Forum fermé !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Après presque deux ans d'existence, les Royaumes de Quisaraedis ferme ses portes. Néanmoins, il restera accessible à ses membres si ceux-ci désirent récupérer leur textes, ou même, relire, pour le plaisir Wink

Merci à tous ceux qui nous ont suivis et soutenu.

Partagez|

Et l'heure du jugement fut venue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Sam 1 Déc - 17:52

Au moins, les explications mirent tout le monde d'accord - j'entendais par là Dirpk, Kassye et moi, vu que l'Atalante semblait surtout pour l'heure plongé dans un merveilleux rêve où je devais certainement jouer le rôle fard de sa sa victime à l'agonie. S'il savait... je m'en délectais d'avance, et notre petit tête à tête forcé me permettrait peut-être d'agir à ma façon durant quelques jours... et d'ainsi gagner un temps précieux. Le port d'Aveam n'était plus très loin maintenant... enfin, ce qu'il en restait. Laissant Dirpk et Kassye aller préparer leurs affaires, je relevais notre Sercë et le poussais vers sa jument, dont je m'occupais soigneusement, avant de le mettre en selle - une bonne chose de faite. Huinë dans mon dos, je ramassais ses affaires et la sellais, avant de me tourner vers les autres - prêts au départ... restait l'annonce la plus délicate. Silencieuse, j'observais avec amusement Dirpk prendre des pincettes pour expliquer à Kassye qu'elle devrait laisser sa jument - ça passe ou sa casse... mais à la demande de Dirpk, je hochais la tête - il pouvait compter sur moi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129
Date d'inscription : 14/01/2012

Détails indiscrets
Age : 17 ans
Humeur : Ca ne te regarde pas!
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Dim 2 Déc - 15:54

J'eus l'impression d'arriver un peu à calmer le jeune homme...Mais était-ce vraiment de mon fait ? Ou simplement du au froid ou à la réalisation que pour le moment il ne pouvait qu'attendre gentiment. Aucune idée. Dans le doute je persévérais, encouragée par Dirkp. J'avais encore du mal à croire que l'action combinée de Aube et de Sercërauco ait suffit à me convaincre de laisser sa chance au Sorcier...Ca me laissait rêveuse tiens.

Pendant que je me préparais, je vis Dirkp s'occuper d'effacer nos traces et Aube se préparait à partir de son côté.
Mon état de calme fut de courte durée. Dès que je vis son regard je compris que je devais laisser Ombrelune. Est ce qu'il m'avait bien regardée ? Moi ? Laisser Ombrelune ?! Même à Aube. Le problème n'était pas de la laisser à Aube de toute façon. Mais de la laisser tout court.
NON NON ET NON ! ET NON ! Je secouais la tête. Pas Ombrelune !

Pourtant je savais qu'encore une fois ca n'était pas tellement une question de choix. Dégoutée, je descendis et confiais les rennes à Aube sans un mot. Ca ne me plaisait pas.
Murée dans un silence buté, après une minute de papouilles à ma jument, je me placais à côté de Dirkp.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sercërauco

avatar

Atalante Déchu
Atalante Déchu
Messages : 27
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : A quoi bon, vous ne me rattraperez jamais.

Détails indiscrets
Age : Aucune idée, moins de la vingtaine.
Humeur : Dangereuse, la soif de sang me taraude.
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Dim 2 Déc - 17:08

Bon, beh j'avais visiblement bien compris. Les atroces crampes de mon estomac avaient beau être calmées, je ne me sentais pas spécialement mieux pour autant, et j'espérais malgré mon état précaire que j'arriverais à m'en débarrasser une fois les deux autres envolés. Ça devait être faisable... je n'allais pas tarder à le savoir. De toute façon, ce serait ma seule chance. En selle, le vent frais me frappa de plein fouet, et je baissais la tête malgré moi - ma capuche avait glissé en arrière dans la nuit, et je ne pouvais pas la remettre vu que j'étais attaché... mais je n'allais certainement pas lui demander quoi que ce soit. Plutôt mourir. Alors rongeant patiemment mon frein, plissant les yeux face à la lumière de l'aube qui me gênait, j'attendis sagement sur mon cheval que les deux autres s'en aille. Mon heure approchait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dirpk

avatar

Maitre du Cercle des Sorciers
Maitre du Cercle des Sorciers
Messages : 195
Date d'inscription : 05/01/2012
Localisation : Partout à la fois...

Détails indiscrets
Age : Quel age à le monde?
Humeur : Cela dépend de tant et tant de choses...Beaucoup trop
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Dim 2 Déc - 17:45

Je me doutais que l'idée de laisser sa jument ne plairait pas à Kassye et je redoutais son changement d'humeur.
Mais je n'avais pas vraiment le choix. Il était hors de question que j'abandonne mon élève et de toute façon, je comptais bien profiter de ce détour pour lui faire définitivement accepter son statut de Sorcière. Mais je ne pouvais pas nous téléporter tout les deux et téléporter Ombre-Lune. De toute façon, la jument ne serait certainement pas en sécurité, le Gardien était bien capable de la prendre pour son quatre heure et j'avais dans l'idée que Kassye n’apprécierait pas. Il ne s'agissait là que d'un euphémisme.

Laissant mes mots faire le chemin dans l'esprit de mon élève, je cru bon de ne pas surenchérir. Si elle refusait, j'aviserais à ce moment là, mais la pousser ou la presser ne ferait que la rendre moins coopérative.
Attendant dans le silence, je devais me faire violence pour ne pas trépigner. Comme si nous n'avions que ça à faire. Attendre qu'une gamine ce décide à lâcher sa jument...

Je devais faire de gros efforts, j'avais oublier ce que signifiait l'attachement aux mortels depuis un certain temps, Kassye n'était qu'un bébé pour moi et je devais faire avec. Même si ce n'était pas vraiment le moment de concilier avec ses états d'âme, peut être que si je m'en donnais la peine, les choses seraient vite plus facile.

Perdre du temps pour en gagner...Ouais, enfin ce credo là, ce n'était pas le mien...

Finalement, Kassye consentit à mettre pieds à terre et je pris cela pour un oui, attendant qu'elle daigne me rejoindre.

"On te retrouvera sur la route."

Relevant les yeux sur Aube, je retins une grimace, je la savais parfaitement capable d'avancer seule. Tout comme elle pourrait parfaitement gérer le garçon et les défendre en cas de soucis, mais je n'étais pas tranquille à l'idée de la quitter des yeux...Enfin, au moins étions nous loin d'Anavea, sa sécurité en devenait moins relative.

"Soit prudente." ajoutais-je, incapable de m'en empêcher.

Tendant la main à Kassye, je lui accordais un sourire encourageant.

"Quoi que tu puisse voir lorsque nous arriverons, ne cri pas. Le gardien est terrifiant, mais il n'est pas méchant." prévins-je alors qu'elle attrapait ma main.

Préférant ne pas la laisser de trop réfléchir à mes paroles, de peur qu'elles ne l'effraient, je lançais un dernier coup d'oeil à Ambre et disparu dés que ma main se fut refermé sur celle de mon élève.



Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aube Lyon

avatar

Créatrice de la Guilde Onoro
Créatrice de la Guilde Onoro
Messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2012
Localisation : Liée par ma promesse, je vogue vers Sanael !

Détails indiscrets
Age : A vu de nez, qu'en pensez-vous ? :)
Humeur : Tantôt légère, tantôt plus grave, aussi lunatique que les Sirènes que j'adore.
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Dim 2 Déc - 18:15

Restant à terre, les bras croisés, plantée devant ma jument, j'attendis le verdict - je comprenais vaguement l'attachement de Kassye pour sa jument... mais je savais aussi que cela ne durerait pas. Elle comprendrait vite qu'il était néfaste pour les immortels de s'attacher aux créatures éphémères des Dieux... mais elle avait aussi le temps de le constater par elle-même. En attendant, elle était très proche de sa jument, et aucun de nous n'était assez cruel pour le lui reprocher. D'autant plus qu'après quelques minutes d'un silence tendu... elle mis finalement pied à terre, capitulant visiblement à contre coeur, et je lui adressais un sourire fier et rassurant. Elle avait fait le bon choix... et je pouvais affirmer sans me vanter que sa jument était en de bonnes mains. M'en confiant les rênes, je caressais le chanfrein de la jument blanche, et reportais mon regard sur les Sorciers... m'arrêtant sur celui de Dirpk, intriguée.

Sa mise en garde sonnait presque comme une supplication, et je me contentais d'un long regard scrutateur - je croyais commencer à entrevoir les lignes de quelque chose qui m'avait échappé jusque là. Sa vision à notre première nuit... sa demande de l'accompagner jusqu'à Satanael. Et maintenant, son étrange demande. Tout cela était-il lié ?... Quelque chose m'échappais, je le sentais... j'allais devoir mener ma petite enquête car à présent qu'il avait piqué ma curiosité, je n'aurais de cesse de comprendre son étrange comportement. Mais pour l'heure, ce n'était pas le moment, et je contemplais encore quelques secondes l'endroit où il se tenait avant de disparaître... avant de me reprendre, et de me retourner vers Sercërauco. Nous avions du travail en perspective...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 129
Date d'inscription : 14/01/2012

Détails indiscrets
Age : 17 ans
Humeur : Ca ne te regarde pas!
Autre:

MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue. Dim 2 Déc - 19:00

J'étais trop énervée par l'abandon forcée de ma jument pour continuer à tenter de calmer l'assassin. Même le sourire fier et rassurant d'Aube ne réussit à me tirer un sourire. Je ne voulais pas...même si c'était le bon choix.

Lorsqu'il me tendit la main, je la saisis sans le regarder dans les yeux. Je lui en voulais. Même si je pouvais comprendre. Juste...Ombrelune avait toujours été là, me protégeant du froid et de la solitude. Je ne voulais pas...

La phrase de Dirkp me fit froncer les sourcils. Comment ca ? Mais je n'eus pas le temps de demander des précisions que je sentis qu'il se passait quelque chose...et...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et l'heure du jugement fut venue.

Revenir en haut Aller en bas

Et l'heure du jugement fut venue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Sujets similaires

-
» L'heure du jugement approche. ft. Nymeria Sand-Daemon Sand-Ryon Allyrion-Oberyn Martell-Valena Allyrion
» Jugement Brignol Lindor: condamnation a perpetuite de 2 ...
» Liban : un petit jugement citoyen
» Jugement rendu : un papon désavoué!
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Quisaraedis ::  :: -