Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mar 17 Juil - 16:16

La seule "bonne" nouvelle si j'osais durant ce voyage, ce fut que la Princesse m'évita d'elle-même - préparait-elle quelque chose, était-ce le calme avant l'orage, je n'aurais su le dire, et je m'en moquais éperdument. La seule personne pour qui je m'inquiétais était ma soeur - et Emea, qui se retrouvait coincée entre nous deux et que je plaignais sincèrement, d'autant plus que je n'arrivais qu'à peine à être plus aimable avec elle qu'avec les autres. Mes hommes, silencieux et conscient de l'état de ma relation avec ma soeur, ne s'abaissaient pas à relever ma sécheresse de caractère assez inaccoutumée avec eux, et je leur en étais infiniment reconnaissant. Et puis, perdus ainsi dans ce bras de mer, je n'étais pas confiant... nous étions une troupe cavalière, plus habituée aux attaques foudroyante rapides, efficaces et montées - s'il arrivait quoi que ce soit en mer... je n'aurais pas le contrôle de la situation, et, répartis ainsi, nous serions franchement affaiblis et en difficulté. Nous excellions quoi qu'il puisse arriver dans l'art du combat, mais nous avions malgré tout nos points forts et nos préférences, et c'était mon devoir que d'assurer à mes soldats un confort de combat optimal.

Alors lorsqu'enfin nous prîmes pieds sur la plage bleue, j'activais le mouvement pour qu'on se bouge un peu et qu'on disparaisse de cet endroit découvert pour regagner la sécurité relative de la forêt. En moins de deux heures, chevaux, provisions et cavaliers furent débarqués, en selle et en route pour Kalier. Mes hommes avaient tenté d'empêcher Eil'liathan de s'approcher des chevaux, déchaînés après plusieurs jours d'immobilité forcée, mais d'un signal muet je leur ordonnais de la laisser faire - elle se faisait bien mieux obéir de sa jument qu'eux, alors autant lui en laisser la charge pour lui faire plaisir et faciliter leur propre travail. Je m'étais moi même occupé de Maeglin - cette sale bête avait feint un calme total et exemplaire... jusqu'à ce qu'il soit libéré de ses entraves, simplement tenu en longe par un soldat distrait par sa docilité, avant de mettre les voiles en vitesse. M’exhortant à la patience, j'avais attendu qu'il ait terminé de faire le tour de toute la plage au grand galop en me regardant d'un oeil moqueur, et une fois défoulé, il était revenu vers moi de lui-même - se laissant seller avec calme, il était redevenu intenable dès lors que je fus sur son dos, et j'allais donner le signal du départ quand...

Mon regard plongé dans le sien, plus impassible qu'elle encore, car j'étais passé maître dans cet art, je la jaugeais une demi fraction de seconde. La traversée avait été calme de son côté, le temple n'était pas loin, s'il n'y avait que ça pour lui faire plaisir... on était plus à ça près, et je n'oubliais pas non plus qu'il s'agissait de son voyage.

- Accordé, répondis-je sur le même ton, sans cérémonie, politesse ni salutation, puisqu'elle même s'en était passé.


Mais je m'en moquais bien. Me désintéressant d'elle, surtout inquiet pour ma soeur dont l'humeur semblait s'assombrir de seconde en seconde, je lui jetais un bref coup d'oeil pour constater qu'encore une fois, elle se plaçait en bout de file alors que j'aurais aimer chevaucher avec elle, je prévins rapidement mes hommes, organisais notre formation... tout était bon. Alors pressant les flancs de Maeglin qui trépignait, je lui accordais enfin ce qu'il désirait, et ce que désiraient tous les chevaux de la colonne : nous lançant au galop, je les laissais se défouler encore un bon coup tout en prenant la direction du temple de Cyliea.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mar 17 Juil - 20:11

En voyant Wylian se débattre avec Maeglin, je me félicitais d'avoir hérité d'une gentille jument, calme, elle attendit patiemment qu'on lui enlève ses entraves.
Je me proposais alors de m'en occuper, espérant libérer un peu les soldats qui avaient déjà beaucoup à faire. Tenant ma jument en longe, je m'éloignais un peu, laissant les autres se démener...Se débattre pour Wylian, avec les chevaux, les provisions et le reste.
Eil'liathan s'occuper de sa propre monture, relativement déchaîné elle aussi, mais toujours plus docile que Maeglin. De toute façon, c'était difficile de faire pire que ce petit monstre gris !!
Et dans son coin, Cindara continuait de ruminer, désespérant son frère et moi par la même occasion. J'aurais aimé pouvoir lui parler, mais les conditions étaient loin d'être idéales. Alors, je rongeais mon frein, au moins, j'aurais pu ravaler ma colère quand je devrais l'aborder.

Deux heures à peine après noter arrivée sur le Plage Bleue, tout fut prés pour le départ et une fois encore, je devais rester loin de Wylian, trop occupé à diriger ses soldats qui le suivaient sans discuter. Et certainement préoccupé par l'état de sa soeur. J'en viendrais même à regretter notre première et dernière nuit à Nakae.
Comme durant tout notre voyage sur les eau, je me contentais de lui accorder des sourires tendres et encourageants à chaque fois que je parvenait à croiser l'emmeraude de ses yeux.
En selle comme les autres, je m'attendais au départ alors qu'Eil'liathan abordait Wylian, l'air totalement neutre, impassible. Disons le franchement "jem'enfouttiste". Fronçant légèrement les sourcils, je m'approchais l'air de rien avant d'esquisser un sourire.
Evidemment, j'aurais du y penser immédiatement.
Voilà qui expliquait le comportement exemplaire de la Princesse durant la traversée de la Mer Remea.

On a rien sans rien. C'était ça devise préféré. Moi, je la trouvais surfaite et incroyablement défaitiste, mais elle, elle y croyait dure comme fer.
Wylian accepta de s'arrêter au Temple de Cyliea, il l'ignorait peut être, peut être pas, mais ainsi, il s'assurait un voyage tranquille. Au moins jusqu'à Kallier.
Lançant ma monture à la suite des autres, je m'approchais d'Eil'liathan pour chevaucher à ses côtés, silencieusement, le rythme imposé par Wylian et la longue immobilisation de nos montures ne nous permettait pas vraiment de converser.

A cette allure, nous attendrions le temple très rapidement, avant la fin de la journée, ça, c'était certain !!!


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mar 17 Juil - 21:14

Occupée avec ma jument, je ne faisait plus attention au reste. L'attention des soldats de Wylian m'avait excédé, pensaient-ils sincèrement que je risquais quoi que se soit en m'approchant de ma jument ? Ils avaient eu de la chances d'être soldats, Wylian se serait mis de la même façon sur mon chemin, j'aurais vite pu oublier mes bonnes résolutions, si tant est que l'on puisse appeler ça ainsi.
Et puis, au final, ils se débarrassaient d'un poids, Itarillë pouvait se montrer exécrable quand on ne savait pas comment l'aborder et elle se chargea de faire le faire comprendre à ceux qui se prétendirent ses maitres, même quelques minutes.

Je remarquais vaguement qu'Emea demanda l'autorisation...gentiment ! De s'occuper de sa propre monture, mais je restais à l'écart pour me concentrer sur la mienne. Je fis à peine attention à l'étalon de Wylian qui faisait des siennes. Son escapade et la réaction presque blasé de son maitre me tira tout de même un sourire.
Cindara elle, resta dans son coin, drapée dans ses grands airs de Princesse abandonné. Je ne lui avait plus adressé la paroles depuis notre rencontre et je m'en félicitais. Je n'avais pas besoin de ça pour savoir qu'elle m’insupporterait rapidement. Mieux valait l'éviter. Je n'aurais plus à supporter sa mine renfrognée très longtemps, je n'avais aucune envie de perdre mon temps et mon énergie. Et puis...Emea me disputerait.

Enfin, tout le monde fut prêt à partir et je ravalais la haine que m'inspirait le Prince, en espérant que mon comportement des derniers jours me servirait un peu.
Mieux valait pour lui de toute façon !!! Ces grands airs me donnèrent des envies de meurtre, mais comme lui, je restais totalement impassible. Accordé...Comme si il avait le pouvoir de m'empêcher de faire quoi que se soit.
J'aurais pu déjà lui échapper une dizaine de fois depuis notre débarquement dans son pays. Faisant faire volte face à ma monture, je me contentais d'un hochement de tête en guise de remerciement, retenant un sourire ironique signifiant clairement que de toute façon, je ne lui avait demandé la permission que pour la forme. Autant qu'il s'imagine avoir le contrôle, la suite n'en serait que plus amusante.

Lancé dans un galop effréné qui sembla plaire à toutes nos montures. L'allure ne me permettait pas d'entretenir la moindre conversation avec Emea qui m'avait rapidement rejoint...De toute façon, elle ne m'avait pas quitté des yeux dés lors que je m'étais approché de son fiancé. Elle devait avoir peur que je ne le mange tout cru..Je souris en pensant qu'elle n'avait pas forcément tord. Soutenant le rythme sans le moindre soucis, je profitais de notre chevauché, j'adorais galoper comme ça. Je ne voyait pas défiler le décors, concentré sur la route que je ne connaissais pas assez bien. Rapidement...Très, le chemin s'élargit et le temple apparut dans toute sa splendeur au détour d'un virage, me tirant un immense sourire de satisfaction.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mer 18 Juil - 11:19

Droite comme un piquet, tendue comme un arc, j'avais tout d'un morceau de bois. Mon air mauvais et renfrogné avait finalement laissé place à la neutralité et même dans mon regard il était difficile de situer exactement quels étaient mes sentiments. Les deviner serai pourtant aisé étant donné l'humeur qui ne m'a pas quitté du voyage mais je n'en avais absolument rien à faire. J'entendis malgré moi la demande de Eil'liathan Tyan'Lirulin et je me retins de hausser un sourcil - qu'est ce que ça veut dire ? Méfiante, je penchais pour une possible embuscade, un plausible problème... Est ce que Wylian avait conscience de ça ? Je décidais que oui et, n'ayant aucune envie de passer plus de temps en compagnie de tous ces Efles qui m'étouffaient car j'avais besoin d'être seule je choisis de partir pour Kalier. Me rapprochant d'un des hommes postés à mes côté, je pris soin d'avoir l'air aimable et je parlais suffisamment fort pour m'adresser également indirectement à mon frère puisque ses hommes ne feraient rien sans son accord.

- Serait-il possible de m'accompagner jusqu'à Kalier, n'y voyez en rien un caprice mais je suis terriblement lasse et je me sens étourdie, dis-je sur le ton de la confidence.


L'homme me regarda sans expression particulière puis tourna les yeux vers le grand patron...

Accompagnée d'une garde pour m'escorter durant ce court voyage, je ne pris pas la peine d'adresser un mot à Wylian mais je fis un petit sourire pour le moins sincère ce qui était étonnant à Emea pour lui signifier un "à plus tard" - pour éviter tous problèmes un signe de tête pour Eil'liathan fut de rigueur également. Nous primes donc le chemin de la capitale là où je pourrais retrouver mes appartements et me défouler. J'imposais un rythme soutenu pour arriver aussi vite que possible bien que je ne sois pas vraiment le chef tactique de l'équipe. Silencieuse, je restais polie et aussi agréable que possible avec ces gens qui ne m'avaient rien fait mais j'étais loin d'être aussi souriante et plaisante que d'habitude - très loin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mer 18 Juil - 20:46

Droit sur ma selle, le regard porté au loin, je retenais pourtant toujours Maeglin, qui n'allait jamais assez vite à son propre goût - il était jeune, cette impétuosité de caractère s’atténuerait avec le temps... et il me tardait déjà. Mes mains, protégées de fins gants de cuir, tenaient le choc, mais c'était bien la première fois que je montais un cheval aussi fort, mobilisant tous mes muscles, alors que j'avais l'habitude de pouvoir retenir le plus fougueux de nos étalons d'une seule main. Non, ce cheval n'était pas comme les autres... plus fort, plus rapide... plus insupportable aussi !! Si je l'avais laissé faire, il aurait distancé la troupe en quelques secondes à peine - je savais ce qu'il valait, mais ce n'était vraiment pas le moment. En attendant, la chevauchée semblait plaire à tout le monde, montures et cavaliers... sauf à ma soeur bien sûr, vers qui mon esprit était encore et toujours entièrement tourné.

Elle voulait partir. Au moins, elle n'avait pas filé sans rien dire... elle demandait même indirectement la permission, c'était presque trop beau, et en même temps un élan de fierté et de gratitude me gonfla le coeur - elle au moins, elle réfléchissait, elle avait beau être capricieuse et têtue, elle n'était ni inconsciente, ni stupide, sachant garder sa place, tenir son rôle... et respecter le mien quoi qu'il arrive. C'était une grande Princesse... pas comme certaines. Alors jetant un bref coup d'oeil en arrière, quatre de mes soldats ralentirent le rythme et entourèrent ma soeur, formation qui disparu rapidement au détour du chemin - ça me tuait de lui laisser si peu de soldat... Sachant que j'avais prévu une douzaine de garde pour la seule Princesse Eil'liathan, moitié moins efficace avec Emea en plus, je ne pouvais affaiblir plus l'équipe chargée de la Princesse... je devais laisser ma soeur partir avec juste quatre hommes pour la défendre. D'humeur plus sombre encore alors, je ne ralentis pas le rythme alors que le temple était en vue - plus vite on y serait, plus vite on repartirait pour enfin regagner Kalier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mer 18 Juil - 21:51

Suivant le rythme de la chevauché sans peine, je me félicitais de nouveau du calme de la monture qu'on m'avait confié. Devant nous, Wylian tenait Maeglin d'une main de fer, ce qui ne semblait pas vraiment leur plaire. Ni à l'un, ni à l'autre. Eil'liathan à côté de moi retenait également sa propre monture, mais avec moi de mal.
Elle la connaissait depuis bien plus longtemps et Itarilë était moins jeune que Maeglin. Quoi qu'en considérant le sang qui coulait dans ses veines, on était en droit de se poser la question.
Cindara nous avait rapidement faussé compagnie, j'étais étonné mais aussi soulagé qu'elle demande la permission, même indirectement. Wylian se rongerait peut être un peu moins les sangs. Enfin, dans la théorie...dans la pratique, il ne serait pas tranquille tant qu'il ne l'aurait pas retrouvé, entière à Kallier.
Le rythme imposé par Wylian nous permis de rapidement atteindre le temple et je devinais qu'il lui tardait déjà de reprendre le chemin pour la capitale. Mais j'avais dans l'idée qu'Eil'liathan s'opposerait à se projet. Elle avait voulu faire un détour, malgré son envie de récupérer sa Perle d'Eau au plus vite pour une raison bien précise et la dite raison ne la laisserait pas repartir si facilement.

Quand le temple fut enfin en vue, sa blancheur immaculé perçant à travers le vert de la forêt, l'allure augmenta encore et je grimaçais alors que l'idée de ne pas s'arrêter avant d'avoir atteint la porte du temple ne déplaisait pas à Eil'liathan, bien au contraire et je compris au sourire qui lui barrait à présent le visage qu'elle ne resterait pas à côté de moi bien longtemps.
Son empressement aurait pu me faire sourire si je n'avais pas peur qu'il agace encore un peu plus Wylian, il n'avait pas vraiment besoin de ça et je me surpris à espérait que le calme et la sérénité baignant le temple ainsi que l’accueil des Prêtresses l'aiderait à se détendre un peu. Mais d'avance, je savais que l'escale serait au moins apprécié par ses soldats, s'arrêter au Temple de Cyliea avait quelque chose de revigorant qui ferait du bien à tout le monde. Et puis Eil'liathan serait beaucoup plus chaleureuse en ces lieux. Peut être que Wylian parviendrait à revoir son jugement, ce qui serait plutôt bénéfique pour le reste du voyage.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mer 18 Juil - 22:21

Contente d'avoir pu obtenir de Wylian ce que je voulais sans avoir eu à batailler, j'allais reprendre ma place dans la colonne alors que Wylian allait donner le signal du départ. Je remarquais quelques soldats se détacher du reste du groupe et fronçais les sourcils avant de comprendre en remarquant la Princesse Cindara m'adresser un léger hochement de tête.
Elle s'en allait. Visiblement, l'idée d'un détour ne lui plaisait pas et la façon dont elle demanda, ou plutôt imposa son départ me tira un sourire. Un peu gauche, mais j'aurais pu m'y prendre de la même façon. En ayant l'air moins grognon, plus ironique. A la place de son frère, avec la tête qu'elle tirait, je ne l'aurait pas laissé partir. L'espace de quelques secondes, je faillis avoir pitié de Wylian et renoncer à notre détour, mais à le voir droit sur sa selle, mener ses soldats, plus impassible qu'une pierre, je frissonnais légèrement, me souvenant pourquoi je le haïssais et lançais ma monture quand enfin nous pûmes partir.

Le trajet fut court et rapide, Itarillë aurait bien voulu pouvoir accéléré encore, mais je m'appliquais à la retenir encore un peu. Quand le temple fut enfin en vue, je me redressais, prête à ralentir ma jument, mais plutôt que ralentir, la colonne accéléra encore, m'arrachant un sourire, légèrement en suspension sur mes étriller, je suivis le mouvement, lachant un peu les rênes de ma monture.
Les abords du temple était vide, mais le bruit, certainement assourdissant de notre chevauché, alerta plusieurs Prêtresse qui sortirent presque de nulle part. puis finalement, alors que Wylian fut obligé de ralentir, histoire de ne pas défoncé l'entrée du temple, je cru entendre un grand cri, poussé par une voix incroyablement cristalline et mon sourire s'accentua encore quand enfin je vis une tête...plus blanche que blonde sortir du temple comme un diable de sa boite, échappé habilement aux mains qui se tendaient pour la retenir, ignorant les récriminations et les ordres de rappel, la jeune elfe aux cheveux plus blanc que la neige, pas plus grande qu'une humaine de dix ans, se précipitais à tout jambes vers notre colonne.

Ignorant le ralentissement de notre troupe, je dépassais les cavaliers devant moi, remontant la colonne, Itarillë passa comme une flèche près de Wylian pour s'arrêter en un sublime arrêt glissé à quelques mètres seulement de la jeune elfe. A peine ma monture se fut elle arrêté que je sautais à terre, me précipitant en vant pour ceuillir l'enfant dans mes bras grand ouvert et elle s'y jeta avec une telle force que je me sentis basculer en arrière, attérissant les fesses dans la poussière, Nell'ya serré dans es bras, je souriais comme rarement.
Je me fichais bien du regard réprobateur des Prêtresses...de sa mère qui faisait partis du lot et même de la présence de Wylian et de ses soldats. j'étais tout simplement heureuse de pouvoir serrer Nell'ya dans mes bras.

Parvenant enfin à me redresser, je saisis ma nièce sous les aisselles et rester agenouillé devant elle, lui ébouriffant les cheveux. Elle me dépassait presque et je souris de plus belle.

"Tu as grandis !" remarquais-je ravie et un peu triste d'avoir loupé sa croissance.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Mer 18 Juil - 22:52

Le marbre étincelant des murs du temple en vue, j’accélérais encore l'allure pour le plus grand plaisir de Maeglin - si les autres chevaux peinaient déjà, lui commençait juste à s'échauffer. Cheval de malheur... bonnes femmes de malheur... quelle idée j'avais eu d'accepter. Enfin, pas comme si j'avais vraiment eu le choix mais bon... Il fut rapidement temps de ralentir - ça n'aurait pas dérangé Maeglin de défoncer les portes du temple, mais ce n'était pas mon cas, aussi je recommençais à batailler contre cet étalon têtu, mais comme toujours je l'emportais et la colonne ralentis progressivement, en douceur, avant de repasser dans un trot cadencé...

Ou pas. Un petit cri qui fit redresser les oreilles de Maeglin, un grondement soudain, et la Princesse me passa devant au mépris de toute prudence pour foncer droit... sur une gamine. Une jolie petite elfe aux cheveux immaculés, et même de là où j'étais, je pu constater une ressemblance légère avec la Princesse. Elles avaient les mêmes yeux. Qu'est-ce que ?... Aussi surpris qu'agacé, je menais correctement mes hommes et Emea au terme de notre chevauché, et je mis pied à terre alors que Maeglin s’intéressait de très près à la jument de la Princesse. Mais je ne m'occupais plus de lui, mon regard fixé sur la Princesse - les fesses dans la poussière, elle se redressa pour s'agenouiller devant la jeune elfe qui trépignait, et si je demeurais toujours aussi impassible... un éclair douloureux passa dans ma poitrine alors que je repensais à ma soeur. Il était un temps où, plus jeune, elle courrait me sauter dessus au détour des couloirs... Détournant le regard, je m'avançais vers les prêtresses, et inclinais la tête avec respect.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Jeu 19 Juil - 18:18

POV Nell'ya

Nous étions rentré depuis quelques jours. Trois précisément. Trois jours que je piaffais d'impatience. Thurim n'était pas resté bien longtemps. Malgré le calme et le peu de monde au temple, il n'avait pas été assez à l'aise pour rester un peu plus. Mais je devais bien avouer que je n'avais pas vraiment fait attention, après l'avoir remercié une ou deux fois pour m'avoir aidé, je m'étais concentrée sur la visite d'Eil'liathan.
Quand ma mère m'annonça ce matin que ma tante devrait arriver dans la journée, mon impatience avait encore redoublé. J'avais passé la mâtiné à guetter des bruits de galopade. Je commençais à désespérer quand enfin, depuis ma petite chambre dont la fenêtre était resté ouverte toute la mâtiné malgré le froid, j'entendis le tonnerre provoqué par les sabots d'une bonne dizaine de chevaux lancés au galop.

Sans attendre, je sortie de ma chambre comme un diable de sa boite, dévalais plusieurs volées de marches, manquant de chuter plusieurs fois puis me précipitais vers l'entrée du temple, duquel je sortis sans ralentir, ignorant les protestations de ma mère et plusieurs Prêtresses.

"Liliiii" hurlais en me précipitant vers les cavaliers toujours lancés au galop.

Je dus éviter plusieurs mains tendue pour m'arrêter et quand la voix fut complétement libre, j'accélérais encore alors que la colonne de cavalier ralentissais. Courant toujours, je cherchais Eil'liathan du regard quand je la vis enfin se détacher, montée sur Itarillë, dépasser tout le monde et s'arrêter net pour sauter de selle alors que j'arrivais sur elle, juste à temps pour me jeter en riant dans ses bras ouvert.
Basculant en avant, je tombais sur ma tante qui nous redressa rapidement toute les deux, ébouriffant mes cheveux, je rentrais la tête dans les épaules en riant de plus belle, rosissant de plaisir.

"Oui !!" affirmais-je souriante.

"Je vais bientôt te dépasser !!"


¤¤¤¤

"Je n'en doute pas une seconde." riais-je alors que Nell'ya se redressait pour avoir l'air plus grande encore.

Me relevant, je la laissais se mettre à côté de moi pour comparer nos taille. Elle n'aurait pas de mal à me dépasser. Son père était très grand et sa mère me dépassait.
En même temps, j'étais particulièrement petite, même pour une elfe. Même certain Dissaels, pourtant connu pour être les plus petits des elfes, me dépassaient. Souriant à ma nièce, je me décidais enfin à relever les yeux sur les Prêtresses qui nous rejoignaient, toute de blanc vêtue. Dégageant une grâce et une puissance qui avait une vilaine tendance à imposer le respect.
La Grande Prêtresse en tête, Serindë à ses côtés, cette dernière m'adressa un faible sourire et je pinçais les lèvres. J'avais beaucoup de respect et même une certain affection pour elle, mais j'avais du mal à soutenir son regard. Je me sentais terriblement coupable face à elle. A petit pas, Nell'ya à mes côté, je rejoignit le groupe qui ne tarderait pas de se former autour de Wylian et m’inclinais respectueusement devant la Grande Prêtresses et ses suivantes...Ma belle sœur comprise.

"Je vous souhaite le bonjour et vous remercie d'avoir accepté de nous recevoir." commençais, suivant la formule consacrée.

"Je suis navrée de mon entrée un peu cavalière, mais na nièce m'a beaucoup manquée." repris-je, inclinant humblement la tête.

Je savais qu'une telle arrivée n'était pas vraiment très protocolaire et face aux Prêtresses, je préférais m'en excuser. Elles devaient êtres les seules personnes que je respectais simplement à cause de leur statut. Elles étaient toutes de puissantes Élémentaires, vivant pourtant sans prétention et rien que pour ça, je ne me permettrais jamais de jouer avec elles.

La Grande Prêtresse se contenta d'un sourire pour me signifier que mes excuses étaient accepté et baissa les yeux, rieurs sur Nell'ya.

"Ce n'est rien, vous étiez attendue, assez pour que votre entrée ne surprenne personne." répondit-elle sur le ton de la bonne humeur.

C'est ce qui était plaisant avec elles, même si de prime abord, les Prêtresses semblaient froide, peut être même rigide, plus encore que son Altesse Blondinet, il suffisait de passer outre les apparences pour comprendre qu'elles étaient la douceur, la joie et la bonté incarné.

"Je vous souhaite bienvenue Altesses, c'est un honneur de vous recevoir." reprit-elle en tournant les yeux vers Wylian.

" Peut être pourrions nous passer outre les cérémonies pour vous permettre de vous mettre à l'aise, le voyage à du être fatiguant."
remarqua-t-elle en portant les yeux sur le reste de notre suite.





Spoiler:
 

Spoiler:
 



Dernière édition par Eil'liathan Tyan'Lirulin le Ven 10 Aoû - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Jeu 19 Juil - 19:13

J'aurais du le voir venir. Le temple se rapprochait presque dangereusement sans que Wylian ne semble vouloir ralentir quand un cri, qui ne devait avoir rien de léger pour parvenir à couvrir le vacarme provoqué par le martèlement des sabots de nos montures sur le sol dur, retentit devant nous. Nell'ya, ses courts cheveux blanc neige aux vents, sortie comme une furie du temple, échappant habilement aux elfes, habillées de blanc qui tentaient de la retenir. Sans grande conviction, il fallait l'admettre.
Wylian commença à ralentir, mais Eil'liathan n'avait pas l'intention de coopérer. Relançant sa jument, elle me dépassa, puis remonta la colonne de cavalier pour passer devant Wylian et finalement arrêter brutalement sa monture avant de se jeter au sol, juste à temps pour cueillir la petite elfe qui se jeta joyeusement dans ses bras grand ouvert. J'esquissais un sourire, me redressant pour remettre ma jument au trot, puis au pas, suivant les soldats de Wylian qui s’arrêtèrent derrière lui en un ensemble impeccable.
Wylian mis pieds à terre et ses soldats l'imitèrent, restant prés de leur montures, attendant les ordres de leur chef. Tenant ma jument par la bride, je les dépassais pour rejoindre mon fiancé mais préférais rester légèrement en retrait alors que les Prêtresses nous rejoignaient, vite imité d'Eil'liathan flanquée de sa nièce qu'elle tenait par la main.

Dans le petit groupe d'elfe silencieusement massée en ordre derrière la Grande Prêtresse, je reconnu Serindë et détournais immédiatement les yeux pour me concentré sur Wylian, rassuré par sa présence. Je n'avais pas besoin de penser au passé, il était mon présent, mais même en le sachant, j'étais incapable de soutenir le regard de la Prêtresse.
Eil'liathan pris rapidement la paroles, saluant respectueusement les Prêtresse, s'excusant même pour ses démonstrations, ce qui me tira un énième sourire. Il n'y avait bien qu'ici que je l'avais vu se comporter si respectueusement. Les Prêtresses étaient certainement les seules personnes au monde capable d'inspirer le respect à la Princesse sans avoir à prouver qu'elles en étaient dignes.

Gardant le silence, je hochais simplement la tête pour saluer Grande Prêtresse alors que ses yeux se posaient sur moi, je préférais rester en retrait, à ma place.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Jeu 19 Juil - 21:51

Ne prenant même pas le soin de tenir la bride de Maeglin, il me suivait avec docilité, preuve qu'il avait néanmoins apprécié la chevauchée après ces jours d'immobilité. Il n'avait vraiment pas apprécié la captivité... et si en ma présence, il était à peu près tranquille, je n'avais pu passer mon temps dans les cales, relayant le capitaine la nuit pour que nous continuions notre traversée au plus vite. En tout cas, la Princesse et le petit bout d'elfe aux cheveux blancs semblaient se connaitre... et de près, la ressemblance était plus frappante encore. Elle étaient apparentées, j'en aurais mis ma main à couper... et tout s'expliquait, la docilité de la Princesse en vue de sa demande pour pouvoir voir... Qui pouvait-être cette petite fille ?... Une idée me traversa l'esprit, mais je la laissais de côté - parce que dans tous les cas de toute façon, ça ne me regardait pas. Enfin je n'étais plus si pressé de repartir... la docilité de la Princesse avait un but, et lorsqu'il serait atteint, elle redeviendrait exécrable... compliquant le voyage pour tout le monde. Enfin, c'était comme ça... et aussi pénible soit-elle, je mènerais ma mission à son terme, je m'y étais engagé.

M'inclinant respectueusement devant les prêtresses de Cycliea, je repérais au premier coup d'oeil la mère de l'enfant - une elfe un peu en retrait... et je sentais comme une aura de malaise planer depuis qu'elle s'était avancée en compagnie de ses soeurs. Il y avait encore anguille sous roche dans cette histoire... mais je me garderais bien de m'en mêler, j'aurais bien assez à faire comme ça avec le frère Corrompu. Puis alors que j'allais saluer la Grande Prêtresse... si je n'avais pas depuis si longtemps appris à murer mes émotions et masquer mon visage, je crois bien que j'aurais ouvert la bouche de stupeur. Voilà que la Princesse se montre charmante maintenant... bien joué, vraiment. Au nom du ciel mais qu'est-ce que je lui ait fait pour qu'elle ait décidé d'être si... insupportable avec moi, et seulement avec moi ??!!...

Et elle était attendue en plus. Elle prend vraiment un malin plaisir à tenter de me faire devenir chèvre... et si j'avais refusé, qu'aurait-elle fait ?... je préférais ne pas savoir, ce serait mauvais pour mes nerfs déjà mis à rude épreuve... par deux femmes. Deux Princesses. Maudites soient-elles...

- Nous vous remercions pour votre chaleureux accueil, répondis-je en inclinant légèrement la tête, respectueux. En effet, si vous le permettez mes hommes et moi-même allons nous retirer pour prendre soin des chevaux.


Et je brûlais surtout de savoir enfin mes hommes en paix et la Princesse en sécurité pour quelques heures - personne n'oserait jamais approcher du temple, et certainement pas des Corrompus - pour pouvoir enfin me retrouver un peu seul et tenter de retrouver la paix.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Jeu 19 Juil - 23:13

Toute à mon empressement de retrouver Eil'liathan, je n'avais pas vraiment prêter attention aux autres cavaliers. Ils étaient pourtant nombreux.
Et quand ma tante décida qu'il était tant de faire un peu bonne figure, je grimaçais légèrement mais restais prés d'elle, saisissant la main qu'elle avait posé sur mon épaule. Légèrement caché derrière elle, je me ratatinais un peu alors que je croisais le regard noir de ma mère. Y prêtant enfin attention, je reconnu les cavaliers comme des soldats Diossad et le grand elfe blond se tenant à leur tête... Osant faire un pas en avant, je parvins à apercevoir ses yeux et étouffais un hoquet de surprise, reculant légèrement pour me cacher derrière Eil'liathan.

J'avais bien deviné, elle était venu escorté par Wylian Tyl'Illian et sa mine impassible, son air sur de lui et froid me fit légèrement tiquer.
Il me faisait peur, mais il me rappelait aussi quelqu'un, sans que je fus capable de me souvenir. Laissant les adultes à leur échanges, je continuais mon inspection et reconnu Emea derrière Wylian et souris. Je ne l'avais pas vu souvent, mais elle m'avait laissé un souvenir agréable, elle était gentille.

"Bien entendu, Serindë va vous conduire, je lui fais toute confiance pour vous installer."

Je sursautais légèrement en entendant le nom de ma mère. En tant que bras droit de Aerin, Grande Prêtresse de Cyliea, elle venait d'être assignée à nos invités. Je souris largement en levant les yeux sur Aerin puis sur ma mère. Elles avaient du en convenir ensemble avant qu'ils n'arrivent et je pourrais ainsi passer plus de temps avec ma tante, comme je devais rester avec ma mère qui devait elle même rester avec nos invités. J'étais presque certaine que c'était voulu et ça m'allait parfaitement !


¤¤¤¤

Je n'avais osé espéré un tel accueil. Bien sure, j'aurais du m'y attendre, je connaissais Aerin et la plupart de ses Sœurs depuis assez longtemps pour que l'on se permette de passer outre les convenances habituelles. Je hochais la tête pour confirmé qu'un peu de repos, sur la terre ferme ne ferait de mal à personne, mais je n'eus pas le temps de répondre de vive voix, Wylian me devançant et je retins un haussement d'épaules. Puisqu'il énonçait tout haut ce que tout le monde pensait tout bas...
En revanche, je souris largement en entendant que Serindë serait notre guide durant notre court séjour. Je pourrais ainsi passer plus de temps avec Nell'ya, même si la perspective de me tenir face à sa mère m’inquiétais un peu. Plus encore alors qu'Emea était des nôtres.

Alors quand notre guide se détacha du reste du groupe, mon sourire se fit un peu plus crispé alors que je la saluais d'un hochement de tête un peu ...contrits. Elle se contenta de sourire, évitant avec soin le regard d'Emea et s'inclinant rapidement devant moi puis devant Wylian...Quoiqu'un peu plus profondément. Mais je ne lui en tint absolument pas rigueur. Après tout, fut un temps, elle était destiné à devenir la Reine des elfes Daes...Ma Reine.

Dieux que j'aurais préféré. Et elle le savait.
Tout comme elle savait que j'avais horreur de toutes ses pseudo marques de respect.

"Je vais vous mener à nos écuries. Elles sont petites mais je pense que vos montures y seront confortablement installés."


Elle se détourna pour prendre la direction des écuries, je connaissais assez bien l'endroit pour laisser le soins aux autres de prendre un peu d'avance.

"Tu veux t'occuper d'Itarillë ?"
demandais-je en baissant les yeux sur ma nièce, planquée derrière moi.

Pourquoi planqué d'ailleurs ? Hochant la tête avec un grand sourire, elle saisit les rênes que je lui tendis et mena ma jument aux écurie en suivant les soldats de Wylian, leur chef et Emea. Itarillë la suivit docilement et je leur emboitais le pas en souriant. J'étais bien ici.
Je n'avais pas besoin de jouer un quelconque jeu, pas besoin d'appliquer la moindre étiquette, inutile de me défendre à tout bout de champs.
Ici, je pouvais être moi même.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Jeu 19 Juil - 23:25

L’accueil réservé par les Prêtresses de Cyliea fut des plus chaleureux. Pourtant, quand je reconnu Serindë au côté de la Grande Prêtresse, je me tendis instinctivement.
Faisant un pas en avant pour m'approcher de Wylian. Ce que je pouvais être idiote. Elle n'était pas une menace, bien au contraire et les raisons qui nous avaient autre fois opposées n'avaient plus de raisons d'être. Pourtant, quand je compris qu'elle s'occuperait de nous tout le temps ou durerait notre séjour, je me surpris à prier pour que le dit séjour ne soit pas trop long et surtout, me permette de rester prés de Wylian.
Retenant tant bien que mal un soupir, je pris soin de ne pas croiser son regard alors qu'elle s'approchait de nous, s'inclinant devant Wylian et Eil'liathan. L'espace de quelques secondes, je songeais que fut un temps, le contraire aurait été de mise.

Mais c'était du passé, visiblement, j'avais du mal à me le rentrer dans la tête.
Saisissant la bride de ma jument, j’emboîtais le pas à Wylian qui suivait la Prêtresse jusqu'au écuries et je ne désirait plus qu'une seule chose, pouvoir l'entretenir en privé.
En plus, Cindara n'était plus là, je pouvais profiter de lui sans remord et malgré l'endroit, je ne me gênerait plus.

Une fois aux écuries, Serindë nous désigna plusieurs boxs et stalles de libres et, suivant les ordres de Wylian, ses soldats prirent place pour s’occuper de leur montures et leur chargement. Je choisis le box le plus proche de celui de Maeglin pour pouvoir rester prés de son maître, espérant pouvoir l'enlever ne serait ce que quelques minutes et lui changer les idées, ou au moins essayer.
Mais pour le moment, je devais m'occuper de ma jument qui n'avait pas apprécié d'être débarquée après trois jours d'entraves pour être lancé dans une folle chevauché à travers la forêt.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 14:43

Maeglin sur les talons, un doigt posé sur ses rênes pour la forme et être sûr qu'il suive sans embêter les juments, je sentais la présence d'Emea dans mon dos - elle n'avait cessé de se rapprocher depuis que les prêtresses étaient venues à notre rencontre, et je me demandais ce qui pouvait bien la mettre aussi... mal l'aise. Je ne la regardais pas, mais je le sentais - tout ça était lié... dans quoi j'ai encore mis les pieds, je vous le demande. Las, je tins pourtant proprement mon rôle comme à l'accoutumée - au moins nous n'étions pas à la cours, et j'étais très reconnaissant aux prêtresses de se passer des fioritures - ce n'était pas très conforme, mais pour le coup ça m'arrangeait bien.

- Merci, répondis-je simplement.


J'avais failli ajouter par bienséance que nous ne les dérangerions pas longtemps, mais c'était certainement inopportun finalement, puisque nous - enfin, la Princesse surtout... - étions "attendus". Nous remettant en route, guidés par celle que j'avais identifié comme la mère de l'enfant, nous atteignîmes rapidement les écuries. D'eux-même mes hommes laissèrent le box le plus proche du mien à Emea, et si je me l'étais permis, j'aurais pu sourire - aucun autre Général n'était aussi fier de ses troupes que moi. Je n'avais presque aucun ordre à donner, rien à dire, rien à faire - nous travaillions comme un seul homme, unis, coordonnés... absolument irréprochables. En deux mots je répartis hommes et montures, et le reste coula de source - je m'occupais rapidement de Maeglin, qui n'avait absolument pas souffert de notre longue chevauchée, puis les paquetages furent inventoriés et rassemblés en quelques minutes seulement - le responsable vint me faire un bref rapport - tout était bon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 15:30

Marchant près de Nell'ya, je tenais ma jument à l’œil. Je la savais douce et docile quand il s'agissait d'enfant, mais avec les étalons tournant dans le coin, je préférais rester sur mes gardes.
Nell'ya menait gaiement Itarillë jusqu'aux écuries, suivant les soldats de Wylian, guidés par sa mère. Aux écuries, les choses se firent presque naturellement, Wylian n'eut que quelques ordres à donner pour que ses soldats s'organisent. S'occupent de leur montures et des provisions qu'ils transportaient.
Son Altesse Blondinet ce choisit un box, mieux valait que sa montures soit tenue entre quatre murs, si son étalon s'échappait, je n'étais pas certaine que son cavalier ne se retrouve pas à devoir marcher. L'idée m'aurait amusé, mais comme ça nous aurait aussi ralentit, ça ne m'arrangeait pas vraiment. Emea qui restait soigneusement dans l'ombre de son fiancé, en particulier depuis que Serindë c'était avancée, amena sa monture dans le box voisin pour s'en occuper.
Quant à moi, je désignais un box à Nell'ya et elle y fit entrer ma jument qui suivit toujours docilement. Elle entrepris alors de la desseller et je la regardais faire en sourire. Elle était petite, et même si Itarillë n'était pas bien grande, sa taille donnait du fils à retordre à ma nièce. Alors, de loin, usant du Vent, je l'aidais un peu, sans qu'elle ne s'en rende compte avant de la débarrasser de la selle qui lui envahissait les bras pour la ranger dans un coin et y passer un coup de graisse alors que Nell'ya pensait Itarillë. Je ne tardait pas à la rejoindre, gardant à l'oeil Wylian et Emea occupé de leur côté.

Aidé de ma nièce, je décidais de laisser ma jument se reposé, une fois desseller et pensait, j'entrainais Nell'ya à l'extérieur, désireuse de pouvoir passer un peu de temps avec elle. Et alors que nous sortions des écuries, elle se redressa prés de moi pour comparer nos taille, me tirant un bref éclat de rire.


¤¤¤¤

J'étais aux Anges. Je n'avais pas vu Eil'liathan depuis si longtemps et elle m'avait beaucoup manqué. J'étais pressé de pouvoir lui montrer mes progrès avec mes pouvoirs mais aussi avec les armes. Tout comme j'étais excitée à l'idée de découvrir le cadeau qu'elle m'avait très certainement ramené. Elle me ramenait toujours quelque chose. Mais pour l'instant, il leur fallait s'installer et sa commençait par installer les chevaux.
Saisissant sans une once d'hésitation la bride d'Itrillë quand Eil'liathan me le proposa, je guidait joyeusement la juments, suivant les autres et la fit entrer dans un box que ma tante me désigna alors que tout le monde s'installait dans son coin...Suivant les ordre du Prince Wylian, lui lançant plusieurs coup d’œil à la volée, je tentais de me rappeler à qui il me faisait penser. Quoi qu'il en soit, il était impressionnant et se faisait obéir sans même avoir à hurler...presque sans avoir à parler.
Frissonnant un peu, je m'intéressait rapidement à la jument de ma tante la desseller et la panser sans me plaindre alors que j'avais du mal à saisir et soutenir la selle.

Comme Eil'liathan vint m'aider, la jument fut rapidement pansé et sa maitresse décida de lui accorder un repos bien mérité et après m'avoir tendue une ration que je devais donner à sa monture, Eil'liathan m'entraina à l'extérieur et je la suivis en trépignant, me mettant à sa hauter, je me grandis le plus possible.

"J'ai dépassé ta taille maintenant ! Je te rattrape !" remarquais-je joyeusement alors qu'elle riait.

J'aimais bien la voir rire, elle était belle quand elle riait, encore plus que d'habitude. Une fois dehors, j'attrapais sa main pour l'entrainer dans un coin de verdure tranquille à quelques pas à peine des écuries, avec l'idée de lui faire une démonstration de mes progrès. Mais quand je fus enfin prête, je remarquais le Prince sortant des écuries, Emea dans son dos et je me souvins soudain. Alors, m’excusant rapidement, je couru vers lui pour finalement me planter devant lui, tremblante légèrement, je tentais d'oublier la peur qu'il m'inspirait pour relever les yeux. J'aperçus vaguement ma mère toujours présente dans les écuries mais n'y prêtait pas attention pour me concentrer sur le Prince.

"Je me souviens maintenant !" affirmais-je, oubliant le protocole, j'avais peur de perdre courage en l'appliquant et je préférais en finir le plus vite possible...il me faisait vraiment trop peur et en même temps...

"C'est à mon papa que vous ressemblez." continuais-je sur le même ton, tournant rapidement les yeux vers Eil'liathan qui semblait presque choquée.

"Il faut que vous protégiez Lili, avant papa ne supportait pas qu'on lui fasse du mal, mais maintenant c'est lui qui veut la blesser. Alors, il faut la protéger ! "

Gardant les yeux levés, je tremblais un peu en prenant conscience du ton que j'employais, mais je refusait de lâcher maintenant et serrais les poings pour me donner du courage.

"Vous ressemblez à papa, alors, vous êtes assez fort pour veiller sur Lili !"
affirmais-je sans baisser les yeux, comme si j'attendais la confirmation de ce que je venais de dire.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 15:44

Confinée dans le box, avec ma jument, je m'assurais de ne gêner personne et portais mes bagages avec ceux des autres pour permettre aux soldats de Wylian de faire le tri et s'assurer que tout était là. Je gardais pour moi mon paquetage personnel, je n'avais besoin de personne pour m'en occuper. Dessellant rapidement ma juments, je posais son harnachement sur la porte de son box pour la panser avec soin, en profitant pour masser son dos et ses membres, ce qui sembla lui plaire.
Puis, je lui offrit une ration sur laquelle elle se jeta comme si elle n'avait rien mangée depuis dix jours. Souriant légèrement, j'entrepris de m'occuper de son harnachement, le graissant rapidement, je m'assurais qu'il n'était pas abîmé, puis attendit que Wylian est finit.

Malgré moi, je gardais un oeil sur Serindë, terrifiée à l'idée qu'elle puisse approcher Wylian, ce qui était proprement ridicule. Je n'étais pas d'un naturel jaloux et pourtant, et c'était certainement mieux ainsi. Même si nous étions officiellement fiancé, Wylian avait encore beaucoup de prétendante parmi son peuple qui aurait été ravie de contribué à rompre les dit fiançailles. En lui, j'avais toutes confiances...en elles. Plusieurs fois, j'avais du réfréner quelques envie de meurtres.

Du coin de l'oeil, j'aperçus Nell'ya qui faisait rentrer Itarillë dans un box, suivit d'Eil'liathan. Son air bien heureux me tira un sourire. Depuis un certain temps, il n'y avait qu'ici qu'on pouvait la voir détendue et souriante. Elle était bien plus avenante et jolie comme ça. Même si, pour ceux qui ne la connaissait pas, la voir sourire ainsi pouvait être inquiétant.
Apercevant un soldat venir faire son rapport à Wylian, je me fis alors plus attentive, ravie d'entendre que tout était en ordre, ça le rassurerait et lui permettrait de ce détendre...Un peu !
Quand il entrepris de sortir, je lui adressait un sourire doux et lui emboîtais le pas, manquant de lui rentrer dedans alors qu'il était obligé de s'arrêter pour ne pas bousculer Nell'ya qui venait de proprement se planter devant lui, légèrement tremblante.

Et en entendant la jeune fille s'adresser à lui, je manquais de m'étrangler de surprise. Je m'étais attendus à tout un tas de chose, vraiment ! Mais certainement pas à ça. Me raidissant légèrement, je n'osais même pas lancer un regard à Eil'liathan. Les mots de sa nièce avait du autant la surprendre que nous, elle n'aimerait certainement pas ça !


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 17:18

Bien, au moins ça de fait - jusqu'à maintenant, tout s'était découlé comme je l'avais espéré, et même ce petit détour ne serait pas un bémol dans ma symphonie. La Princesse risquait juste de redevenir exécrable une fois partis, mais ça de toute façon, j'y étais préparé depuis le début... le calme des derniers jours était un bonus inespéré. Jetant un dernier coup d'oeil à Maeglin, occupé à engloutir une demi ration plus pour son plaisir que son besoin, un abreuvoir emplit d'eau et une litière propre et fournie, il en était de même pour tous les chevaux, plus qu'à déposer les affaires de ces dames là où il le faudrait et mes hommes seraient libérés - et moi avec. Revenant dans la cour suivit de mes hommes, portant chacun un relativement lourd chargement sans pourtant trop de peine, je vis la Princesse du coin de l'oeil avec la petite elfe et Emea qui quittait juste le box de sa jument et nous emboîtait le pas, se mettant à ma hauteur...

Puis je m'arrêtais net, mes hommes dans mon dos faisant de même sans provoquer la moindre bousculade dans les rangs. Baissant les yeux, je croisais le regard indigo de la petite demoiselle - elle semblait... craintive, et je songeais avec regret que c'était le revers de mon masque - si à mes hommes et mon peuple j'inspirais admiration et respect... les enfants, plus encore ceux ne m'ayant jamais réellement approché, me craignaient. Pourtant, comme tous les elfes, j'aimais les enfants... notre longévité était compensée par une faible fertilité, un couple ayant rarement plus d'un enfant et ce presque jamais avant d'avoir dépassé au moins le demi millénaire. Alors les jeunes enfants étaient choyés de tous... Celle-ci était courageuse, songeais-je, pour venir se planter face à moi ainsi, bravant sa propre peur. Mon regard braqué sur elle, je demeurais pourtant de marbre, même lorsqu'elle pris la parole, et ce malgré ma surprise. De quoi parlait-elle ?...

... Quand je dis que tout s'explique. Ce que j'avais déjà en partie deviné venait d'obtenir confirmation - le père de l'enfant n'était autre que Syl'adran Tyan'Lirulin. Il était plus agé que je ne l'aurais cru alors, s'il avait déjà une enfant aussi grande... ce qui ne m'arrangeait pas du tout, car cela confirmait qu'il serait malgré tout bien plus expérimenté que moi lors de la confrontation. Je comprenais également à présent pleinement la ressemblance entre la Princesse et elle... et... l'attitude d'Eil'liathan, si je ne la cautionnerais jamais, venait au moins de trouver un sens. Fort de ces révélations... mon masque se craquela plus ou moins malgré moi face à la détermination de l'enfant dont j'ignorais toujours le nom. Esquissant un sourire, mon regard s'adoucit, le vert en devint plus chaud, et je me penchait en avant pour tapoter doucement le haut de sa tête.

- Ne vous inquiétez pas Demoiselle, répondis-je avec douceur. Nous somme ici pour ça - tant que nous l'accompagnerons, nous nous battrons pour garantir la sécurité de votre tante, que ce soit face à votre père ou à quiconque d'autre qui lui voudrait du mal, tentais-je de la rassurer, plaçant toute ma conviction dans ces mots.


Oui, nous nous battrons tous, jusqu'à la mort et au-delà encore. Recouvrant mon impassibilité coutumière, je me redressais et laissais la petite elfe, suivit de mes hommes, pour rejoindre Serindë, notre guide.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 18:18

Incapable de refréner mes tremblement alors que je me tenais tant bien que mal devant le Prince, rendu plus impressionnant encore par notre différence de taille, je ne bougeais pourtant pas. Je voulais une réponse, une confirmation. Je voulais être sûre que le Prince assurerait la sécurité de ma tante coute que coute et quelque soit son adversaire. Je haussais un sourcil, surprise par le changement de son expression. D'un coup, il parut moins froid, presque gentil et j'esquissais un sourire, un peu rassuré. Il était vraiment comme mon père. C'était certainement pour ça que j'avais trouvé le courage de lui faire face.

Je me doutais, du moins, j'espérais qu'il ne m'enverrait pas proprement sur les roses en me faisant remarquer mon manque de respect.
Il en aurait eu le droit, pourtant, il n'en fit rien, se contentant de me tapoter la tête, me forçant à remonter les épaules et à retenir une grimace.
Je n'aimais vraiment pas ça, mais conforté par ses paroles, je souris plus franchement cette fois. En le voyant redevenir froid, comme à son arrivée, comme quelques minutes plutôt et satisfaite de sa réponse, je m'effaçais pour le laisser continuer sa route, suivis de ses soldats et Emea, guidés par ma mère. Je les regardait s'éloigner en direction de l’aile réservée aux invités quelques minutes avant de rejoindre ma tante.
Je fronçais légèrement les sourcils en m'arrêtant devant elle.

"Tu es fâchée ?" demandais-je penaude, réalisant à peine que la façon dont je m'étais adressé au Prince pouvait être vexante pour ma tante.

Elle n'étais pas faible loin de là, mais tout le monde craignais mon père et même si je ne comprenais pas vraiment pourquoi, leur crainte à tous me faisait peur.

¤¤¤¤

"Non ...non, je ne suis pas fâchée." affirmais-je en secouant légèrement la tête pour revenir à la réalité et baisser les yeux sur Nell'ya qui sembla soulagée. Elle était au moins aussi impulsive que moi, je ne pouvais lui en vouloir de s'inquiéter et de toute faire pour se rassurer.

Je m'étais étonnée de la voir s'enfuir en direction des écuries, fronçant les sourcils, je voulu la suivre mais me figeais en voyant Wylian, flanqué d'Emea et suivit par ses soldats, sortir de l'écurie. J'écarquillais légèrement les yeux en voyant ma nièce ce planter devant le Prince, le forçant à s'arrêter, lui et sa suite et manquait de m'étrangler en entendant les paroles de Nell'ya. Les yeux écarquillés, droite comme un I, je serais les poings pour tenter de contenir mes tremblements.
Je ne savais pas vraiment si j'étais en colère ou honteuse de voir la vérité ainsi dévoilée. J'aurais du m'en douter. J'aurais du savoir que Nell'ya aussi verrait la ressemblance, elle n'avait pas du non plus échapper à Serindë. Mais jamais je n'aurais pensé qu'elle oserait le formuler aussi haut, alors que Wylian semblait la terrifier.
Je me sentie furtivement fière de ma nièce alors qu'elle bravait ainsi sa peur, mais le sentiment ne dura pas et je me figeais un peu plus en entendant la réponse de Wylian.
Je serais encore un peu plus les poings, le détestant encore plus.

Je n'avais rien demandé à personne moi. Et surtout pas que l'on meurt pour moi ! Je savais que les Diossads avaient un sens de l'honneur exacerbé, tout comme je savais qu'ils étaient tous prêt à mourir pour accomplir leur devoir, mais l'entendre ainsi formulé me mettais hors de moi.
Je ne voulais pas ! Je refusais que l'on meurt pour moi et j'aurais voulu le lui hurler. Lui hurler de ravaler son honneur et de repartir chez lui. Mais je rester simplement planté là, complétement interdite alors qu'il repris son chemin pour suivre Serindë.





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 18:34

Nell'ya tremblait devant Wylian, ses petits poings serrés, elle semblait tout simplement terrifiée. Ce n'était pas vraiment étonnant, avec son air glacial et impassible, Wylian n'était pas vraiment avenant pour les adultes et sa taille, atteignant des records pour un elfe, le rendait carrément terrifiant aux yeux des enfants. Même moi, il m'avait effrayé, les premières fois où je l'avais croisé, avant de m’envoûter.
Légèrement en retrait, je souris en le voyant se pencher vers Nell'ya, je ne pouvais le voir, mais je savais qu'il c'était adoucit pour répondre à la petite elfe qui sembla littéralement ravie de sa réponse. Satisfaite et peut être rassurée, elle s'effaça alors que Wylian reprit son chemin. Le suivant, offrant au passage un sourire à Nell'ya, je jetais un coup d'oeil à Eil'liathan qui semblait sous le choc. Elle n'avait pas du apprécier mais n'était pas intervenu, trop surprise.

Si la réponse de Wylian avait fait plaisir à Nell'ya, elle avait du hérisser sa tante, j'aurais aimé pouvoir lui parler, tenter de la rassurer, mais je savais que c'était inutile. Alors, comme Nell'ya retournait près d'elle, je décidais de les laisser profiter l'une de l'autre et suivis Wylian.
Serindë nous attendait légèrement en retrait, elle semblait contrite et quand Wylian fut à sa hauteur, elle s'inclina.

"Veuillez excuser l'attitude de Nell'ya, ma fille à tendance à oublier sa place." s'excusa-t-elle avant de se redresser pour prendre la direction des appartement qui avaient du nous être réservés.

Me faisant violence pour ne pas simplement m'accrocher au bras de Wylian, je me renfrognais détestant la savoir si proche de Wylian.
C'était vraiment idiot, mais j'avais beau le savoir, je n'arrivais pas à me faire une raison.

"Elle est l'héritière légitime du Trône Daes depuis la...disparition de son père, mais sa tante à acceptée d'assumer cette responsabilité, certainement pour la préserver. Elle vit avec nous depuis trop longtemps pour ne pas oublier fréquemment les bonnes manières." expliqua-t-elle dans un souffle.

Moi, je ne rêvais que d'une chose, la voir partir. Je ne la détestais pas, au contraire, j'avais beaucoup de respect et une certaine affection pour elle.
Mais je la craignais, tout en sachant que c'était terriblement idiot.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 21:36

Réajustant sur mon épaule la sangle des sacs que je portais, j'essayais de ne pas m'attarder sur le souvenir des tremblements de la petite - j'étais donc si... monstrueux, pour l'effrayer au moins autant qu'un Corrompu ?... bah, au moins, je lui avais quand même tiré un sourire... Pas une seule fois j'avais tourné mon regard vers la Princesse - j'avais vu de loin sa surprise et sa désapprobation face au comportement de sa nièce, et je ne voulais pas aggraver encore mon cahier des charges en la regardant - manquerait plus qu'elle le prenne comme une provocation ou je sais pas quoi d'autre qui lui fournirait un nouveau bon prétexte pour se défouler sur moi. Elle resta en arrière, et je songeais que ce n'était pas plus mal pour cette fois - mes hommes hésitèrent, mais d'un hochement de tête je les invitais à me suivre - un tête à tête avec sa nièce ne me semblait pas de trop, et nous ne serions pas loin.

- Il n'y a rien à excuser, répondis-je d'un ton neutre, l’inquiétude de votre fille semble justifiée, et son comportement n'a été en rien déplacé, la rassurais-je rapidement.


Bon, si, au regard des convenances de la cour, elle aurait du commencer par les formules de politesse et user d'un autre ton, mais sa propre hargne avait du lui donner le courage de venir m'affronter... rien que pour ça je pouvais la comprendre, et l'excuser. A mes côtés légèrement en retrait, je sentais la tension d'Emea, et je me demandais pourquoi elle était dans cet état - j'aurais voulu prendre sa main pour la rassurer, mais comme toujours, je me devais de tenir mon rôle en public, dusse t-il donner l'illusion que j'ignorais ma propre fiancée.

- J'imagine, répondis-je simplement. Elle est vive est intelligente, si un jour sa tante lui rendait sa place, je ne doute pas qu'elle ferait une grande Reine, ajoutais-je.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 22:00

Restant un peu en retrait, j'aurais pourtant aimé pouvoir faire taire Serindë. Eil'liathan n'avait du que très peu apprécier l'intervention de sa nièce.
Elle justifiait beaucoup trop de choses dans son comportement et les explications dans lesquelles ne tarderait pas à se lancer la Prêtresse en expliquerait d'autres et je savais qu'Eil'liathan n'aimerait pas ça. L'image qu'elle se donnait, elle y tenait, pour une raison bien particulière. Et même si je trouvais ça profondément idiot et au moins aussi triste, je n'avais pas mon mot à dire. D'ailleurs...J'en avait déjà trop dit à Wylian et Serindë devrait se contenir. Elle connaissait Eil'liathan au moins aussi bien que moi.
Peut être même mieux, puisqu'elle avait eu l'occasion de la connaitre à travers les yeux de son frère bien plus longtemps que moi. Mais je ne dis rien, me contentant de marcher prés de Wylian, me contrôlant du mieux que je pouvait.

Serindë devant nous retins à grand peine un rire léger et moi, je dus me faire violence pour retenir un grognement tous sauf élégant mais parfaitement clair.

"Je pris Cyliea que cela n'arrive jamais."

Quittant le chemin du regard le temps de jeter un coup d'oeil à Wylian elle sourit, augmentant ma propre inquiétude.

"Ne le prenez pas mal Altesse, mais je ne sais que trop bien ce qu'implique une couronne et j’espère pouvoir épargner cela à ma fille...Tout comme sa tante. Je ne doute pas qu'elle vous est donné des raisons d'en douter, mais elle assumera son rôle le moment venue, ne serait-ce que pour protéger Nell'ya et être...à la hauteur de ...son frère..." finit-elle dans un souffle, comprenant certainement qu'elle venait d'en dire beaucoup trop.

"Ne vous fiez pas aux apparences, Eil'liathan à une sainte horreur de l'hypocrisie certaine qu'implique les bonnes manières." reprit-elle la voix chantante, certainement pour tenter de faire oublier ce qu'elle venait de dire.

Trop tard... Soupirant légèrement, je me décidais à intervenir, d'ici à ce qu'elle vienne à rajouter qu'Eil'liathan ne supportait pas Wylian parce qu'il était tous ce qu'avait été son frère et tous ce qu'elle, elle devrait être en se reniant...on était pas très loin.

"J'espère que notre venue ne vous aura pas obligées à revoir l'organisations des journée à venir." déclarais-je subitement alors que Serindë avait l'air bien partie pour plaidoyer en faveur de la Princesse.

Elle tourna enfin les yeux vers moi et en accrochant mon regard, le sien se ternis légèrement, consciente du malaise qu'elle éveillait en moi.
J'esquissais un vague sourire désolé, c'était plus fort que moi.

"Du tout. Nous voilà arrivés." répondit-elle en désignant une aile du temple légèrement en retrait, sur un seul étage. Les murs brillaient un peu que ceux du temple, mais je savais que le confort dans l'aile des invité était plus qu'agréable, bien plus que dans le temple lui même.

"Je vous laisse vous installer, si vous deviez avoir besoin de quoi que se soit, je serais dans le Temple." ajouta-t-elle avant de s'incliner après avoir ouvert les deux battant de la porte du bâtiment. Puis, elle se retira sans rien ajouter et je me détendis enfin.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 22:18

Décidément, cette belle prêtresse était bien bavarde - était-ce la raison pour laquelle Emea était si tendue ?... Avait-elle peur qu'elle ne m'en dise trop ?... C'était certainement justifié, et j'esquissais une grimace intérieure. Moi qui ne voulait surtout pas me retrouver mêler à ça... voilà que cette Serindë nous déballe toute la vie de la Princesse, à moi ainsi qu'à mes hommes. Si elle l'apprend, elle ne va pas aimer... et pour le coup, je comprendrais qu'elle puisse s'énerver. Nous étions encore de purs inconnus pour elle, et le resterions sûrement jusqu'à la fin de notre périple... nous n'avions pas besoin d'en savoir autant sur elle. Notre rôle était de la protéger, rien d'autre qui ne nécessite une biographie détaillée. Un léger haussement de sourcil ponctua l'amusement de l'elfe, mais je compris bien vite - tous les morceaux se recollent...

Ne pas me fier aux apparences. Ce n'est pas la première fois qu'on me la sort celle là... néanmoins, le plaisir manifeste que la Princesse prenait à malmener les Nobles de la cour de son père n'était pas feint, pas plus que celui qu'elle prenait en essayant de m'humilier publiquement. Hypocrisie ou non, apparences ou non, en se faisant passer pour une peste au lieu de prendre son rôle au sérieux, puisqu'elle l'endossait pour épargner une autre, elle préférais compliquer les choses pour tout le monde y comprit elle, preuve d'une immaturité que je ne pouvais admettre. J'étais très bien placé pour savoir ce que cela faisait d'endosser des responsabilités pour protéger quelqu'un d'autre... et c'était le propre du geste que de noyer ses passions pour assumer notre acte. Pour moi, la Princesse aimait simplement faire tourner les gens en bourrique, et ça personne ne me l'enlèverais de la tête. Silencieux et soucieux, je laissais à Emea le soin d'entretenir la conversation - ce déballage d'excuses pour justifier les frasques d'Eil'liathan ne m'intéressait pas, et même si j'arrivais à la plaindre, un peu, mon esprit était cependant tourné vers ma soeur, en route seule vers Kalier. Je n'aurais pas dû dire oui...

- Encore merci pour votre hospitalité et votre chaleureux accueil, répondis-je en inclinant légèrement la tête au départ de l'elfe.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 22:39

C'était proprement pitoyable. Pester après Serindë parce qu'elle en disait trop selon moi alors que j'avais fait précisément la même chose à peine seule avec Wylian.
Nous voulions justifier son attitude, en sachant parfaitement, l'une comme l'autre qu'Eil'liathan détesterait ça. La Prêtresse devait savoir comme moi pourquoi la Princesse tenait tant à sa réputation de garce immature. Retenant un soupir alors que Serindë prenait congé, je laissais Wylian entrer en premier et donner ses ordre, restant légèrement en retrait pour ne gêner personne.
L'aile des invités faisait un peu penser à un dortoir, en beaucoup plus luxueux, l'entrée s'ouvrait sur un grand hall sobrement meublé puis sur un grand couloir en enfilade. Je savais qu'à droite comme à gauche, chacune des lourdes portes en bois finement sculptés ouvraient sur de grandes chambres lumineuses. Quand tout le monde fut installé, je sortis de l'ombre pour rejoindre Wylian, soulagée de pouvoir être enfin un peu seule avec lui.

Je me doutais que, malgré le bon déroulement des évènements, la fuite de sa soeur et son voyage devait le préoccuper au plus haut point.
Déposant mes affaires dans un coin, je restais prés de la porte, n'osant pas trop m'approcher de lui, de peur de le déranger. Pourtant, j'avais terriblement envie de me blottir dans ses bras et de m'excuser. Si Cindara était en colère après lui, c'était en partie de ma faute. Pour la première fois depuis que nous avions quitté Nakae, il ne me tardait qu'une chose, que se voyage soit enfin finie.

"Tout va bien ?" demandais-je d'un un souffle, soucieuse de ne pas trop le déranger.

Libéré de la présence de Serindë, je me sentais mieux, pourtant, je n'arrivais pas à me laisser complètement aller.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 22:49

La prêtresse partie, les paquetages furent disposés dans les chambres prévues à cet effet, et rapidement tout fut mis en place et installé. Sous mon commandement, mes hommes rompirent les rangs, et je gagnais moi-même la chambre que je nous avais attribué avec Emea, les laissant aller vaquer à leurs occupations. Bien... LA Princesse était avec sa nièces, les prêtresses dans leur temple, ma fiancée à mes côtés, mes hommes où bon leur semblait, les chevaux aux écuries... et ma jeune soeur perdue quelque part sur les routes avec une escorte de seulement quatre soldats. J'aurais dû lui confier Maeglin... l'animal aurait sans doute pu la ramener d'une traite au galop jusqu'à Kalier. Mais en même temps, lui qui était si impétueux, l'aurait-il seulement supportée sur son dos ?... Ça aurait valu le coup d'essayer.

Épuisé par tout ce cirque, je tombais enfin le masque, et m'effondrais en soupirant dans un fauteuil. Depuis le début du voyage, je n'avais du dormir que l'équivalent d'une nuit fractionnée en quelques heures, et si mon corps et mon mental d'acier auraient pu tenir le choc encore plusieurs semaines de ce traitement, là qu'un peu de repos m'était possible, la fatigue et la lassitude me rattrapaient et m'accablaient. Je m'inquiétais surtout pour ma soeur... les routes n'étais plus sûre... et vu comme elle était fâchée, elle ne penserait pas à m'envoyer un faucon pour me rassurer de son arrivée... Les yeux clos, je tendis la main vers Emea, l'invitant à venir s'asseoir sur mes genoux - j'avais besoin de la tenir contre moi, maintenant. L'avoir eue si proche pendant tout ce temps sans même pouvoir tenir sa main quand bon me semblait avait été une véritable torture...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 99
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où Wylian va...quoi qu'il m'arrive aussi de courir après Cindara, histoire de limiter les dégâts

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 19 petites années, l'Immortalité à ses avantages
Humeur : Toujours d'apparente bonne humeur, l'apparence rejoint souvent la réalité.
Autre:

MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu. Ven 20 Juil - 23:00

J'avais espéré cette intimité depuis que nous avions embarquée sans jamais pouvoir l'obtenir. Je savais qu'en présence de ses soldats ou de tout public tel qu'il soit, Wylian s'interdisait toute démonstration avec moi, aussi infime soit-elle et je l'acceptais sans trop de mal, mais ce n'était pas pour ça que le savoir si proche sans pouvoir réellement profiter de lui était simple.
Alors, je profitais à fond du moindre petit moment de solitude qui nous était offert. Mais quand je le vis se laisser tomber ainsi dans le premier fauteuil venue, je me sentie coupable de ne pas lui laisser un peu de repos. Souriant en voyant la main qu'il tendait vers moi.
Nous nous disputerions pas cette fois ci. Aucun cri, aucun remords, juste lui et moi sans personne, même pas Cindara pour nous déranger. Égoïstement, j'étais ravie qu'elle soit partie, pourtant, je savais que savoir sa soeur si loin empêcherait Wylian de se détendre complètement. il en aurait eu bien besoin pourtant, des opportunité comme celle ci de profiter d'un peu de confort serait plus que rare une fois les portes de Kallier passé en direction de Quinda.

N'hésitant pas une seconde, je m'avançait pour saisir sa main et m'installer sur ses genoux, calant ma tête dans son cou, je me permis un soupir soulagé, caressant le dos de sa main ramené contre mon coeur.
Je préférais garder le silence. De toute façon, il n'y avait rien a ajouter, nous étions ensemble, l'un contre l'autre, je n'avais besoin de rien d'autre. Et j'aurais voulu que cet instant dure toujours, que nous n'ayons pas à repartir, jamais.


<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu.

Revenir en haut Aller en bas

Maintenant, il serait temps que les choses se déroulent comme prévu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Le sablier du temps...
» Camil Fontaine [C'est à votre tour maintenant !:)]
» ❝ J'ai fais des choses que je regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps.❞
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis :: -