encore moins."
précisa-t-elle, me tirant un nouveau frisson.

"Vous êtes le bienvenue en ses lieux autant de temps de temps qu'il vous plaira, j'ai confiance en le jugement de Serindë et si elle vous a jugé digne de confiance, c'est que vous l'êtes."
affirma-t-elle avec un mouvement de tête en direction de ma mère qui répondit par un sourire.

"Bien trêve de bavardage, vous devez avoir faim !"


Aerin pris place autour de la table et invita ses subordonné à entamé le déjeuné sans attendre, elles avaient encore du travail...





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar)

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre incongue et complétement innatendue (PV Vannar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Andelys
» Vient voire Johanna complétement ivre [Pv Jo']
» Starsky & Hutch : la version pirate et complêtement déjantée [ Pv Easton Sharp]
» Une rumeur, une plage et un homme ... Complétement nu ! ♦ Erick Grey & Myndi M. Birkin
» Un jeu complétement hallucinogène : LSD DREAM EMULATOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -