Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Mer 17 Oct - 17:54

Après ma soirée dans les profondeurs, j'étais rentrée chez moi pour me reposer, évitant de peu l'orage qui s'abattait sur notre île. Mes parents ne posèrent aucune question sur ma nuit passée dehors, après tout ils avaient l'habitude de ne pas me voir rentrer certains soirs... Et je n'allais pas leur raconter mon aventure qui, loin de les rassurer ou les amuser, les auraient inquiété. Pourtant j'étais envie, et en un seul morceau ! Chose qui n'était pas faite au début de la journée...

Après quelques jours de calme passés à voler de ci, de là, je ne croisais personne et Arabyss avait apparemment eu l'idée de se tenir calme, vu qu'aucune catastrophe n'avait été commise. Un matin, alors que je me levais à l'aube, comme à mon habitude, ma mère me tendis une petite bourse, un panier et une liste. Elle n'avait "pas le temps' d'aller au marché, je devais m'en charger à sa place. Elle n'avait plutôt pas la force, je le voyais bien, mais m'abstins de tout commentaire. Sortant de la maison, je me dirigeais sur le port pour faire les courses de ma mère au marché matinal.

... Non mais sérieusement ? "UNE DEMI-DORADE" ?! On va avoir une dorade entière à manger, avec les légumes qui vont avec, non mais ! M'adressant au poissonnier, je passais commande et payais comme bon citoyen. Mais quand vint le tour du reste... Je commandais le tiers, voire le quart de ce que voulait ma mère et volais le reste discrètement quand le marchand avait le dos tourné, cachant mon butin sous mes autres victuailles.

Après deux heures d’honnêtes emplettes, je posais mon panier lourd sur un muret, me reposant un peu. Je pouvais rentrer tout de suite, ou ma balader "innocemment" parmi les étals des marchands de tissu ou de bijoux. Aaah... Cruel dilemme !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 18:50

Les bras croisés, mon châle bleu serré autour des épaules, je frissonnais en déambulant au hasard au milieu des étals du marché. Depuis que la tempête s'était abattue sur l'île, le temps ne s'était pas encore découvert, se rafraichissant au fur et à mesure des averses, et si pour l'instant il ne pleuvait plus sur le port le temps était humide, et le vent somme toute relativement désagréable. Il s'était écoulé à peine quelques jours depuis la soirée d'anniversaire de mon frère, mais j'avais l'impression d'avoir passé des siècles enfermée dans ma chambre à des kilomètres sous le niveau de la mer démontée.

Après le départ d'Ilmaes, j'avais suivis l'ordre de mon père, et je m'étais vêtue décemment avant d'aller le trouver - pour mieux me faire démonter, et en public en plus. Ma famille présente presque au complet avait assisté à l'engueulade en bonne et due forme que mon père s'était chargé de me dispenser, bouillonnant de honte et de colère, et pour la première fois depuis longtemps... j'avais vraiment eu peur. Rien ne m'avait été épargné. Ni les insultes, ni les humiliations, retraçant en long en large et en travers la monumentale erreur qu'était ma simple existence, jusqu'à ne plus faire d'une moi qu'une serpillère même plus bonne à laver le sol.

Il m'avait fallut quelques jours pour me remettre de cette violente remise à ma place, et c'était la première fois que j'osais mettre le nez en ville depuis - j'avais l'impression que tout le monde était au courant de ce que j'avais fait, et je marchais les yeux baissés, vêtue d'une longue robe blanche plus sobre que jamais, ne découvrant ni mon ventre, ni mon dos, pourvue d'un décolleté plus que raisonnable et à peine fendue sur le côté. Les trois nuits précédentes avaient été agitées et peu reposantes, mais je n'en pouvais plus du confinement dans ma chambre, et même si je m'étais mise à pleurer alors que j'avais simplement fait tomber ma brosse, j'avais jugé qu'il était temps que j'aille prendre un peu l'air. Les yeux rivés au sol, je remâchais dans ma tête les parties les plus cinglantes du discours de mon père - j'en rêvais encore... jamais je n'aurais cru qu'il puisse avoir une opinion si... médiocre de moi. D'accord, je n'avais rien fait pour donner la meilleure image de moi-même à ma famille... mais quand même...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 19:37

J'étais appuyé contre le muret depuis à présent dix minutes sans avoir bougé. Je ne savais toujours pas ce que j'allais faire... Mais le mauvais temps avait découragé les clients à se balader vers les marchands de bijoux, ce qui me rendais plus visible lorsque j'emprunterais définitivement certains objets. Roooooh, mais je veux m'amuser moi !...

Soupirant, je me redressais et m'apprêtais à reprendre mon panier quand, toute emmitouflée dans un châle et une robe trop couverte pour elle, se pointa Arabyss. Eeeeeet bien, elle est malade pour être aussi prude ?! Moi ça me dérange pas, j'ai pas à me sentir trop gêné à côté d'elle mais... C'était étrange de la voir ainsi. Et puis elle paraissait encore plus renfrognée que d'habitude, presque... Triste, ou choquée. J'étais encore en train de la fixer quand elle passait à côté de moi sans me voir, et je tendis le bras pour l'attraper vers la taille, l'empêchant d'aller plus loin. Retirant rapidement mon bras au souvenir de la dernière fois où mes mains s'étaient A PEINE égarées sur sa taille, je lui fis un grand sourire.


- Tu viens ici pour voler des coeurs ? Fais attention, le vol c'est mal !

Et moi je suis nuuuuul au possible ! Elle va me frapper peut-être !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 20:24

"... une catin qui se pâme en public devant un petit bourgeois que personne ne connait, tu as dépassé les bornes en jetant une fois de plus la honte sur notre famille, rejetant tous les plus nobles fiancés pour t'afficher sans notre accord et sans la plus élémentaire discrétion avec cet homme dont tu ne sais certainement rien, tu as gâché la soirée d'anniversaire de ton frère en te faisant passer pour la dernière des trainées, tu n'as pas la moindre idée des répercutions que..."

Un bras s'enroula autour de ma taille, et je sursautais en redressant brusquement la tête, me cognant à quelque chose avant de reculer vivement... pour mieux entendre une voix qui commençait à me devenir très familière. Croisant brièvement deux iris argentés... je n'eu pas le cœur à m'énerver après lui, et je me contentais de hausser les épaules en détournant le regard.

- T'es bête... soupirais-je.

Pitoyable.

- Et toi alors ? C'est le repos du guerrier après avoir volé à tous les étals ?... demandais-je en désignant du menton le panier à côté de lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 20:41

Son sursaut ne me surprit pas, après tout je la tirais totalement de ses pensées là... La fixant un instant, je remarquais dans son regard gris qu'elle n'était pas en forme, trop plongée dans ses pensées peut-être. Penchant un peu la tête sur le côté, je souris ensuite. Ouais, ouais, je sais, je suis bête, c'est un compliment pour moi maintenant ! Je ris à sa question, pas gêné ni vexé le moins du monde.

- Faut bien manger, non ? Et puis ma mère ne sait pas marchander, elle se fait toujours avoir !

Je cachais du mieux que je pus l'ombre qui passa dans mon regard, ne lâchant pas Arabyss du regard. Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais qu'elle n'était vraiment pas bien... En même temps, elle m'a pas tapé pour ma remarque ni quand je l'ai retenu par la taille, ça fait quelques indices là... Penchant un peu la tête sur le côté, je regardais le ciel nuageux. Pas moyen de savoir l'heure pour le coup !... Bon, tant pis.

- Eh, j'ai une idée : On va faire un "tour" par là-bas, et une fois fait on rentre chez moi. Je t'invite à manger, tu verras c'est drôle, on mange avec une seule assiette et parfois avec les doigts ! Ca va te changer...

Et puis ma mère sera contente d'avoir du monde à la maison, même si elle risque de s'affoler devant les perles de la Sirène... M'enfin, si je fais le mariole avec elle, elle comprendra vite !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 21:13

Son rire m'arracha une ombre de sourire, le premier depuis des jours, et j'eu l'impression d'entendre mes muscles protester. Mais il était vraiment pas gêné... il avait l'air d'aller bien en tout cas. L'allusion à sa mère me tira un frisson, et je repensais à la mienne, si stoïque alors que mon père me hurlait dessus... Plongée dans mes pensées, je relevais brutalement la tête en l'entendant, surprise par sa proposition.

- ... Quoi ??... Mais je... mais je veux pas... enfin... c'était pas prévu ! dis-je en m'inquiétant un peu.

Je veux pas avoir l'air d'une sale noble sans gêne qui squatte et pille leurs réserves durement gagnées !!... L'image actuelle que le monde semble avoir de moi ne vaut pas beaucoup mieux, mais au moins je n'en suis pas encore au stade de voler les plus démunis...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 21:24

Aaaah beh elle se souvient comment on sourit ! Quand même, j'ai eu peur un moment, même si elle sourit pas beaucoup elle sourit quand même mais là, elle avait l'air tellement à l'ouest que je doutais un peu de tout... Son frisson, par contre, ne m'arrangeait pas. Elle était malade ?... Non mais même sans être malade, elle était pas bien ! Limite je regrette les moments où elle me hurle dessus... Mais bon, je n'osais pas trop demander, peut-être que c'était de ma faute, pour la soirée, j'avais commis un impair... Ou quelque chose comme ça. Sa surprise me fit sourire en coin.

- T'en fais pas, j'ai négocié de telle sorte qu'on a le double de ce que ma mère m'a demandé, y a largement de quoi t'inviter à manger !...

Je lui tendis mon bras, prenant le panier dans l'autre moi histoire de faire un petit tour avant de rentrer.

- Et puis tu me seras utile, tu m'éviteras des remontrances parce que j'ai escroqué des "honnêtes gens"... murmurai-je près de son oreille.

Les marchands, des honnêtes gens, tu parles ! Ils sont tellement bons qu'ils pourraient faire partie de la Guilde de Milmée !... Mais aujourd'hui, c'est moi qui les vole !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Ven 19 Oct - 21:51

Un peu gênée, perplexe, je resserrais mon châle sur mes épaules pour me donner une contenance, le regard détourné - j'aurais pas dû sortir, j'aurais pas dû sortir... j'avais l'impression que le moindre mot de travers pourrait me faire pleurer, c'était tout simplement atroce. Ce n'était pas moi. Allez ma vieille, secoue toi un coup non d'un chien !!! Pas très probant... Sa remarque m'arracha un nouveau demi sourire, et j'hésitais une seconde... avant d'accepter le bras qu'il me tendait. Bizarrement, sa présence... me faisait du bien... un peu... et m'accrocher à son bras réchauffa un peu mes mains glacées.

- Tu as un doute sur l'honnêteté de ces pauvres commerçant qui bossent dur pour gagner leur vie ?... me moquais-je à demi.

C'est l'hôpital qui se fout de la charité, je rêve...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 20 Oct - 19:36

J'attendis un peu qu'Arabyss se décide, avant de sourire quand elle accepta mon bras. Je me mis à marcher calmement, mon panier à la main, vers le reste du marché. Je ris à sa réponse et fis un clin d’oeil à la Sirène.

- Attends, ils bossent pas dur eux, ils achètent ! Tu demanderas à mon père s'il veut bien parler, mais il t'expliquera que quand il était pécheur, les commerçants achetaient les poissons trois fois moins cher qu'ils les vendent... Alors ouais, j'ai quelques doutes !

M'arrêtant devant un étal de boucles d'oreilles, j'observais les bijoux un par un, avant que le marchand n'arrive devant nous.

- Choisissez une parure ma Dame...

Me tournant vers Arabyss, je lui souris.

- Vas-y, choisis... La parure à gauche de celle qui te plait, je me charge du reste... lui murmurai-je discrètement.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 20 Oct - 22:28

Son sourire... je n'avais jamais remarqué à quel point il était chaleureux, même lorsqu'il étirait à peine les lèvres... détournant le regard, je m'assénais une claque mentale, échappant un soupir - il faut vraiment que je me secoue moi, ça va pas du tout là... Redressant la tête alors qu'il me répondait, j'esquissais un sourire - il était tellement convaincu du bien fondé de ce qu'il disait... Accrochée à son bras, je n'eu d'autres choix que de m'arrêter aussi alors qu'il s'immobilisait devant un étal bijoutier - oh non, me dit pas que... eh si.

- Je vous remercie, nous repasserons lorsque nous serons décidé, congédiais-je le vendeur avec mon plus beau sourire tout en tirant Ilmaes par le bras. Ne soit pas stupide... repris-je à l'attention d'Ilmaes en nous éloignant, lasse. Je n'en ai pas besoin, et tu n'as rien à me prouver... ajoutais-je pour clore la conversation.

Je voulais... oui, je voulais bien être avec lui. Pour ne pas dire que ça présence avait un effet étrangement apaisant. Mais je ne voulais pas cautionner ses vols, et en profiter encore moins. Je n'avais accepté qu'un seul cadeau, et ce jour là je lui avais bien dit que ce serait le premier et le dernier...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 20 Oct - 22:57

Etonné, je la laissais faire alors qu'elle détournait la tête. Beh ? J'ai fait quoi encore ? Non parce que là, j'ai VRAIMENT rien fait ! Elle croit pas que mon rire lui était adressé, hein ? Parce que je me moquais pas... Mais quand elle me souris, je soupirais, rassuré. Je me prends trop la tête, faut que je me calme un peu quand même !... Mais elle ne semblait pas trop me croire au sujet des marchands. Pourtant, c'était vrai ! Mais elle ne faisait pas les courses elle, c'est normal qu'elle ne le sache pas...

Alors que je m’apprêtais à dérober les boucles d'oreille que désirait Arabyss, elle s'excusa et me tira le bras. Mais !... NON ! Roooooh, c'est vrai, elle veut pas que je lui vole quelque chose... Baissant les épaules, je soupirais, déçu. Mais si je peux rien lui voler, comment je vais faire pour lui offrir des trucs moi ?... Parce que j'aime bien faire des cadeaux à mes amis !


-Bon, bon... D'accord... Mais dans ce cas surveille moi bien... murmurai-je avant de m'arrêter devant un second étal un peu plus loin.

Ouais, mais si elle ne veut pas de mes cadeaux, ma mère a besoin d'un nouveau collier ! Avisant un ras de cou vert, je baladais ma main au dessus des différents colliers, surveillant le marchand qui était occupé un peu plus loin. J'avais peu de temps pour lui subtiliser le bijou... Mais j'y arriverais, comme toujours !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 20 Oct - 23:26

Il peut vraiment pas s'en empêcher, à ce stade c'est carrément compulsif ma parole... fatiguée, je me laissais ensuite entrainer dans le marché, m'accrochant à son bras bien plus que je ne le ressentais, pour ne pas dire que je m'appuyais complètement contre lui - j'étais dans un état moral déplorable... et il était le seul semblant de soutient que j'avais jamais eu jusque là. Malgré moi, il commençait à se faire sa petite place dans mon quotidien... et le pire, c'était que je n'en avais même pas réellement conscience. Sa présence me devenait naturelle... Il avait l'air déçu que je l'empêche de voler, mais je comptais bien rester ferme à ce sujet - il risquait bien assez comme ça sans qu'en plus j'en devienne responsable. Merci bien !!

Et juste à l'instant où je songeais à ça... je le vis du coin de l’œil tendre discrètement la main, et je me retins de lui balancer un coup de coude dans les cotes - mais il va arrêter oui à la fin ??!!! Mais alors que je pestais... je remarquais que soudain le marchand sembla faire beaucoup plus attention à nous tout d'un coup, et je me décalais juste à temps pour dissimuler la main d'Ilmaes avant que le marchand ne se détourne sans n'avoir rien vu. Mais c'est pas vrai, il va bien finir par arriver à me mettre en colère !!!

- Arrêtes ça tout de suite, ou je te jure que je te dénonce à la garde !! sifflais-je discrètement entre mes dents.





Dernière édition par Arabyss Hale'Lake le Dim 21 Oct - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Sam 20 Oct - 23:49

Je sentais qu'elle s'appuyait beaucoup sur moi, mais ne dis rien. Bien au contraire, je restais droit, la laissant faire en nous guidant à travers les échoppes.

Mais alors que j'étais arrêté pour voler le collier qui serait parfait au cou de ma mère, je sentis Arabyss se postait devant moi, me faisant des remontrances. Bon, au moins, on peut dire qu'elle n'est pas entièrement éteinte, elle arrivait encore à me râler dessus ! Chipant le ras de cou, je le mis au fond du panier et embrassait rapidement Arabyss sur la joue avant de l'entraîner plus loin.


- Merci quand même, mais j'ai fini mes emplettes, pas besoin d'avertir la garde... Tu viens, on rentre ? Ou tu veux voir autre chose peut-être ?

Je réagissais plus naturellement, peut-être trop... Je ne prenais plus autant de gants qu'avant, peut-être parce qu'elle m'était de plus en plus familière... J'espérais qu'elle ne se vexerait pas subitement, je n'avais pas envie de lui courir après pour m'excuser !... Surtout qu'aujourd'hui elle n'avait pas l'air partante pour une prise de bec.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 12:50

Ma parole, il va finir par vraiment battre un record celui là !!! Ça fait pas cinq minutes que je suis avec lui, et il me porte déjà sur le système avec ses conneries !! Ne m'y attendant comme toujours pas du tout - pourtant depuis le temps, on pourrait croire que je commencerais à anticiper un peu... - je sursautais lorsqu'il m'embrassa sur la joue... et mon coup de coude fut inefficace lorsqu'il me tira par le bras pour m'entrainer loin de l'étal du marchand. Mais c'est pas vrai, me voilà complice d'un de ses vols maintenant !!

- "Emplettes"... relevais-je, d'un ton mi-réprobateur mi-amusé.

Franchement, il doute de rien, il a pas honte en plus...

- Non... j'avais rien à faire ici de toute façon, soupirais-je en me laissant entrainer sans résister. T'es sûr que ça posera pas de problème à ta famille que je débarque comme ça ?... redemandais-je, un peu inquiète.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 13:19

Je vis son amorce de coup, mais l'évita de justesse. Punaise, la chance que j'ai aujourd'hui ! Je lui fis un clin d’oeil à sa remarque. Beh ouais, c'était des emplettes, j'ai acheté des trucs aussi, j'ai pas fait que voler !... Bon, un peu plus de la moitié si, mais quand même ! Alors qu'elle me répondit qu'elle n'avait rien d'autre à faire, je souris et la conduisit vers les ruelles du port... Avant de soupirer à sa question et sa mine inquiète.

- Mais nooon, ça dérange personne ! Et puis tu m'as invité chez toi, c'est à moi maintenant !... De toute façon tu avais autre chose de prévu ?

Non, parce que je voulais pas empiéter sur son super emploi du temps qui m'avait l'air bien chargé vu sa tête d'enterrement quand je l'ai récupéré. Nous sortîmes de la place du marché avant de s'engager dans les petites ruelles. La maison n'était plus très loin à présent, d'autant qu'on prenait les raccourcis...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 17:20

Il m'énerve... il m'énerve mais s'il savait !! Et pourtant, je ne lâchais pas son bras, m'accrochant à lui comme à une bouée, et sans même vraiment m'en rendre compte. Son clin d’œil me tira malgré moi un demi sourire, et à sa réponse ce fut à mon tour de lâcher un soupir.

- Je ne t'ai pas invité pour que tu te sente redevable après... précisais-je, juste comme ça. Et non... rien du tout...

Juste déprimer loin de chez moi pour changer. Mais évoquer la soirée n'avait fait que me rappeler la cuisante engueulade qui en avait suivit - j'avais vraiment bien fait de le ramener d'abord... j'étais dans un tel état après avoir vu mon père que je ne me rappelais même plus comment j'étais remontée dans ma chambre. Silencieuse, je me laissais guider sans vraiment faire gaffe à où nous allions, étrangement confiante - mais mine de rien, en quelques minutes il avait déjà réussit à me redonner un peu de poil de la bête...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 20:25

Ouaiiiis, elle sourit encore ! C'est des mini victoires à chaque fois, j'adore ça ! Son soupir et sa réponse me firent un peu rire. Je savais que ça n'était pas pour ça, c'était pour qu'elle ne s'ennuie pas pendant la soirée, mais moi je voulais l'inviter par pur plaisir, même si le style allait bien changé de ce qu'elle connaissait...

Marchant sans crainte entre les ruelles, je m'arrêtais bientôt devant ma maison. Lâchant le bras d'Arabyss, je me mis face à elle pour la fixer.


- Bon, nous y voilà. Je te préviens tout de suite, ce n'est pas du tout la même... "Ambiance" que chez toi.

Et quand je parlais d'ambiance, je parlais plus du style de la maison. Ouvrant la porte, je rentrais dans la maison en laissant ensuite la Sirène faire de même. Nous étions dans la pièce principale, un peu sombre, au milieu de laquelle trônait une table en bois plus vieille que moi. Mon père était assis au bout, ses cheveux rouges sombre coupés courts et ses yeux d'un bleu métallique se relevèrent vers moi à mon entrée, avant de se poser, froids, sur Arabyss. Il était, comme moi, habillé d'une tunique et d'un pantalon en toile, le tout dans les tons sombres. Me tournant vers la gauche, je posais mon panier sur le plan de travail où ma mère, petite sirène aux cheveux bouclés et vert sapin s'affairait déjà malgré son teint pâle et les cernes sous ses yeux argentés. Elle portait la robe que je lui avais récupéré, une robe nacrée, légère et fluide qui lui allait parfaitement. S'arrêtant, elle se tournait vers moi avec un sourire, pour finalement s'arrêter, blanchir... Et s'incliner devant Arabyss, ayant remarqué ses perles.

- Bonjour Ma Dame...

- Maman, je te présente Arabyss ! Tu sais, je t'en ai parlé, c'est la Sirène qui râle tout le temps ! m'exclamai-je, avant de me tourner vers l'intéressée. Désolé, mais si je détends pas l'atmosphère, elle ne se relèvera pas... lui murmurai-je.

Et puis c'était pas faux ce que je disais ! Ma mère, une fois qu'elle eut entendu ma présentation, se redressa et sourire un peu plus chaleureusement à Arabyss, mais avec toujours un peu de retenue.


- Oh ! Dans ce cas, si vous êtes une amie de mon fils, asseyez-vous, je vous en prie...

Je fermais ensuite la porte et vérifiai si les deux portes menant à nos chambres étaient fermées. Elles étaient séparées par un petit bassin creusé par l'eau d'une source qui passait sous la maison et nous nous en servions pour nous rafraîchir la nuit. Une fois tout en ordre, je pris le collier que j'avais pris pour ma mère et le lui mis autour de cou sans la prévenir. Elle soupira.

- Ilmaes... Je t'avais demandé de faire le marché honnêtement, et je ne pense pas que ce collier rentre dans nos moyens...

Et voilà pourquoi je voulais qu'Arabyss vienne ! Elle a juste soupiré ! Elle aime pas quand je lui fais des cadeaux... Mais elle les mérite !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 22:34

Relevant les yeux en l'entendant rire, je haussais ensuite les épaules en me replongeant dans mes pensées - je me doutais qu'il devait penser que je ne l'avais invité que pour me servir de lui... mais même si ce n'était pas tout à fait faux, je m'étais quand même au final bien amusé, mais je n'étais pas encore une loque au point de faire ce genre de déclaration de vive voix. Alors mon bras passé dans le sien, je me contentais de me laisser mener en silence - pour une fois, je ne cherchais pas à faire compliquer et me laissais simplement porter. Nous arrivâmes assez rapidement chez lui, et je levais les yeux sur la bâtisse, un peu curieuse malgré tout - ce n'était certes pas un monument d'une grande finesse... mais elle paraissait robuste, du genre où l'on pouvait se réfugier sans crainte, rien à voir avec l'espère de bouche de l'Enfer qui me servait de demeure.

- Si tu entends par là que ce n'est pas sombre, humide et froid, et que les gens ne sont pas tous de nobles pantins hypocrites et méprisants, je sans que je vais adorer changer "d'ambiance", répondis-je en entrant à sa suite.


La pièce était assez grande, sombre, rustique mais assez chaleureuse. La première personne que je remarquais fut l'homme, assis à l'autre bout de la table, et je croisais son regard métallique alors qu'il détournais les yeux de son fils pour les poser sur moi. Hésitante, je resserrais machinalement mon châle sur mes épaules - a pas l'air très commode... il me rappelait un peu mon propre père, et je frissonnais de plus belle. Puis je remarquais ensuite la Sirène vers qui s'était dirigé Ilmaes. Petite, toute fine, même avec la faible luminosité je remarquais qu'elle semblait pâle et fatiguée, et elle me remarqua à son tour... avant de s'incliner devant moi.

- Oh non, redressez vous !! me dépêchais-je de demander en levant les mains, presque suppliante, un peu surprise et surtout franchement gênée.

Elle paraissait si douce, mais si fragile... je ne voulais pas qu'elle se prenne la tête avec l'étiquette et le reste. Je n'étais pas là pour ça, et puis, Ilmaes ne s'encombrait pas de ce genre de détails lui... Je déchantais d'ailleurs un peu en l'entendant - qui râle ici ??! Mais je comprenais pourquoi il disait ça, aussi me contentais-je de me promettre que dès que nous serons dehors, il aurait droit à un coup de coude gratuit.

- M... merci pour votre accueil, je ne voulais pas vous déranger, bégayais-je en m’exécutant, posant mes fesses sur le bord d'une chaise, franchement mal à l'aise et certainement aussi stressée qu'elle.

Je n'étais décidément à ma place nul part... mais lorsque Ilmaes passa le collier au cou de sa mère, je me détendis un peu malgré moi devant la scène - ils étaient si... mignons comme ça...

- Mais il vous va très bien... ajoutais-je avec un demi -sourire.

Pour un peu, j'aurais presque été contente d'avoir été complice de ce vol.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 23:01

La description de sa propre maison me fit rire mais je ne répondis rien, presque d'accord avec elle. C'était luxueux, mais qu'est-ce que c'était froid... Une fois dans la maison, je laissais Arabyss regarder autour d'elle avant de rire à sa réaction quand ma mère s'inclina. Ouais, mais bon, elle a ses perles, si elle veut pas qu'on s'incline il faut qu'elle les enlève... Ou en tout cas qu'elle les planque. Quand elle remercia ma mère, celle-ci lui sourit, avant de regarder le contenu du panier.

- Vous ne dérangez pas, vous êtes la bienvenue ici, quand bon vous semble...

Roooh, elle est trop gentille ma maman !... Une fois le collier mis, je l'embrassais sur la joue avant de me retourner vers Arabyss avec un grand sourire quand elle appuya mon cadeau. Ouaiiis, elle est trop gentille ! Ma mère, quant à elle, se retourna vers la Sirène en tenant le poisson dans ses mains.

-... Mais ce n'est pas une raison pour l'encourager jeune fille ! Non mais regardez moi la taille de ce poisson... J'espère que vous mangez avec nous, parce que sinon nous allons en perdre...

Se retournant vers moi pour me fusiller gentiment du regard, requinquée par la présence d'une invitée et par la nourriture dans le panier. Je souris avant de m’asseoir à côté de ma petite capricieuse.

- Donc Arabyss, voici ma mère, Sélène, et mon père, Wallis, énonçai-je en me tournant vers l’intéressé qui, après avoir regardé ma mère pensivement, s'était tourné vers nous.

- Bonjour.

Sa voix était profonde et grave, usée par les cris poussés lors de son travail sur les bateaux. Il paraissait imposant, mais je savais qu'il n'était pas violent, c'était un pacifiste qui parlait peu, mais sagement. Je souris à Arabyss.

- N'ai pas peur, il est toujours comme ça... Des fois il parle un peu plus, quand il est de très bonne humeur.

Là ça allait, il était bien. Pas en colère ou quoi que ce soit !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Dim 21 Oct - 23:17

Visiblement, il s'amuse comme un fou on dirait... mais il avait l'air... presque content que je sois là, et je le relevais non sans une certaine surprise. Je pensais pas qu'il tiendrait autant à m'inviter chez lui... En tout cas, sa mère était vraiment... gentille, et je souris timidement en réponse à son offre. La bienvenue ?... Ça me changerait, ça c'était certain... pour un peu, j'en aurais presque eu les larmes aux yeux. Et en même temps... me retrouver ici me faisait me sentir tellement égoïste et stupide. Je suis certaine que eux n'auraient pas craché sur l'argent de ma famille si "noble"... et moi, je reniais ce qui me tombait tout cru dans le bec, alors que eux bossaient dur et en étaient réduit au vol pour survivre. J'avais juste envie d'arracher les rangs de perles autour de mes hanches pour les jeter à la mer...

- Euh... je ne veux pas vous déranger... répondis-je d'une petite voix. Enchantée, ajoutais-je suite aux présentations en règle d'Ilmaes, toujours un peu intimidée bien que je me détende petit à petit par l'ambiance chaleureuse.

Enfin, même si son père était définitivement effrayant. Au moins, il m'a dit bonjour...

- ... D'accord, répondis-je en regardant Ilmaes, un peu surprise de l'entendre parler de son père comme ça.

S'il le dit...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 22 Oct - 16:39

Je penchais la tête sur le côté en voyant la mine d'Arabyss s'assombrir. Qu'est-ce qui se passe ?... On avait rien dit pourtant ! Je décidais de ne rien dire parce que quand même, devant mes parents, c'est moyen... Et puis j'étais persuadé qu'elle ne me répondrais pas donc ça servait à rien à par inquiéter ma mère ! Souriant à sa réponse surprise, je regardais mon père qui laissa échapper un léger sourire en coin, amusé de ma description. Il savait non seulement que je n'avais pas tord, mais qu'en plus je n'étais pas méchant en de disant ça.

Soupirant, ma mère me regarda, désespérée, avant de sourire à Arabyss.


- Cet enfant est tellement irrespectueux, je pensais pourtant l'avoir bien éduqué... Allez, lève toi et viens m'aider un peu !

J'obéis à ma mère en riant, prenant les assiettes qui séchaient sur le bord du meuble. Alors que je cherchais les couverts, ma mère s’approcha de moi.

- Dis-moi, cette jeune fille, est-elle comme... commença-t-elle en murmurant.

Rougissant légèrement en comprenant ma mère, je la fixais avec de grands yeux.


- Maman !... la coupais-je brusquement.

Non mais ça va pas de vouloir parler de ça ?! Souriant un peu, elle repartit à sa préparation et je posais toutes les affaires sur la table avant de me rasseoir, un peu assombri parce que ma mère venait de me rappeler. Non mais...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 22 Oct - 17:04

Notant qu'Ilmaes avait remarqué mon émois, je détournais bien vite le regard et m'intéressais soudainement à l'ourlet de mon châle, les yeux baissés - faut vraiment, vraiment, vraiment que je me reprenne moi... Et wow, son père a sourit en fait !! Au moins, il ne semblait pas mal prendre ce que son fils disait de lui... en tout cas, Ilmaes tenait bien plus de son père que de sa mère. Enfin, sauf pour la taille, sa mère étant plutôt petite. Mais après, il n'avait pas la carrure de son père, restant fin et élancé comme sa mère. Bref. Rendant son sourire à la mère D'Ilmaes, je me levais immédiatement alors qu'elle demandait de l'aide.

- Je peux ?...

Vous aider ?... J'avais cru entendre un murmure en m'approchant, et Ilmaes semblait soudain très gêné - euh ?... J'ai fait quelque chose de mal ?... Suivant finalement Ilmaes jusqu'à la table, je m'approchais timidement, me sentant vraiment inutile et de trop.

- Tout va bien ?... demandais-je.

Je n'avais pas l'habitude de lui voir une expression ne serait-ce qu'un tout petit peu renfrognée... ça me faisait bizarre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 22 Oct - 17:18

Les bras croisés sur la table, je grognais dans mon coin. Non mais pourquoi ma mère se décide d'un coup à parler de Melissande ? Pour l'associer à Arabyss en plus ! Non mais c'était incomparable, je ne ressens pas ce genre de sentiments envers Arabyss, quand on voit où ça m'a mené... Merci bien, vive la plaie ! Et puis de toute façon, à force de l'embêter, j'étais sûr qu'elle me supportait pas. Je me demandais d'ailleurs pourquoi elle était venue ici... Je relevais la tête à la question de la Sirène, surpris. Hein ? Elle... S'inquiète ? Sérieux ?

- Oui, ouais t'en fais pas... lui répondis-je avec un sourire rapide.

Ma mère, nous regardant un instant, se tournait totalement vers nous.


- Arabyss, vous vouliez m'aider il me semble... Savez-vous éplucher des légumes ?

Je regardais ma mère encore plus surpris. Quoi ? Mais pourquoi elle lui proposait ça ? C'était une invitée quand même ! Mais ce que j'étais loin de comprendre, c'est que ma mère était douée pour mettre les gens à l'aise et avait remarqué qu'Arabyss cherchait à faire quelque chose de ses dix doigts. Aussi, posant les légumes et le couteau sur le côté, elle reprit la préparation du poisson.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 352
Date d'inscription : 16/12/2011
Localisation : Je n'ai plus de foyer...

Détails indiscrets
Age : Mais j't'en pose des questions moi ?... 120 ans, je sais j'les fait pas...
Humeur : Mais mêles-toi de tes oignons !!
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 22 Oct - 18:05

J'avais très envie de me trouver un trou de souris pour m'y planquer. Et Ilmaes qui fait la tête maintenant... j'aurais vraiment tout vu avec lui. Haussant un sourcil devant son air surpris lorsqu'il hocha la tête, je ne relevais pas et laissais tomber - non mais je rêve, j'suis pas totalement insensible non plus hein faut pas croire, j'ai un cœur aussi !! Il m'énerve, mais il m'énerve... Sursautant en entendant sa mère s'adresser directement à moi, je la regardais, perplexe... avant d'esquisser un sourire et de venir l'aider avec plaisir.

- Oui, répondis-je simplement en attrapant l'épluche-légume.

Bon, ça remontait à mon dernier voyage tout ça, soit il y a près de trente ans, mais éplucher un légume, c'était pas bien compliqué... Me mettant au travail en silence, je ne savais pas trop quoi dire, mais j'étais déjà contente de pouvoir me rendre utile.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Date d'inscription : 02/07/2012

Détails indiscrets
Age : J'ai 132 ans, dans la fleur de l'âge !
Humeur : Oh, regarde, un nuage !... Ton argent ? Quel argent ? J'ai rien volé moi !
Autre:

MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé) Lun 22 Oct - 19:23

Je regardais Arabyss alors qu'elle s'approchait de ma mère, surpris. Punaise, mais comment elle fait ma mère ?! Moi j"y comprends plus rien... En attendant, ça me laissait un peu de temps pour me remettre. Non mais c'est quoi cette idée à la noix de venir me parler de c't'autre...

Pendant ce temps, ma mère observait Arabyss avec attention, ravie de voir qu'elle savait se servir de ses mains, ce qu'elle pensait rare pour les nobles. Elle ne les critiquait pas, bien au contraire elle cherchait à s'en tenir la plus éloignée possible, mais des a priori restaient obligatoirement. Reportant son attention sur la dorade qu'elle assaisonnait, elle sourit légèrement.


- J'espère que mon fils ne vous cause pas trop de soucis... C'est dans sa nature de taquiner les gens.

Elle en avait fait les frais pendant un long moment, même si sa faiblesse d'aujourd'hui l’immunisait en quelque sorte.

- Comment vous êtes vous rencontré ? ajouta-t-elle, curieuse.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Revenir en haut Aller en bas

Non mais vas-y le marché c'est ch*ant... On va aller s'amuser plutôt ! (Privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -