Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 6 Déc - 22:23

Je n'allais décidément pas m'en remettre. Sonnée, je n'arrivais pas à faire le point, très ralentie par l'alcool... mais pas que. J'étais surtout complètement sous le choc de ma propre réponse à son baisée... et totalement incapable de la moindre réaction. J'étais larguée... je ne savais pas quoi faire, totalement prise au dépourvue, mes capacités mentales légèrement réduites. Ouvrant la bouche pour répliquer en l'entendant... je ne trouvais absolument rien à répondre - je ne pouvais même pas me mentir à moi-même... puisque la première chose que je m'étais avoué étai que... bref. L'alcool avait tendance à me rendre un peu trop franche avec moi-même sur certain point... je touche plus a une bouteille de toute ma vie.

Je sentis alors l'air entrer soudain beaucoup plus librement dans mes poumons - il venait de desserrer son étreinte... et je relâchais lentement la mienne, testant mon équilibre en retirant mes doigts de ses cheveux, qui coulèrent entre mes doigts comme de l'eau. Reculant cette fois machinalement lorsqu'il se pencha vers moi... il se contenta d'un murmure à mon oreille, et si je ne me souvenais même pas de ce qu'il racontais... mes joues s'enflammèrent alors que je me décidais enfin à le repousser vivement, quitte à finir les fesses dans le sable.

- Espèce de... de... de... sale porc !!! hurlais-je, hoquetant sous l'effet de l'alcool, de nouveau hors de moi.

Je vais l'étriper vivant cet espèce de mollusque imbéciiiiiiiiiile !!!!!!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mar 11 Déc - 18:40

Satisfait de la voir chercher à me répondre, je la gratifiai d'un regard équivoque. Elle n'avait rien à dire à par approuver, un comportement contraire aurait été parfaitement hypocrite... Et je ne me serais pas gêné pour le lui faire remarquer. Non mais et puis quoi encore ! Hors de question qu'elle m'assure qu'elle n'avait rien ressenti et que mon baiser l'avait plus dégoûté qu'autre chose ! J'aurais hurlé au mensonge !... Bon, hurler peut-être pas, je ne voulais pas trop attirer l'attention sur nous maintenant.

Mais lorsque ma réplique fis son chemin vers son cerveau, je vis son visage reprendre ses émotions habituelles envers moi : Elle était de nouveau remontée comme une pendule, me poussant en m'insultant. Je reculai d'un pas en riant, un peu déçu tout de même de ce changement mais encore plus soulagé. Les choses redevenaient normales et c'était parfait ainsi.


- Tu es bien dure avec moi quand même ! Et ne fais pas de mouvement brusque, tu risquerais de tomber... Tu ne tiens pas trop l'alcool ou c'est moi ? Plaisantai-je en restant à une distance raisonnable.

Je ne voulais pas qu'elle tente de m'étrangler ou de me faire manger du sable. Elle en était capable, si si !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 13 Déc - 20:39

Ooooooooooooh le salaud !! Profiteur de femme faibles !! Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, je ne lui en voulais pas tant que ça... et même pire. Je crois que j'avais envie... qu'il recommence. Il ne possédait certes pas le torse sculptural de Tryn... mais sa peau pâle scintillait à la lumière de la lune qui s'était levée, accentuant la finesse de sa musculature sèche tendue sur ses os, ses pommettes saillantes, ses iris étincelants... dans lesquels je lisais les vestiges du feu qui nous avait pris lorsqu'il avait posé ses lèvres sur les miennes. Tout ça était décidément beaucoup trop compliqué pour mon esprit confus...

- S'pèce d'imbécile !! braillais-je comme une poissonnière, reprenant vaguement le contrôle de ma personne imbibée. Arrêtes un peu de profiter de moi !!


Lui jetant un regard plus ou moins farouche, plus pour masquer mon trouble encore récent que par réelle hostilité, je jetais un bref coup d’œil en direction de la lueur qu'était devenu le feu un peu plus loin. La musique avait repris - j'imaginais que les autres continuaient à faire la fête, maintenant que les gêneurs avaient été écartés...

- Je suis désolée... murmurais-je tout bas, mon regard toujours fixé sans le voir sur le point de rendez-vous.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 13 Déc - 21:18

Je riais légèrement à sa pique. Mais bien sûr, c'est moi qui profite d'elle, comme toujours... C'est vrai que je la force totalement à m'embrasser, sous menace de mort même !... Non mais oh. Mais je ne répliquais rien, voyant bien dans son regard qu'elle tentait juste de reprendre ses esprits. Je ne lui en voulait presque pas, après tout, même si elle m'avait lourdement nargué tout à l'heure, je commençais à cerner ses réactions et surtout son caractère. C'était d'ailleurs étrange. Je ne la connaissais pas depuis longtemps et pourtant, je commençais déjà à la cerner et... C'était la deuxième fois que nous nous embrassions.

Quand elle se détourna, j'en profitais pour souffler un peu, caressant son corps du regard en m'attardant sur ses hanches presque avec regret, là où mes bras s'étaient crispés quelques instants plus tôt. Son murmure me tira de ma contemplation et je m'approchai d'elle avec un petit sourire.


- Ca arrive à tout le monde de pas pouvoir encadrer quelqu'un... Et Océane n'a pas été sympa dès le début, alors je te pardonne. Fais juste attention la prochain fois... répondis-je, tendant un peu ma main vers elle...

... Avant de la laisser retomber le long de mon corps. Elle reculerait dès que je l'aurais effleuré de toute façon...


- Tu veux peut-être rentrer, non ? Je pense que la fête est finie pour nous deux...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 13 Déc - 22:13

Et ça le fait rire, le goujat !! Il perd rien pour attendre !! Furax, mais trop bourrée pour vraiment comprendre pourquoi, je le gratifiais d'un regard noir, avant de hausser les épaules. J'imagine qu'on était quitte de toute façon... la dernière fois, c'était moi qui l'avait embrassé pour le faire taire. Le regard fixé sur la lueur derrière nous, pensive, je ne bougeais pas lorsqu'il approcha, alors que j'aurais certainement mieux fait de reculer - je ne remarquais pas son geste envers moi... mais je tournais la tête vers lui en l'entendant, laissant le silence parler pour moi. Oui, c'était vrai. Je ne m'estimais pas totalement responsable de ce qui s'était passé ce soir.

- Tu n'auras pas d'ennuis, avec eux ?... murmurais-je, jetant un nouveau coup d'oeil en direction du groupe.


Que je sois asociale, c'était une chose... mais lui, son seul tord avait été de vouloir se montrer gentil, et de m'avoir invité. Je ne voulais pas que ses amis lui tournent le dos par ma faute... parce que si je brulais toujours d'arracher les yeux de l'autre pétasse... je savais aussi que ma conduite avait été totalement indigne de mon rang. Soupirant doucement, je me détournais définitivement de la scène, et dénouais tant bien que mal mon châle autour de mes hanches, pour m'envelopper à nouveau dedans. La nuit était douce, mais il y avait un petit vent frais loin du feu...

- Je... je veux pas rentrer chez moi, dis-je sans le regarder. Je vais aller dans la ville, quelque part, dis-je soudain d'un ton plus convaincu, faisant volte-face en titubant...


... pour partir dans la mauvaise direction.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 13 Déc - 22:38

Son silence me répondit, et je n'ajouta rien de plus, regardant moi aussi le feu. Ils avaient bien du cracher sur la Sirène... Et je n'avais pas du y échapper non plus, vu que je l'avais défendu. Mais après tout, je n'allais pas la laisser seule face à tout le groupe ! Sa question me ramena à la réalité et je la fixai en souriant.

- Non, t'inquiète pas pour ça, je me débrouillerais, mentis-je un peu.

J'imaginais déjà l'accueil quand je devrais retourner les voir mais, étrangement, je m'en fichais. Après tout, ça valait le coup de l'avoir fait... La suivant des yeux alors qu'elle s'en allait de l'autre côté, je fis quelque pas avec elle, avant de hausser un sourcil quand elle me dit vouloir aller en ville... Mais partir de l'autre côté.


- Tu peux toujours partir par là, mais c'est pas le chemin le plus court pour la ville... Viens, tu dors à la maison ce soir. Je te laisse pas toute seule dans cet état, répondis-je en la prenant doucement par le bras.

J'étais peut-être un profiteur selon elle, mais c'était parce qu'elle n'en avait jamais croisé... Et quelque chose me disait que si elle vagabondait ce soir en ville, elle allait en connaitre, ce qui ne m'enchantait pas du tout.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Jeu 13 Déc - 23:10

Mine de rien, je m'inquiétais un peu qu'il puisse subir les retombées de mes actes. Je ne voulais pas qu'il soit mal vu... ou qu'on lui tourne le dos par ma faute... j'étais peut-être qu'une idiote, mais pas assez méchante et égoïste pour lui souhaiter ça. D'autant plus que... je venais de me rappeler qu'il ne fallait pas que j'oublie que je n'étais que de passage... J'étais une ombre au milieu de sa vie. Entouré comme il l'était, il m'oublierait vite... lorsque je partirais... c'était mieux ainsi. Mais bizarrement, ça me rendait aussi très triste. Fatiguée de me prendre le chou, je commençais à m'éloigner sans réel but - allez en ville... pourquoi pas... peut-être que je prendrais une chambre, dans une auberge... ou peut-être pas... une chose était certaine : je ne voulais pas retourner chez moi. Pas toute seule. Je ne voulais pas... être toute seule...

- Eeeeeeh... dis-je alors qu'il m'attrapait par le bras, mettant en péril mon équilibre déjà précaire. Quel état ?? t'as bu plus que moi !! lui rappelais-je en trébuchant, me rattrapant... à son bras.


Il était pénible à me coller comme ça... mais un peu assommée par l'alcool, et certainement aussi par ce qui venait de se passer, je me laissais entrainer sans opposer la moindre résistance.. Peut-être aussi un peu parce que... j'étais contente qu'il soit avec moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 15 Déc - 15:17

Je souris lorsqu'elle protesta, ne la laissant pas partir pour autant. La question n'était pas de savoir si j'avais plus bu qu'elle mais de savoir comment elle tenait l'alcool et vu la manière dont elle se retenait à mon bras, elle n'était définitivement pas très résistante... Ne la lâchant pas, je remarquais avec contentement qu'elle se laissait guider vers le port. Tant mieux, je ne voulais pas la porter sur mon dos comme un sac à patates ! Pour peu qu'elle soit un peu trop bourrée et qu'elle veuille utiliser ses pouvoirs, ça risquait de déraper...

- Mais oui, j'ai bu plus que toi... répondis-je pour ne pas la contredire.

Je plongeais dans l'eau une fois arrivé sur la rive, avant d'attendre qu'Arabyss me suive pour ensuite l'amener dans le port.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 16 Déc - 15:48

Oui... je partirais... et... il m'oublierait... il irait... avec sa chère Océane... après tout, elle était très jolie... je l'avais bien remarqué, sinon je me serais certainement pas autant énervée moi aussi... elle savait bien qu'au final, c'était elle qui gagnerait... mais qui gagnerait quoi ?... Et moi... l'oublierais-je si facilement aussi ?... certainement... Pensive, je me laissais entrainer sans réfléchir, confiante - après tout, il avait déjà profité de moi... que pourrait-il faire de plus maintenant ?... Avançant tout droit dans l'eau sans ralentir, l'eau froide m'éclaircit un peu les idées, et je rattrapais rapidement Ilmaes, commençant enfin à me soucier un peu de questions pratiques.

- Ilmaes !... je vais pas venir chez toi... je veux pas déranger tes parents... on va faire du bruit en plus... m'inquiétais-je en cherchant son regard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 16 Déc - 17:40

Une fois arrivé dans l'eau, je nageais un peu devant Arabyss, m'éclaircissant les idées. J'avais quand même sacrément déconné... Non seulement j'avais embrassé Arabyss avec une passion qui ne me ressemblait pas, mais en plus je l'avais défendu face au groupe. Même si je ne le regrettais pas, je savais que le groupe n'allait pas me le pardonner de sitôt... Tant pis ! S'ils n'étaient pas capables de faire la part des choses, c'était leur problème !

Me tournant vers Arabyss alors qu'elle me rattrapait, je lui fis un petit sourire amusé.


- Eh, fallait bien que je rentre moi aussi, un peu plus un peu moins... On fera juste attention !

Pourquoi elle dérangerait après tout ? Si je ne la ramenais pas à la maison, ma mère était capable de m'en mettre une !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 17 Déc - 13:20

Mais c'est qu'il avait l'air drôlement pressé de me ramener prisonnière chez lui dit donc. Sceptique alors qu'il se justifiais en disant que de toute façon, il devait rentrer aussi et qu'il ferait du bruit quoi qu'il arrive, j'en doutais sérieusement... Il était assez discret pour détrousser les gens sans se faire remarquer en plein jour, alors de nuit, il devait être parfaitement capable de traverser sa propre maison sans réveiller personne. Moi en revanche... je n'étais pas habituée à devoir me montrer silencieuse... Jugeant que de toute façon, c'était pas la peine de protester plus, je laissais la fatigue me rattraper, et gardais le silence en le suivant sans même faire vraiment gaffe au trajet. Une fois au port, l'eau fraiche m'avait un peu réveillée, et je le suivis, toujours silencieuse et un peu ailleurs, retenant un bâillement - mais au moins, je marchais droit toute seule.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mer 19 Déc - 22:13

Ravi qu'elle ne proteste pas plus que ça, je continuai de nager en silence, m'assurant qu'Arabyss me suivait. Mais je n'avais apparemment pas de soucis à me faire là-dessus : Elle était peut-être fatiguée et éméchée, mais elle était encore assez consciente pour avoir un minimum de réflexion et se rendre compte que dormir en ville était une mauvaise idée... De toute façon, quitte à l’assommer, je ne l'aurais pas laissé faire.

Arrivant enfin au port, je sortis de l'eau et me rhabillai rapidement, avant de prendre les ruelles que je connaissais maintenant par coeur pour rentrer chez moi. Une fois devant la porte, je me tournais vers la Sirène pour lui faire comprendre de ne plus faire un bruit, avant de me pencher sur ses perles qui cliquetaient dès qu'elle roulait un peu des hanches... Super malin ça ! Me rapprochant d'elle, je passais mon bras derrière ses genoux et la soulevai, la portant ensuite dans la maison. Je traversai le salon dans le noir complet, sans renverser quelque chose, avant d'arriver dans ma chambre et de la poser sur mon lit. Bon, maintenant je dois trouver de quoi la couvrir un peu... Et puis je dors où moi ? Parce que je dors pas avec elle, ça non ! Sinon je me fais étriper demain matin !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mer 19 Déc - 22:44

Subissant le contre coup de ma crise et de l'alcool, je le suivais au radar, un peu sonnée. La soirée avait été si irréelle... si agréable... mais j'avais l'impression, au-delà du fait que ça c'était mal terminé avec Océane... d'avoir raté quelque chose. Peut-être n'avais je pas passé la soirée... avec la bonne personne... Le regard dans le vague, je suivais l'éclat de sa chevelure argentée sous la lune, comme guidée par sa lumière dans l'obscurité du port - j'aurais pu utiliser mes pouvoirs... mais j'avais encore une fois tant l'habitude de les masquer que je n'en eu pas le réflexe. Sursautant lorsqu'il me fit soudain signe, je ne bougeais plus - à tient... on est arrivés... eeeeeeeeeeeeh !!! Me sentant partir en arrière, je passais machinalement un bras autour de son cou pour me retenir... mais en fait, il me tenait bien, et jugeant que me mettre à brailler pour protester serait le meilleur moyen de réveiller ses parents certainement endormis à cette heure... je me contentais d'un soupir, avant de me détendre et d'appuyer ma tête contre son épaule. Arrivés dans le salon, il faisait noir, et je fermais les yeux... bercée par la souplesse de sa démarche, lovée contre sa peau chaude et encore humide, je ne le sentis même pas me déposer sur son lit, dormant à point fermée - je n'aurais pu rêver meilleur endroit pour rattraper ma nuit de pleurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mer 19 Déc - 22:52

Cherchant dans tous les recoins, j'avisais enfin deux couvertures pliées sur mon fauteuil. Je me saisis d'une des deux pour la déplier et couvrir Arabyss avec. Les nuits n'étaient pas vraiment chaudes et ça n'était pas avec son semblant de robe qu'elle irait loin... La bordant doucement sans la réveiller, je m'arrêtais ensuite pour la regarder un instant. Endormie ainsi, elle semblait tellement paisible, loin de l'amertume dont elle faisait preuve bien souvent. Elle semblait presque... Insouciante, comme si aucun problème ne la touchait. Et pourtant, je ne lui avais pas posé la question mais je me doutais que son père avait du lui passer un sacré savon... J'étais désolé pour elle, je me sentais un peu coupable parce qu'après tout, c'était ma présence qui l'avait mis autant en colère.

Perdu dans mes pensées, je ne revins sur terre qu'au moment ou la Sirène poussa un soupir un peu plus long que les autres. Reposant mes yeux sur son visage aux traits fins, je m'attardais sur ses lèvres pulpeuses, reposées en une esquisse de sourire, et avançai mes doigts pour les effleurer... Avant de me raviser et de me redresser. Me dirigeant vers mon fauteuil, je me couvris de la couverture restante avant de me caler le plus confortablement possible et de m'endormir rapidement.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mer 19 Déc - 23:11

Sentant malgré mon sommeil l'apport de chaleur, une esquisse de sourire étira mes lèvres, et je me recroquevillais sous la douce couverture déposée par Ilmaes. Épuisée par ma fatigue déjà bien présente et les événements de la soirée, je dormis d'une traite jusqu'à l'aube... mais lorsque les premiers rayons commencèrent à percer la voute céleste pour s'infiltrer dans la chambre, je fronçais les sourcils. Je n'étais pas habituée à dormir à la surface... et les rayons du soleil avaient déjà du mal à traverser les profondeurs pour nous réchauffer à son zénith, alors à l'aube... non, sous la mer, l'obscurité régnait en maitre... Mais la lumière ne mis pas longtemps à me réveiller, et lorsque je clignais des paupières... je me demandais une seconde avec effroi où j'étais. Les tempes douloureuses, je me redressais lentement, un peu inquiète, mais étrangement pas plus que ça... et mon regard tomba sur lui.

Une jambe dans le vide, l'autre ramenée sur son fauteuil, il dormait un peu tordu sur le côté, la tête appuyée contre son poing bancal - me figeant une seconde, de peur de le réveiller... je notais la profondeur de sa respiration, son corps totalement détendu, et compris que la lumière naissante était loin de le gêner autant que moi. Lentement, précautionneusement, je quittais ce qui devait être son lit pur me relever en grimaçant - mal à la tête... Rejetant une mèche de cheveux en arrière... je le caressais encore un instant du regard, un sourire aux lèvres. Il était vraiment... pas possible... Sa couverture avait glissé dans la nuit, et gisait à ses pieds - m'avançant doucement, hésitante, ne voulant pas le réveiller... je laissais finalement mon châle glisser de mes épaules, et je le couvris du fin tissu turquoise et soyeux. Couleur qui lui allait d'ailleurs à merveille... bref. Me ressaisissant enfin alors que j'étais repartie à le contempler bêtement, je fis volte-face et quittait la pièce pour retrouver sans trop de difficulté le chemin de la sortie - plissant les yeux sous la lueur de l'aube, je jetais un dernier coup d’œil en arrière... avant de me diriger d'un bon pas vers la mer - la fête était terminée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Revenir en haut Aller en bas

Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -