Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Kalynxa, une nature sauvage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 15
Date d'inscription : 28/11/2012

Détails indiscrets
Age : 24
Humeur :
Autre:

MessageSujet: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 13:57












Prénom :Kalynxa
Age :24 ans
Peuple :Humaine devenue sorcière
StatutSorcière de sixième Cercle


Cercle 1 : Téléportation
Cercle 2 : Morphing
Cercle 3 : Guérison
Cercle 4 : Invisibilité
Cercle 5 : Thélépathie
Cercle 6 : Contrôle chimérique



Je ne pourrais pas me présenter de la manière la plus typique qu’il soit... Orpheline depuis toujours je manque de précision sur tout ce qui me concerne. Je me nomme Kalynxa, nom donné par mes parents avant mon abandon ou par l’orphelinat ? Aucune idée. Ensuite j’ai 24 ans à quelques semaines près, je n’ai pas de date de naissance à proprement dit juste la date à laquelle on m’a trouvé sur le seuil de l’orphelinat, l’année 5153. De plus, je ne pourrais même pas vous affirmer à 100% que je suis humaine, rien ne me dit que je n’ai pas une part hybride en moi mais bon j’ai tout ce qui ressemble à un humain donc disons que c’est ce que je suis intégralement. Et pour mon lieu de naissance, je considère que je suis de Quaes, est-ce que c’est le cas où non ? Je ne le saurais jamais. Donc passons sur ces informations imprécises et cette atmosphère triste et attaquons quelque chose que personne ne pourra réfuter... A quoi je ressemble ? Eh bien, je suis de taille moyenne entre 1m65 et 1m70, j’ai une peau dorée, je ne suis pas vraiment svelte plutôt musclée avec de jolies formes. D’ailleurs, vous saurez pourquoi après je suis musclée, techniquement ce n’est pas très joyeux mais ça aurait pu être pire. Ensuite quelque chose que j’aime bien chez moi ce sont mes cheveux, mi- longs et légèrement ondulés avec un teint châtain quelque peu foncé mais aussi avec de jolis reflets auburn. Pour ce qui est de mon visage, il est assez harmonieux en somme, un nez aquilin, une bouche un peu pulpeuse et de jolis yeux en amande arborant un iris argenté.

Oui, argentée parce qu’en plus d’être orpheline, je suis une sorcière dans le monde des Hommes, cela ne me met pas vraiment en bonne posture quand on sait à quel point les Hommes adorent les sorciers. Au début ça allait, quand j’étais toute petite, les femmes qui s’occupaient des enfants ne faisaient pas vraiment attention à moi, mise à part ce régime spécial qui ne me permettait pas de voir la lumière du jour autre que par la fenêtre. Et pour ce qui est des autres orphelins, ils n’avaient pas l’influence des adultes pour leur bourrer le crâne de connerie type « les sorciers, c’est le mal !!! ». Donc ils se rendaient pas compte de ce que j’étais et même si c’était le cas ils n’auraient pas vraiment vu le mal à ça (Bien qu’il n’y en ait pas, nous sommes d’accord hein ?). Cela aurait peut-être pu continuer comme ça longtemps, bien que j’en doute. Le problème a été la découverte de mon premier don, la téléportation et avec ce don la découverte de la liberté. Bon la liberté porte plus le nom de « fugue temporaire » on va dire, mais au moins je revenais à chaque fois, pas vraiment l’envie de passer la nuit dans la forêt. Je devais avoir pas loin de dix ans et il faut aussi ajouter qu’il était loin d’être simple de me téléporter, je faisais pas ça en claquant des doigts. Les téléportations se faisaient souvent avec un excès d’émotion, de l’agacement ou de la colère la plupart du temps. Si j’étais énervée qu’on ne me laisse pas sortir ou qu’on me considère comme un animal en cage, mon seul désir était de me retrouver loin de l’orphelinat et c’est souvent ce qui se produisait. Cela n’arrivait pas assez souvent à mon goût mais bon, je profitais de ces rares moments de liberté. Mais à quoi je passais mes journées avant ça ? Eh bien, je m’instruisais, le nez dans les livres à longueur de journée. Les animaux, les fleurs, les fruits, l’histoire, la science, tout ce que je pouvais apprendre je l’apprenais. Et ma joie en fut que décupler quand je pus voir de mes propres yeux ce que je voyais dans mes livres. Pouvoir reconnaitre chaque fleur, un petit oiseau ou encore un fruit comestible, des bonheurs simples que peu de personne pourrait comprendre. Un autre petit passe-temps que je m’étais trouvée c’était le « lancer de couteau », un petit poignard que j’avais discrètement emprunté à un commerçant avec lequel je m’amusais à le lancer contre le tronc d’un arbre mort. Et c’est ainsi que je me divertissais, parfois en me téléportant afin de lancer mon poignard sous des angles différents.

Je commençais à poser problème à l’orphelinat, mes balades interdites de plus en plus récurrentes ne leur plaisaient vraiment pas. Et la plus imbécile dans l’histoire, c’était quand même moi, à revenir à chaque fois en sachant pertinemment quel genre de punition m’attendait. Jusqu’au jour où je me suis finalement décidée et je suis partie une bonne fois pour toute. Direction la forêt de Siris, seul lieu réconfortant depuis que ma magie s’est déclarée, un lieu plus sûr que l’orphelinat, ça parait dingue mais c’était ma réalité. Dans cette forêt, j’y suis restée 6 années complètes, les 6 plus belles années de ma vie jusque-là. Je vivais à ma façon avec le savoir accumulé lors de ma vie à l’orphelinat et avec la chance que mon don offrait. Si je me sentais en danger, il me suffisait juste de disparaître pour me retrouver en sécurité ailleurs. Au début, je me nourrissais essentiellement de fruit dont j’étais sûre qu’ils étaient comestibles. Mais je manquais tout de même de force, de protéine, de viande pour faire simple. C’est ainsi que mon don pour le lancer de couteau devint une maitrise parfaite de la lance. Un manche minutieusement taillé dans un bois solide avec en son bout mon poignard parfaitement ficelé. Au cours des années, je devins en quelque sorte une sauvage, une guerrière mais surtout une chasseresse douée. J’alliais avec expertise habilité et magie, utilisant mon don contre n’importe quel gibier, un coup à droit, un coup à gauche, aucun gibier aurait pu prévoir de quel côté serait venu le tir mortel. J’ai imaginé beaucoup de plan de chasse semblable à ce dernier, tous impossibles à contrer. Même si une proie s’enfuyait, j’étais devant elle avant qu’elle n’ait eu le temps de me sentir venir. Rien ne sert de courir, j’arriverais toujours avant toi… Je n’utilisais pas souvent mon pouvoir malgrè ce qu’on pourrait croire, j’étais assez agile pour ne pas louper ma cible à distance et cela rendait la chasse d’autant plus captivante.

Spoiler:
 

Cette période de ma vie forgea la personne que je suis aujourd’hui, une jeune femme indépendante avec un fort caractère. Pas agressive pour autant, je n’étais pas hostile aux humains, je les évitais juste, bien qu’il fût rare d’en croiser au cœur de la forêt. Je n’étais ni remplie de haine ou de rancœur envers eux, seulement je ne leur prêtais aucune attention car eux ne voulaient rien savoir de moi. On peut dire que j’étais un peu sauvage, seule toutes ces années ne m’a pas rendu l’être le plus social en ces terres naturellement. Pas méchante ni même agressive mais surement un peu farouche. Je n’ai côtoyé personne durant 6 ans mais qu’est-ce qui détermina la fin de cette période de sauvageonne solitaire? Une bien étrange rencontre…

Cette année 5165, j’étais dans ma seizième année, je fis surement la plus belle rencontre de ma vie même si à ce moment je n’en pensais pas forcément autant de bien. Un homme au teint pâle vint me trouver il se présenta sous le nom de Khellian et ne fit pas de grand discours, juste une phrase courte expliquant qu’il avait des choses à m’apprendre et que je devais le suivre. Il n’était cependant vraiment pas convainquant, sa voix était morne et éteinte. Il n’inspirait rien qui vaille… De plus, je le trouvais étrange, il ne ressemblait pas vraiment aux hommes que j’ai pu rencontrer auparavant. Il était grand et élancé, une peau plutôt blanche contrastée par une longue chevelure très noire, un visage très harmonieux et des oreilles pointues. Je n’étais pas passée à côté de ce détail plus que surprenant. Qu’était-il ? Une créature ténébreuse ? Et pourtant je l’ai suivi, ce qui m’avait convaincu qu’il n’était pas mauvais était ces yeux, semblable au miens bien que plus dorés. Puis ma curiosité m’emportait faut l’avouer et au moindre danger je me serais évaporée sans même demander le pourquoi de la situation. C’est ainsi que Khellian devint mon maître sorcier. Il m’apprit les règles des sorciers, la hiérarchie des cercles et m’informa aussi sur le reste du monde, les autres régions, peuples et croyances. Et naturellement il m’enseigna les rudiments de la magie. Cependant cela ne fut pas chose facile, on va dire que mon côté sauvage était plus dominat que l’éducation que j’avais pu recevoir plus jeune. Je n’étais pas toujours aimable avec lui voire j’étais insolente lorsqu’il me surchargeait de travail mais surtout de travaux physique. Car avec maître Khellian, l’art du combat était d’autant plus important que l’apprentissage de la magie. Plus d’une fois, je me suis enfuie mais comme à l’orphelinat je revenais. Les punitions étaient bien moins sévères et douloureuses, des remontrances certes mais cela me semble normal aujourd’hui. Des fois, il ne prenait pas la peine de me rappeler à l’ordre, ni même aucune parole juste un regard. Un regard qui voulait dire beaucoup à la fois, autant « tu sais ce que j’en pense » que « content que tu sois revenue ». Il ne le disait pas mais je le ressentais, toujours très dur avec moi je savais qu’il était quand même rassuré que je sois de retour.

Mes fugues continuèrent tout le long de ma première année aux côtés de Khellian mais je fus très vite remise à ma place. Je n’étais pas vraiment la sauvageonne face au sorcier dur et sans cœur, c’était bien plus compliqué que cela. Je vais vous raconter ce petit épisode de ma vie qui fut surement un des plus marquants. Encore un jour que j’avais fugué suite à une dispute avec le maître, je fus témoin d’un drôle de phénomène. J’étais partie me changer les idées vers la ville en ruine non loin de la maison perchée de Khellian. Et je fus attirée par un bruit étrange et étouffée. Grande fut ma surprise quand je trouvai le grand sorcier à sangloter. Je tentai de me rapprocher discrètement et arrivée à sa hauteur je lui demandai ce qu’il n’allait pas. Et plus grande fut encore ma surprise quand il fut pris d’une rage qui ne lui ressemblait pas. Me hurlant dessus que cela ne me regardait pas, je ne lui montrai pas que cela me toucha et fidèle à moi-même je rétorquai avec une phrase dans le genre « Ok, eh bien reste là et moi je rentre, à plus tard. ». Je ne me fis pas priée et rentrai le plus rapidement possible à la maison dans l’arbre du grand elfe. Ma curiosité toujours dominante, je voulais comprendre donc je devins une sorte de fouine, à fouiller un peu partout dans chaque tiroir à ma portée. Des parchemins, des vieux livres, des fioles en tout genre, rien de bien passionnant. Jusqu’à ce que je tombe sur un médaillon curieux, enfin ce n’était pas le médaillon en lui-même mais les inscriptions qui y étaient gravées : Félicia (sur le haut) et 2472 (sur le bas). A quoi ça pouvait bien correspondre ? Qui était cette Félicia ? Et à quoi correspondait cette date ? J’commençais à longuement réfléchir dans mon coin. Je pensais que Félicia devait être une conquête du maître mais cette date… Cela ne pouvait être une date de naissance, pas celle du maître trop vieux, ni même de cette femme si elle était son amante. Une date de fiançailles ou même de mariage ? Mais à ce que je sache il n’était pas fiancé et encore moins marié. Puis où est passé cette femme ? Puis il me vint l’idée que la date pouvait être celle d’un décès. Plus j’éliminais des possibilités plus cela s’assombrissait, l’idée de la disparition d’un être cher à Khellian peut expliquer son chagrin. Les idées bouillonnaient, fusaient de tout bord et tout coté, au point où je n’entendis pas que Khellian venait de rentrer.

Son regard était encore triste et il ne fut pas surpris ni même en colère de me voir le médaillon en main. Il alla s’installer non loin de moi et un silence régna pendant quelques minutes. Puis il prit la parole. Sa voix ne fut jamais aussi douce qu’à cet instant même si elle trahissait un profond désespoir. Le mystère fut éclairci, Khellian me raconta la tragique histoire de sa famille, sa femme Félicia, enceinte, qui périt lors de l’attaque du village dans lequel elle s’était réfugiée. La date était donc celle prévue pour la naissance de leur enfant. Khellian se révéla être un homme torturé au lieu de l’homme sévère qu’il montrait. C’est à partir de ce moment que ma vision des choses changea, je savais qu’il voulait ce qu’il y a de mieux pour moi. Son savoir était précieux et tout ce qu’il désirait c’était de me le transmettre à moi, son élève. Je devins alors beaucoup plus… comment dirais-je… docile. Je devins l’élève studieuse qu’il espérait et ce maître guerrier appliqué qu’il espérait. J’avais encore énormément de choses à apprendre. Mais j’étais sur le bon chemin.

Aujourd’hui, l’an 5177, j’ai alors 24 ans, et je suis toujours au côté de maître Khellian. Notre relation a beaucoup changé, nous sommes beaucoup plus proches et fusionnels, tel un père et sa fille. Mais moi aussi j’ai pas mal changé, je suis très attentionnée et respectueuse envers Khellian, admirative et reconnaissante de tout ce qu’il peut m’apprendre. Bon, il y a de temps en temps des désaccords, des oppositions d’opinion mais rien de bien grave, tout ne peux pas être toujours rose. Puis je n’ai rien perdu de mon fort caractère, je suis seulement plus juste, mature et responsable. Je suis maintenant une sorcière de cercle 6 et j’ai beaucoup appris avec Khellian. Mes dons se sont manifestés les uns après les autres, d’abord le morphing et vous ne serez surement pas étonnés si mes formes préférées sont celles de félin en tout genre, ensuite la guérison, l’invisibilité, la télépathie et le contrôle chimérique. L’étude du premier livre de l’apprentissage de sorts fut une des plus passionnantes. Les arts guerriers me fascinaient tout autant, la connaissance de Khellian en la matière était infinie. Il est un grand guerrier, extrêmement doué, sa maîtrise est parfaite et je peux être fière d’avoir un maître tel que lui. Mon agilité acquise pendant ma vie dans la forêt de Siris était naturellement un atout. J’ai tout de même continué à perfectionner ma maîtrise avec les lances, maintenant je sais en utiliser plusieurs à la fois en me téléportant. Mais à part cela je continuais à chasser, de plus en plus efficacement avec l’utilisation de mes nouveaux dons. L’invisibilité, sans conteste le meilleur des camouflages, la création de piège avec des illusions et même le morphing, chasser tel un véritable prédateur, fit de moi une experte en la matière.

Voilà je pense avoir assez bien résumé mon histoire et ma situation actuelle... Je suis Kalynxa une sorcière de cercle 6 et apprentie du grand Khellian. Au plaisir de pouvoir vous rencontrer un jour, ami ou ennemi, et de vous montrer de quoi je suis capable. Mais en attendant, méfiez-vous de la nature sauvage, un animal rôde peut être près de vous.



Une autre chose que je pourrais rajouter c’est l’objet magique que j’ai créé sous la direction de Khellian. Je lui ai dit ce que j’avais l’intention de faire et il m’a dirigé à chaque à chaque étape de la création. Suite à l’acquisition d’une perle de magie j’ai décidé de l’utiliser sur mon objet favori, ma lance. Elle est donc constituée comme ceci, un long manche minutieusement sculpté de multiples motifs en tout genre, ensuite la perle d’un diamètre supérieur à la moyenne et une pointe parfaitement aiguisée. Elle était tout de même aussi grande que moi et pour lui enlever cet aspect d’arme mortel, j’ai décidé de forger la tête d’un félin dans de l’argent que je posais sur la pointe afin de la dissimuler. Ce qui n’était pas de trop pour les voyages pour être le plus discret possible et peut être aussi piéger des personnes mal attentionnées qui nous croiraient inoffensif. Maintenant qu’est-ce qu’elle m’apporte, une vision d’enfer ! Bon je me calme mais j’ai pas vraiment tort. Pour faire simple, je pointe ma lance vers la direction de mon choix et cela me permet de voir tout ce qu’il y a dans cette direction sur de longues distances. Pas de vision à 360° ou je ne peux pas faire le tour du monde et pas non plus de vision à travers les bâtiments et objets. Enfin voilà, je pense que vous avez compris le principe et c’est plutôt sympathique pour des missions d’éclaireurs.



[Code Validés]





Dernière édition par Kalynxa le Jeu 29 Nov - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 15:37

Et bien...Je ne sais pas trop quoi dire.

Commençons par le commencement : bienvenue !!! Les nouveaux foisonnent, rien ne pouvait me faire plus plaisir, à part peut-être la qualité de ta présentation.
Tu as remarquablement bien intégré l'univers du fow (soit les nouveaux sont très intelligents, soit, je suis douée...J'aime bien la dernière option...OK, je sort !)

Tout y est, physique, gout, caractère, il n'est pas difficile de cerner ton personnage, qui promet d'être très intéressant !

Un petits détail ceci dit (je sais, je suis une enquiquineuse !) Il faudrait que tu précise quelque part dans ta présentation que le contrôle sur ton premier Don restait très aléatoire, jusqu'à la rencontre de ton Maitre.
Les Sorciers ne se maitrisent réellement qu'après les cérémonies de Confirmation lors de leur passage de grade. Évidement, les tous nouveaux Sorciers galère un max ! Demande à Kassye XD

Évidement, aucun soucis quant au délai de rencontre avec Kheillian, si les Sorciers confirmés ressentent l'Appel des nouveaux et se voient obligés de devenir leur Maitre, rien n'empêche les futurs élève de les faire courir ! (CF...la même personne XD)

A part ça, je ne vois rien à redire ! Bon, il est vrai que huit ans pour passer 6 Cercles, ça fait un peu court, mais si je te demandais de rallonger le délai, nos petites nouvelles Sorcières ne pourraient pas évoluer à moins que le forum durent dix ans (ce serait bien mais..) , donc, ben je me tais quoi !

Vraiment ravi de t’accueillir, j'espère que tu te plaira !

fait moi la petite modification demandé au dessus, met moi un avatar et je te valide sur le champs !










Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 17:41

Bon ben voilà, plus rien à redire, je te valide !
Bon jeu, j'espère que tu te plaira sur Quisaraedis !





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 18:44

Tout y est, style impeccable, personnage prometteur, un vrai régal !!!
Bienvenue à toi !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wylian Tyl'Illian

avatar

Prince Héritier des Diossads
Prince Héritier des Diossads
Messages : 216
Date d'inscription : 25/12/2011
Localisation : Enfin à Satanael.

Détails indiscrets
Age : 323 ans.
Humeur : Fatigué... mais je le cache, plus impassible que jamais.
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 18:45

Encore une petite nouvelle, bienvenue à toi !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nabilac Alaëstra

avatar

Ancien Eclaireur
Ancien Eclaireur
Messages : 101
Date d'inscription : 06/02/2012
Localisation : Là où l'on me conmande d'aller...Au front génèralement.

Détails indiscrets
Age : 321 ans
Humeur : Egale en toutes circonstances.
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Mer 28 Nov - 19:55

Un vrai plaisir de te lire !! J'espère que l'on pourra se croiser à l'occasion d'un RP.
Bienvenue à toi !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 28/11/2012

Détails indiscrets
Age : 24
Humeur :
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Jeu 29 Nov - 0:10

Merci beaucoup pour cet accueil et encore plus pour vos compliments. Je suis contente de voir que ça vous plait et que j'ai pas perdu la main Smile !
Au plaisir de rp avec vous Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Jeu 29 Nov - 0:27

Quand les choses sont bien faite, faut le dire !
Pour le Rp, je te suggère de faire une demande dans la partie RP, mais j'ai comme dans l'idée que tu n'aura pas de mal à trouver un partenaires ou deux de RP Wink

(oui oui, je suis une admin assidue, je suis tout les poste ouvert...ou presque !)





Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Luna Ab'Alinuë

avatar

Princesse Héritière des Dissaels
Princesse Héritière des Dissaels
Messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2012
Localisation : Chez moi ou dans les bois... Comment saurais-je ?

Détails indiscrets
Age : 323 ans
Humeur : Toujours douce !
Autre:

MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage... Lun 3 Déc - 22:26

... Coucou ! >.>

Bienvenue chez nouuuuus !

J'adore ton personnage ! :O Sa volonté de vivre dans limites, sa liberté... J'aime :3 J'ai hâte de pouvoir poster avec toi un de ces quatres !

Amuse toi bien sur Quisaraedis !


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Kalynxa, une nature sauvage...

Revenir en haut Aller en bas

Kalynxa, une nature sauvage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une découvert magique [Pv Nature Sauvage]
» Artémis, Déesse de la Chasse et de la Lune
» [Dieu] Olwass, déesse de la nature, des forets et de la beauté sauvage
» [ABANDONNE] "Ah les joies de la nature... Boue, insectes et bêtes sauvages" [Donovan - Serindë]
» prédateur sanglant "justice sauvage"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -