Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Eil'liathan 'Tyan Lirulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Eil'liathan Tyan'Lirulin

avatar

Princesse Héritière des Daes
Princesse Héritière des Daes
Messages : 453
Date d'inscription : 05/12/2011
Localisation : Sur l'Océan...Enfin tranquilisée.

Détails indiscrets
Age : Hum...très polie... 313 ans. J'suis plutôt bien conservée hein? Normal abrutis, j'suis une elfe !!!
Humeur : J'aime jouer au jeu du chat et la souris et je suis le chat !!
Autre:

MessageSujet: Eil'liathan 'Tyan Lirulin Mar 20 Déc - 10:51














Nom :Tyan'Lirulin. Le nom le plus ancien chez les elfes Daes.
Prénom :Eil'liathan
Age :313 ans d'existence...un rien pour une elfe.
Peuple :Elle est la plus digne représentante, l'archétype même des elfes Daes.
StatutPrincesse héritière du trône du Royaume des Elfes Daes et ce, bien malgré elle.




" Eil'liathan Tyan'Lirulin, un nom qui ne pouvait échapper à l'Histoire de Quisaraedis. Il était destiné à s'inscrire au milieu d'un arbre généalogique aux ramures interminables, il était destiné à être noyé dans la masse des noms des héros de la dynastie Tyan'Lirulin.

Pourtant, je me souviens encore du jour où, pour la premières fois, j'ai tenu cette enfant juste née dans les bras. C'était il y a déjà 313 ans et pourtant, je m'en souviens comme si c'était hier. Dés que sa peau est entrée en contact avec la mienne, j'ai su. J'ai su qu'elle ne serait pas cité dans les Livres d'Histoire uniquement comme la seconde fille du Roi Il'druin Tyan'Lirulin, premier roi de la dynastie Tyan'Lirulin, régnant sur les Elfes Daes depuis des siècles. Depuis l'Age de la Répartition.

La seconde fille, la cadette, celle qui toute sa vie serait cachée dans l'ombre de son frère ainé, l'Héritier du Trône. Destinée à être la seconde toute sa vie durant. Savez vous à quel point une vie d'elfe est longue ? Et pourtant, elle devrait la passer à tout faire pour être toujours la meilleure partout en sachant pertinemment qu'elle serait toujours à la deuxième place, derrière son frère.

Oui, c'est comme cela que les choses auraient du se passer. Mais le destin avait d'autre projet pour elle et je l'ai su dés le début.

Ne vous y trompez pas, cette enfant n'a jamais connu le malheur. Elle était la prunelle des yeux de son père, la favorite de son frère et la fille adorée de sa mère. Les voir toutes les deux ainsi réunit m'a toujours rendu terriblement nostalgique. Elles étaient si proche l'une de l'autre.

Oui, Eil'liathan avait tout pour s'épanouir. Du jour au lendemain, elle est passé d'une enfant aux allures de poupée à une jeune femme aux allures de déesse. Ne l'aurais-je pas croisé, j'aurais pu croire que Cyliea elle même se tenait devant moi alors qu'Eil'liathan me faisait face. Il n'était alors pas difficile de comprendre pourquoi elle était l'elfe la plus convoitée des trois royaumes elfiques réunit.

Ses formes généreuses attiraient les regards et sa petite taille la rendait attendrissante. Sa peau de nacre semblait absorber la lumière du Soleil pour la sublimer, il était inutile de la toucher pour savoir qu'elle avait la douceur d'une pêche. Ses longs cheveux violets sombres semblaient de velours, brillant au Soleil, cascadant sur ses épaules, il était pourtant rare de les voir détachés. Et ses yeux !! Ses grands yeux aurait pu faire fondre jusqu'à l'absence de cœur de Shizo lui même. D'un profond bleu indigo, on aurait pu croire que l'Océan c'était rassemblé dans ses iris cerclées de bleu ciel.

Quand on la connaissait, il était étrange de constater comme tout en elle n'était que finesse : son corps élancé, sa taille de guêpe, ses muscles fins, ses mains aux longs doigts fins et droits et aux ongles bien manucurés, sont visage légèrement triangulaire aux pommettes hautes, son nez droit fin et aquilin, au milieu de son visage si expressif, ses oreilles en pointes toujours ornées d'anneaux ou de bagues en argent finement ciselés ...
Oui, tout en elle n'était que finesse alors qu'elle même ignorait le sens de ce mot.

Le tact n'a jamais fait partie de ses principes. Au grand damne de son père, elle avait cette tendance à la franchisse qui pouvait parfois, souvent même, vexer. Mais qu'importe, elle disait ce qu'elle pensait, elle ne laissait jamais personne lui manquer de respect ou la rabaisser et tant pis si elle en devenait blessante, voir même méchante.
Paradoxalement, avec les années, elle apprit à user de cette franchisse autrement. Elle apprit l'art de la rhétorique qui n'avait pour elle plus aucun secret. Il était difficile de ne pas l'adorer au point d'accepter de la suivre jusqu'en enfer une fois ses discours éloquents et plein de hargne terminés. De ce fait, il était assez difficile de la faire changer d'avis, de la convaincre, généralement, c'était le contraire qui se produisait. Pourtant, je ne l'ai jamais vu s'acharner à vouloir avoir raison, elle était capable d'entendre les arguments qu'on lui opposait, de les comprendre, les intégrer et parfois, même si il était évident que ça ne lui plaisait pas, les accepter et admettre avoir tord.
Elle a toujours semblé bien plus passionné par la philosophie que par la politique. Elle pouvait rester des heures à débattre de philosophie sans jamais voir le temps passer et s'en amuser quand on le lui faisait remarquer.

Mais si son père était parvenu à dompter d'une certaine façon la franchisse de sa fille, il n'avait jamais réussit à canaliser son énergie, sa sauvagerie, ses envies de liberté. Tout était toujours prétexte à l'escapade avec elle. Elle adorait échapper à ses gardiens pour aller chevaucher des heures durant dans la forêt. Les seuls cours imposés par son père qu'elle n'avait jamais cherché à fuir étaient les cours de combats, durant lesquels elle apprit à utiliser plusieurs armes et le combat au corps à corps qu'elle maitrise aujourd'hui aussi bien qu'un elfe Diossad.
Sa détermination m'a toujours impressionné, quand elle voulait quelque chose, elle l'obtenait, par la ruse, le combat ou tout autre moyen. Elle avait aussi un gout prononcé pour les choses interdites, mais elle c'est toujours appliqué à réparer ses erreurs et les pots qu'elle pouvait casser.
Avec le temps, elle apprit à dissimuler ses émotions, en considérant son rang, cela se montrerait surement utile.

Elle aurait pu devenir le bras droit de son frère ainé une fois que celui ci deviendrait Roi, mais le destin en avait décidé autrement. Après lui avoir enlevé sa mère, devenue trop puissante pour contenir ses propres pouvoirs. Il a fait en sorte qu'elle devienne la Princesse héritière du trône, ce qui n'était pas pour lui plaire. Elle n'a jamais aimé cette idée, elle n'a jamais supportée l'idée de porter sur ses épaules le poids d'un Royaume, le poids de centaine de vies. Elle n'a jamais supportée les contraintes que son statut lui imposait, elle a de toute façon toujours eu horreur qu'on lui impose quoi que se soit, surtout pas sa conduite. Pourtant, je reste persuadé qu'elle sera une très bonne Reine, son sens de la justice étant bien trop aiguisé pour qu'il en soit autrement. Les injustices, les jugements hâtifs la mettaient hors d'elle, elle qui c'était toujours appliquée à vouloir connaitre tout les détails d'une situation ou d'une personne avant de pouvoir porter le moindre jugement. Et même si elle ne l'avouera jamais, sa générosité et sa tendance à ne jamais vouloir partager ses problèmes, tant par timidité que par orgueil, l'aiderait à être une bonne souveraine.

Les restrictions imposé par son père ont encore augmentés lorsqu'elle c'est découvert le don de maitriser la foudre. Je me suis personnellement occupé de son entrainement et très vite, elle a su maitriser non seulement le Tonnerre, mais aussi l''Air puis le Bois, la Terre, la Glace, le Feu et enfin...les Ombres.

Comme nous avons tremblé lorsque les Ombres se sont manifestées. Son frère n'avait pas su y résister, Élémentaire Nedruin , il a sombré lorsque les Ombres se font manifesté. Il n'a pas su leur résister et elles l'ont envahit. Les dieux seuls savent où il se trouve en ce moment, certainement aux côtés du Maitre Sorcier qui doit être ravi d'avoir un Élémentaire Herdir, elfe et fils de roi qui plus est, à son service.

Depuis que les Ombres se sont manifestées auprès d'Eil'iliathan, elle à doucement changée. Ses colères si redoutables et pourtant si peu fréquentes sont de plus en plus courantes, au point qu'elle en devient capricieuse, par moment, je pourrais même la croire cruelle. Le mépris c'est lentement frayé un chemin jusqu'à son cœur. Le plus inquiétant étant ses yeux, autrefois tout les deux bleu indigo, aujourd'hui, ils s'éclaircissent, son œil droit est certes d'un bleu indigo presque violet mais le gauche...il est devenu rose. Je n'aime pas cette couleur, elle est trop proche du rouge et je crains qu'Eil'liathan ne suivent le chemin de son frère.

Aujourd'hui, Élémentaire Ochui, elle continue d'apprendre, le combat ce qui l'amuse, l'étiquette, ce qui l'ennui et qu'elle fuit comme la peste, et la maitrise de ses Dons. Elle accepte doucement d'assumer les responsabilités que lui impose sont rang, mais je sais qu'elle ne le fait que pour son frère, son frère qu'elle aimait tant.

De loin, je veille sur elle, mais je me demande si j'aurais le pouvoir de l'empêcher de sombrer, elle seule en a la capacité, mais encore faudrait -il qu'elle accepter de reconnaitre que les Ombres sont dangereuses. Je pris tout les jours pour ne pas avoir à chercher un nouveau porteur du Médaillon... Je dois m'armer de patience elle n'est pas encore prête à le recevoir."


Extrait des Mémoires de Dirpk, Sorcier du Onzième Cerle






Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quisaraedis.forumgratuit.org

Eil'liathan 'Tyan Lirulin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  ::  :: -