Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Gaffes et...re gaffes [Cindara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Dim 4 Nov - 22:42

J'étais rentré, contre toute attente. Je ne m'étais pas perdu, j'avais même pu rendre service.
Même assez maladroitement. Même si j'avais manqué plusieurs fois de me perdre, même si je nous avais bloqué à la porte, même si j'avais bousculé la Sorcière, j'avais rendu un service.
Et pas à n'importe qui. Une Sorcière de Douzième Cercle. Pour la première fois depuis...non, pour la première fois de toute ma vie, je pouvais être content de quelque chose. À mon niveau, je pouvais même être fière.

Ragaillardi par mon escapade, j'oubliais rapidement les mots qu'avaient pu avoir les soldats et le commandant de la garde. J'avais finit par prendre l'habitude et ne me formalisais plus du surnom qu'ils m'avaient donné et du ton qui employaient quand ils s'adressaient à moi.

J'étais rentré chez moi plus gaie que d'habitude, ce qui n'avait pas échappé à ma mère et je lui avais alors expliqué les raisons de ma joie sans cacher mon enthousiasme et renverser quelques verres et une carafe au passage.
Evidement, ça ne pouvait pas durer !
Ma mère m'avait finalement envoyé dans ma chambre, sous prextexe que j'avais du linge à ranger, mais je savais qu'elle m'éloignait volontairement de tous les objets un peu fragiles susceptibles d'être victime de ma maladresse.
Les femmess de chambre pouvaient parfaitement ranger mon linge, mais au moins, j'avais quelque chose à faire. Quelque chose où je ne pourrais rien cassé.
Alors, je m'étais contenté de sourire, comme elle le faisait. D'un sourire entendu mais doux et m'étais exécuté. Puis, j'étais descendu aux cuisines.
J'avais faim, mais comme j'avais fini par en prendre l'habitude, je gagnais un coin dans lequel je ne gênerais personne et ne provoquerais aucune catastrophe et attendis simplement que l'on me remarque pour me tendre...une pomme cette fois ci.
Mais quand le cuisinier en chef avait manqué d'herbe pour la préparation du diner, je m'étais immédiatement porté volontaire pour aller faire une course.
Je voulais juste rendre service. Une fois de plus.
Le chef avait hésité, puis finalement, il avait laissé ma mère trancher et j'avais tant supplié qu'elle avait finit par accepter.

Jetant ma cape sur mes épaules, renversant de nouveaux bibelots au passage, je sortis rapidement, suivi par les soupirs résignés de ma mère. Emitoufflé dans ma cape, je faisais attention au chemin que je prenais et surtout, j'étais le plus attentif possible aux autres.
Quelques passants me salurent en se moquant gentiment, comme d'habitude et j'atteignis la boutique de l'herboriste sans n'avoir tué personne...à peine bousculé deux ou trois passants.
J'avais commandé les herbes manquantes en prenant garde de ne rien toucher...évidemment, je renversais un pot ou deux, en voulant seulement aider la vendeuse à soulever de lourds cageots. Mais elle m'avait gentiment souri en m'assurant que ce n'était pas grave et je m'étais presque enfui de la boutique.
En sortant, je percutais quelqu'un et fus projeté en arrière, je tentais de me rattraper, à défaut de pouvoir conserver mon équilibre et posais la main sur l'une des étales de la boutique de l'herboriste. Celless présentent juste à l'entrée présentant plusieurs herbes et quelques légumes de saison. L'étale céda sous mon poids et je m'écroulais finalement, renversant les autres dans un effet domino. Je tombais alors que les étales s'écroulaient et en reçu une sur le tête.

Je me retrouvais là, en pleine rue, au milieu du persil et du fenouil, noyé sous le bois constituant les étales.
Aucune n'avait résisté et je n'étais pas certain que mon crâne s'en remette, j'étais complètement sonné.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Dim 4 Nov - 23:39

Un grand besoin d'un air frai. Oui, très, très grand. Quittant à pas furieux la salle d'entrainement royale dans laquelle je m'afférais depuis quelque temps, faute de mieux à faire, j'inspirais l'air glacial de l'Hivrë. Je ne suis pas la définition de la gentille, douce et aimante Princesse ni celle de la capricieuse furibonde qui fait n'importe quoi. Je suis unique ça on peut me l'accorder et je dois dire que à part rendre service au peuple je n'ai pas un éventail de possibilité d'occupation. Certes certaines peuvent prendre pas mal de temps et d'autres devraient me venir à l'esprit mais visiblement je suis bien bête aujourd'hui, je continue à tourner en rond, incapable de trouver une occupation digne de mon rang. Serais-je définitivement une erreur en tant que Princesse ? Cela m'étonnerait, ce que je fais au moins je le fais bien et ce n'est pas parce que je n'ai aucune inspiration quant à mes devoirs royaux au niveau de la population et d'autres domaines que ça fait de moi une Princesse médiocre... Non ?

La buée se formant devant mes lèvres me distrayant, je soupirais finalement avant de regarder rapidement autour de moi, très ennuyée. Je me sens comme une demeurée, décidément ce n'est pas ma semaine... Songeant à Wylian, le visage niaisement tourné vers le ciel, mon expression se laissa instant déformée par l'inquiétude, chevauchée par la fatigue accumulée. Mon immaturité me rattrape bien trop vite, ce n'est pas juste. Me remémorant un instant les quelques moment passés avec lui ce qui me parait une éternité plus tôt, je regrettais mon comportement... Un peu... Excédée, je finis par partir en direction de la ville où je trouverais un peu d'animation pour je l'espère me distraire.

Et quelle animation. Le froid ne frênaie personne et chacun voguait à ses occupations, écarquillant les yeux en m'apercevant et s'empressant de s'incliner pour me saluer. Certains osant un sourire, d'autre se contentant de me fixer d'un air presque grave mêlée d'un respect indiscutable ou parfois d'un peu de peur... Comme si, ne sachant pas ce que j'allais faire ils me craignaient. Dans ses moments, toujours aussi imprévisible je leur offrais de rapides sourires, troublant les coeurs agités et incertains. Moi même plutôt interrogative des différents sentiments visibles chez mes sujets.

Je fus brusquement tirée de mes pensées par un tintamarre sans fin. Une suite de sons pareil à des caisses jetaient du haut d'un toit s’enchaînèrent, mêlé à des bruits sourds et des couinements ainsi que des inspirations affolées et quelques tintements pareil à du verre. Curieuse je me demandais quelle catastrophe allait pouvoir me sauver de mon quotidien monotone. Une fois sur les lieux, je m'approchais, à nouveau saluée par l'attroupement crée par ce raffut. On dirait que c'était juste un effondrement d'étales... Mais....

A peine visible sous un savant mélange d'herbes et de bois se laissait entrevoir une silhouette... Un éclat châtain attira mon attention et je fronçais les sourcils en accompagnant ceux qui réagissaient. Un homme, large d'épaule sans aucuns doutes fort et endurant se mit à soulever les décombres pour en tirer le... Gamin ? Je me penchais pour mieux voir, ne m'approchant pas trop non plus, assez distante mine de rien. Il semblait avoir besoin de soins et je supposais que les personnes autour de moi avaient autre choses à faire. Dans le lot il y a avait aussi une femme qui paraissait catastrophée - j'imagine que la boutique est à elle... Retenant une grimace, je me demandais ce qui avait bien pu se passé. Je m'interrogeais encore sur le comportement à adopter lorsque je me rendis compte que ceux m'entourant partaient et que seul resté l'homme ainsi que l'herboriste d'après moi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Lun 5 Nov - 12:53

La tête me tournait, au moins autant qu'elle me faisait souffrir. L'étale que j'avais reçue sur la tête était encore bien entière quand elle avait heurté le sommet de mon crâne, et je m'affaissais encore un peu plus au milieu des décombres.
Evidement, les passants ne tardèrent pas à se masser autour de moi et la tenancière de la boutique m'avait rejoint dès l'instant où elle m'avait vu tomber.
Elle considérait le carnage à peine surprise et tenta de m'aider à me relever. Mais trop sonné, je n'arrivais pas à me remettre debout et retombais lourdement au milieu du bois et des herbes ou épices en tous genres.

Je ne voyais pas très clair, mais je m'entendis m'excuser encore et les murmures agacés ou blasés de la foule massée autour de moi m'atteignaient de façon très floue. Un brouhaha incompréhensible, mais je n'avais pas besoin d'entendre ce qui se disait pour en comprendre le sens.
Je sentis que l'on me remettait sur les pieds, je titubais légèrement, secouant la tête pour tenter de me remettre les idées en place et manquais de retomber en arrière.
L'elfe, un soldat à en croire son uniforme, m'attrapa fermement par le bras pour m'empêcher de retourner m'étaler dans les décombres.

"Tu as encore fait du joli Ëol !"

Son ton rude me fit grimacer, tant parce que j'avais mal à la tête et que sa voix résonna un peu trop fort à mes oreilles que parce que je me sentais coupable.
Effectivement, j'avais fait du joli et je n'avais pas besoin de jeter un coup d'oeil derrière moi pour en avoir la confirmation.

"Tu vas tenir debout ?" demanda le soldat sur le même ton, quoi qu'une pointe de désespoir perçait dans sa voix.

Relevant les yeux, je hochais doucement la tête et je sentis la pression sur mon bras disparu. Je respirais longuement pour me forcer à rester debout et tournais mon attention sur la propriétaire de la boutique.

"Je suis désolé..." soufflais-je de nouveau, alors que la foule se dissipait lentement, secouant la tête ou murmurant des paroles d'indignation.

Qui avait osé me laisser sortir seul ? Je ne pris même pas la peine de soupirer, ils avaient tous raison.

"Ce n'est rien, je réparerais tout ça rapidement, ne t'inquiète pas."

L'elfe usait d'un ton doux et rassurant, un peu blasé aussi.

"Je pourrais vous aider !" proposais-je spontanément en me retournant pour commencer à ramasser les débris.

"Non !"

La réponse avait fusé et je me figeais, soupirant de nouveau. Le soldat me tira légèrement en arrière.

"Rentre chez toi, inutile de causer plus de dégâts." me dit-il toujours aussi rude.

Je soupirais de nouveau et m'éloignais la mort dans l'âme, une main massant le haut de mon crâne meurtri.
Décidé à rentrer chez moi, je ne fis que deux pas avant de manquer de bousculer de nouveau quelqu'un. Le soldat qui m'avait remis sur mes pieds me rattrapa de justesse.

"Fait un peu attention !" me rabrouha-t-il en s'inclinant.

Je clignais des yeux, ne comprenant pas vraiment les raisons de son comportement.

"Votre altesse, excusez Ëol, il n'est pas très adroit."

Je clignais plusieurs fois des yeux avant de relever la tête et déglutir. C'était la Princesse Cindara que j'avais manqué de bousculer.
Je tentais une révérence maladroite et bafouillais des excuses à peine compréhensibles.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Dim 11 Nov - 10:51

Un peu à l’écart de l'amas qui s'était formé, on m'y tenait de toute façon, comme si c'était étrange que je sois là. Je suppose que effectivement étant donné que je ne pense pas avoir l'image de l'adorable Princesse aux petits soins me voir m'arrêter pour ce qui doit être une banalité peu surement paraître surprenant. Ne prêtant cependant pas à attention au villageois mais plutôt au... Gamin donc, extrait des décombres de l'étale, je n'eus pas besoin d'une inspection au complet pour bien sur voir qu'il n'allait pas bien du tout. Bégayant des excuses à tout va, il ne tenait même pas sur ses jambes et je me doutais qu'il devait peut-être, étant donné que c'était un jeune Elfe s'être fait plus que simplement se sonné. Une légèrement entaille derrière la tête ? Curieuse mais pas franchement inquiète, je finis par me reculer un peu plus avec la dispersion des passants et j'en profitais pour observer un peu plus attentivement le jeune elfe.

Châtain clair, il n'avait rien d'extraordinaire à part peut-être ses cheveux étonnement courts mais le nom ou plutôt d'après ma mémoire surnom que le soldat avait employé pour s'adresser à lui me disait nettement quelque chose. Pourtant ce n'est pas vraiment dans mon caractère de m'occuper de ce genre de détails, je me demande même si j'ai jamais entendu un surnom pareil - surnom de préférence, sinon ses parents sont... Cruels. Alors que je me détournais pour aller voir ailleurs, voyant qu'il repartait et qu'il tenait debout, je sentis une présence dans mon dos, une présence de plus en plus proche et qui ne cherchait pas à être discrète car malgré sa qualité sans aucun doute d'Elfe il n'était pas traînait un peu les pieds comme accablé ou... Comme quelqu'un qui vient de se prendre une étale chargée sur la tête. Jetant un coup d'oeil par dessus mon épaule, j'évitais de justesse le garçon et remarquais qu'il n'était pas très grand pour ce qui devait être son âge... Même plus petit que moi.

Maintenant retourné, je haussais un sourcil lorsque le soldat se précipita sur le gamin et ce fut pile ce qu'il me fallait pour me souvenir alors que j'inclinais la tête en réponse au soldat. Val'Araukar. C'était Tilion Val'Araukar. Visiblement sa réputation n'est pas surfaite... Et la mienne non plus songeais-je en le voyant redresser la tête et me regarder avec des yeux de merlan frit. Un léger sourire mystérieux apparut sur mes lèvres et je hochais la tête face à ses excuses - qui ne sont surement ni les premières ni les dernières de la journée pour lui. Toujours aussi incohérente pour les autres dans mon comportement, je formulais ma BA :

- Est ce que tout va bien ? demandais-je, faisant référence à tout l'heure et sur un ton tout à fait charmant mais sans un beau sourire... Le beau sourire c'est trop pour moi.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Dim 11 Nov - 21:11

Pas très sure sur mes jambes, je titubais dans la rue, vérifiant que, dans ma poche, mes achats n'avaient pas trop souffert de ma chute. Au moins pourrais-je ramener quelque chose à la maison et peut-être alors que ma maladresse ne me serait pas trop reprochée.

La tête me tournait toujours un peu et je n'étais pas certain de ce que je voyais, si bien que je manquais de renverser quelqu'un avant même d'avoir pu faire une dizaine de pas.
Le soldat qui m'avait remis sur mes pieds m'empêcha de créer une nouvelle catastrophe, s'excusant à ma place.
Altesse ??! Il avait bien dit Altesse ???

Relevant les yeux, j'examinais rapidement la jeune elfe face à moi et me sentis rougir en reconnaissant effectivement la Princesse Cindara.
Elle était encore plus belle vue de prés et cette remarque ne fit qu'accentuer mes rougissements.

Je bafouillais plusieurs excuses. Le soldat m'assena une claque amicale dans le dos qui manqua de me renvoyer le nez dans la poussière, il me rattrapa une nouvelle fois, avant de s'incliner respectueusement devant la Princesse. Prétextant du travail, il s'éclipsa en me recommandant de rentrer au plus vite chez moi et de faire attention sur la route.

Devant le sourire de la Princesse, je déglutis légèrement et hochais la tête, esquissant une autre révérence plus que maladroite.

"Heu...oui, Merci... Votre altesse." bafouillais-je en réponse.

"Excusez-moi... Votre altesse, je...enfin, je ne voulais pas vous blesser."

J'étais littéralement tétanisé pourtant, je ne désirais plus que de m'enfermer dans ma chambre, tenaillé par la peur de causer une nouvelle catastrophe, au coeur de laquelle se trouverait la Princesse.


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Dim 18 Nov - 16:25

Je me surpris à le trouver plutôt... Mignon, avec ses joues toutes roses et son air impressionné et catastrophé à la fois. Voyant que son rougissement montait crescendo et que j'en été forcément la cause, je décidais d'être aussi agréable que possible. Le soldat vaqua à ses occupations, nous laissant seuls et je baissais le regard sur le jeune Elfe, me demandant quel âge il avait. Prenant de ses nouvelles, puisque j'avais vu ce qu'il s'était passé et que dans tous les cas j'aurais pu deviner rien qu'à sa tête qu'il n'allait pas fort, je m'amusais de sa réaction polie et maladroite, de son visage pétrifié et de sa réponse embrouillée et bafouillée.

Me redressant un peu, j'inclinais un peu la tête en signe d'acquiescement puis je ne pus me retenir de sourire lorsqu'il reprit la parole, ne sachant visiblement plus comment s'excuser. L'écoutant patiemment même si ce n'était pas très clair, je faillis rire. Me blesser ? Cependant de bonne humeur et étonnement détendu à ses côtés, je choisis de le prendre comme occupations et je ne prêtais pas plus d'importance à sa remarque :

- Ne t'inquiète pas pour ça répondis-je, le tutoyant naturellement.

Le jaugeant d'un regard indécis, je finis par décider que c'était approprié de lui demander ce qu'il faisait :

- Où vas-tu maintenant ?


J'espérais qu'il prendrait comme un honneur que j'accompagne. Et puis honnêtement et bien malgré moi, je préfère vérifier qu'il arrive à bon port, je m'en voudrais, je crois, si jamais sur le chemin du retour vers on ne sait où il se blessait ou autre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : Kalier, dans un coin, priant pour ne pas créer de nouvelle catastrophe

Détails indiscrets
Age : Bientôt 261 ans.
Humeur : Joyeuse, entrainante
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Mer 21 Nov - 13:10

Je ne savais puls ou me mettre. La façon dont elle me regardais me mettais profondément mal à l'aise. Elle n'avait pourtant pas l'air méchante. Loin de là, elle semblait même au contraire plutôt très gentille et compréhensive. Son sourire la rendait aussi très belle.
Sur ce point, sa réputation n'étais pas usurpée.
J'étais tout de même soulagé de la voire sourire ainsi, elle avait l'air de bonne humeur, ce qui selon les rumeurs, en plus d'être rare était bon signe. Surtout pour moi !

Je hochais légèrement la tête, esquissant un nouveau sourire contris, attendant de trouver comment m'eclipser en suivant le protocole et sans la vexer. Je devais ramener mes courses à la maison et aller me planquer dans un coin, encore !

"Heu...et bien, je..je rentais chez moi..." bafouillais-je en baissant les yeux, mis mal à l'aise par son regard.

Elle n'allais quand même pas m'accompagner jusque chez moi ?! D'accord, j'étais tout a fait capable de faire une autre grosse bêtise, mais si la Princesse était dans les parages, les dégâts risquaient d'être plus important encore.
Que se passerait-il si je la blessais, mêmesuperficiellement ?


By Arabyss...Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cindara Tyl'Illian

avatar

Princesse des Elfes Diossads
Princesse des Elfes Diossads
Messages : 44
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Là où bon me semble

Détails indiscrets
Age : 3 siècles et 11 années je vous laisse faire le compte
Humeur : Râleuse
Autre:

MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara] Mer 26 Déc - 20:36

Je l'évaluais d'un regard perçant, m'attendant à sa réponse. Comme je ne peux décemment pas appeler un soldat pour qu'il s'occupe de lui et que je suppose avoir mieux à faire, je m'interrogeais sur l'attitude à adopter. Peut-être vaudrait-il mieux que je le laisse faire ce qu'il a à faire, le materner ne doit pas être une solution à son évidente maladresse... Cependant, je restais indécise car il me paraissait... Gentil de lui être d'une quelconque aide... Seulement, je pensais malgré moi plus me servir de lui - pour me divertir - que le servir lui justement et en sachant ceci qui n'était autre que la vérité pure et simple, la noblesse de mon geste chutait bien bas et l'idée me mettait un coup...

Contenant un soupir, la constatation de mon débat mental totalement injustifiée me fit prendre conscience de mon ennui et je le jaugeais sans laisser percevoir que je jugeais le pour et le contre en ce moment même bien que comprenant que ce n'était pas un crétin - aucun Elfe n'est réellement stupide - et qu'il devait donc surement deviner mes pensées en cet instant... Sauf si il continue à regarder ailleurs. Suis-je donc si traumatisante ? Tentant tant bien que mal de cesser de me focaliser sur moi, je pris la première décision - et la plus juste - qui me vint à l'esprit :

- Dans ce cas fait attention à toi Tilion Val'Araukar sermonnais-je en prenant un petit air sévère pour qu'il intègre le message avant de sourire aussi agréablement que possible.

Maintenant, je n'avais plus qu'à partir me promener, finalement cela me plaisait d'être un peu à l'air libre et or des murs du Palais, une ballade m'était indispensable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Gaffes et...re gaffes [Cindara]

Revenir en haut Aller en bas

Gaffes et...re gaffes [Cindara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gaston lagaffe, mon (anti) héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -