Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Vivre ce que l'on avait imaginé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Vivre ce que l'on avait imaginer Lun 23 Juil - 21:40

La foret, déjà, m'avait enchantée par son parfum, sa diversité. La quiétude qu'on y ressentait était un véritable apaisement et si l'on savait écouter, une véritable musique se faisait entendre en permanence. Le paysage n'avait soudainement plus rien avoir avec les plaines verdoyantes du Quaes où celles, plus hostiles, de Quoadis et je le découvrait avec plaisir. La lueur de curiosité et d'émerveillement qui brillait déjà dans mes yeux ne fit que s'amplifier quand nous vîmes apparaitre Eadj : la capitale. La nuit tombait et la ville illuminée était sans aucun doute ce que mes yeux avaient vu de plus beau jusqu'à présent. Tout était si pur et fort à la fois, tout comme je m'imaginais le caractère de ces êtres dont on m'avait tant décrit la noblesse. J'étais sous le charme de cette cité dont j'essayais tant bien que mal d’apercevoir chaque détail en suivant Noria au pas de charge.

" Tache de te tenir, je te mène au Roi. "

Nan mais il disjoncte là ! C'est lui qui va me donner des leçons de politesse ? C'est le monde à l'envers ! Et qu'est-ce que cette drôle de chose sur son visage ? Un sourire ?! Là aussi, je rêve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 23 Juil - 22:01

Le calme et la quiétude régnant dans la capitale, sa beauté rendu plus éblouissante par les lumière de la Nuit m'aidait à oublier que pour une fois, je ne foulais pas ce sol seul. L'air émerveillé de Spyke m'agaçait, à quoi s'attendait-elle franchement ? Concentré sur mon objectif, la salle du trône, je tachais de faire taire la voix de Louyana qui m'enjoignais à la clémence. Elle ne connait rien d'autre que son village, elle n'a jamais vu d'elfe...autant d'excuse que je trouvais proprement minable. Si elle ne connaissait pas le monde, c'est parce qu'elle n'avait pas voulu le connaitre, persuadé qu'elle était que seul son village minable pouvait lui apporter le confort et le bonheur après lequel elle courerait toute sa vie.
Tout les Humains était comme ça. Arrogant et profondément stupide ! Au pieds des marches s'enroulant autour d'un imposant érable centenaire, je levais le nez vers ses hautes ramures dissimulant la salle du trône.
Retenant un soupir, je jetais un dernier coup d'oeil d'avertissement à Spyke et gravit les marches unes à unes jusqu'au sommet. Je me présentais aux gardes, leur confirmait que l'Humaine me suivant comme mon ombre était avec moi et j'obtins le rapidement le droit de rencontrer le Roi, tojours assis sur son trône malgrè l'heure tardive.

Avançant à pas mesuré, sentant de nouveau cette culpabilité charger mes épaules. A quelques mètres du trône au siègeait le Roi, je posait un genoux à terre, m'inclinant profondément devant lui, comme l'exigé le protocole et comme je le faisais toujours. Un coup d'oeil lancé par dessous mon bras à Spyke lui enjoignit de m'imiter et si par la même occasion elle pouvait laisser tomber son air stupidement émerveillé.

"Votre Majesté." saluais-je de ma voix grave et posée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 23 Juil - 22:16

Lorsque l'on est Roi, les journées se suivent et se ressembles. Aujourd'hui encore, je m'étais astreint à remplir mes obligations, ne pouvant pas vraiment profiter de ma femme, occupé de son côté et de ma fille, toujours en apprentissage. Il m'arrivait de les croiser, l'une et l'autre, mais jamais assez à mon gout. De plus, elles étaient toutes les deux préoccupé, comme moi. Luna n'appréciait pas le jeune Anarion qui c'était de lui même présenté à nous et que nous avions assigné à la protection de notre fille.
Lui'nil avait effectivement sentie quelque chose d'étrange, quelque chose qu'elle n'avait pu qualifier et quand Luna était venue me faire part de son malaise, mon épouse avait tenu à rencontrer de nouveau l'elfe qui c'était simplement expliqué, il était malade et Lui'nil avait trouvé ses explications tout à fait probante, alors nous nous étions contenté de lui rappeler ou était sa place. Nous l'avions accueillis chez nous et nous tenions à ce qu'il adopte notre façon d'être et de vivre. Depuis, Luna ne c'était plus plainte mais avais soigneusement évité le sujet quand j'avais tenté de l'amener.

Aujourd'hui encore, alors que la journée touchait à sa fin, je siégeais sur mon trône. Je pensais en avoir finit quand on m'annonça l'arrivé du Sorcier Noria et je ne cachais pas ma surprise de le revoir si vite en ces lieux. Bien évidement, je le reçu immédiatement, curieux, il fallait bien l'avouer et quand il entra, suivit d'une jeune femme, une Humaine à n'en pas douter, je haussais un sourcil, réellement interloqué.
Voir Noria accompagné était rare, mais le voir avec des Humains, ça tenait presque de l'utopie. Quand il se prosterna comme à son habitude, je soupirais, comme à la mienne puis souris.

"Noria." répondis-je sur le même ton.

"Relevez vous." le priais-je, un brin plaintif. Il n'avait pas à me saluer de la sorte, il était un Sorcier.

"Il est rare de vous voir accompagné." notais-je avec un sourire.



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Dirpk le Lun 23 Juil - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 23 Juil - 22:31

Pénétrant dans la salle du trône, immense et blanche, à la suite de Noria, mon regard se posa encore une fois tout autour de moi avant de se fixer sur la silhouette infiniment gracieuse et forte qui se tenait sur le trône. Le roi des Dissaels siégeait là devant mes yeux et j'avais du mal à y croire. Mon cœur accéléra légèrement le rythme de ses battements mais je tentai de cacher le mieux possible mon étonnement et ma curiosité. Une légère appréhension monta en moi, ne sachant pas si j'étais la bienvenue ici ou si les elfes se montreraient aussi hostiles à mon encontre que Noria l'avait été tout au long du voyage. Je me précipitai pour suivre Noria dans sa révérence et restai agenouillée tandis qu'il faisait remarquer ma présence, m'attendant à une réaction plutôt virulente du sorcier et me demandant si j'allais devoir lui adresser finalement la parole après des semaines de voyage sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 23 Juil - 23:09

A genoux devant le Roi, fixant le sol, je me faisait violence, comme d'habitude, pour tenter d'évincer ce sentiment de culpabilité, cette impression de me présenter devant l'une de mes victime, cette sensation éphémère de ne plus être à ma place dans mon seul vrai foyer et quand le Roi me demanda de me relever, usant toujours de ce petit ton presque desespéré, j'esquissais un sourire.
A chaque fois que je me présentais devant lui, je craignais qu'il n'est changé d'avis et me bannise pour de bon. Chatiment mérité certes, mais terriblement effrayant.
Me redressant souplement, j'indiquais d'un geste à Spyke de faire de même, retenant une grimace devant l'air surpris et presque...amusé, c'est ça, fout toi de moi !!, du Roi.

"Il s'agit de Spyke, une apprentie Sorcière et mon élève." répondis-je en retenant une grimace qui fit sourire le roi.

J'éludais volontairement le nom de la jeune femme. Il ne lui appartenait plus, elle n'en avait plus besoin. Elle était une Sorcière et cela suffirait à son nom.

"Il se trouve que, comme moi, le premier Don qu'elle a développé est celui de la Guérison, je l'est conduite en ces lieux en espérant que vous auriez la bonté de laisser l'un de vos Guérisseur lui inculqué les base necessaires à la maitrise de cet art compliqué, comme il en est allé pour moi." expliquais simplement, soutenant de mon mieux le regard du Roi, toujours souriant.

Je suis sure qu'il vont tous s'amuser de me voir flanqué d'une élève, une Humaine, à la base. Personnellement, je ne trouve pas ça drôle du tout...Loin de là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 23 Juil - 23:19

Comme j'aurais aimé le voir se tenir devant moi comme autre fois. Revendiquant son statut de Sorcier et de conseiller. Il fut un temps ou Noria siégeait presque tous les jours à mes côtés et ses conseils était toujours les bienvenus.
Puis se jour fatidique était arrivé, nous arrachant à tout les deux ce que nous avions de plus précieux. Mais il était le plus à plaindre. J'avais perdu une fille et deux petites filles. Il avait perdu une femme et deux filles. Je savais, nous savions tous qu'il se reprochait leur mort, mais ni Lui'nil, ni moi, ni même Luna ou aucun autre elfe Dissaels ne le tenait pour responsable.
Les véritables coupables, ou du moins, leur main armé avait été chatié. Les marionette était mort et nous aurions bientôt à lutter ouvertement contre leur marionetiste. J'espérais tant l'avoir à mes côtés comme lorsqu'Isil vivait. Pour l'heure, je devais supporter de le voir se rabaisser. Ma fille n'aurait pas aimé, mais je ne pouvait rien y changer.
Aucun mot ne pourrait faire disparaitre sa culpabilité. A sa place, j'aurais certainement ressentis la même chose. Alors, je me concentrais sur la jeune femme pour oublier le visage neutre et pourtant si torturé du Sorcier.

Une Humaine...

Décidément, le destin était bien cruel avec lui. Hochant la tête, j'examinais la jeune femme, quittant mon trône pour m'approcher d'elle.

"C'est une grande faveur que vous me demander là Noria."

Son hochement de têt eme confirma qu'il en était conscient et je me gardais bien de lui demander si il pensait la jeune femme digne de l'honneur qu'il nous demandait.
Il répondrait non, à coup sure. Or, je n'avais rien contre les Humains, je n'en croisais pas assez pour ça, alors, je décidais de me faire ma propre idée.

"Savez vous jeune fille ce que nous demande votre Maitre ? Etes vous prête à endosser une telle dette. Apprendre l'art de la Guérison avec l'un de nos savant est une chose longue et ardu. Il vous faudra de la patience et toute votre concentration pour y parvenir. Nous ne révelons pas notre savoir à n'importe qui. Vous en pensez vous digne ?" questionnais-je en m'arrêtant face à elle, plongeant mon regard dans le sien.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mar 24 Juil - 20:50

Je n'eus aucun mal à soutenir le regard du roi, mon caractère n'était que trop franc pour que je n'aie peur qu'on me scrute pour découvrir ce que je laissais déjà apparaitre comme un livre ouvert. Cependant je sus dés qu'il eu posé sa question que je devais murement réfléchir à la réponse que j'allais donne. L'ennui c'est que la réflexion ne m'amenais jamais à de très bonnes conclusions. Je décidai donc d'y aller comme je l'avais toujours fait : franchement et à l’instinct.

" Je pense votre majesté, qu'il ne me revient pas de décider si je mérite l'honneur de partager votre savoir. Mais si jamais vous décidiez de me l'accorder, je peux vous assurer que je travaillerai avec zèle et persévérance pour m'en montrer digne. Pour ce qui est de la patience ... je voyage tout de même avec Noria depuis plusieurs semaines, si je n'en avais pas eu l'un de nous deux serait très certainement passé de vie à trépas "

Ajoutais-je avec un sourire, me doutant que Noria n'apprécierais guère la plaisanterie. Mais mon côté rieur et désinvolte avait besoin de reprendre le dessus sur ce monde qui à présent était devenu si sérieux, ne fut-ce que pour un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mar 24 Juil - 21:51

La jeune femme, quoiqu'un peu en retrait imita Noria et s'inclina avec une certaine grâce devant moi.
Elle ne broncha pas alors que Noria la présenter, cachant difficilement le dégout qu'elle lui inspirait et je plaignais sincérement la jeune femme. Son attitude avait du lui assurer un voyage relativement tranquille, elle n'avait pas l'air très ému par la haine de Noria, haine qu'il n'avait certainement pas pris la peine de dissimuler.
J'appréciais la façon dont elle soutins mon regard. Une lueur de curiosité brillait dans ses prunelle couleur océan, et la franchisse s'y lisait.
Elle n'abritait aucune fourberie, j'en avais la certitude. Sa réponse me tira un sourire satisfait puis un long éclat de rire.

Je m'étais attendue à beaucoup de chose, une certaine franchise, mais pas à se point et sa façon de taper juste ne fit qu'ajouter à mon hilarité.
Noria n'apprécierait certainement pas, mais moi, je trouvais cette note d'humour involontaire rafraichissante. Retrouvant rapidement mon calme, je souris à la jeune femme avant de reporter mon attention sur Noria.

"Il semble que votre élève soit aussi observatrice qu'intelligente." commentais-je, conscient qu'il ne serait pas d'accord.

"Je me ferais un plaisir d'accéder à votre requête."
repris-je finalement, coulant un regard vers la jeune femme.

"Je ferais mander un Maitre dés demain, en attendant, je vous propose de profiter de notre cité et prendre un peu de repos. Vos appartements sont bien sur prêts Noria."

Je lui aurait bien proposé de réserver une chambre à son élève, mais je savais qu'elle devait rester prés de lui et même si il aurait très certainement accepté ma proposition, j'estimais que ce n'était pas lui rendre service. Les Humains n'était pas tous des êtres immonde et j'espérais qu'un jour, il pourrait oublier le ressentiment qu'il nourissait à l'égard de ce peuple.





Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mar 24 Juil - 22:05

Restant droit, oubliant tous les sentiments qui se bousculaient en moi, j'attendis la réponse du Roi, connaissant parfaitement la suite des évènement.
Alors, quand le Roi se désinteressa de moi pour aller toiser Spyke, je ne m'en étonnais pas, serrant simplement les poings en priant les Dieux qu'elle soit capable de se tenir et surtout de répondre correctement.
Elle m'étonnerait si elle y parvenait, mais je ne demandais pas autre chose qu'à être surpris...dans le bon sens, elle serait bien la première de son peuple à réussir cet exploit. Mais ça m'arrangerais, ça me permettrais de ne plus l'avoir dans les pattes un certain temps et puis, je serais alors obligé de l'attendre à Edj et profiterais ainsi de la ville...A moins que mon cher Maitre ne décide encore de me confier une mission aussi foireuse que la précédente.

La, je démissionne, c'est clair !!

Finalement, Spyke répondis et je retins un soupir de soulagement. L'exploit était fait...Ou pas !! Ecarquillant légèrement les yeux, je foudroyais la jeune femme du regard. Comment osait-elle employer un ton si léger pour s'adresser ainsi au Roi. Et puis ses mots...

*Avoue qu'elle n'a pas tord...*

Serrant les dents, je ne pris même pas la peine de répondre à Louyana, écarquillant simplement un peu lus les yeux alors que Dae'ron ris.
Il riait franchement...En gros, il se payait ma tête. Charmant. Mais dans quoi je me suis fourré moi. Desserant légèrement les mâchoire quand il se tournais vers moi, je haussais un sourcil, mais ne répondit pas, il était inutile que j'énonce ce que je pensait, il connaissait mon ressentiment envers les Humains. Mais quand il accepta finalement ma demande, je souris légèrement.

"C'est trop d'honneur Majesté." remerciais-je pensant néanmoins que c'était effectivement faire trop d'honneur à Spyke. Elle avait intérêt à tenir sa promesse.

M'inclinant de nouveau, je remerciais le Roi pour son accueil et pris congé, enjoignant Spyke à me suivre d'un seul coup d'oeil. J'aurais bien demandé une chambre juste pour elle, le plus loin possible de mes appartements dans la mesure du possible.
Mais je devais la garder à l'oeil. C'était mon devoir et pour le coup, je ne voulais pas m'y dérober. Je ne voulais pas la laisser vagabonder seule dans les rues d'Eadj, elle ferait une connerie, à coup sûre !!
Alors, sans un regard en arrière, je passais les portes de la Salle du Trône pour gagner mes appartement, bénissant pour une fois leur immensité. Je pouvais profiter de plusieurs chambres, en temps normale, je trouvais ça exagéré, mais là, ça m'allait parfaitement !! Une fois à destination, je désignains à Spyke la chambre la plus éloigné de la mienne et lui permis de prendre un peu de repos, m'installant de mon côté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 11:11

Un messager m'annonça la venue de Noria dans notre cité. Surprise mais heureuse qu'il revienne aussi vite, j'allais m'apprêter à l'attendre devant ses appartements lorsque le messager ajouta qu'il était accompagné. Accompagné ? Encore plus surprise et curieuse, je partis en direction de la salle du trône, habillée d'une longue robe bleue roi et épaisse malgré ma journée passée dans mes appartements. J'avais laissé mes cheveux lâches et je portais sur ma tête mon diadème, une longue chaine en or à maillons, laissant reposer sur mon front un saphir. Deux chaines retombaient de chaque côté de mon visage, se perdant dans mes cheveux.

Suivie de deux de mes dames de compagnie, je marchais d'un pas rapide pour qu'on m'informe que Noria et la jeune Humaine avaient rejoint les appartements du Sorcier. Peu importait, je fis demi-tour pour me retrouver finalement au but. Reprenant un peu ma respiration après avoir arpenté tous ces couloirs, je souris à mes dames avant de toquer doucement à la porte, attendant patiemment qu Noria ouvre. J'avais hâte de le revoir et de pouvoir connaître cette mystérieuse jeune femme qui l'accompagnait !


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 11:33

Une fois mes appartements atteint et une chambre attribué à Spyke, je gagnais ma propre chambre. Nous étions partie pour rester ici un long moment, alors, pour une fois, je ne me gênerait pas...trop, pour m'installer. Je n'aurais pas à repartir dans l'urgence et je pourrais profiter de mon séjour à Edj. Peut être même parviendrais-je à retrouver la place que j'occupais avant. Se serait surement une bonne chose si l'on considérait les évènements à venir. Ignorant désormais complétement Spyke, je m'installais rapidement, je voulais pouvoir ressortir avant qu'il ne fasse trop sombre. Laissant ma cape trainer dans un coin, je sortie de mon paquetage les illustrations destiné à Luna quand on frappa à la porte.
Surpris, j'allais ouvrir pour hausser un sourcil avant de m'incliner devant Luna qui se tenait derrière la porte. Il n'était pas dans ses habitudes de frapper...il n'était pas dans ses habitudes de ne pas m'intercepter dés mon entrée dans la ville.

"Votre Altesse." saluais-je avec un sourire, m'effaçant pour la laisser entrer, posant un oeil un brin suspicieux sur ses Dames de Compagnies, elles accompagnaient rarement la Princesse quand celle ci venait me rendre visite.

J'étais heureux de pouvoir revoir Luna, mais la présence de Spyke me dérangeait, elle remarquerait forcément mon comportement changeant avec les elfes et si elle venait à me question, je n'étais pas certain de ne pas parvenir à l'étriper proprement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 11:56

La porte s'ouvrit sur Noria qui paraissait bien, quoi que peut-être un peu agacée. Lorsqu'il s'inclina pour me saluer, je souris alors que mes dames de compagnie gloussaient un peu, inspectant le Sorcier de la tête aux pieds avec toujours leur regard équivoques. Je m'excusais silencieusement auprès du concerné. Je me serais bien passée d'elle pour aller voir Noria, mais il n'était pas seul, je préférais donc faire au mieux et ne pas me retrouver seule dans les appartements d'un homme, même si celui-ci est accompagné d'une femme.

Je rentrais à son invitation, souriant en voyant que ses appartements étaient toujours prêts lorsqu'il arrivait. Me tournant de nouveau pour fixer mon regard bleu dans le sien, je lui fis un sourire ravi.


- Je suis heureuse de vous revoir si rapidement parmi nous. Vous qui disiez qu'il n'y avait rien d'intéressant chez les Humains et pourtant, vous ne revenez pas seul...

Ce qui n'avait pas l'air de l'enchanter. Je pouvais comprendre son comportement, la présence d'Anarion, même après que Père l'ai convoqué, m'agaçait toujours et je rentrais de mes entrainements non pas délassée, mais prête à y retourner histoire de me défouler. J'étais d'ailleurs satisfaite de ne pas l'avoir croisé aujourd'hui, je ne voulais pas le supporter alors que je venais ici. Masquant toutes mes pensées derrière mon sourire, je regardais un peu autour de moi, cherchant la nouvelle venue -Sans succès-.

- Avez-vous au moins fait bon voyage ?

Alors que j'attendais sa réponse, j'aperçus une silhouette penchée par la fenêtre de la salle vers laquelle nous nous dirigions. Ainsi c'était elle... J'étais terriblement curieuse de voir à quoi elle pouvait ressembler, ne voyant d'ici que sa chevelure noire. Je n'avais que rarement croisé des Humains et ne les avais pas côtoyé dans un cadre fermé comme aujourd'hui, mais j'attendais malgré moi qu'elle remarque ma présence, de peur de la surprendre et qu'elle ne tombe... Je jetais un regard à Noria, souriante, alors que j'entendais mes dames de compagnie critiquer à voix basse le comportement de la jeune femme. Je les fis taire d'un regard, avant de ne m’intéresser qu'à l'Humaine qui me tournait encore le dos.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 12:42

Laissant Luna entrer, pas vraiment surpris de la voir si tôt mais intrigué par ses manières, je refermais la portes après que des dames de compagnies et pu la suivre.
J'ignorais le regard qu'elles posaient sur moi, me contentant de sourire alors que Luna s'excusaient pour elle. Je ne pouvais pas dire que j'avais l'habitude de ce genre de comportement et même si ces regards équivoques me mettaient terriblement mal à l'aise, je n'en laissais rien paraitre. Me contentant d'offir un regard amusé aux elfes.
J'avais du mal à comprendre leur comportement, mais je ne me permettrait pas de le leur faire remarquer. Elles n'avaient rien de méchantes, bien au contraire.

"Je n'espérais pas pouvoir revenir si rapidement." avouais-je avant de retenir un soupir et une grimace.

Intéressant ? Ce n'était pas ainsi que je qualifiais mon...élève.

"Je n'ai pas vraiment eu le choix..." avouais-je, un peu plus sombre.

"Il s'agit de mon élève, elle à le Don de Guérison, c'est pour cette raison que j'ai regagné Eadj, avec l'espoir que votre père accepterait de la confier à un Guérisseurs capable de lui apprendre les bases de cet art." expliquais-je en m'avnaçant vers la pièce principale de mes appartement, précédant le Princesse, suivit de ses Dames de compagnie, gloussant toujours, finissant de me mettre mal à l'aise. Avant de remarquer le comportement de Spyke et je soupirais...Luna avait beau vouloir les faire taire, elles avaient raison.

"Autant que possible, Altesse." répondis-je avant de tourner les yeux vers Spyke.

"Spyke..." soupirais-je couvant une sourde menace.

"Aurais tu l'obligeance d'accorder un peu d'attention à la Princesse Luna..." continuais-je sur le même ton.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 14:18

Tandis que Noria s'était retranché dans sa chambre, j'avais brièvement déposé mes affaires dans la mienne avant de revenir vers la fenêtre de la pièce principale. L'ouvrant en grand, je vins me percher sur le rebord pour prendre l'air et admirer la ville qui s'étalait en contre bas. J'entendis quelques coups frappés à la porte et laissai Noria s'occuper d'un visiteur qui ne pouvait être là pour moi de toute façon. Je le vis revenir avec plusieurs elfes dont une qu'il me présenta comme la princesse Luna, me demandant de lui prêter attention. Je fus surpris du ton qu'il employa pour s'adresser à moi, comme s'il tentait de cacher son aversion alors qu'il n'avait jamais pris la peine de le faire jusqu'à maintenant. Je descendis de mon perchoir et me contentai de m'incliner en silence. Mon regard se porta alors sur elle, grande et élancée, blonde, belle comme le jour. Ses parures magnifiques faisaient passer mon pantalon de cuir et ma chemise ample pour des frusques terriblement vilaines et pourtant je n'enviais aucunement sa vêture. Je fus par contre assez surprise de lire la même curiosité dans les yeux de la princesse que celle qui brillait dans les miens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 14:45

Je souris à Noria quand il me répondit, me doutant que le retour a du être un calvaire pour lui. La dénommée Spyke répondit à l'appel de Noria, quoiqu'un peu surprise sans que je sache pourquoi. Je répondis à sa révérence en inclinant la tête, cédant ensuite à la curiosité. Vraiment, c'était la première fois que je vois une Humaine d'aussi près... Je m'avançais un peu vers elle, me penchant pour tenter d'accrocher son regard. Elle devait être aussi grande que moi, ce qui, selon les dires, était petit pour elle. Sa peau était plus sombre que la mienne, elle avait pris des couleurs avec le soleil, ce que j'étais incapable de faire. Le soleil laissait ma peau blanche et nacrée, ou l'assombrissait à peine. J'avançais doucement ma main vers elle, observant nos différences. Sa main, bien que fine, ne l'était pas autant que moi et j'avais l'impression d'être chétive à côté d'elle. Je pris doucement son poignet, voulant toucher sa peau un instant. Souriant, je relevais les yeux vers Spyke en lâchant son poignet.

- Je suis enchantée de vous rencontrer Spyke. Excusez mon indiscrétion, j'étais simplement curieuse de rencontrer une Humaine d'aussi près...

Je m'arrêtai sur son regard, mon sourire s'effaçant pour laisser une mine vraiment étonnée de dessiner sur mon visage. Ses yeux... Ils étaient d'un bleu plus sombre que le mien, mais leur pupille était ronde, contrairement aux miennes. Ce genre de choses me surprenaient toujours, même si, à force de côtoyer Noria, j'en avais pris l'habitude il y a un temps... Même si j'avais perdu l'habitude depuis qu'il fuyait mon regard. Je repris mon sourire pour regarder le sorcier et me fixer de nouveau sur Spyke.

- Vous êtes donc son élève ? Quelle chance vous avez... Vous allez pouvoir voyager et je suis persuadée qu'il est un excellant professeur !

Je savais qu'il nourrissait beaucoup d'aversion pour les Humains mais, étant lié à Spyke, c'était peut-être différent, non ?

- Vous allez rester pendant un moment à Eadj, j'espère que vous vous y plairez et que nous nous entendrons bien...

Ainsi son premier don était celui de la Guérison... Père avait accepté de la confier à un Guérisseur, elle allait apprendre vite entre des mains expertes, comme Noria lorsqu'il était venu pour maitriser son don.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 15:42

Je m'attendais à la voir me renifler d'un moment à l'autre tant elle me scrutait ! Son joli visage s'arrêtant sur chaque détail de mon anatomie avec des grands yeux étonnés. Quand elle me prit la main pour la comparer minutieusement avec la sienne, le contact de ses doigts frêles et doux sur ma peau m'arracha un très léger frisson. Jetant un regard interrogateur à Noria qui observait la scène d'un œil plutôt surpris, je me demandais ce qu'il convenait de faire dans une situation pareille.


" Je suis enchantée de vous rencontrer Spyke. Excusez mon indiscrétion, j'étais simplement curieuse de rencontrer une Humaine d'aussi près ... "

Je lui souris doucement, me disant que finalement on se ressemblais certainement plus qu'on ne le croyait.

" Le plaisir est pour moi princesse et surtout ne vous en faites pas je comprend votre curiosité. J'aimerai tant moi même découvrir toutes les belles choses que votre peuple à créé, c'est une première fois pour moi aussi "

" Vous êtes donc son élève ? Quelle chance vous avez... Vous allez pouvoir voyager et je suis persuadée qu'il est un excellant professeur ! "

Je ne pus m'empêcher de rire franchement tellement cette éloge de Noria me paraissait à côté de la plaque. Avant de me reprendre et d'ajouter non sans ironie.

" Oh oui quelle chance j'ai ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 25 Juil - 20:39

N'accordant qu'un bref regard à Spyke pour m'assurer qu'elle fasse preuve d'un peu de jugeote et surtout de respect face à la Princesse, je me concentrais sur cette dernière, terriblement amusé par sa réaction. Luna n'avait jamais passé les frontière de son pays, les seuls étrangers qu'elle rencontrait était ceux qui venait quémander audience à son père. Et les Humains se faisait plus que rares dans les forêt elfique. Forcément, quand on s'imagine que l'Histoire n'est qu'une Légende, on s'imagine aisément être les seuls à peupler le monde. Quelle idioties !!

De mon point de vue, Spyke n'avait absolument rien de banale, c'était une Humaine et ce seul fait suffisait à la rendre banale, pour rester polie à mes yeux.
Ils se ressemblaient tous pour moi qui refusait de les voir vraiment. Ils m'inssuportaient bien trop. Laissant Luna faire connaissance avec Spyke qui parvins à me surprendre une fois encore, je m'effaçait légèrement, continuant de faire abstraction des gloussements des Dames de Compagnies de la Princesse. J'étais satisfait de l'effet que j'avais sur mon élève, au moins ce tenait-elle à carreaux sans que je n'ai à la rappeler à l'ordre toutes les dix secondes, un seul regard suffisait.

"En même temps, même moi en voyant ta tête, j'aurais peur."

Me contentant d'un soupir à peine perceptible, je fussillais de nouveau Spyke du regard.
Deux fois en à peine une heure, elle mériterait que je l'étripe.

*Ou que tu cesse de la haïr sans raison valable et non, être Humaine n'en est pas une... de raison.*

Cette licorne m'agace, mais m'agace !!

"Vous aurez toute le loisir de faire connaissance votre Altesse, nous resterons parmis vous le temps que Spyke maitrise un minimum son Don..."

Ce qui pouvait prendre un certain temps...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Jeu 26 Juil - 11:58

Spyke ne bougea pas alors que je l'inspectais, me répondant avec un sourire. Si elle était pressée de découvrir Eadj j'en étais comblée, heureuse de savoir que mon pays et mon peuple lui donne envie d'en connaitre plus. Mon sourire disparut cependant pour être remplacé par une moue étonnée devant son rire. Je ne comprenais pas... L'ironie de sa réponse m'interpella et je me tournais vers Noria... Qui fusillait Spyke du regard. Ainsi, même si elle était son élève, il la détestait... Mon regard s'attrista un peu devant cette constatation, avant de regarder mes dames de compagnie pour les réprimander gentiment en les entendant dans mon dos. Je n'aurais pas du les laisser m'accompagner... Elles mettaient Noria mal à l'aise en plus.

Je souris à la réponse de Noria, me tournant vers Spyke avec un sourire contrit.


- Je vois... Connaissant ses entrainements, j'espère quand même que vous aurez...

Quand mon regard s'illumina. Je délaissai Spyke un instant pour m'approcher de Noria, fière de l'idée que je venais de trouver.

- Noria, je pourrais prendre en charge l'entrainement de Spyke ! J'ai suivi assez d'entrainements pour en connaitre le fonctionnement et cela nous permettra de faire plus ample connaissance ! Qu'en pensez-vous ?

Je me tournais ensuite vers Spyke avec un petit sourire d'excuses.

- Enfin... Si vous êtes d'accord, bien entendu...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Jeu 26 Juil - 21:15

Restant en retrait, je laissais Luna faire connaissance avec mon élève. J'avais du mal à comprendre sa curiosité et son enthousiasme, mais ils me tirèrent un sourire.
Luna avait toujours eu le sourire communicatif, elle était rafraichissante et en sa compagnie, ma mauvaise humeur commençais doucement à voler en éclat. Je me sentirais bien mieux une fois Spyke remis au bon soin des Elfes...A moins que je ne m'inquiète de ce que sa stupidité d'Humaine pourrait lui faire faire. Elle était bien capable de faire assez de bêtise, pour rester polie, pour nous faire banir tous les deux. Et là, peut importe qui elle était ou qui elle devait devenir, je la tuerais, purement et simplement.

Fronçant légèrement les sourcils, ignorant les remontrances que Luna pouvait faire à ses Dames de compagnie, je commençais à m'y faire, je dévisageais la Princesse avec curiosité alors qu'elle suspendait sa phrase, l'air presque ravie.
Qu'est ce qu'elle me prépare ? Je ne fus pas déçu ! Contenant un haussement de sourcil, je m'inclinais devant Luna.

"Je ne doute absolument pas de vos capacité Altesse."


Me redressant, je jetais un coup d'oeil à Spyke. Depuis notre départ, elle ne c'était pas montré trop curieuse sur moi et Luna me connaissait assez pour savoir que je n'apprécierais pas qu'elle parle de mon passé ç mon élève....Une Humaine qui plus est.

"Je n'y voit aucune inconvénient, mais ce n'est pas à moi de donner la décision finale."
répondis-je sur un ton égal.

"Votre père lui, sera peut être opposé à cette idée." remarquais-je en me désintéressant de Spyke.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Ven 27 Juil - 21:30

Je fus dans un certain sens ... vexée de voir avec quelle facilité la princesse Luna arrivait à faire sourire Noria, malgré mon "horrible et exaspérante présence". De voir qu'il pouvait être poli courtois et même légèrement affectueux avec d'autres personnes me confirmait que c'était moi en particulier qu'il exécrait. J'étais donc partagée entre la colère d'être haïe et malmenée sans raisons et la joie que m'apportait la perspective de passer du temps avec quelqu'un qui me paraissait bien moins hostile et celle de découvrir Eadj que Luna semblait impatiente de me montrer. J'espérais réellement que le roi ne s'y opposerait pas, je pensait réellement que la compagnie de la princesse et son aura de bonne humeur constante ne pourraient que me remplir de courage pour la suite ... peur importe ce qui s'y passerait. la façon qu'il avait de parler de moi sans même me demander mon avis, comme si j'étais une potiche posée dans un coin m'agaça encore un peu plus et je luttais pour rester muette, comme je l'avais été depuis cette fameuse première nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Sam 28 Juil - 17:33

Souriant légèrement à sa révérence, j'aurais tout de même préféré éviter qu'il s'incline ainsi. Je n'avais pas besoin de ce genre de réaction, mais je savais que Noria y tenait, d'autant plus devant son élève apparemment. Je haussai les épaules, modeste, à sa remarque sur mes capacités. Je n'étais pas aussi forte que ma mère l'était, mais j'estimais être assez douée pour enseigner les bases de la Guérison à Spyke... Qui ne répliquais rien. Elle semblait crispée, restant silencieuse. Le peu d'intérêt que semblait lui porter Noria en était surement la cause... Je lui accorda un regard un peu triste, la soutenant tout de même avec un sourire réconfortant.

Reportant ensuite mon attention sur le sorcier, je souris quand il me dit ne pas y voir d’inconvénient. Restait encore de convaincre Père... Mais je ne pensais pas qu'il trouverait l'idée mauvaise au point de la refuser.


- Très bien, j'irais en parler à Père. Il doit encore recevoir les doléances... Je ne veux pas le déranger tout de suite. Mais la question lui sera posée dès demain, je vous le promet !

Je regardais le maître et son apprentie tour à tour, toujours souriante. La présence de Noria entre ces murs me faisait plaisir et la nouvelle rencontre que je venais de faire m'emplissait de joie.

- Mais peut-être voulez-vous vous reposer après votre voyage... Je ferais mieux de me retirer.

Je fixais Noria, lui demandant silencieusement s'il voulait retourner près d'Isil. Je pouvais l'accompagner ou encore occuper Spyke le temps qu'il se recueille...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noria

avatar

L'Ombre du Sorcier
L'Ombre du Sorcier
Messages : 59
Date d'inscription : 23/06/2012
Localisation : Là où mes humeurs me portent.

Détails indiscrets
Age : J'ai cessé de compter depuis un certain temps !
Humeur : Tout dépend de mon entourage
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Dim 29 Juil - 17:53

Les regards que pouvait lancer la Princesse à mon élève ne m'échappèrent pas. Visiblement, elle la plaignait...Elle pouvait. Je n'avais pas envie de faire le moindre effort. Non seulement, l'idée d'avoir une élève n'était pas pour me plaire, mais avoir été ainsi surpris et surtout devoir supporter une Humaine ne me mettait absolument pas dans de bonne disposition. C'était plus fort que moi, mes souvenirs avaient beau être vague, brouillés par le temps, il était bien là.
Je n'avais rien oublié de la violence, de la douleur et de la peur et je n'étais pas prêt de pardonner à ceux qui m'avaient tout prix avant de me jeter...Ou que j'aille, je n'avais rencontré que haine et son souvenir me rongeait encore le coeur.

"Je vous fait confiance, Altesse." répondis-je, souriant, vaguement amusé par son enthousiasme que j'étais définitivement incapable de comprendre.

Soutenant le regard de la Princesse, je hochais la tête.

"Notre voyage à été long Altesse, un peu de repos et un repas chaud serait bienvenu, nous resterons ici pour ce soir et remettrons...le reste, à demain." répondis-je à sa question muette.

La nuit était tombé depuis quelques heures déjà et je ne me sentais pas capable de Les affronter, iradiées, embellis, éblouissante sous la lumière de la Lune.
Cette Lune qu'Elle aimait tant.
Laissant Luna prendre gracieusement congé, ne doutant pas la revoir dés la première heure demain débordante d'énergie et de joie à l'idée d'accaparer mon élève...ce qui m'arrangeais bien, je m'arrangeais pour qu'un repas nous soit monté dans nos appartement et pris le mien seul, dans ma chambre avant de m'installer pour la nuit, ignorant Sypke à qui j'avais interdit de quitter les lieux jusqu'aux lendemain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Lun 30 Juil - 13:53

Je regardais Noria, qui semblait presque amusé par ma réaction, avant qu'il ne me réponde. Je saisis sa réponse muette, comprenant pourquoi il voulait rester ici ce soir. Je m'inclinais légèrement devant le sorcier avant de me tourner de nouveau vers Spyke.

- Bien, alors à demain. Je serais là à la première heure, reposez-vous bien et soyez prête ! Il vaudrait mieux pour vous que vous soyez au meilleur de votre forme...

Je savais à quel point un don de Guérison pouvait être difficile à maitriser dans les débuts, comme tous les Dons, je pouvais l'imaginer.Je souris une dernière fois à Spyke avant de me retirer, suivie par mes dames de compagnie qui saluèrent Noria pour l'embêter une dernière fois. Une fois hors des appartements, je partis vers la salle du trône pour savoir si Père avait terminé les doléances, trop impatiente de lui demander si je pouvais prendre en charge l'entrainement de Spyke. Je pense que je devrais également en parler à Mère, à moins qu'elle soit en ce moment en salle du trône... Ce qui m'arrangerait beaucoup.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 24/06/2012

Détails indiscrets
Age : 18 ans
Humeur : Je t'en pose moi des questions stupides ? Oô
Autre:

MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé Mer 15 Aoû - 14:23

J’acquiesçai avec un sourire et laissai la princesse prendre congé, en sachant très bien quel mal j'aurais à m'endormir ce soir. Difficile de me résoudre à me coucher alors que j'étais entourée de tant de choses que j'avais envie de découvrir dans la seconde. Noria prit son repas seul, enfermé dans sa chambre, ce qui ne m'étonna pas le moins du monde. Puisqu'il m'avait interdit de quitter les appartements jusqu'au lendemain matin, je pris le miens à califourchon sur le rebord de la fenêtre, humant l'odeur des pins et admirant les lumières d'Eadj. Je finis par me lever pour aller me coucher dans ce qui me semblant être plus un nuage qu'un lit, et épuisée par le voyage, je n'eus finalement pas tant de mal que cela à me plonger dans des rêves d'une beauté rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vivre ce que l'on avait imaginé

Revenir en haut Aller en bas

Vivre ce que l'on avait imaginé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée ♣ ft Nolan
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -