Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

J'ai toujours ce que je veux [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Ven 27 Juil - 20:55

A bien y regarder, j'avais la vague impression que mon imperméabilité agaçait un peu la Princesse. Ses haussement d'épaule ou de sourcil, ses sourires me laissais pensait qu'elle aurait aimé pouvoir lire en moi, or, je ne le lui permettait pas. Et finalement, je m'en félicitais, je me fichais que l'on me juge, mais je refusais d'être transparent, laisser paraitre la moindre émotions ne servait à rien, à part attirer les gens et je m'en passais volontiers.
Son air vexé aurait pu me tirer un soupir, un léger mouvement de recul. Moi qui pensait l'ennuyer.

De toute façon, que converser avec elle me pose problème ou non n'étais pas vraiment la question. Je ne pouvais lui refuser quoi que se soit.
Elle décidait et j'étais à son service, alors, j'obéissais, simplement. Pourtant, son intérêt, qu'il soit feint ou non me flattais d'une certaine façon, même si je savais que pour elle, moi ou un autre, cela ne changeait rien, alors, je m'appliquais à rester impassible, en toute circonstance.

"Non votre Altesse, votre intérêt me flatte, mais je doute être bien intéressant." répondis-je, me permettant un micro sourire.

Que pouvais-je répondre d'autre ? De toute façon, c'était la stricte vérité. Évidement, j'aimerais pouvoir m'entrainer un peu mais je n'allais certainement pas faire passer mon envie avant celle de la Princesse, surtout alors qu'elle se montrait des plus...charmante. Je ne devrais certainement pas penser ce genre de chose tout de même...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 20:23

Je haussais un sourcil à sa réponse, observant le sourire minuscule qu'il m'accordait. Donc comme ça il est "flatté" par mon "intérêt"... Mais, parce qu'il y a un mais c'est là que je décèle donc que si, je l'ennuie. Suspicieuse, je le fixais avec intensité, me fichant que ça puisse le mettre mal à l'aise, l'énerver, le déranger ou quoi que ce soit d'autre, me demandant si il était honnête. Je perdais déjà plus ou moins mon temps en lui parlant alors si en plus il s'en fiche et ça le soul je n'en vois sérieusement pas l'intérêt... Et il vaudrait donc mieux que je le laisse tranquille. Pourtant, j'avais très envie d'être pénible et il était la victime idéale... Je serrais un peu les dents, la légère tension qui se créa sur ma mâchoire permettant de distinguer cet acte tandis que je clignais plusieurs fois des yeux d'un air légèrement irrité :

- Tu peux douter être "bien intéressant", si je te parle c'est qu'il doit y avoir une raison donc tu ne devrais pas te poser ce genre de question, râlais-je soudain de mauvais humeur.


Être particulièrement lunatique pouvait avoir ses avantages comme ses inconvénients et à mes yeux je n'étais pas une peste malgré tout, j'avais juste un caractère bien trempé. Je le toisais sans retenue puis je décidais de me lever, espérant presque le faire culpabiliser :

- Bien, puisque discuter avec moi t'ennui je te laisse faire ce que tu voulais soldat, lançais-je finalement, raide sur mes deux jambes.

Je n'avais plus qu'à tourner les talons et filer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 20:59

A voir la légère crispation de sa mâchoire, je su que j'avais mal choisit mes mots. Je l'avais vexé et elle devait déjà se demander de quelle façon elle pourrait bien me faire payer mon insolence. Car, même si ce n'était pas mon but, bien au contraire, je m'étais montré insolent, assez pour la vexer.
Je n'étais pas vraiment doué pour parler, encore moins avec des personnes aussi impétueuse et imprévisible que la Princesse. J'étais en réalité quelqu'un de plutôt maladroit, parfois hésitant et mon masque d'impassibilité cachait ses défauts. Visiblement, j'aurais peut être du me laisser aller à quelques maladresse réellement, laisser entrevoir le malaise que provoquait en moi son regard perçant me scrutant.
Me relevant rapidement alors qu'elle se mettait sur ses pieds, ne trouvant rien à répliquer et n'y étant de toute façon pas invité, je m'inclinais profondément, posant une main sur mon coeur, je gardais les yeux baisser.

"Veuillez excuser ma maladresse votre Altesse, mon but n'était en aucun cas de vous vexer." m'excusais-je, restant courbé devant elle.

"Vous n'avez rien d’inintéressant, Altesse, bien au contraire." finis-je, attendant son ordre pour me redresser conscient que mes paroles pourrait être tourné en dérision...voir pire, mal interprétées.




Dernière édition par Nabilac Alaëstra le Dim 29 Juil - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 21:31

Alors que je m'apprêtais à partir, vexée voir presque blessée, je le vis se lever à son tour et malgré ma petite taille par rapport à lui je continuais à le toiser d'un air supérieur, hautaine. Mais, au lieu de peut-être perdre son sang froid à son tour - il ne faut pas rêver - il s'inclina, ENCORE, et je dardais un regard glacial sur ses yeux baissés avant d'observer la main, à plat sur son coeur. Bien entendu il s'excusa et je posais une main sur ma hanche, franchement peu convaincue - surtout que j'avais décidé d'être pénible :

- Tu ferais dans ce cas mieux de choisir tes mots plus soigneusement rétorquais-je, sachant pertinnement qu'il tournait 5 fois sa langue dans sa bouche avant de parler sans aucun doute et appréciant donc l'ironie de la chose.


Surtout qu'il ne pourrait pas me faire remarquer que j'abusais et je m'en déléctais d'avance. Tandis que je restais raide et sèche plantée devant lui, ne lui indiquant pas de se redresser, il rajouta...Que je n'étais pas inintéressante et appuya ce point ce qui me surprit tellement que mon expression renfrognée s'évapora et un air choqué la remplaça avant de s'effacer. Neutre, je serrais les lèvres :

- Redresse toi lançais-je simplement.


Avec un sourire carnassier je m'approchais un peu :

- Peux-tu développer ce que tu viens de dire ? souris-je, un ton moins dangereux ponctuant cette demande.


J'étais curieuse de la réponse...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 21:46

Restant courbé face à la Princesse, main sur le cœur, fixant le sol, je hochais légèrement la tête. Elle n'avais certainement pas tord. Ne sachant pas vraiment tenir une conversation, j'avais beau tenter de choisir soigneusement mes mots pour contenter mon interlocuteur ou même défendre mes idée, il arrivait toujours un moment ou je faisais erreur. Plus encore quand je conversais avec un civil, pire encore avec une femme et enfin, alors que je tentais vainement d'entretenir la conversation avec la Princesse, je n'étais capable que d'enchainer catastrophe sur catastrophe.

"C'est évident, votre Altesse."
répondis-je à voix basse, ne laissant rien paraitre de ma gêne alors que j'étais proprement ridicule, je tenais à garder mon impassibilité, elle qui me donnait une contenance...ou m'enfoncerait la tête sous l'eau.

Invité à me redresser, je le fis, croisant les mains dans mon dos, je du me faire violence pour ne pas esquisser le moindre mouvement de recul alors que la Princesse instauré entre nous une proximité vraiment gênante. Je n'aurais pas été bien rodé au jeu de la dissimulation, j'aurais pu rougir, pourtant, je me contentais de soutenir son regard juste assez longtemps pour ne pas la vexer et me montrer insolent.
Sa question ne me surpris qu'à moitié...J'avais été stupide de parler si vite, pourtant, je n'avais pas vraiment le temps de la réflexion, si j’hésitais trop longtemps, elle n'hésiterais pas à me le faire remarquer.

"Votre conversation, Altesse, c'est ce que je voulais évoquer, je ne me permettrait pas d'autre débordement."

Pourtant...Heu.
Non, vraiment j'aurais du partir avant qu'elle ne me voit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 22:12

Oui c'est évident puisque je viens de le dire. Mauvaise, je le fixais toujours et lorsqu'il se redressa je rageais de ne pas pouvoir râler car si il n'était pas très doué avec les mots, il maitrisait parfaitement le language corporel. Son visage resta si... Si rien du tout et je perdis patience quand il précisa de quoi il voulait parler. Pourtant particulièrement amusée de le sentir si tourmenté, je ne remarquais pas que c'était également ma proximité qui le faisait presque s'emmêler les pinceaux. Pourtant, son calme faisait de lui quelqu'un de réfléchi mais visiblement, il n'avait pas l'habitude de s'adresser à une Dame. Voilà ce que je pouvais en déduire... Fronçant finalement les sourcils, je pointais un doigt vexé et tendu dans sa direction avant de me planter devant lui et de donner trois coups contre sa pointrine :

- Tu ne te permet rien du tout justement, souhaite-tu entendre la vérité ? Et bien tu l'entendras quand même ! enchainais-je sans lui laisser le temps de cligner des yeux. Ce n'est pas en arborant un masque insensible que tu paraîtra plus inaxessible, je n'ai pas besoin de lire les émotions sur ton visage pour les sentir et tu devrais le savoir, je ne sais pas ce qui te pousse à faire cette tête d'enterrement depuis tout à l'heure mais ce n'est franchement pas flateur, que tu connaisse ton rang et respecte le miens est une chose mais pour tout te dire tu me stress !! explosais-je sans réellement haussé le ton mais en parlant d'une voix forte.


Voilà qui était dit. Ne me reculant pas, je décollais mon index de sa poitrine avant de croiser mes bras sur la mienne, les sourcils toujours froncés et l'air encore plus vexé, se rajoutant d'ailleurs un côté boudeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 22:36

Je m'étais mis dans une belle galère à rester planté là par...respect. Incapable de soutenir son regard, ce qui la vexer, ne parvenant pas à trouver les mots pour répondre à ses questions sans la contrarier. Je me trouvais bien stupide, planté là, face à la Princesse finalement si fidèle a sa réputation. La contenter me semblait carrément impossible, je ne savais quel mot employer pour lui plaire.
Moi qui penserait qu'elle finirait par se lasser...J'avais eu tout faux. Encore. Quand elle réduisit encore la distance qui nous séparait, je ne retins qu'au dernier moment un mouvement de recul encaissant ses coups, écoutant ses mots sans parvenir à réagir.

Je tenais tellement à retenir mes émotions, à les garder pour moi, à passer pour quelqu'un de peu aimable, intéressant, peu être misanthrope avec mes tendance à fuir la foule, que mon impassibilité coutumière n'était plus si feinte. La surprise était la seule émotions que j'étais encore capable de ressentir assez violemment pour ne pas parvenir à la dissimuler.
Écarquillant légèrement les yeux, je compris que la Princesse chercher à me pousser dans mes retranchements, pour me faire réagir, seulement, la colère était un sentiment que j'avais depuis bien longtemps oublié.

"C'est une habitude prise il y a trop longtemps pour que je puisse m'en défaire Altesse et ce malgré tout votre éclat."

Inclinant la tête, je décidais finalement que réfléchir ne mènerait à rien, alors, je décidais d'être honnête.
Vraiment et pas pour la circonstance. Et puis, le sens de ses paroles m'atteignit trop profondément pour que je puisse continuer de peser mes mots pour chercher à la contenter, ce n'était visiblement pas ce qu'elle attendait de moi.

"Vous avez raison Altesse dissimuler chacune des mes émotions ne les fera pas taire pour autant, mais je suis un soldat, je ne dois jamais me laisser surprendre."
repris-je, inclinant légèrement la tête.

"Je suis profondément navré de vous avoir irrité et touché par votre intérêt. Si je peux faire quoi que se soit pour réparer mes fautes, je suis a votre service, Altesse."

Je m'attendait au pire...Vraiment, conscient que chacun de mes mots pouvaient être retourné contre moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 22:55

Mes tapotements de l'index sur sa poitrine ne semblèrent pas l'atteindre plus que ça et je plissais des yeux, mes pupilles, mince ligne au milieu de mon regard de suie s'affinèrent un peu plus sous l'agacement. Je devrais tourner les talons et le laissais planté là - je me demande si il s'inclinait encore devant moi et que je ne lui disais pas de se redresser combien de temps il restera courbé bêtement. Voilà exactement ce que je lui repprochais, je ne faisais que mettre en avant qu'il était ridicule et exagéré. Si j'avais été chef d'une armée, j'aurai aimé que mes hommes aient du caractère, je n'aurai pas besoin de moutons à envoyer à l'abattoire, il me faudrait du sens pratique d'un côté, du répondant de l'autre, de la fidélité bien entendu... Je laissais mes yeux glissés sur l'Elfe en face de moi et je songeais que comme une statue, il avait toujours la même tête.

Me rendant compte que finalement mes reproches ne faisaient pas mouche je poussais un petit soupir puis je décroisais mes bras, les laissant ensuite le long de mon corps. Une habitude... Je me permettrai bien de commenter que c'était une mauvaise habitude mais je n'avais pas à aller si loin dans mon jugement, le but n'était pas de peut-être le blesser.Un sourire en coin remonta légèrement la comissure de mes lèvres et je haussais légèrement un sourcil :

- T'ai-je déjà surpris ? Il me semble... Etait-ce si horrible ? Il existe plusieurs formes de surprise et ce n'est pas avec un air impassible que tu combattra les plus importantes, selon mon avis... dis-je parce que j'y tenais, un air age sur mes traits angéliques.


Je me retins de justesse de ne pas lever les yeux au ciel à sa réponse suivante. Pour ne pas se laisser surprendre il faut être prudent et ce qu'il venait de dire était TOUT sauf prudent... Prenant une expression pensive, j'avançais légèrement ma lèvre inférieure tout en réfléchissant. Un moyen de se racheter... A mon service... Il l'est déjà... Je haussais légèrement un sourcil puis un air de chien battu très léger apparut sur mon visage :

- J'aimerais que tu me supportes encore un peu...dis-je en faisant la moue. J'ai envie de discuter ajoutais-je.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 29 Juil - 23:06

Non, elle n'était pas à la hauteur de sa réputation, elle était bien au delà. Impulsive, imprévisible, lunatique, impossible à cerner. Tenter de deviner ses mots, ses getes ou même ses réactions était impossible et pour la première fois depuis longtemps, je songeais que le manque d'humeur n'était pas forcément le meilleur moyen de cacher réellement émotions et intention.
Depuis qu'elle m'avait fait asseoir, Cindara avait été capable de lire en moi comme dans un livre alors que je m'étais appliqué à suivre ma ligne de conduite habituelle alors que j'avais été littéralement incapable de la cerner.
Pour toute réponse, je hochais la tête, bien obligé d'admettre qu'elle n'avait pas tord. Puis, je me permis un nouveau sourire, alors que je ne l'aurais pas du, un peu plus franc celui ci et hochais de nouveau la tête.

"Ce serait pour moi un honneur et un plaisir que de vous tenir compagnie votre Altesse." répondis-je, souriant toujours..comme je n'avais plus souris depuis longtemps.

Non vraiment, sa réputation n'était pas usurpé, mais elle ne lui rendait pas justice loin de là. A l'entendre, elle ne m'apparaissait pas du tout comme une Princesse capricieuse, mais plutôt comme un être exceptionnellement intelligent, capable de toucher le coeur des autres avec plus de profondeur que n'importe qui d'autre.
Jamais je n'aurais cru que rencontrer la Princesse me ferait un tel effet...Celui de ne plus savoir comment me comporter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Mar 7 Aoû - 23:17

Honnêtement, je m'attendais un peu à ce qu'il se rembrunisse et adopte un masque toujours aussi neutre en me répondant parce qu'il se sentait obliger qu'il était d'accord, comme un bon toutou l'aurai fait. Mais au contraire, il suivit mon conseil - peut-être justement parce qu'il à prit ça pour un ordre au final... - et je l'observais me sourire avec plus de vivacité et de franchise. Bizarrement incapable de ne pas lui rendre son sourire je laissais mes lèvres s'ouvrir timidement en un sourire bien plus aimable que les précédents. Son hochement de tête avait été ma confirmation finale, ainsi que son sourire mais je restais tout de même perplexe. Lorsqu'il accepta de continuer la conversation j'eus moins l'impression qu'il récitait son texte et cette remarque me tira un léger sourire malicieux tandis que je me réinstallais au sol.

- Merci, répondis-je d'un ton gracieux.


Je dardais mon regard sur lui, laissant trainer mes yeux sur ses traits et je remarquais qu'il semblait me voir pour la première fois - du moins il me regardait différemment... Mais c'était peut-être seulement une impression. Croisant les mains, j'appuyais mes coudes sur mes genoux puis j'installais mieux mes jambes déjà presque naturellement en tailleur :

- Es-tu sincère lorsque tu me fais comprendre que j'ai raison ? voulus-je savoir, cherchant à déceler la moindre traces de mensonge.

Je n'aimais pas qu'on me mente.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Mer 8 Aoû - 19:35

Je hochais légèrement la tête, souriant toujours. Il m'étais étrange de sourire de la sorte, je pensais avoir oublier comment faire, une petite voix, celle de la raison, me rappelait que me rappeler comment faire n'était certainement pas une bonne chose.
Mais je refusais de vexer une nouvelle fois la Princesse, je préférais nettement la voir détendue comme en cet instant. Hésitant quelque seconde, je m'assit finalement face à elle, restant droit, comme à mon habitude. Remarquant qu'elle me dévisageait, je soutins son regard quelque seconde, me pretant à son examen sans rechigner, sans pourtant savoir ce qu'elle chercher.
Esquissant un sourire un peu surpris, je devais faire un effort pour laisser mes réflexe de côté, je secouais légèrement la tête.

"Je ne mens jamais votre Altesse."

Et c'était le cas pour tout véritable bon soldat. Dire la vérité, répondre avec son coeur quand on nous le demandait, c'était la première chose que m'avait enseigner mes instructeurs quand j'avais intégré l'Armée.
Droiture, justesse, honneur, dévotion et devoir, c'était les maitres mots de tout bon soldats.

"En toute honneteté voter Altesse, je doute que vous ayez déjà croisé de simple soldat excessivement plus expréssif que moi une fois en service, nous n'avons pas le temps de faire la moindre démonstration et cela peut parfois s'avérer fatale face à nos adversaires les plus courant. Je ne change pas, même lorsque je quitte le service, je suis quelqu'un de solitaire et...passablement maladroit. Mais celà me convient, et seul la méchanceté ou l'impassibilité permet de perserver la solitude."

J'avais parlé sans même m'en rendre compte. Sans réfléchir à la porté de mes mots, ce qui ne me ressemblait guère, mais depuis plusieurs minutes, peut être une heure, je ne me reconnaissait plus. En l'espace de quelques instant, la Princesse avait réussit à chambouler tout ce en quoi je croyais. Moi qui pensait, espérait rester impénétrable, antipathique de mauvaise compagnie, elle m'avait fait comprendre que mon masque était loin d'être si parfait.
A moins qu'elle est le don de voir au dela de ça.

Si les rumeurs couraient en nombres à propos de la Princesse, celle sur la relation qu'elle entretenait avec son frère était légion également.
Et à le voir lui à la tête de ses armée, on avait du mal à croire que ces rumeurs puissent être fondées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Mer 8 Aoû - 20:36

Le voir soudain sourire comme ça me rassura. Est ce qu'il retenait son sourire depuis tout à l'heure ? Est ce que ce sourire était forcé ou bien il exprimait son contentement ?... Je m'interrogeais encore lorsqu'il s'installa en face de moi et je l'observais en silence avant de le questionner de nouveau. Sa réponse respirait l'honnêteté donc je ne pris pas la peine de me demander si il mentait... Il poursuivit et justifia en une tirade ses dires et je souris légèrement à mon tour, mes traits se détendant encore un peu. Finalement j'étais un peu crispée aussi...

J'analysais ce qu'il venait de me dire tout gardant mes iris charbon sur son visage, attentive. Il doute de quoi ? Je me demande bien ce qu'il peut en savoir... Une fois libéré il devenait décidément plutôt bavard constatais-je, amusée. Quand il parla de maladresse mon visage s'éclaira et je ne pus me retenir de pencher légèrement la tête sur un côté, comme pour acquiescer. C'est bien qu'il en soit conscient... Je secouais par contre lama tignasse, n'étant pas d'accord :

- La solitude ne se préserve pas, corrigeais-je.


Je le laissais réfléchir à ce que je venais de dire, sachant qu'il aurait les capacités de comprendre. Ensuite, je me mis à réfléchir à autre chose et je passais du coq à l'âne - j'espérais ne pas être trop difficile à suivre et aussi qu'il ne prenne pas mes changements de sujets pour de l'indifférence à ce qu'il me disait auparavant :

- Quel âge as-tu ? questionnais-je en pliant les jambes sur un côté, une main au sol pour me maintenir de l'autre côté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Jeu 9 Aoû - 11:50

L'espace de quelques secondes, j'eus peur d'en avoir trop dit...Ou pas assez. Mais visiblement, j'avais vu juste...Enfin ! La Princesse sembla réfléchir quelques secondes à mes mots et quand elle sourit, semblant se détendre un peu, je retins de justesse un soupir de soulagement. J'esquissais un sourire à sa réponse, baissant les yeux quelques secondes avant de les relever brièvement.
Non visiblement pas...Pourtant, j'y étais parfaitement arrivé jusque là et il n'y avait aucune raison pour que je ne continue pas une fois la Princesse partie. Après tout, si elle n'avait pas été de la famille royale, je me serais détourner avant qu'elle ne me voit, ou j'aurais rapidement pris congé. Comme je l'aurais fait avec n'importe quel autre soldat ou civil.
Sauf qu'elle n'était pas n'importe qui...et c'était peu de le dire. Seulement, je ne le lui dirait pas, certain qu'elle le prendrait mal et ce serait compréhensible.

Ah tiens ! Une question facile !

"J'ai eu 321 ans le mois dernier, votre Altesse." répondis-je, sans réfléchir, inutile sur ce coup là !!

Inutile que je lui demande le sien, non seulement c'était très impoli, Princesse ou pas, mais une grande fête en son honneur était donné le jour de son anniversaire.
Pas difficile de faire le compte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Jeu 23 Aoû - 20:58

Je l'observais avec attention, ne craignant absolument d'être désagréable ou quoi que ce soit de ce goût là. J'avais du mal avec le concept de la compréhension, peut-être parce que je peux blesser les autres sans qu'ils me le reprochent grâce à mon statue. De ce fait, j'ai pris l'habitude d'un peu trop m'écouter et de ne pas assez me soucier des sentiments de ceux qui m'entourent. Mais oui c'est ça ! Wylian... Je regardais sur le côté un instant, constatant avec un temps de retard record à quel point j'avais été odieuse avec lui... Encore une fois.

Revenant à Nabilac, je lui demandais quel âge il avait. Je n'en avais à vrai dire absolument aucune idée et qu'il m'éclaire un peu ne serait pas du luxe. Je fis la moue quand il me répondit, en guillemets déçue d'être la plus jeune. Cependant j'aimais la situation, il me respectait tellement et ce peu importe mon âge, je trouvais ça jouissif. Un sourire se dessina sur mes lèvres et je hochais légèrement la tête :

- Et est ce que tu les a fêté ? demandais-je en me doutant de la réponse.

J'accordais une certaine importance à cette question. Depuis combien de temps s'enferme-t-il dans la solitude...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Jeu 23 Aoû - 21:29

Soutenant un peu plus facilement son regard, comprenant que le fuir la vexait plus qu'autre chose, je pris tout de même soin de m'adoucir un peu, songeant que l'impassibilité pouvait être vexant et surtout irrespectueux.
J'avais ouïe dire que la Princesse était capable de faire faire n'importe quoi à n'importe qui, poussant ceux qu'elle croisait à revoir leur comportement. Et j'en avais la preuve.
Mais pour le coup, je m'en serais bien passé. Ne plus pouvoir compter sur mon manque d'humeur pour dissimuler ma moindre de mes pensées, devoir laisser retomber le maque de froideur que j'avais mis un certain temps à me composer avant d'en faire une habitude, me mettait profondément mal à l'aise.
Et je savais qu'elle le savait, sinon, elle n'aurait pas agit de la sorte. Pourtant, devant le ton directe et franc qu'elle employait et ses quelques sourire me permirent de me détendre un peu et d'apprécier sa compagnie.

Franchement...Comme si j'en avais le droit !!!

"Fêté par vraiment, j'ai partagé un moment avec les parents. Mais le jour même, j'étais en mission." répondis-je simplement.

"Et je n'ai jamais vu l'intéret de fêter mon anniversaire. Je ne suis pas très à l'aise dans la foule." avouais-je un peu contrit, certain qu'elle se moquerait.

Mais je n'aimais pas les fêtes, je n'aimais pas le bruit, l'agitation, la foule. Je n'y pouvais rien !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Jeu 23 Aoû - 21:44

Je remarquais qu'il prenait de plus en plus d'assurance. Ça me plaisait, je n'aimais pas les hommes faibles, je préférais de loin l'assurance que certains savaient dégagés. Je retrouvais un peu de tout ça chez lui mais je sentais surtout qu'il ne savait pas comment me prendre et je pouvais dire que j'adorais. Être imprévisible est un atout considérable. Sentant néanmoins qu'il n'étais pas encore tout à fait à l'aise je restais sur un sujet plus ou moins anodin - à vrai dire rien n'est anodin avec moi généralement.

Il m'expliqua de nouveau en détail ce que j'appréciais et je hochais simplement la tête. Il avait donc ses deux parents. Je me dis qu'il ne paraissait pas être du genre à le fêter en mission même avec un verre - voir plusieurs. Surtout en tant qu'éclaireur ça se comprenait... Infaillible on dirait... Je le trouvais un peu dur avec lui même mais pour une fois je ne me permis pas de commentaire à ce niveau là. Nabilac ajouta qu'il n'aimait pas la foule. Je m'en serai douté. Mon regard se fit curieux :

- Pourquoi ? voulus-je savoir.

Comment ne pas être à l'aise dans une foule. J'inclinais la tête sur le côté en le fixant, très intriguée par la réponse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Sam 25 Aoû - 17:43

Encore une fois, j'aurais certainement bien mieux fait de me taire. Elle ne semblait ni vexée ni atterrée par ma réponse, mais la curiosité que je sentis chez elle alors que je précisais totalement inutilement que je n'aimais pas la foule, seul mon habitude de dissimuler la moindre de mes émotions me permis de retenir une grimace.
Je n'étais pas certain de la réponse que je pourrais formuler pour ne pas de nouveau provoquer sa colère.
Je m'étais senti assez idiot pour la journée.

"Question d'habitude je suppose." commençais-je décidant que de toute façon, seule une réponse honnête pouvait m'éviter une esclandre et de toute façon, mentir ne me préserverais pas.

"Je suis enfants unique et depuis mon plus jeune age j'ai été élevé dans l'idée qu'un jour j'intégrerais l'Armée. Je suppose que c'est l'admiration que je portais à mon père qui m'a poussé à ignorer les jeux d'enfants pour me concentrer sur mon apprentissage. Et finalement, j'ai toujours été plus à l'aise seul dans la forêt qu'au milieu de la foule."

Soutenant le regard brillant de curiosité de la Princesse, je n'essayais même pas de savoir si ma réponse la satisfaisait ou non. J'en était proprement incapable, elle était bien trop changeante pour ça.
Et moi...beaucoup trop bavard, mais je ne pouvais décemment pas lui retourner ses questions et de toute façon, je ne l'aurais pas fait avec n'importe qui d'autre. d'un autre côté, à n'importe qui d'autre, je n'aurais certainement pas répondu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 4 Nov - 15:41

Parfaitement impassible, il me dissimulait proprement ses émotions. Je me demande si cela me dérangé parce que je considérais qu'il n'y avait pas de différence flagrante entre afficher certaine de ses émotions ou se cacher derrière un masque. Seulement, l'honnêteté de sa réponse me dispensa de tout commentaire à ce sujet - si au moins il était honnête à ce niveau là alors il pouvait bien me parler avec son expression fermée. Il compléta à nouveau sa réponse et je hochais finalement la tête après quelque secondes silencieuse à rester à immobile. Je ne pouvais quand même pas critiquer ses préférences donc là non plus je n'ajoutais rien, me contentant de le regarder maintenant moins curieuse.

Décidant que l'interrogatoire était terminé, je ne cherchais pas plus loin. Je devais admettre qu'il m'intrigue, j'aimais bien chercher à comprendre la personnalité des personnes avec qui je discute et il était compliqué à cerner. Quoique peut-être qu'il n'était en fait pas si intéressent que ça voir même ennuyeux par son manque de prétention ou d'orgueil ou encore d'égoïsme. Songeuse, je balayais les alentours du regard avant de finalement reposer les yeux sur lui, la lumière dansant sur mon visage illuminant mon iris noire charbon mais ne pouvant l'éclaircir se contentant de rendre visible mes pupilles verticales et perçantes braquées sur lui. Voyons voir si il peut se rendre intéressent justement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 4 Nov - 18:49

Le regard que la Princesse posait sur moi me mettait les nerfs à vif, je n'avais jamais autant béni mon impassibilité durement gagnée au fil des ans. Sans elle, je n'aurais pu retenir plusieurs grimaces. Agacées, désespérées aussi, voire même un peu dégoutées. Elle n'aimait peut-être faire face à qui que se soit capable de dissimuler la moindre de ses émotions, mais je préférais encore me contenir. Si je laissais entre voir la moindre émotion, je la vexerais à coup sûr.
Et puis, j'étais un soldat et tous mes pairs exprimaient autant d'émotion que moi, les plus gradés en tout cas. Son propre frère était plus impénétrable qu'une statue. Alors, elle devait avoir l'habitude. Peut-être était-ce pour cela qu'elle détestait l'impassibilité coutumière des soldats, parce qu'elle la côtoyait trop.

Par chance, ou bien parce que j'avais pu choisir les bons ou décidé d'être cmplétement honnête sans pour autant dévoilé toute la profondeur de mes paroles, ma réponse ne la fit pas réagir.
Mais à voir le regarde qu'elle posait sur moi, ses pupilles bien visible dans le clair obscur des sous bois, je me demandais si je ne préférais pas les questions.
Elle me faisait penser à un félin. Un de ses grands prédateurs, toujours discrets, sauf au moment d'attaquer. Le regard qu'elle posait sur moi me faisait frisonner et je devais me faire violence pour rester droit. J'avais la désagréable impression d'être une proie avec laquelle elle avait envie de s'amuser. Elle voulait savoir jusqu'où elle pouvait me pousser.
Je soutins son regard quelques secondes avant de m'incliner.

"Je vous prie de m'excuser votre Altesse, il se fait tard et je dois regagner ma caserne avant le couvre feu." repris-je, toujours incliné avant de me lever lentement et de m'incliner de nouveau.

"J'espère ne pas vous avoir été trop désagréable." saluais-je.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 4 Nov - 19:30

Il resta figé en face de moi, aussi émotif qu'une statue et je songeais à peut-être relancer le dialogue - il n'est bavard que lorsqu'on l'interroge. Finalement, ce fut lui qui brisa le silence et je hochais la tête d'un air compréhensif bien que de nouveau curieux. Il semblait peut-être... M'éviter ? Cela m'étonnerait mais je suis sure qu'il serait capable de passer outre le couvre feu si il en avait envie, après tout, le maître mot d'un éclaireur n'est pas la discrétion ? Je l'observais s'incliner pour la énième fois - je compterais la prochaine fois, si il y en a une afin de m'en amuser, je me demande ce qu'il aurait à répondre à ça ; une Princesse qui se moque de ceux qui appliquent le protocole, cliché ou inédit ?

Sa dernière remarque me fit redresser le nez et je haussais légèrement un sourcil - comme si il ne savait pas très bien ce qu'il faisait ou disait... A moins qu'il ne sache réellement pas sur quel pied dansé avec moi, une idée qui me plait beaucoup. J'inclinais la tête sur un côté pour lui rendre son salut puis je souris, charmeuse et envoûtante :

- Ca permet de ne pas s'ennuyer répondis-je, laissant planer le doute sur ce qui pouvait être une question informulée.


Désagréable ? Non, pas du tout mais ce serai moins drôle de le lui dire. Mon sourire charmeur s'accentua et je le fixais avant relever le menton avec grâce :

- Au plaisir de te revoir ajoutais-je avant de ramasser mes armes et de partir en direction de mes appartements.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé] Dim 4 Nov - 21:20

Je retins de nouveau un soupir, de soulagement cette fois-ci. J'avais eu peur qu'elle ne me retienne, comme lorsqu'elle était arrivée.
Finalement, je n'avais pas pu m'entrainer, mais étrangement, malgré le malaise que la Princesse provoquait en moi, je ne regrettais pas cette rencontre.

Pourtant, il se faisait vraiment tard et je reprendrais bientôt mon service, je voulais avoir le temps de m'entrainer un peu au tir et j'irais le faire dans l'une des salles d'entrainement avant de rejoindre mon baraquement pour la nuit et me préparer pour ma prochaine mission. Mais je me gardais bien de lui préciser que je ne rentrerais pas directement. Elle en profiterais pour me retenir encore, ou bien se vexerait, ce qui serait bien pire à mon sens.
Je ne voulais pas la blesser, non seulement parce qu'elle était une Princesse, qu'elle pouvait facilement me mettre plus bas que terre, mais aussi parce qu'elle m'étais symatique, malgrè toute son étrangeté.

Me redressant, je hochais légèrement la tête préférant ne pas réfléchir sur le véritable sens de ses paroles, ni sur ce qu'elles étaient censées provoquer.

"C'est déjà ça." répondis-je calmement, osant à peine esquisser un faible sourire.

Le sien manqua de me faire reculer, mais je tins bon. Vraiment, notre Princesse était terrifiante !
Et certainement envoutante, même si je devais me garder de le remarquer.

"Le plaisir sera partagé." répondis-je sur le ton de la politesse, sachant que je ne mentais absolument pas.

Elle m'intriguait...comme elle intriguerait n'importe qui d'autre !
M'inclinant de nouveau, je la laissais récupérer ses armes et tourner les talons. Jugeant que tourner le dos à une Princesse n'était pas très poli. Quand elle eut disparu, je ramassais mes propres affaires et rejoignis une salle d'entrainement, comme je l'avais prévu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: J'ai toujours ce que je veux [privé]

Revenir en haut Aller en bas

J'ai toujours ce que je veux [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Mon cœur est à toi pour toujours, mais le veux-tu? [Ft Lena]
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -