Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Fiche personnage Coldcambria Gaïus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 1
Date d'inscription : 02/02/2013
Localisation : En marche vers son destin

Détails indiscrets
Age : 30 ans
Humeur : Egale
Autre:

MessageSujet: Fiche personnage Coldcambria Gaïus Sam 2 Fév - 19:27














Nom :Gaïus
Prénom :Coldcambria
Age :30 ans
Peuple :ancienne Humaine
Statut :Sorcière





DON N° 1 : TÉLÉKINÉSIE
DON N° 2 : CHARME
DON N° 3 : INVISIBILITÉ
DON N° 4 : TÉLÉPORTATION
DON N° 5 : CONTRÔLE CHIMÉRIQUE



Très respectueuse de l'autorité, je suis une fille dévouée envers mes parents, comme je le serai envers mon maître sorcier. Je mets un point d'honneur à faire oublier le lointain passé roturier de la puissante famille Gaïus, des négociants renommés dans plusieurs contrées. La découverte de mon don de sorcière m'a fait prendre conscience que c'est à moi de faire connaitre le nom de Gaïus dans un nouveau domaine et de ne jamais laisser personne me surpasser...Je suis prête à tous les sacrifices dans le but de montrer au monde la grandeur de la maison Gaïus, dont les valeurs sont : l'honneur, l'opiniâtreté et le courage. Je prouverai que je suis capable de grandes choses, au même titre qu'un homme et plus encore, car le sang des Gaïus coule dans mes veines, un sang aussi rouge que l'acier en fusion, un sang qui me permettra de franchir chaque obstacle qui se présentera, jusqu'à ce que le nom de Gaïus soit inscrit au frontispice du treizième cercle des Sorciers ! Aussitôt que j'aurai rejoint mon maitre, il sera pour moi l'autorité suprême, et j'agirai selon son désir, dusse-t-il me mettre à l'épreuve et tester ma résistance au mal de la façon la plus cruelle ; je ferai preuve de l'infinie patience qui caractérise les miens et endurerai chaque tourment qu'il me faudra endurer. Grâce aux nombreux voyages des hommes de ma famille, j'ai appris de nombreuses informations sur les pays voisins ou lointains, sur leurs peuples, sur tout ce qui gronde autour du domaine de la famille Gaïus ; je sais également que la meilleure façon d'être respectée par le plus grand nombre, c'est non seulement d'être puissante, mais surtout d'être cultivée et d'utiliser ses connaissances à bon escient...Grâce à mes pouvoirs, j'apporterai un honneur suprême à ma famille...



J'aime les mets raffinés que nos domestiques nous servent tous les jours, mais ce n'est pas pour cela que je ne suis pas indépendante et forte (je suis capable de survivre une semaine entière dans la forêt en me nourrissant uniquement de larves et d'eau croupie), j'aime le vent qui vous saisit d'un coup à la tombée de la nuit, passer des heures entières plongée dans un manuscrit des plus érudits et en parler avec mon père et mes précepteurs pendant encore d'autres heures...mais par dessus tout, j'aime sentir que mon père est heureux, serein, respecté par les gens avec lesquels il est en affaires et craint par ses rivaux ; j'aime une maison bien tenue, en ordre et impeccablement propre (sinon, cela ne mériterait en rien le nom de maison) et des domestiques qui savent où se trouve leur place. On m'a appris, depuis mon plus jeune âge que le sage se méfiait de tous, plus particulièrement de ceux qui se prétendent ses amis ; c'est un principe que j'applique à la lettre, quant à l'amour, tel que les jeunes femmes de mon âge le conçoivent, je pense qu'il n'est au mieux qu'une illusion, au pire un aveu de faiblesse ; une union durable est basée sur le respect, la crainte et...des visées communes ou, du moins, concomitantes.



Je suis assez grande et élancée, avec le corps sculpté par un exercice physique régulier. J'ai la peau diaphane comme ma mère, une peau que le soleil n'a jamais pu hâler. J'ai une tache de naissance au niveau de l'épaule gauche, plus claire encore que la carnation laiteuse du reste de ma personne ; cette tache a la forme de la fleur des rois. Mes mains sont fines, avec de longs doigts habiles et ma paume est légèrement durcie par le maniement d'instruments de musique et d'armes légères. Ma chevelure est de la même couleur que la terre sur les rives du fleuve d'Or, avec, quand la lumière s'y prête, des reflets flamboyants ; ma camériste coiffe habituellement mes cheveux en un chignon tortueux et serré, ce qui ajoute de la hauteur à mon port déjà altier. Mes yeux sont naturellement vairons ,(l'un est vert céladon et peut paraitre turquoise si la lumière s'y prête, l'autre est d'un brun très clair où l'on peut apercevoir des sortes d'éclats dorés) ; c'est une particularité qui revient toutes les trois générations chez les femmes de ma famille, et tous les Gaïus connaissent la légende prétendument responsable de cet état de fait, mais, pour moi, ce n'est qu'un agréable mythe à raconter pour épater une grande tablée. J'ai toujours été habituée à porter des vêtements qui couvrent la majeure partie de mon corps ; d'ailleurs, je reste dubitative au sujet de ces Sirènes qui vivent essentiellement dévêtues...comment peuvent-elles accepter le regard libidineux des hommes alentour...cela me semble vil et bestial...ces créatures ne doivent pas avoir d'honneur...



Je suis l'unique héritière de Lynderon Gaïus et de sa femme, dame Orphéa ; dès ma naissance, on m'a enseigné que j'aurais du être un mâle et on a considéré mon état féminin comme une entrave à l'expansion et à la renommée de la famille Gaïus. Nous possédons l'une des seules maisons dignes de ce nom à Quaes ; notre richesse est due à l'art du commerce, que les hommes de ma famille possèdent de façon innée depuis des générations...tout commença avec mon lointain aïeul Chezchalion Gaïus, versé dans le commerce de tissus nobles et rares. Ayant amassé une honorable somme malgré son âge relativement précoce, il fut l'un des premiers marchands de notre race à croire à cette alliance commerciale multiraciale : la Guilde des Marchands. Il fit acquérir à la Guilde une certaine renommée chez les Humains, qui s'en méfiaient de prime abord. Il était également l'un des "associés" les plus rentables et prolifiques. Au fil du temps, les hommes de la maison Gaïus trouvèrent leur place au sein de la Guilde, vus par tous comme d'excellents hommes d'affaires. Les Gaïus étaient réputés pour leur facilité à écouler toutes sortes de marchandises, toutes celles que la Guilde leur ordonnait de traiter. Cette entente se poursuivit sans le moindre changement jusqu'à mon trisaïeul, qui décida qu'il était plus à son gré de vendre ce qui lui plaisait et que, de toute façon, la Guilde ne ferait pas cas de cet état de fait, étant donné que le nommé Aldaeon Gaïus estimait être ce que Quisaraedis avait produit de mieux en matière de marchand. Depuis, notre politique consiste à considérer que tout bien (matériel comme informatif) est une chose précieuse à ne céder à la seule condition d'avoir conclu le marché le plus favorable. Nous payons donc une taxe régulière à la Guilde, ce qui dérange parfois mon père ; dans ces jours là, toute la maisonnée peut l'entendre vociférer contre ces "escrocs", ces "rapaces" de la Guilde.
Revenons à une histoire plus proche : la mienne. Jusqu'à l'âge de dix ans, ai-je été élevée par des nourrices uniquement, ne parlant à mes parents qu'en de rares occasions et avec la même déférence que si le dernier des laveurs de latrines s'adressait au roi lui-même. Je devais faire mes preuves et je les fis rapidement : contrairement à ce que voudraient les penchants pacifiques de mon peuple, je m'exerçais au maniement de la dague auprès de mercenaires de passage et de vagabonds (dont la perspective de toucher du doigt la fortune des Gaïus ralliait à ma cause), puis, je faisais appel à la milice des villages environnants (en majeure partie financée par mon père) pour nous débarrasser de la possible menace. Il y a aussi cette anecdote de ma fugue dans la forêt de Siris, où j'ai séjourné seule, pendant une semaine au bout de laquelle je suis rentrée au château accompagnée d'un elfe Dissael, étranger que j'étais parvenue à convaincre de faire des affaires avec mon père. En fait d'affaires, l'étranger donna sa parole d'honneur à mon père qu'il ferait entendre le nom de Gaïus dans sa contrée, afin que notre champ d'action s'étende aux autres races. Connaissant les coutumes, mon père (avec une peine extrême) baissant les yeux, par respect et déférence envers le grand Elfe, et, quand celui fit le signe de la promesse, il l'accompagna d'un léger hochement de tête qui autorisait mon père à lui faire face...
En parlant d'Elfes, voici la fameuse légende qui court dans ma famille aux jours de faste : ce serait une aventure arrivée à l'ancêtre Chezchalion, qui, dans un de ses voyages à la recherche d'étoffes les plus prisées, se perdit en mer (ou en chemin, cela dépend du narrateur) et épuisa touts ses forces pour retrouver sa route, en vain. Cette sotte légende raconterait qu'il a été échouer sur un rivage elfique et qu'une représentante de ce noble peuple l'a pris en pitié et recueilli chez elle. Balivernes ! Certaines gens assurent même que, le temps aidant, le marchand et la femme Elfe furent pris d'amour, que cela ne dura guère et qu'en plus de ses ballots de tissus, Chezchalion avait en sa possession une chose bien plus fragile : une fille nouvelle-née. Sornettes ! Un Gaïus ne se serait jamais perdu...La Guilde n'aurait jamais accepté un tel retard dans la commission...une Elfe avec un Humain...sottises que tout cela !
Revenons à notre sujet principal : après le marché passé avec l'Elfe, j'ai enfin été acceptée dans la famille et j'ai appris à la vénérer encore plus. Quand le don magique est venu à moi, ma mère et toutes les femmes du château furent horrifiées et me perçurent différemment : je sentais de la crainte, voire même du dégout dans leurs regards, qui se faisaient de plus en plus fuyants...allais-je à nouveau être reléguée au rang des domestiques, ou pire, allais-je devoir affronter le rejet de la part de ce père qui m'a donné la place et le nom qui sont miens ? Non...faisant mentir ce que la nature prédisait, Lynderon Gaïus ne renia pas sa sorcière de fille, mais lui fit jurer sur sa propre vie et son propre sang de devenir la sorcière la plus puissante jamais connue, capable de défaire Shizo lui-même et de ne jamais revenir sur ces terres, puisque le destin m'appelait ailleurs. Une fois le terrible serment prêté, mon père me dit qu'il fera courir la rumeur de mon départ pour un voyage initiatique qui me permettrait d'apprendre les multiples techniques du négoce, il me conseilla vivement d'utiliser un autre nom que celui de Gaïus, tant que je n'aurais pas la toute-puissance qu'il m'avait fait promettre d'acquérir ; malgré mon profond dépit, j'acceptais...ce furent les dernières paroles que nous nous adressions...


(Facultatif) Si vous désirez un rang spécial pour votre personnage, notez le ici.



Spoiler:
 





Dernière édition par Coldcambria Gaïus le Jeu 7 Fév - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Fiche personnage Coldcambria Gaïus Dim 3 Fév - 11:03

Et bien et bien, ça me parait être un excellent début !! Je chipoterais juste sur une ultime précision dans l'apparence physique ; tu parles de ses yeux, tu dis qu'ils sont vairons, mais nous n'avons pas le détail des couleurs Wink Si l'on se fie à ton avatar, et je pense qu'on le peut, l'un est vert, l'autre est ocre, mais ce serait bien de le préciser directement dans la présentation pour qu'on en soit toujours certain ^^

Le reste me semble parfait, mais je ne suis pas sûr à 200% que même avec la plus grande force de persuasion au monde, elle aurait pu convaincre un Dissael de faire des affaires avec des Humains, mais je dois avouer que ce n'est pas un peuple dont j'ai la charge, je ne les connais donc pas très bien et je laisserais Luna et Eil'liathan juger si c'est plausible ou non et te trouver une alternative équivalente dans le cas contraire ^^ Sinon... vivement la suite de l'histoire, ça ouvre de belles perspectives de topics et d'évolution, je te valide donc à titre préventif pour l'instant au rang d'Humaine, puisque si j'ai bien compris, elle n'a pas encore de maître, et tu passeras Sorcière au moment voulu Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Fiche personnage Coldcambria Gaïus Dim 3 Fév - 20:16

Aloooors... Me voilà (oui, oui, je sais Aby <3).
Commençons par le commencement, d'abord, bienvenue...chez les dingue, mais tu devais être au courant XD

Parlons technique ! Aby à déjà relevé le petit détail des yeux que j'aimerais bien voir apparaitre également.
Dans le caractère, y a deux trois formulation qui me gêne "le sang rouge comme l'acier en fusion", par exemple, même si c'est vraiment qu'un détail pour chipoter (voir avec Aby, c'est sa faute, c'est elle qui m'a contaminée !).

Ensuite, "jusqu'à ce que le nom de Gaïus soit inscrit au frontispice du treizième cercle des Sorciers", dans la pratique, il n'est pas du tout impossible que les Humains ignorent le fonctionnement exacte du Cercle des Sorciers et donc ignorent que seul les Originels peuvent l'atteindre. Ils craignent et détestent tous tellement la magie que son histoire autant que ses pratiques, si ils les ont connu un jour, ne les intéressent plus et sont tombés dans l'oubli. Donc la formulation n'est pas vraiment choquante ou à changer, je veux juste être certaine que toi, tu as bien compris que le 13° cercle n'était pas accessible à un Sorcier lambda, si j'ose dire XD.

Les gouts, tout va bien, rien à redire.

L'histoire, peut-être un peu courte, oui, je suis une fanatique des gros pavé >< Mais tant que le quota minimum y est, je dis rien.
L'idée me va parfaitement, même si j'ai du mal à comprendre où exactement se situe la demeure familiale et ce qui a fait la renommée de la famille. Y-a-t-il un lien avec la Guilde des Marchands ?
En ce qui concerne l'elfe Dissael, je peux pas trop me prononcer tant que je sais pas de quelle genre d'affaire il s'agit. Si c'est des affaires d'ordre "matériel", il va falloir de sacrés arguments, parce que les Dissaels restent une communauté d'Elfe quand même très soudée, mystérieuse et très peu accessible.
Évidement, les exceptions existe et si cette elfe la en fait partie, autant le préciser ^^

Et maintenant... la question qui fâche... Qui va être ton maitre ? J'ai absolument rien contre le fait que tu sois une Sorcière, mais du premier Cercle...il te faut obligatoirement un Maitre.

Deux options, soit tu demande aux Sorciers restant, soit Anael et Lionor qui n'ont pas encore d'élèves...Soit, tu joue ton maitre en PNJ en choisissant son rang ICI
Soit, tu adapte carrément ton personnage et donc son histoire en choisissant d'être l'une des Sorcière du Huitième Cercle qu'on recherche sur la même liste ^^





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Fiche personnage Coldcambria Gaïus

Revenir en haut Aller en bas

Fiche personnage Coldcambria Gaïus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fiche personnage de Tarkandil
» fiche de personnage
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates
» [Codage] Fiche de personnage - Severus Storm [Terminé - Abygael Thompson]
» Modèle de Feuille de Personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -