Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais... Sam 24 Déc - 11:36













Nom :Hale'Lake. Quoi « c'est trop long » ?... J'vous em... ok, ok, j'ai promis d'être polie. Ça commence mal... Bon alors, pourquoi tout ça me direz-vous ?... Eh bien, eh bien. Hale ?... ma marque de noblesse voyons. Vous me prenez pour qui ?... Ok d'ici c'est pas flagrant, mais je suis la cinquième fille d'une graaaaande famille noble, je ne compte pas moins d'une douzaine de frères et sœurs. Chez nous, ils aiment bien les enfants... et accessoirement, la séance de sport nécessaire à leur conception. Pourquoi "ils" ?... Parce que ce n'est pas mon cas, mais je ne le développerais pas ici. Et Lake, mon nom en lui-même, tout simplement. Pas si compliqué que ça non ?...
Prénom: Arabyss. Je n'en ai qu'un comme toutes les Sirènes/Ondins - on n'est pas du genre à s'encombrer de 20 000 prénoms, un seul nous suffit bien. Il se prononce Ah-rah-bisse, Aby pour les intimes uniquement si je vous y autorise, si je suis de bonne humeur et s'il ne fait pas trop chaud ou trop sec - j'ai HORREUR qu'on l'écorche, ça a tendance à me mettre en rogne, souvenez-vous en.
Age :Moi ?... Quelle question. On ne vous a jamais dit que c'était impoli de demander son age à une Dame ?... Ok ça va j'la ferme. J'ai 120 piges, ce qui me donne à peu près l'apparence d'une personne de 19/20 ans, stressez pas, j'ai pas encore l'air d'un pruneau, loin de là.
Peuple :Vous m'avez pas regardée ou quoi ?... Bon ok, je suis une Sirène pure souche... ça paraît évident pourtant...
Statut :Fille de noble, littéralement noyée dans la masse... il n'y a que dans les terres où je suis enfin autre chose qu'une Sirène parmi tant d'autres.




Je suis une Élémentaire Nêl, ce qui est déjà pas bien courant chez les Sirènes (enfin un truc un peu exceptionnel me direz-vous), mais alors en plus je me retrouve avec pas moins de 4 pouvoirs dont j'ai strictement rien a fou... faire, sans compter que comble du comble, le charmant n°4 n'est autre que le Feu.

Ordre des pouvoirs :

1° don des Éléments : Eau : Maitrise et Création de l'Eau
2° don des Éléments : Lumière : Contrôle et Création de la Lumière
3° don des Éléments : Métal : Maitrise et Création du Métal, contrôle du Magnétisme
4° don des Éléments : Feu : Maitrise et Création du Feu, contrôle de la Chaleur
5° don des Éléments : Glace : Contrôle et Création de la Glace, contrôle de la Chaleur
6° don des Éléments : Bois : Contrôle et Création des Végétaux
7° don des Éléments : Ombre : Contrôle et matérialisation des Ombres
8° don des Éléments : Terre : Maitrise et Création de la Terre, création de Golem, maitrise de la Gravité
9° don des Éléments : Air : Maitrise et Création de l'Air (lame de vent courant d'air, tornades, etc), Vol, maitrise de la Pression
10° don des Éléments : Tonnerre : Maitrise et Création du Tonnerre, contrôle du système nerveux d'un être vivant




Oulà. On aborde un sujet délicat. Pourquoi ?... Parce qu'il peut radicalement changer du jour au lendemain... voir même en quelques malheureuses secondes. Lunatique, ça vous parle ?... Typique de mon peuple là encore, vraiment rien d'exceptionnel. Je suis la plupart du temps quelqu'un d'ouvert et naturellement optimiste donc assez joyeuse dans l'ensemble, même si j'ai passé l'age de faire des câlins à tous ceux que je croise en chantant des chansons paillardes. Je sais me tenir, noblesse oblige, et si je suis naturellement amicale je maintiens néanmoins toujours une certaine distance de sécurité avec mes nouvelles rencontres – je sais me défendre, mais j'ai horreur qu'on me mène en bateau.

Ah, oui, ça autant vous le dire tout de suite, je suis EXTRÊMEMENT susceptible, et du même coup excessivement rancunière. Et comme je suis impulsive par-dessus le marché, le mixte de tout ça fait que je vous déconseille vivement de m'offenser si vous tenez à votre tête. A l'inverse, je ne mâche pas mes mots, quitte à être blessante, même si c'est rarement mon objectif. Quand je pense un truc, je le dis, si ça plait pas, eh ben tant pis. Ce paradoxe de mon caractère peut vous faire croire à un certain égoïsme de ma part, mais il n'en est rien, la vérité profonde étant juste que je réfléchis rarement avant de parler, et que j'ai une légère tendance à oublier que je ne suis pas la seule à pouvoir être vexée sur la terre.

Face à un membre de mon peuple en revanche, je me conduis d'une toute autre manière, puisque je sais très bien que l'être en face de moi n'est probablement pas tout aussi susceptible que moi mais l'appartenance à une même fratrie à tendance à me rendre plus respectueuse. Je peux donc souvent paraître insolente aux yeux des hommes, mais bien souvent les charmes de mon physique se chargent de rattraper mes bévues...



Je n'aime plus grand chose actuellement vu que je ne suis rien de plus qu'une prisonnière. Dans une cage dorée, c'est pas merveilleux ?... Non bon allez, j'aime malgré tout nager pendant des heures dans les eaux claires et tièdes de la mer Remea, même si Féline me manque quand je suis sous l'eau sans elle... elle qui est carrément clouée au sol par ma faute. J'aime d'ailleurs m'occuper d'elle, brosser et lustrer longuement poils, crins et plumes, j'aime m'acharner sur les liens qui la maintiennent au sol... J'aime prendre le soleil bien que ma peau s'assèche rapidement, me condamnant à me réhydrater par des bains réguliers, j'aime traîner dans les tavernes où paressent quelques marins, j'aime par-dessus tout croiser des étrangers, Elfes, Hommes et même Nains... J'aime provoquer et mettre un peu le bazars en ville (voir beaucoup en fait...), déclencher des bagarres pour mes beaux yeux, j'aime l'action... Je ne supporte pas l'oisiveté, l’inactivité... l'ennui... et pourtant, je m'ennuie tellement sur cette maudite île que je ne peux quitter sans Féline...


Eh bien nous y voilà. Bof, R.A.S. Je suis la bonne Sirène de base, rien d'exceptionnel, vraiment. Grande, assez mince, courbes affriolantes, visage assez large aux traits fins, grands yeux ronds, lèvres pulpeuses... je possède toutes ces caractéristiques typiques de mon peuple, là dessus impossible de douter de ma nature quand on me voit.

Ma peau est pâle et scintillante comme recouverte d'un voile de nacre naturel, offerte à tous les regards – je ne suis pas, mais alors ABSOLUMENT PAS pudique pour un sous. Pour moi il est plus naturel d'être nue que vêtue, sous l'eau seules mes écaillent m'habillent, et s'ils sont des coutumes terriennes auxquelles j'ai parfaitement su m'adapter, celle-ci reste relativement épineuse pour moi. Montrer mon corps ne provoque aucune gêne chez moi, pas plus qu'une quelconque fierté ou autre – ça ne me fait rien, c'est juste naturel, et puis les vêtements, c'est lourd, ça gratte, honnêtement, comment vous faites pour supporter ça ?...

Bref du coup vous l'aurez compris, moins j'en ai sur le dos, mieux je me porte, alors je privilégie les robes longues, fluides et fines, parfois même transparentes, juste de quoi cacher le "haut" et le "bas" quoi, histoire que les autorités ne me choppent pas toutes les 5 minutes pour atteinte à la pudeur. Les pantalons, ce serait plus pratique mais ils me font marcher en canard et c'est définitivement gênant, et j'ai également conservé l'habitude de porter des anneaux d'argent de ma création un peu partout – autour du cou, aux oreilles, sur les hanches, aux bras, aux épaules, ils servent en général à maintenir mes vêtements, tout simplement, et mes cheveux également. Je les porte longs – très longs – ok, très très longs.
Que voulez-vous, sous l'eau, pas besoin de se couper les cheveux... sur terre, c'est une autre histoire, mais je n'ai pas encore eu le cœur à les raccourcir. D'un profond bleu indigo lorsque je suis sous l'eau, ils virent progressivement au bleu turquoise, allant en s'éclaircissant lorsque je suis sur terre et que je me déshydrate lentement. Mon état devient critique lorsqu'ils deviennent bleu ciel, et plus ils se décolorent, plus... ben j'suis en train de crever quoi.

En ce qui concerne mon visage, il est plutôt large et plat, bien que d'une grande finesse. Je possède de grands yeux ronds, presque globuleux, d'une couleur assez insolite – d'un blanc lumineux et nacré, seul un fin cercle indigo délimite l'iris et le sépare du blanc de mon œil, qui semble par contraste souvent légèrement bleuté. Cette particularité, pourtant là aussi courante à mon peuple, me confère un regard envoutant traduisant parfaitement mes émotions, ce qui n'est pas toujours très pratique, mais on fait avec ce qu'on a.

Mes lèvres sont épaisses, charnues, couleur framboise et comme recouverte d'un film brillant et translucide qui les protège de la sècheresse et leur donne un aspect presque gélatineux. Ça ne semble pas flatteur au premier abord, mais croyez-moi, c'est parce que vous ne m'avez pas encore croisée en chair et en os.

Ah, dernier détail : je porte également beaucoup de perles, que ce soit autour du cou, en bracelet ou dans mes cheveux – chez nous, les perles que nous portons indiquent le rang que nous occupons dans la société, et plus on en porte, plus notre rang est élevé. Fille de la noblesse, je n'en porte certes pas autant que les plus grandes familles, sans compter la famille royale, mais je dispose d'une collection tout à fait intéressante dont je ne me sépare jamais.

Ultime détail, puisque nous y sommes, allons jusqu'au bout : ce n'est pas un secret, au grand damne de ma famille mon corps est couvert de tatouages, habituellement l'apanage des familles plus modestes. J'en possède sur le ventre, la poitrine, dans le dos, les bras, les épaules, bref sur toute la partie supérieure de mon corps, gravés dans ma chair à l'encre indigo communément utilisée sur notre île, qui a cette particularité d'être phosphorescente sous l'eau et d'être évidemment absolument indélébile. (Ne jamais hésiter à se fier à mes avatars, je passe assez de temps à les modifier pour qu'ils soient parfaitement représentatifs pour que vous vous en inspiriez).


Ah ah, nous y voilà. Il n'y a pourtant pas grand chose a raconter... A première vue pour changer, rien de bien exceptionnel là encore. Cinquième fille du Seigneur Kall Hale'Lake, comptant pas moins de douze frères et sœurs, soit une fratrie de treize têtards, eh bien... je ne me suis jamais considérée comme appartenant à cette famille.

Il n'y a pas grand chose à en dire - familles d'ondins et sirènes respectables à la collection de chevelures indigo, prohibant la magie sous toutes ses formes, parfaitement à l'aise dans la mondanité de cette cité sous-marine de laquelle j'ai toujours été plus ou moins prisonnière jusqu'à mes 53 ans, age relativement jeune où j'ai pourtant révélé mon premier pouvoir, je m'entend bien avec mes frères et sœurs mais... je devrais plutôt dire que je m'entendais bien avec eux. Jusqu'à ce que je révèle mon premier élément... à partir de là, moi qui n'était déjà pas loin d'être la dernière roue du carrosse entre mes aînés beaux et puissants et mes cadets gentils et prometteurs, je suis carrément devenue la renégate de la famille... sauf que ça m'arrangeait plus qu'autre chose au final.

Plus libre de mes mouvements, abandonnant les contraintes de cette cour de pantins aux cheveux d'arc-en-ciel, j'ai commencé à passer de plus en plus de temps à la surface, rencontrant subitement des gens beaucoup plus intéressants selon mes critères comme des Hommes, et parfois même des Elfes ou des Nains !! C'est de cette époque que datent mes tatouages, et grâce à cette nouvelle liberté j'ai également eu la chance de pouvoir effectuer déjà deux voyages dans les terres, dont un pour récupérer ma perle de lumière dans le temple de Shaere, pas très loin de notre île. C'est également à cette époque heureuse que j'ai noué un lien très fort avec Féline, une jument pégase que j'ai arraché à des braconniers alors qu'elle n'était encore qu'une pouliche à la robe sombre. Son poil s'est bien sûr éclaircit au fil des ans jusqu'à devenir d'un magnifique perlino miroitant au soleil, robe d'une simplicité apparente qui se pare de teinte vives et colorées sous la mer. C'est en grande partie grâce à elle si j'ai pu traverser tout le Quaes et les Monts Quindera pour récupérer ma perle de métal, négociant l'accès au temple de Cleyto avec mes perles de noblesse (cette histoire m'a d'ailleurs coûté la peau du !!!... bref).

Malheureusement, cette liberté tant espérée ne pouvait être que provisoire - vu le coût qu'avait occasionné le remplacement de mes perles en plus des dommages collatéraux (une longue histoire...), il fut déterminé que j'étais "encore trop jeune" pour quitter l'île (alors que j'avais quand même 90 ans quand je suis partie chercher ma perle de métal, j'étais presque majeure !!), et voilà maintenant près de 30 ans que je suis consignée sur notre île, surveillée en permanence ou presque pour m'empêcher de m'enfuir à nouveau et risquer de nouvelles "bêtises", séparée de ma pauvre Féline retenue à terre par des liens magiques créés par un Élémentaire maîtrisant le bois : des lianes profondément ancrées dans la terre lient un de ses postérieur au sol, et j'ai eu beau en trente ans tester toutes les méthodes possibles et imaginables pour tenter de les rompre, rien n'y a encore jamais fait, et je désespère de maîtriser un jour le bois pour pouvoir la libérer moi-même. J'erre donc sans but réel sur cette ile dont les portes trop bien surveillées me demeurent pour l'instant closes... pour l'instant. Sur l'ile, tous me connaissent car je passe plus de temps à l'air libre que sous la mer, en quête d'un moyen de libérer ma Féline, ma seule chance de salut... les Sirènes ne volent pas, et les Ondins gardant les portes de la cité non plus.

Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais...



Je ne crois pas avoir grand chose à ajouter, tout est dit et le reste vous n'avez plus qu'à le découvrir Razz



Validés Very Happy






Dernière édition par Arabyss Hale'Lake le Lun 3 Sep - 22:15, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais... Sam 24 Déc - 12:35

Ahhhhhhhhhhhhh La classssssseeeeuhhh !!!! Ton vava est trop beau!!! (Faut bien que je te complimente, vu le temps que t'y a passé XD)
Me tarde de lire ton histoire, ça promet !!!





Spoiler:
 

Spoiler:
 



Dernière édition par Eil'liathan Tyan'Lirulin le Lun 18 Juin - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais... Dim 1 Jan - 13:06

Merciiiiiiiiiiiiiiiiii *3*3*3*3*3*3*3*
Et voilà l'histoiiiiiiiiiiiire (enfin XD), j'espère que tout colle et que ça va, hâte d'être validée *3*3*3*3*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais... Dim 1 Jan - 14:52

Et ben !!! Ca promet XD
Je te valide immédiatement !!





Spoiler:
 

Spoiler:
 



Dernière édition par Eil'liathan Tyan'Lirulin le Lun 18 Juin - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais... Dim 1 Jan - 14:58

Merciiiiiiiiiiii *3*3*3*3*3*3*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais...

Revenir en haut Aller en bas

Un jour, je m'enfuirais, j'y arriverais, et je ne reviendrais jamais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un jour, un jour c'est ce qu'on dit lorsqu'on veut dire jamais. | Raphaëlle Dusterendall
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -